Anesthésie générale ???

Pour parler de tout et de rien !
Avatar de l’utilisateur
Ptitepat67
Fidèle
Messages : 320
Inscription : 08 juin 2017, 11:22
Ville de résidence : Charleville- Mézières (Ardennes)
Prénom : Patricia
Ma présentation : 51 ans. Poussées 2001, 2006, 2017.
Aubagio de Juin à Novembre 2017.
Contact :

Anesthésie générale ???

Messagepar Ptitepat67 » 16 sept. 2018, 17:58

Bonjour à tous,

Je dois faire une coloscopie sous anesthésie générale le 28 Septembre prochain dans le cadre d'une surveillance tous les cinq ans pour cause d'antécédent familial de cancer du côlon ( ma mère en est dcd ). J'ai déjà du retard sur les 5 ans, et je vais sur 52 ans, donc là on ne rigole plus avec cette prévention nécessaire !

Seulement, alors que je remplissais mon dossier pré-anesthésique ( je vois l'anesthésiste Mardi), j'ai été prise d'un GROS doute et je ne sais plus si je dois subir l'anesthésie ou pas dans mon cas : sous Gilénya depuis un mois et demi mes lymphocytes sont en chute libre ( limite de la norme autorisée je crois, donc vers 200 ), je suis fort fatiguée et j'ai toujours mes brûlures du bras et de la main ( et j'ai lu qu'une anesthésie pouvait déclencher une poussée en post-opératoire ! Le neurologue m'avait dit que le traitement n'empêchait pas une AG, mais il n'avait pas précisé si le taux bas de globules blancs était une contre-indication. Du coup, je ne sais plus quoi faire. Bon, l'anesthésiste aura toutes les données ( il risque de refuser l'intervention du coup) mais je voulais savoir si certains d'entre vous ont déjà été anesthésiés sans souci, et si il n'y a pas eu de poussées ensuite.
Je n'ai pas envie de faire cet examen sans anesthésie, j'ai déjà assez de douleurs pénibles ! Alors Est-ce que je dois choisir entre risquer une poussée de sep en post anesthésie ou passer à côté de polypes du côlon ? Et puis attendre, de toute façon sous Gilénya mes lymphocytes seront toujours bas.

Barbara92
Accro
Messages : 2001
Inscription : 16 oct. 2017, 10:08
Contact :

Re: Anesthésie générale ???

Messagepar Barbara92 » 16 sept. 2018, 18:11

Coucou,

Tu as bien raison de faire cette prévention, donc déjà tu peux te dire que tu agis comme il faut.

Je penserai à toi, le 27 septembre j'ai une hystéroscopie pour un polype.

Je ne peux pas t apporter d éléments de réponse, mais je pense franchement que l anesthésiste pourra répondre à toutes tes questions, moi au moi d avril dernier il avait failli me refuser l intervention car je n avais pas de diagnostic. Je crois qu'il avait peur de l'avc. Finalement il avait appelé ma neuro qui avait exclu cette possibilité. En fait ils font la balance risque/bénéfice, si il y a plus de risques que de bénéfices ils peuvent revoir leur position. Dans ton cas cet examen est important au vu de tes antécédents familiaux, mais comme il est également possible de la faire sans AG je ne sais pas.

Pour le risque de poussée, j avais fait des recherches et en effet il est existe, mais il n'est pas systématique.

Pleins d ondes positives pour toi.

khadija
Célébrité
Messages : 9457
Inscription : 30 janv. 2012, 14:34
Contact :

Re: Anesthésie générale ???

Messagepar khadija » 16 sept. 2018, 23:55

Bonsoir "Ptitepat67" !

Pour cause d'antécédent familial de cancer du côlon, wi, la surveillance est recommandé.. Mieux vaut prévenir q guérir..

L'anesthésiste est la personne la mieux placée pour te répondre.

Perso, pour mon accouchement g demandé la péridurale. Après accouchement, ras.
J'avais subi aussi après mon accouchement une intervention pour la vésicule biliaire. Pareil, ras.

Tu n'as pas envie de faire cet examen sans anesthésie, ok. Mais, veux-tu le faire ?
Pour toi, g envie de te dire qu'est-ce qui compte le plus, une poussée de sep en post anesthésie ou passer à côté de polypes du côlon ?

Avatar de l’utilisateur
Nostromo
Fidèle
Messages : 326
Inscription : 26 mars 2018, 02:32
Ville de résidence : Nyon
Prénom : Jean-Philippe
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=15577
Contact :

Re: Anesthésie générale ???

Messagepar Nostromo » 17 sept. 2018, 11:06

Salut Patricia,

J’ai été diagnostiqué suite à une grosse poussée qui s’est déclenchée dans les jours qui ont suivi une opération bénigne, mais en urgence et sous anesthésie générale. Quand, lors du renouvellement du pansement, j’ai fait part des troubles que je commençais à ressentir, du fait de cette poussée, à l’hôpital où j’avais été opéré, il était parfaitement évident, dans mon esprit, qu’anesthésie et troubles devaient être liés. Avec le recul, c’est devenu de moins en moins évident et aujourd’hui, je n’aurais aucune appréhension liée à la sep à faire une AG. Tu peux faire une poussée à la suite d’une AG, comme tu peux ne pas en faire, aucune étude à ma connaissance n’a pu mettre en évidence l’existence d’un quelconque lien. Tu peux aussi faire une poussée après avoir mangé du gratin dauphinois...

