Poussée?

Douleurs, fourmillements, décharges éléctriques
Minireve
Habitué(e)
Messages : 87
Inscription : 09 sept. 2018, 19:44
Ma présentation : Bonjour je suis une femme âgée de 36 ans
Contact :

Poussée?

Message non lu par Minireve » 08 nov. 2018, 19:19

J ai tremblements, crampes de pire en pire, paralysies même des fois à des parties du visage , douleurs, raideurs dans les membres., sensation de brûlure genre de picottements aux doigts et pieds er épuisement. Sans compter douleur permanente au cou, souvent tête et derrière les yeux. Sans compter les troux de mémoire. Le médecin m a parlé de poussé mais ça dure combien de temps une poussée? Est-ce qu après les plaques disparaissent ? Et quand il y a une plaque niveau mémoire au niveau du cerveau après on retrouve sa mémoire?

En ligne
miss tic
Confirmé(e)
Messages : 164
Inscription : 28 sept. 2018, 00:42
Ville de résidence : DIEPPE
Prénom : ingrid
Ma présentation : 47 ans et pas tous ses neurones !
Contact :

Re: Poussée?

Message non lu par miss tic » 08 nov. 2018, 19:46

il ne faudrait pas aller voir ton neuro pour tout ça ?

Avatar de l’utilisateur
Nostromo
Fidèle
Messages : 510
Inscription : 26 mars 2018, 02:32
Ville de résidence : Nyon
Prénom : Jean-Philippe
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=15577
Contact :

Re: Poussée?

Message non lu par Nostromo » 08 nov. 2018, 20:29

Bonsoir Minireve,
Minireve a écrit :Le médecin m a parlé de poussé mais ça dure combien de temps une poussée? Est-ce qu après les plaques disparaissent ? Et quand il y a une plaque niveau mémoire au niveau du cerveau après on retrouve sa mémoire?
On va faire les choses dans l'ordre :)

- il est possible que ce que tu décris ne soit pas une poussée. Il est possible que c'en soit une.
- à moins de se livrer à des examens approfondis, le plus rapide d'entre eux étant l'IRM, le toubib ne peut confirmer une poussée qu'en fonction de ce que lui raconte son patient. Pour cette raison qu'en général, le mieux placé pour savoir s'il est en poussée ou pas, est le patient.
- une poussée dure en général de l'ordre d'une poignée de semaines, le mois est rarement atteint mais ça peut. Les antiinflammatoires réduisent la durée de la poussée, mais n'ont guère d'autre effet.
- à l'issue de la poussée, certains symptômes ressentis lors de cette poussée peuvent ne pas disparaître tout de suite, voire jamais. En général toutefois, au début de la maladie, le patient récupère bien.
- les "plaques" telles qu'elles sont vues par l'IRM, s'il s'agit de plaques actives (activité = inflammation en cours, donc je parle ici de plaques liées a priori à une poussée en cours), alors elles réagissent au produit de contraste (gadolinium). Si elles ne sont plus actives, elles sont toujours présentes dans le cerveau sous forme de tissus cicatriciels, qui peuvent recouvrir des lésions sources d'un handicap réel, ou aucune lésion du tout dans le cas où le patient a récupéré. Ces plaques ne se rehaussent pas mais restent très visibles à l'IRM. Il peut arriver que les plaques se réduisent dans le temps, en particulier avec les médicaments actuels dont certains sont de vrais "tueurs de plaques". La réduction des plaques ainsi obtenue n'est toutefois que fort peu corrélée à l'évolution de l'état de santé réel du patient.
- il y a beaucoup de formes de mémoires différentes et encore plus d'endroits dans le cerveau qui jouent un rôle dans la mémoire. Parler de "plaque niveau mémoire" est certainement hâtif.

Bon courage :).

Jean-Philippe.

Minireve
Habitué(e)
Messages : 87
Inscription : 09 sept. 2018, 19:44
Ma présentation : Bonjour je suis une femme âgée de 36 ans
Contact :

Re: Poussée?

Message non lu par Minireve » 08 nov. 2018, 21:13

Merci beaucoup Miss tic et Jean Philippe
Oui Miss tic je l ai appelé et la secretaire ma dit qu Il me rappelait et nada.
Jean Philippe, waou c est complet. Sur l irm le professeur a marqué un hypersignal et raideur nuque. Au début suite à parasthesies un premier généraliste ma mise sous antiinflammatoires et ça allait mieux puis d autre symptômes sont apparus et la plus de traitement pour apparemment faciliter le diagnostique. Je me demande si je fais pas poussées sur poussées avec aggravation de mon état car je me sens épuisée physiquement.
Bon courage et bonne soirée

Avatar de l’utilisateur
Nostromo
Fidèle
Messages : 510
Inscription : 26 mars 2018, 02:32
Ville de résidence : Nyon
Prénom : Jean-Philippe
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=15577
Contact :

Re: Poussée?

Message non lu par Nostromo » 09 nov. 2018, 01:39

Salut,
Minireve a écrit :Je me demande si je fais pas poussées sur poussées avec aggravation de mon état car je me sens épuisée physiquement
Si ça peut te rassurer, dans un passé lointain je me suis aussi senti épuisé physiquement pendant plusieurs mois. C’était un symptôme résiduel de la poussée précédente, qui dans mon cas avait fini par partir.

Minireve
Habitué(e)
Messages : 87
Inscription : 09 sept. 2018, 19:44
Ma présentation : Bonjour je suis une femme âgée de 36 ans
Contact :

Re: poussée

Message non lu par Minireve » 09 nov. 2018, 05:29

Merci Jean Philippe, oui ça me soulage car j 'ai une frousse bleue d'autres maladies neurologiques.
Le généraliste qui m a prescrit l irm cherchait problème nerveux central avec cas de sep dans la famille.
Le jour de la visite j avais une absence de reflexe au pied gauche(bizarre c est souvent du côté gauche et depuis des annees) et l oeil gauche avec fasciculation de la paupière. Ca a duré plusieurs semaines pour l oeil avant de laisser place à des douleurs derriere les yeux, maux de tete. La baisse mémoire aussi c est un des premier symptômes. C'est bizarre car ça a attaqué le cerveau dès le départ.
Le professeur à pas utilisé le produit révélateur peut être qu il l utilisera au prochain.
Bonne journée à toi et ceux qui passeront par là

Répondre

Revenir à « TROUBLES SENSITIFS »