Billet de la nuit

Alors comment ça va aujourd'hui ??? Êtes-vous bien dans vos baskets ou êtes-vous en colère ???
Septendre
Confirmé(e)
Messages : 260
Inscription : 18 déc. 2017, 15:44
Ma présentation : SEP depuis Juin 2017
Contact :

Billet de la nuit

Message non lu par Septendre » 11 févr. 2020, 03:20

Je passe par des moments d'insomnies chroniques qui me perturbent la nuit, le jour et ce qu'il y a entre les deux.
Comme je ne trouve pas ce sommeil que je cherche ou que j'ai perdu, je profite de ce temps de calme pour partager quelques mots d'humeur.

Je me retrouve à compter les moutons, à compter les minutes ou les heures. Ces moments où le bruit des hommes s'estompe pour laisser place au silence. Ce que j'aime à ces moments, c'est le rêve éveillé: je refais mon monde et me projette dans l'impossible, mon cerveau enlève les limites de l'impossible pour ramener ces rêves si proches... mais qui se dissipent rattrapés par la réalité du quotidien. J'ai eu des idées révolutionnaires qui ont dégonflé leur ardeur au matin.
Ce que je n'aime pas, c'est la rétrospective des angoisses du passé qu'elles soient proches ou lointaines. Les petits trucs, les phrases, les insinuations que j'ai zappé sous la lumière du jour et qui se trouvent amplifiées dans l'obscurité. La lumière est sensée montrer et l'obscurité cacher. Et c'est l'inverse qui se passe.
Ces tumultes viennent m’empêcher de retrouver la sérénité du sommeil. Et mon angoisse s'amplifie en pensant que demain je vais manquer de repos.

Maintenant, je vais aller chercher ce que j'ai perdu en espérant qu'il me trouvera avant.
Amis dormeurs, je vous rejoins dans l'abysse de la sérénité.

Ne m'en voulez pas pour ce billet, il a été écrit dans le noir avec l'inspiration d'un cerveau qui divague dans la profondeur de la nuit.
Bonne journée ou Bonne nuit.

Blondin
Fidèle
Messages : 341
Inscription : 07 déc. 2017, 21:40
Ville de résidence : Paris
Prénom : Blondin
Ma présentation : Nouveau combat futur victoire
Contact :

Re: Billet de la nuit

Message non lu par Blondin » 11 févr. 2020, 09:26

Hello Septendre ça va ?
Tu as raison de t envoler vers d autres cieux c est ce que je fais quand je cherche le sommeil également,
Je pense que je vais lui prendre un GPS pour qu il me retrouve plus facilement.
On se pose un tas de questions c est ce qui nous empêche de retrouver le sommeil plus rapidement.
Vu qu on fait travailler notre cerveau à ce moment là , perso j essaye de ne penser à plus rien, je pense à un tableau
Noir ou blancou rien est ecrit dessus et me laisse aller ..,

Avatar de l’utilisateur
Bashogun
Célébrité
Messages : 7238
Inscription : 14 juin 2016, 18:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Re: Billet de la nuit

Message non lu par Bashogun » 11 févr. 2020, 12:25

Hello Septendre,

je suis de nature à aimer la nuit. Nettement moins les difficultés d'endormissement et les insomnies qui ont été fréquentes et plus que cela. C'est le moment où affluent les 'rétrospectives' comme tu le dit très justement mais aussi les anticipations et toutes les inquiétudes qui vont avec.
Le Syndrome des Jambes Sans Repos que j'ai subi pendant de très nombreuses années en a rajouté à mon Esprit Sans Repos... Des somnifères ? Que dalle ! 3 essais, 3 échecs effroyables tant ils ont un effet retard sur moi - jusqu'à l'évanouissement un matin au boulot vers 8h alors que je l'avais pris la veille vers 23h.
Pour limiter les 'divagations' tumultueuses de mon esprit anxieux, je tâchais de leur substituer des divagations dans le lieux que j'aime. Je m'imaginais surtout 'divaguer' dans Manapany dans le Sud Sauvage de La Réunion que je connais par cœur et dont je peux visualiser le moindre recoin - je ne suis pourtant pas du tout un visuel !... (Ma photo d'avatar y a été prise).
J'en ressentais un apaisement rapide qui, le plus souvent, me permettait de trouver enfin le sommeil.
Je continue mes promenades nocturnes, à Manapany et ailleurs, mais c'est surtout le traitement pour le SJSR qui m'aide maintenant : il me fait l'effet d'un somnifère sans effet retard : il ne faut pas un quart d'heure avant que je ne commence à bailler et bientôt à ressentir la somnolence m'envahir.
La visualisation d'un lieu qui t'est cher pour y déambuler mentalement pourrait peut-être t'aider à trouver apaisement et sommeil plus rapidement.
Bien à toi
_________________
Sep rémittente diagnostiquée en sept 2011, premiers symptômes en 2008, voire 2005
Sep secondaire progressive depuis 2016, diagnostiquée en février 2019

Avatar de l’utilisateur
lélé
VIP
Messages : 4470
Inscription : 17 sept. 2015, 07:08
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=16798
Contact :

Re: Billet de la nuit

Message non lu par lélé » 11 févr. 2020, 13:43

Septendre les mots écrits sans y réfléchir dans l'instant présent ont beaucoup de valeur et d'impacts
C'est compliqué les nuits de sepiens

Ce qui me dérange dans la nuit c'est que je me rends compte que je ne mets jamais mon cerveau au repos
Soit il y a de la musique soit je compte
Lorsque je regarde la TV par exemple je compte les lettres dans le générique où je compte un mot dans une phrase
Des fois je me demande si j'ai pas un problème
Secondaire progressive.

Lois007
Fidèle
Messages : 301
Inscription : 15 déc. 2007, 17:04
Contact :

Re: Billet de la nuit

Message non lu par Lois007 » 11 févr. 2020, 14:31

Voilà une bien belle prose nocturne Septendre!
Moi qui dormait comme un bébé, j'ai rejoint depuis quelques semaines le club des insomniaques, mais je suis bien incapable de poser les mots comme tu l'as fait.
Septendre a écrit :
11 févr. 2020, 03:20
Ce que je n'aime pas, c'est la rétrospective des angoisses du passé qu'elles soient proches ou lointaines. Les petits trucs, les phrases, les insinuations que j'ai zappé sous la lumière du jour et qui se trouvent amplifiées dans l'obscurité. La lumière est sensée montrer et l'obscurité cacher. Et c'est l'inverse qui se passe.
C'est magnifiquement bien dit! "amplifiées dans l'obscurité" c'est exactement ça, j'en viens à appréhender le soir car je sais qu'un flot ininterrompu de pensées va me submerger.
C'est chouette d'arriver à faire divaguer/voyager son esprit, j'ai beau m'y entraîner, le flot de pensée revient toujours à la charge.

Lélé, je ne sais pas si c'est un problème, mais je me dis qu'après tout, compter les moutons ou le nombre de lettres, même si ça garde le cerveau éveillé, peut-être que ça peut avoir un effet hypnotisant. :D Je crois que je vais essayer, si ça peut monopoliser l'esprit après tout...
Septendre a écrit :
11 févr. 2020, 03:20
Ces tumultes viennent m’empêcher de retrouver la sérénité du sommeil. Et mon angoisse s'amplifie en pensant que demain je vais manquer de repos.
Je me suis résignée à me dire que tant pis si je suis fatiguée le lendemain, je n'insiste plus pour essayer de trouver le sommeil, je lis ou fais des jeux jusqu'à tomber de sommeil, moralement ça reste moins pénible qu'insister en vain.

Je ne vais certainement pas en venir à te souhaiter d'autres insomnies, mais grâce à ça tu a écrit un bien beau billet! ;)

Septendre
Confirmé(e)
Messages : 260
Inscription : 18 déc. 2017, 15:44
Ma présentation : SEP depuis Juin 2017
Contact :

Re: Billet de la nuit

Message non lu par Septendre » 11 févr. 2020, 16:11

Hello,
Je ne suis pas seul à me chercher dans la nuit :-)
Mon petit souci c'est qu'en journée, depuis la SEP, j'ai des coups de barre effroyables à limite de la lévitation. Cette sensation de se sentir déconnecté de la réalité. Et au travail c'est fun ou pas du tout.
Et mes nuits se sont raccourcies depuis la SEP aussi. Je n'ai jamais été un gros dormeur, 6 à 7 heures me suffisait. Là je tourne plus autour de 4h30 à 5h30 de moyenne selon les saisons.
Idéalement, une sieste m'aurait fait du bien, mais je ne peut pas.

Le bon sommeil est fortement recommandé pour la SEP et j'y suis loin. Hier, j'ai fait la nuit par interim : 23h15..0:45 et ensuite 3h30..6h15. Et celles là sont les pires pour le lendemain.

Après la prose sur l'insomnie, il faut que j'en fasse une sur le sommeil. :-)

Bonne continuation.

Motor
Confirmé(e)
Messages : 172
Inscription : 31 mai 2019, 17:39
Ville de résidence : Paris
Prénom : Motor
Contact :

Re: Billet de la nuit

Message non lu par Motor » 11 févr. 2020, 17:50

Alala les nuit, au secours, depuis que je suis diagnostiqué SEP, ca m'a déclenché des myoclonies d'endormissement, pas moyen de dormir sans médocs lourds....c'est un enfer le sommeil...Malgré mes lésions médullaires, je gambade encore comme un cabri, c'est le sommeil et les médocs qui font que je suis encore en arrêt de travail depuis des mois et des mois...dingue....Moi qui était un gros dormeur par contre je suis pas aidé là....
Bon courage à tous les insomniaques, prions pour nous :shock: :?

Septendre
Confirmé(e)
Messages : 260
Inscription : 18 déc. 2017, 15:44
Ma présentation : SEP depuis Juin 2017
Contact :

Re: Billet de la nuit

Message non lu par Septendre » 11 févr. 2020, 21:03

Merci pour vos retour,
Effectivement chacun a sa méthode, pour l'anecdote, je connais quelqu'un qui construit des châteaux en Espagne. Il m'a dit, qu'il entame sa nuit avec un ticket gagnant de l'euromillion et ensuite il commence à construire son rêve du moment. Et à chaque fois, il change de scénario. Il m'a dit que des fois il s'endort rien qu'en calculant la répartition % :D :D :D
Le plus marrant, c'est qu'il ne joue pas, mais il laisse le rêve au rêve, et il a un sommeil exemplaire. Il est hyper pragmatique.
Pour ma part, depuis la SEP, des fois j'ai une hyper activité cérébrale, ça va dans tous les sens avec la tête qui surchauffe au sens propre et figuré, mais impossible de se concentrer dans une direction. C'est comme un emballement. je ne sais pas si c'est du Tecfidera ou à mes neurones.
Si j'arriverais à me concentrer, je pourrais avancer dans mon travail. mais pas possible, comme un girouette durant un tempête.
Je ne sais pas si d'autres personnes ont ça.

Lois 007, j'imagine qu'appréhender le sommeil de peur des pensée ça doit être difficile. Moi, j'ai essayé la concentration positive (ou lacher prise, une forme de yoga) ça marche des fois quand je n'ai pas le turbo dans le cerveau.
Généralement, je n'ai pas de mal avec le 1er endormissement, c'est le réveil ou bout de 2 heures qui est terrible.

Motor, la nuit est propice aux prières :lol: :lol: devoir prendre des médocs pour avoir du repos c'est fatiguant :D . J'en ai pris pour des voyages intercontinentaux, c'est assommant et au réveil c'est perturbant. depuis, je les évite.
A+

Lois007
Fidèle
Messages : 301
Inscription : 15 déc. 2007, 17:04
Contact :

Re: Billet de la nuit

Message non lu par Lois007 » 12 févr. 2020, 08:43

Septendre a écrit :
11 févr. 2020, 21:03
Lois 007, j'imagine qu'appréhender le sommeil de peur des pensée ça doit être difficile. Moi, j'ai essayé la concentration positive (ou lacher prise, une forme de yoga) ça marche des fois quand je n'ai pas le turbo dans le cerveau.
Yep, quand je pratiquais la méditation pleine conscience le soir, si je peinais à m'endormir plus tard, j'en refaisais un peu dans ma tête et au moins j'étais plus "sereine" :)
Mais en effet ça a ses limites par moment et quand le cerveau s'emballe, y'a rien à faire... :/
En tout cas hier soir ça m'a presque fait rire, au moment de m'endormir j'ai repensé à notre gang d'insomniaques en me demandant comment ça allait aller cette nuit pour vous. :D Pis du coup j'ai à peu près réussi à dompter le flot de pensées, alors merci! :)

Motor
Confirmé(e)
Messages : 172
Inscription : 31 mai 2019, 17:39
Ville de résidence : Paris
Prénom : Motor
Contact :

Re: Billet de la nuit

Message non lu par Motor » 12 févr. 2020, 09:26

Fatiguant oui! La nuit est propice au pacte avec le diable aussi! ange4
Content qu'on t'ait fait marrer Lois!

Lois007
Fidèle
Messages : 301
Inscription : 15 déc. 2007, 17:04
Contact :

Re: Billet de la nuit

Message non lu par Lois007 » 12 févr. 2020, 10:46

Septendre a écrit :
11 févr. 2020, 21:03
C'est comme un emballement. je ne sais pas si c'est du Tecfidera ou à mes neurones.

En y repensant, ça m'a jamais fait ça sous Tecfidera, en même temps les effets des traitements c'est toujours la loterie selon chaque personne :/
Motor a écrit :
12 févr. 2020, 09:26
Content qu'on t'ait fait marrer Lois!
J'ai dit "presque" hein :lol: c'est surtout que j'ai espéré que ça allait pas être trop pénible pour chacun des insomniaques. :wink:

Avatar de l’utilisateur
maglight
Accro
Messages : 2160
Inscription : 05 juil. 2018, 11:12
Contact :

Re: Billet de la nuit

Message non lu par maglight » 12 févr. 2020, 10:59

coucou,
merci septendre, pour ce billet de nuit.
j'y joins un son, qui me semble pouvoir accompagner ton billet.


Lois007 a écrit :
11 févr. 2020, 14:31
Septendre a écrit : ↑11 févr. 2020, 03:20
Ce que je n'aime pas, c'est la rétrospective des angoisses du passé qu'elles soient proches ou lointaines. Les petits trucs, les phrases, les insinuations que j'ai zappé sous la lumière du jour et qui se trouvent amplifiées dans l'obscurité. La lumière est sensée montrer et l'obscurité cacher. Et c'est l'inverse qui se passe.
C'est magnifiquement bien dit! "amplifiées dans l'obscur
Lois, la magnifiquement relevé, c'est très précisément dit.
Rien ne vaut la puissance des mots, ils permettent de laisser s'exprimer la profondeur de l'âme.
En tout cas hier soir ça m'a presque fait rire, au moment de m'endormir j'ai repensé à notre gang d'insomniaques en me demandant comment ça allait aller cette nuit pour vous. :D Pis du coup j'ai à peu près réussi à dompter le flot de pensées, alors merci! :)
A mes début sur le forum, nous étions quelques uns a galèrer la nuit. Nous nous retrouvions, pour certains, là, a partager notre insomnie, a travers des posts nocturnes. C'était très courant de voir des post a "pas d'heures".

En tout cas, oui, je veux bien te croire, lois, savoir que les autres sont pris dans les même turbulences, permet de mieux vivre la situation.

Mais rien n'est figé,
si Lois tu dormais comme un bébé, j'ai dormi presque deux ans, par tranche de 4h max.et souvent, je n'avait qu'une tranche pour faire ma journée.
Les bolus et le Zopiclone, qu'on m'avait donné, a la sorti de l'hosto, avait régler ( dérégler) mon corps sur 4h ( duré du médoc)
J'ai vite arrêter ce genre de TTT, les bénéfices était immédiat et n'améliorait pas la situation générale, en définitive.
Le retour a un sommeil sans interruption était a l'époque pas du tout un truc auquel je croyais, mais aujourd'hui, je tombe de sommeil , sans demander mon reste.
Je reste Solidaire au club, une fois de temps en temps, il m'arrive de me faire, un retour aux vielles habitudes et je pense comme toi, a tout ces noctambules qui rament.
La galère est toujours plus facile a manoeuvrer, quand on rame, a plusieurs ! :mrgreen:
c'est pas un scoop !

Barbara92
VIP
Messages : 4035
Inscription : 16 oct. 2017, 10:08
Prénom : Barbara
Contact :

Re: Billet de la nuit

Message non lu par Barbara92 » 13 févr. 2020, 04:23

Bonjour Septendre,

Les joies de l'insomnie, que tu décris si bien..

Même avec des journées bien remplis, je trouve le moyen d'y être sujette. Je m'écroule le soir, pour me réveiller au milieu de la nuit.

Et au boulot, faire mine de rien quand le cerveau dit stop, quand il chauffe un peu trop, c'est pas une mince à faire.

Je me dit que j'enfile ma cap de super héroïne, et que malgré les péripéties de ma vie, j'y arrive quand même. C'est + dur mais j'y arrive. Du coup je suis fière et la colère d'être diminué à cet âge va prendre un peu de vacances lol.

Bon je crois que c'est le moment d'essayer de choper le marchant de sable ou de faire une réclamation

Bonne nuit

Avatar de l’utilisateur
Audrey.c
Confirmé(e)
Messages : 245
Inscription : 22 août 2019, 00:13
Ville de résidence : Bastia
Prénom : Audrey
Ma présentation : ausoleil
Contact :

Re: Billet de la nuit

Message non lu par Audrey.c » 13 févr. 2020, 05:07

Salut septendre,
Il est 5h du matin, voilà déjà 2h que je tourne en rond... je suis partie à Marseille sans mes "gouttes" resultats rien pour dormir. Sinon depuis plusieurs mois je prends des gouttes homéopathiques pour l insomnie et franchement ça marche super bien et en plus c'est naturel. Entièrement remboursé quand c c'est prescrit par le médecin en ald. Je te mets le nom ici, Eschscholzia californica, je prends 30 gouttes 20min avant d aller dormir et paf tu t endors direct lol si besoin tu peux en reprendre dans la nuit si tu te réveilles. Ça peut mettre un peu de temps avant de faire effet au debut mais pour moi au bout d un petit mois c est devenue miraculeux... maintenant je le prends que quand je n arrive plus à dormir . Aller courage à toi car les nuits sont longues quand on compte les moutons

Septendre
Confirmé(e)
Messages : 260
Inscription : 18 déc. 2017, 15:44
Ma présentation : SEP depuis Juin 2017
Contact :

Re: Billet de la nuit

Message non lu par Septendre » 13 févr. 2020, 10:02

Réveil à 3h du mat. J'ai trop connu. la nuit parait lonnnnnggguueeee.
Ce matin, c'était 4h40, pas mal déjà, mais je reste au calme en attendant le réveil de la cavalerie vers 7h.
L'année dernière je me levait pour m'occuper, mais ça réveillais les autres :D

Bref, je vais essayer ton produit à base de pavot californien :shock: :twisted: :shock: :twisted:

J'aime bien l'image de wonderwomen de Barbara :D . J'hésite entre batman et deadpool :D

Septendre
Confirmé(e)
Messages : 260
Inscription : 18 déc. 2017, 15:44
Ma présentation : SEP depuis Juin 2017
Contact :

Re: Billet de la nuit

Message non lu par Septendre » 13 févr. 2020, 10:04

maglight a écrit :
12 févr. 2020, 10:59

j'y joins un son, qui me semble pouvoir accompagner ton billet.
Merci pour le son, c'est hypnotique mais propice pour s'endormir :D

Avatar de l’utilisateur
Audrey.c
Confirmé(e)
Messages : 245
Inscription : 22 août 2019, 00:13
Ville de résidence : Bastia
Prénom : Audrey
Ma présentation : ausoleil
Contact :

Re: Billet de la nuit

Message non lu par Audrey.c » 13 févr. 2020, 10:35

Tu verras tu te réveille normal, pas dans le gaz. Juste quand je le prends je sens que aller 10min après pouf je commence à partir dans mon sommeil direct. Et apparemment ça à pas mal d autres vertus, sur l anxiété, les pb de pipi au lit, le stress etc

Lois007
Fidèle
Messages : 301
Inscription : 15 déc. 2007, 17:04
Contact :

Re: Billet de la nuit

Message non lu par Lois007 » 13 févr. 2020, 10:57

Audrey.c a écrit :
13 févr. 2020, 05:07
[...] Sinon depuis plusieurs mois je prends des gouttes homéopathiques pour l insomnie et franchement ça marche super bien et en plus c'est naturel. Entièrement remboursé quand c c'est prescrit par le médecin en ald. Je te mets le nom ici, Eschscholzia californica, [...]
Hmm, ça me tente bien aussi d'essayer ça, merci pour le tuyau! :)
Au mieux ça marche et c'est tout benef, au pire ben, au moins j'aurais essayé.
Je vais me rencarder et en parler à mon médecin. :)

Avatar de l’utilisateur
Audrey.c
Confirmé(e)
Messages : 245
Inscription : 22 août 2019, 00:13
Ville de résidence : Bastia
Prénom : Audrey
Ma présentation : ausoleil
Contact :

Re: Billet de la nuit

Message non lu par Audrey.c » 13 févr. 2020, 11:47

Lois007 a écrit :
13 févr. 2020, 10:57

Hmm, ça me tente bien aussi d'essayer ça, merci pour le tuyau! :)
Au mieux ça marche et c'est tout benef, au pire ben, au moins j'aurais essayé.
Je vais me rencarder et en parler à mon médecin. :)
Le médecin m'avait prévenu qu'il fallait un temps d adaptation que ça pouvait ne pas faire effet direct. Moi ça à mit 3 semaines un mois mais depuis je redors bien

Avatar de l’utilisateur
lélé
VIP
Messages : 4470
Inscription : 17 sept. 2015, 07:08
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=16798
Contact :

Re: Billet de la nuit

Message non lu par lélé » 13 févr. 2020, 12:21

Ça a l'air intéressant mais regardez ce que vous prenez en autres médicaments pour les interactions
Je voulais que jc aille en commander à la pharmacie mais j'ai vu que ça traitait l'énurésie donc ça peut me bloquer la vessie donc tant pis snifff
Secondaire progressive.

Répondre

Revenir à « Humeur du jour... »