La sep reste cependant une maladie fort méconnue. J’ai passé 25 ans entre deux rappels de tétanos parce qu’une sommité très respectable (Olivier Lyon-Caen, premier neurologue de France à l'époque) avait publié une mise en garde spécifiquement contre ce vaccin. J’ai fini par juger que le jeu (risquer de choper le tétanos) n’en valait pas la chandelle (réduire hypothétiquement le risque de poussée), je me suis mis à jour il y a quelques années, et je n’ai pas fait de poussée pour autant. Plus personne ne parle aujourd’hui d’un quelconque surrisque qui serait lié à ce vaccin, le dernier vaccin qui fait de la résistance (pour combien de temps encore ?) est celui contre la fièvre jaune.

Je te parle de ça pour que tu comprennes qu’il y a un « air du temps » dans la sep, certaines idées peuvent avoir à un moment donné le vent en poupe, mais ne pas résister à l'épreuve des faits ni du temps passé. Ce qui est rendu d’autant plus fréquent que la sep reste une énigme dont on ne connaît pas la clef. Il fut un temps où l'anesthésie soulevait les mêmes craintes que la vaccination contre le tétanos. Et, à cause d’internet, certaines des choses qui ont pu être écrites à cette époque laissent encore des traces sur lesquelles tu pourras toujours tomber aujourd’hui. Or, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts depuis...

Ce qu’il faudra vérifier plus attentivement en revanche sera la compatibilité du produit anesthésiant utilisé avec les différents traitements que tu peux prendre actuellement. Pour cela, l'anesthésiste saura.

Je finis avec une note d’humour : j’ai un ami proche qui souffre d’un Crohn (sa maladie s’étant déclenchée en même temps que ma sep, ça a créé des liens ;) ). Des coloscopies, il en a tant fait que depuis une quinzaine d’années, il ne prend plus aucune anesthésie pour si peu... Tu n’auras pas forcément envie de suivre son exemple.

À bientôt,

Jean-Philippe.

Avatar de l’utilisateur
Ptitepat67
Fidèle
Messages : 320
Inscription : 08 juin 2017, 11:22
Ville de résidence : Charleville- Mézières (Ardennes)
Prénom : Patricia
Ma présentation : 51 ans. Poussées 2001, 2006, 2017.
Aubagio de Juin à Novembre 2017.
Contact :

Re: Anesthésie générale ???

Messagepar Ptitepat67 » 17 sept. 2018, 14:50

Ah j'ai fait un rappel DTpolio en 2016 et une poussée 7 mois après alors que je n'en faisais plus depuis 11 ans ! Alors hasard ou pas ?
A l'époque je n'ai même pas pensé à ma sep car elle me laissait tranquille depuis de nombreuses années et je l'avais quasi occultée, et j'ai fait mon rappel sans même penser à me renseigner !
Cette année, étant sous Gylénia je vais me faire vacciner contre la grippe ( ce sera la première fois ) mais mon neurologue m'a dit que ce vaccin était sans danger. Il a écrit dans le CR à mon médecin traitant : " les vaccins utilisant des micro-organismes atténués sont contre-indiqués; les vaccins utilisant des micro-organismes tués sont autorisés ". Alors le DTpolio fait-il partie des premiers ?

Avatar de l’utilisateur
Nostromo
Fidèle
Messages : 326
Inscription : 26 mars 2018, 02:32
Ville de résidence : Nyon
Prénom : Jean-Philippe
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=15577
Contact :

Re: Anesthésie générale ???

Messagepar Nostromo » 17 sept. 2018, 16:09

Salut,
Ptitepat67 a écrit :Ah j'ai fait un rappel DTpolio en 2016 et une poussée 7 mois après alors que je n'en faisais plus depuis 11 ans ! Alors hasard ou pas ?
7 mois, c'est beaucoup...

Sinon, faut parler anglais :). https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16864810, "la vaccination antitétanique est associée à un risque plus faible de sclérose en plaques" (on ne parle pas ici du risque de poussée, mais carrément de celui de développer la maladie) ; https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11172162 (une étude française, cocorico), "pas d'augmentation du risque de poussée lié à la vaccination antitétanique". Pour ce dernier cependant, l'étude ne s'est intéressée qu'aux trois mois qui ont suivi l'inoculation du vaccin, d'où mon "7 mois, c'est beaucoup".

En fait à la fin des années 1990 il y a eu une psychose générale sur vaccins, risque de sep et risque de poussée. Cette psychose était dans l'air du temps (tiens :) ), elle suivait de peu, et lui était à mon avis étroitement liée, une précédente psychose sur la "maladie de la vache folle" et son impact sur la santé humaine (Creutzfeld-Jacob) : il y avait donc un terreau favorable. La psychose vaccinale a débuté avec le pataquès sur la vaccination de l'hépatite C que certains accusaient de déclencher une sep, puis a rapidement fait tache d'huile sur les autres vaccinations. Ne disposant pas d'études sur le sujet, ou très peu, le monde médical a commencé par se montrer très prudent, sans doute trop, vis à vis de la question, prudence embarrassée qui a conforté dans leur opinion ceux qui pensaient qu'il existait un lien. De multiples études ont été lancées à ce moment-là pour essayer d'y voir plus clair, leurs résultats sont venus bien plus tard et aucun n'a plaidé en faveur de l'existence d'un surrisque associé. Mais c'était après la bagarre, trop tard, le mal était fait...

Ce que dit ton neurologue à propos des vaccins vivants / inertes correspond à ce que j'ai pu entendre par ailleurs, mais sans que je sois totalement convaincu de la pertinence d'un tel raisonnement : par exemple, le prion, agent infectieux en cause dans la maladie de Creutzfeld-Jacob, n'est pas un organisme vivant mais une simple protéine. D'autres agents infectieux peuvent n'être que chimiques. Je crois me rappeler que le DTP fait partie des vaccins inertes, mais tu vois comme je ne suis pas curieux, je n'ai même pas cherché à confirmer l'information :). (...) bon si, je suis curieux, je viens de vérifier, le DTP est bien un vaccin "inactivé" (inerte).

D'autre part, qu'il soit vivant ou inerte, ton vaccin a tout de même pour fonction première de stimuler ton système immunitaire afin de provoquer la production d'anticorps spécifiques. Constatant qu'on traite volontiers la sep avec des "immunomodulateurs" ou des "immunosuppresseurs", constatant qu'un vaccin présente donc l'effet rigoureusement opposé de stimuler ton système immunitaire, constatant enfin que la sep reste une maladie dont on ne connait pas grand chose, je peine à me satisfaire de la distinction "vivant / tué". Je me satisfais en revanche complètement des études épidémiologiques menées à partir de la fin des années 1990, dont je te parlais plus haut.

Pour ce qui est de la vaccination contre la grippe, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9700703. On prend des patients souffrant de sep récurrente-rémittente et on les répartit en deux groupes, l'un qui a été vacciné, l'autre qui ne l'était pas et a été touché par la grippe. 5% des membres du premier groupe ont fait une poussée dans les six semaines qui ont suivi la vaccination (5%, ça fait un sur vingt, sur une durée de six semaines, d'où on peut extrapoler une fréquence moyenne de poussée de l'ordre de deux ans). Sur la même période de six semaines, mais qui cette fois a suivi leur grippe, un tiers des patients sont entrés en poussée (d'où on peut extrapoler une fréquence moyenne correspondante, de quatre à cinq mois entre deux poussées). Conclusion : la vaccination contre la grippe n'augmente pas le risque de poussée, mais avoir la grippe augmente ce risque, et pas qu'un peu.

Bonne lecture :).

JP.

Avatar de l’utilisateur
Ptitepat67
Fidèle
Messages : 320
Inscription : 08 juin 2017, 11:22
Ville de résidence : Charleville- Mézières (Ardennes)
Prénom : Patricia
Ma présentation : 51 ans. Poussées 2001, 2006, 2017.
Aubagio de Juin à Novembre 2017.
Contact :

Re: Anesthésie générale ???

Messagepar Ptitepat67 » 17 sept. 2018, 16:16

Merci pour toutes ces infos Nostromo, quelle culture ! :wink:

Avatar de l’utilisateur
Nostromo
Fidèle
Messages : 326
Inscription : 26 mars 2018, 02:32
Ville de résidence : Nyon
Prénom : Jean-Philippe
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=15577
Contact :

Re: Anesthésie générale ???

Messagepar Nostromo » 18 sept. 2018, 00:29

Arf c’est pas tant de la culture, que les résultats d’une recherche que j’ai faite pour te répondre :). Le site www.ncbi.nlm.nih.gov est une mine d’or, ... mais il faut pratiquer l’anglais.

Avatar de l’utilisateur
PatrickS
Passionné(e)
Messages : 1835
Inscription : 10 mai 2010, 15:38
Contact :

Re: Anesthésie générale ???

Messagepar PatrickS » 18 sept. 2018, 10:50

Bonjour,

J'ai une sep primaire progressive, donc pas de poussée.
IL y a deux ans, j'ai eu une fracture du fémur, donc opération sous anesthésie générale.
Aucune poussée, et aucune aggravation de mon état après ça.

Prochainement je vais me faire sortir ce clou du fémur. Je verrais alors l'anesthésiste et on parlera de mon traitement (Fampyra) que je ne prenais pas encore lors de ma fracture.
Mais je ne me fait pas de bile pour ça, cela m'allégera un peu (ferraille en moins) et me permettra de lire un peu plus.

Patrick
Un jour à la fois
SEP primaire progressive depuis 2002
Aucun traitement
Régime Seignalet depuis mars 2OO9


Revenir vers « Forum libre... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité