Mode d'action de COPAXONE

Avatar de l’utilisateur
PAC
Confirmé(e)
Messages : 211
Inscription : 31 juil. 2017, 22:37
Ville de résidence : Châtelaillon-plage
Prénom : Pierre-Antoine
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=14857
Contact :

Mode d'action de COPAXONE

Messagepar PAC » 10 sept. 2017, 10:12

Bonjour à tous !

Je suis à la recherche du mode d'action supposé des substances actives de copaxone.

J'ai enfin trouvé des réponses - pour ceux que ça intéresse :
L'acétate de Glatiramer (GA) (Copolymer-1, Copaxone, Teva, Israël, YEAK) est une thérapie à base de polypeptide approuvée pour le traitement de la sclérose en plaques récurrente-remitante. La plupart des enquêtes ont attribué l'effet immunomodulateur de l'AG à sa capacité à modifier la différenciation des lymphocytes T. Plus précisément, on s'attend à ce que le traitement de l'AG favorise le développement de lymphocytes T CD4 (+) réactifs à la GA polarisés par Th2, ce qui peut atténuer l'inflammation voisine dans le système nerveux central. Des rapports récents indiquent que la carence en cellules T régulatrices CD4 (+) CD25 (+) FoxP3 (+) dans la sclérose en plaques est restaurée par un traitement GA. L'AG exerce également une activité immunomodulatrice sur les cellules présentatrices d'antigène, qui participent aux réponses immunitaires innées.
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17920545


Et puis aussi : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12706402
Nous prenons l'habitude de vivre avant d'acquérir celle de penser. Dans cette course qui nous précipite tous les jours un peu plus vers la mort, le corps garde cette avance irréparable.
Albert Camus

Avatar de l’utilisateur
PAC
Confirmé(e)
Messages : 211
Inscription : 31 juil. 2017, 22:37
Ville de résidence : Châtelaillon-plage
Prénom : Pierre-Antoine
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=14857
Contact :

Re: Mode d'action de COPAXONE

Messagepar PAC » 10 sept. 2017, 10:51

J’essaierai de faire un topo vulgarisé là dessus dès que j'aurai levé quelques interrogations supplémentaire.
Nous prenons l'habitude de vivre avant d'acquérir celle de penser. Dans cette course qui nous précipite tous les jours un peu plus vers la mort, le corps garde cette avance irréparable.
Albert Camus

Avatar de l’utilisateur
Loutrinette
Confirmé(e)
Messages : 114
Inscription : 19 juil. 2017, 13:26
Ville de résidence : Bouglainval
Prénom : Céline
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=14824
Contact :

Re: Mode d'action de COPAXONE

Messagepar Loutrinette » 10 sept. 2017, 17:52

Merci beaucoup pour tes recherches, c'est très intéressant :)
Loutre des champs.

Diagnostiquée en juillet 2017.
Début du Copaxone courant août.

Avatar de l’utilisateur
PAC
Confirmé(e)
Messages : 211
Inscription : 31 juil. 2017, 22:37
Ville de résidence : Châtelaillon-plage
Prénom : Pierre-Antoine
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=14857
Contact :

Re: Mode d'action de COPAXONE

Messagepar PAC » 20 sept. 2017, 11:39

Bon, je suis en train de lire 3 thèses qui parlent du sujet et je vous fais un petit résumé avec des schémas et tout et tout... durant les vacances de la Toussaint.
Sinon, j'aurai aimé avoir les témoignages de ceux qui prennent Copaxone. Je le prends depuis maintenant 3 semaines et je constate que j'ai moins de douleurs articulaires (aux doigts notamment - ça, ça datait de ma dernière poussée). Par contre, j'ai des pb cutanés plutôt inédits pour moi comme des mycoses et des infections cutanées. C'est comme si le système immunitaire était moins porté sur l'inflammation... ça vous le fait à vous aussi ?
Nous prenons l'habitude de vivre avant d'acquérir celle de penser. Dans cette course qui nous précipite tous les jours un peu plus vers la mort, le corps garde cette avance irréparable.
Albert Camus

Avatar de l’utilisateur
Loutrinette
Confirmé(e)
Messages : 114
Inscription : 19 juil. 2017, 13:26
Ville de résidence : Bouglainval
Prénom : Céline
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=14824
Contact :

Re: Mode d'action de COPAXONE

Messagepar Loutrinette » 22 sept. 2017, 14:34

J'attends avec impatience ton résumé.

Pour ce qui est des douleurs articulaires, j'ai sensiblement moins mal au poignet mais mes douleurs au poignet évoluent depuis la fac (il y a 15 ans) et dépendent souvent du temps alors je ne sais pas si c'est le temps qui me va mieux ou le Copaxone.
Pas de souci au niveau cutané par contre je me tape une rhino comme jamais.
Arrêtée 2 jours alors qu'avant je l'aurai bien vécu.
Système immunitaire un peu perturbé je pense.
Loutre des champs.

Diagnostiquée en juillet 2017.
Début du Copaxone courant août.

Avatar de l’utilisateur
PAC
Confirmé(e)
Messages : 211
Inscription : 31 juil. 2017, 22:37
Ville de résidence : Châtelaillon-plage
Prénom : Pierre-Antoine
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=14857
Contact :

Re: Mode d'action de COPAXONE

Messagepar PAC » 22 sept. 2017, 16:45

Système immunitaire un peu perturbé je pense.

c'est ma conclusion aussi... par contre, je n'ai pas attrapé ce fichu virus (rhino-virus) qui a contaminé ma femme et mes filles ! Tiens moi au courant pour cette amélioration possible de tes douleurs articulaires sous copaxone. Je questionnerai mardi mon infirmière qui fait le suivi de mon traitement à ce sujet.
Nous prenons l'habitude de vivre avant d'acquérir celle de penser. Dans cette course qui nous précipite tous les jours un peu plus vers la mort, le corps garde cette avance irréparable.
Albert Camus

Avatar de l’utilisateur
Loutrinette
Confirmé(e)
Messages : 114
Inscription : 19 juil. 2017, 13:26
Ville de résidence : Bouglainval
Prénom : Céline
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=14824
Contact :

Re: Mode d'action de COPAXONE

Messagepar Loutrinette » 22 sept. 2017, 17:22

Du coup je suis un peu inquiète pour la saison à venir, je suis nounou, je vais passer mon temps à moucher des petits nez morveux alors si au premier virus qui passe je me le chope et ça me cloue au lit, on est pas sortis des ronces :/

Je te dirais pour le poignet.
Ca n'a pas amélioré mes genoux en tout cas mais bon IRM à faire, on verra ce que ça dit.
Mon dieu quand je dis tout ça j'ai l'impression d'avoir 70 ans, c'est affreux :(
Loutre des champs.

Diagnostiquée en juillet 2017.
Début du Copaxone courant août.

Avatar de l’utilisateur
PAC
Confirmé(e)
Messages : 211
Inscription : 31 juil. 2017, 22:37
Ville de résidence : Châtelaillon-plage
Prénom : Pierre-Antoine
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=14857
Contact :

Re: Mode d'action de COPAXONE

Messagepar PAC » 22 sept. 2017, 17:35

mdr
Mon dieu quand je dis tout ça j'ai l'impression d'avoir 70 ans, c'est affreux :(


Ho! je suis passé confirmé ! La classe...
Nous prenons l'habitude de vivre avant d'acquérir celle de penser. Dans cette course qui nous précipite tous les jours un peu plus vers la mort, le corps garde cette avance irréparable.
Albert Camus

fofolle
Habitué(e)
Messages : 53
Inscription : 08 avr. 2016, 14:14
Ville de résidence : Lille
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=14298
Contact :

Re: Mode d'action de COPAXONE

Messagepar fofolle » 27 sept. 2017, 20:56

Perso je suis sous copaxone depuis 6 mois mnt.
J'avais constaté une augmentation de mes migraines le premier mois, ça s'est calmé depuis.
Pas de douleurs articulaires particulières.

Par contre bcp de réactions cutanées effectivement comme vous.
Mais j'avoue je préfère ce ttt pour le moment au Tecfidera qui était quand même bien plus pénible au niveau effets secondaires
Ce n'est pas parce que c'est difficile que tu as peur, c'est parce que tu as peur que c'est difficile...

Avatar de l’utilisateur
PAC
Confirmé(e)
Messages : 211
Inscription : 31 juil. 2017, 22:37
Ville de résidence : Châtelaillon-plage
Prénom : Pierre-Antoine
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=14857
Contact :

Re: Mode d'action de COPAXONE

Messagepar PAC » 27 sept. 2017, 21:43

J'avais constaté une augmentation de mes migraines le premier mois, ça s'est calmé depuis.

Aïe, moi qui ne suis pas sujet aux migraines, j'en ai une qui va et qui vient depuis deux semaines environs. Je pensais que ça venait de mes élèves qui sont peu discrets ragee mais c'est peut-être le copaxone alors...
Nous prenons l'habitude de vivre avant d'acquérir celle de penser. Dans cette course qui nous précipite tous les jours un peu plus vers la mort, le corps garde cette avance irréparable.
Albert Camus

fofolle
Habitué(e)
Messages : 53
Inscription : 08 avr. 2016, 14:14
Ville de résidence : Lille
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=14298
Contact :

Re: Mode d'action de COPAXONE

Messagepar fofolle » 27 sept. 2017, 22:07

Pour le coup je suis migraineuse depuis de nombreuses années.
Après si ça peut te rassurer ça n'a duré que quelques semaines, et maintenant je suis revenue à mes 3-4 migraines mensuelles mdr
Ce n'est pas parce que c'est difficile que tu as peur, c'est parce que tu as peur que c'est difficile...

Avatar de l’utilisateur
Bashogun
VIP
Messages : 3831
Inscription : 14 juin 2016, 18:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Re: Mode d'action de COPAXONE

Messagepar Bashogun » 28 sept. 2017, 08:25

PAC a écrit :Aïe, moi qui ne suis pas sujet aux migraines, j'en ai une qui va et qui vient depuis deux semaines environs. Je pensais que ça venait de mes élèves qui sont peu discrets ragee mais c'est peut-être le copaxone alors...

Bonjour PAC,
cette migraine peut être transitoire, le temps que ton organisme s'adapte au traitement.
Pour ma part, pas de migraine durant les 5 ans de Copaxone. Mais des maux de tête très vifs et très localisés. Je les interprète non comme des effets du traitement, mais comme des signes de l'activité de ma Sep. J'y suis d'autant plus attentif que ça a été les premiers signes, avant diagnostic et traitements, de ma Sep et notamment de ma NORB.
Cela peut aussi être un effet de la fatigue - celle que l'on peut ressentir avec des classes un peu remuantes ou bavardes, ce qui multiplie et brouille les 'informations' en surchargeant les fonctions cognitives. Pa simple avec notre Sep !
Bien à toi.
Compte Twitter du forum @forum_sep
https://twitter.com/FORUM_SEP
Suivez et utilisez le hashtag :
#SepbySep, la SEP par ceux qui la vivent
Compte Facebook du forum
https://www.facebook.com/forumsep/

Avatar de l’utilisateur
PAC
Confirmé(e)
Messages : 211
Inscription : 31 juil. 2017, 22:37
Ville de résidence : Châtelaillon-plage
Prénom : Pierre-Antoine
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=14857
Contact :

Re: Mode d'action de COPAXONE

Messagepar PAC » 28 sept. 2017, 09:12

Merci pour ces précisions Bashogun. Je vais voir avec le temps si ça s'améliore.
Si c'est le boulot, les vacances devraient arranger la situation.
Bonne journée à tous
PAC
Nous prenons l'habitude de vivre avant d'acquérir celle de penser. Dans cette course qui nous précipite tous les jours un peu plus vers la mort, le corps garde cette avance irréparable.
Albert Camus

Marie69
Confirmé(e)
Messages : 128
Inscription : 26 juil. 2014, 12:46
Contact :

Re: Mode d'action de COPAXONE

Messagepar Marie69 » 09 oct. 2017, 11:56

Hello PAC,

As-tu le copaxone inectable ? Je suis impatiente de ta synthèse de Toussaint.
Ma neuro insiste fortement sur cette thérapie. C'était compliqué mon refus ce jour.
Ca sera penible la prohaine fois. mdr

Et le jus de bouleau, qu'en penses-tu ?

Bonne journée,
Marie69

Névrite optique 2003
Tecfidéra 7/14 à 11/15

Avatar de l’utilisateur
PAC
Confirmé(e)
Messages : 211
Inscription : 31 juil. 2017, 22:37
Ville de résidence : Châtelaillon-plage
Prénom : Pierre-Antoine
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=14857
Contact :

Re: Mode d'action de COPAXONE

Messagepar PAC » 09 oct. 2017, 20:42

Salut Marie69,

Je suis sous copaxone effectivement. J'ai d'ailleurs loupé vendredi une injection ; c'est la première fois (c'était plus facile de se souvenir quand c'était tous les jours - en 20 mg plutôt qu'en 40 mg...). En ce qui concerne le jus de bouleau, j'en suis à plus de la moitié de ma cure. Bon, le goût est bof bof... par contre, j'ai effectivement gagné sensiblement en allure de course. Est-ce un effet placebo ? Peut-être que - comme je m'attends à de meilleurs performances - je me mets à y croire et que, par ce biais, j'améliore mes performances. Qui sait... il faudrait une étude randomisée en double aveugle... mdr En tous cas, je ne suis pas mécontent d'avoir essayé et me programmerai une nouvelle cure à la sortie de l'hiver. Par contre, le jus de bouleau ne semble pas avoir d'effet sur mes engourdissements qui s'accentuent ces derniers jours. Je suis également très très fatigué depuis ce week-end - et j'ai d'ailleurs du mal à écrire ces quelques lignes... en espérant que ce n'est une poussée.
Nous prenons l'habitude de vivre avant d'acquérir celle de penser. Dans cette course qui nous précipite tous les jours un peu plus vers la mort, le corps garde cette avance irréparable.
Albert Camus

Avatar de l’utilisateur
Loutrinette
Confirmé(e)
Messages : 114
Inscription : 19 juil. 2017, 13:26
Ville de résidence : Bouglainval
Prénom : Céline
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=14824
Contact :

Re: Mode d'action de COPAXONE

Messagepar Loutrinette » 09 oct. 2017, 22:34

Hello PAC.

Je suis passée il y a quelques temps par une période de fatigue immense, j'avais du mal à répondre aux messages et même juste à lire sur l'ordi.
Finalement c'est passé sans qu'il y ai eu d'autres symptômes alors si c'était une poussée elle n'a rien détraqué de visible et si c'est juste la classique fatigue de la SEP apparemment elle va et vient vu qu'en ce moment j'ai la forme.
Si ça peut te rassurer :)
Loutre des champs.

Diagnostiquée en juillet 2017.
Début du Copaxone courant août.

Marie69
Confirmé(e)
Messages : 128
Inscription : 26 juil. 2014, 12:46
Contact :

Re: Mode d'action de COPAXONE

Messagepar Marie69 » 12 oct. 2017, 07:54

Bonjour,

En mars, c'est la sève de bouleau... Un verre à jeun chaque jour, est plus efficace !
J'avais des tensions qui s'installaient depuis des années et totalement réfractaire au traitement de fond ragee
Donc, j'ai cherché en homéopathie pour une auto médication. BINGO mdr, dès la première prise du résultat.

J'ai trouvé une homeopathe rdv bientôt :mrgreen:
Je rescussite et ne suis plus effrayée pour l'avenir.

Bonne journée,
Marie69

Névrite optique 2003
Tecfidéra 7/14 à 11/15

Avatar de l’utilisateur
Bashogun
VIP
Messages : 3831
Inscription : 14 juin 2016, 18:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Re: Mode d'action de COPAXONE

Messagepar Bashogun » 12 oct. 2017, 09:15

PAC a écrit :Je suis sous copaxone effectivement. J'ai d'ailleurs loupé vendredi une injection ; c'est la première fois (c'était plus facile de se souvenir quand c'était tous les jours - en 20 mg plutôt qu'en 40 mg...).

Avé PAC,
Louper une injection n'a rien de grave, la molécule est toujours présente et continue d'agir.
PAC a écrit :j'ai effectivement gagné sensiblement en allure de course. Est-ce un effet placebo ? Peut-être que - comme je m'attends à de meilleurs performances - je me mets à y croire et que, par ce biais, j'améliore mes performances. Qui sait... il faudrait une étude randomisée en double aveugle... mdr En tous cas, je ne suis pas mécontent d'avoir essayé et me programmerai une nouvelle cure à la sortie de l'hiver.

Effet placebo possible, en effet, ou plutôt conjonction de plusieurs élément, dirais-je.
Outre l'effet placebo, il y a aussi sans doute la cicatrisation des lésions, qui suit son cours et améliore la circulation de l'influx nerveux ; peut-être aussi l'effet du traitement de fond. Et tout ce qu'on ne connaît ni ne mesure à ce jour...
En tous cas, tant mieux que ça s'améliore!
PAC a écrit :Par contre, le jus de bouleau ne semble pas avoir d'effet sur mes engourdissements qui s'accentuent ces derniers jours. Je suis également très très fatigué depuis ce week-end - et j'ai d'ailleurs du mal à écrire ces quelques lignes... en espérant que ce n'est une poussée.

J'espère que ça ira en s'améliorant.
Peut_être cherches-tu à faire trop de choses.
Ces derniers temps, il y a eu trop de choses en même temps et j'ai eu bien du mal à tout gérer.
Prends ton temps !

Bien à toi.
Compte Twitter du forum @forum_sep
https://twitter.com/FORUM_SEP
Suivez et utilisez le hashtag :
#SepbySep, la SEP par ceux qui la vivent
Compte Facebook du forum
https://www.facebook.com/forumsep/

Avatar de l’utilisateur
Loutrinette
Confirmé(e)
Messages : 114
Inscription : 19 juil. 2017, 13:26
Ville de résidence : Bouglainval
Prénom : Céline
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=14824
Contact :

Re: Mode d'action de COPAXONE

Messagepar Loutrinette » 12 oct. 2017, 09:19

Du coup j’etais Intriguée par votre sève de bouleau et j’ai cherché sur le net.
C’est comme l’huile de CBD ça, faut être un peu riche :/
Loutre des champs.

Diagnostiquée en juillet 2017.
Début du Copaxone courant août.

Avatar de l’utilisateur
PAC
Confirmé(e)
Messages : 211
Inscription : 31 juil. 2017, 22:37
Ville de résidence : Châtelaillon-plage
Prénom : Pierre-Antoine
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=14857
Contact :

Re: Mode d'action de COPAXONE

Messagepar PAC » 05 nov. 2017, 11:07

Salut,

Je n'ai pas trouvé le temps de faire ce petit travail de synthèse (et en plus, je sais insérer ici des vidéo mais pas des images) alors je vous colle le lien de la thèse la plus intéressante selon moi pour répondre à la question du mode d'action du copaxone.
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01203485/document

Tout est intéressant mais pour atteindre plus rapidement la réponse, il est possible d'aller directement à la page 94) : IX. Traitements actuels / 2. de fond / 2.1 Les traitements immunomodulateurs / 2.1.2 Acétate de Glatiramère

En résumé, il est supposé que le copaxone agisse selon trois modalités :

Petites précisions avant de présenter très rapidement ces 3 modalités :
- un antigène est une molécule capable de provoquer une réaction immunitaire
- les CPA (= cellules présentatrices d'antigène) sont des globules blancs dont le rôle est de capturer et de présenter des antigènes aux autres globules blancs dont les lymphocytes (qui nous intéressent ici). Il ont un autre rôle (important pour la deuxième modalité hypothétique d'action de la copaxone), celui de secréter des molécules appelées cytokines qui vont orienter le type de réponse immunitaire en provoquant le développement des lymphocytes en différents types d'effecteurs.


Les 3 modalités suspectées :

1. Les molécules du copaxone se fixent sur des récepteurs particuliers (CMHII) qui existent à la surface des CPA. Or, en temps normal, dans le cas de la SEP, ces récepteurs sont occupés par un autre antigène : la MBP (protéine basique de myéline). La MBP est alors présentés aux lymphocytes et active les lymphocytes qui reconnaissent cette MBP. Ces lymphocytes détruisent ainsi la myéline. L'action du copaxone consiste en une compétition (copaxone - MBP) ; il y a moins d'activation des lymphocytes reconnaissant la myéline puisque moins de MBP présentée aux lymphocytes.

2. Les molécules de copaxone se fixent préférentiellement sur des CPA qui vont produire des cytokines anti-inflammatoires et orienter le développement des lymphocytes activés en lymphocytes produisant également des cytokines anti-inflammatoires. Ces lymphocytes vont gagner les zones où est détruite la myéline et freiner la réponse inflammatoire des lymphocytes déjà présents.

3. Une action sur les lymphocytes B (ceux qui sécrètent des anticorps) qui n'est pas encore bien comprise un peu du même ordre que la modalité n°2

J'ai conscience que chaque point mérite d'être expliqué plus en détail (notamment une explication des différents types de lymphocyte) et d'être accompagné de schémas clairs mais je n'ai pas trouvé le temps ni le moyen d'insérer des images...
Nous prenons l'habitude de vivre avant d'acquérir celle de penser. Dans cette course qui nous précipite tous les jours un peu plus vers la mort, le corps garde cette avance irréparable.
Albert Camus


Revenir vers « COPAXONE »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité