Et si ...?

Pour parler de tout et de rien !
Septendre
Habitué(e)
Messages : 49
Inscription : 18 déc. 2017, 15:44
Ma présentation : SEP depuis Nov 2017
Contact :

Re: Et si ...?

Messagepar Septendre » 09 août 2018, 10:01

Cet article fait un mélange de touche scientifique pour prouver les bases soit disant valables, les arguments émotionnels ou toute personne peut se reconnaître et lancer des affirmations comme des prophéties.
J'avait l'impression de lire un horoscope de telerama ou les publicités de boite aux lettre des marabouts ... quelque soit le profil de la personne qui le lit, elle s'identifie dans les sentiments qui y sont dépeints.

Je trouve qu'il y a suffisamment de recueils et de livres concernant les surdoués et aussi les tests de QI et les tests émotionnels pour identifier les hauts potentiels. Après, le plus important, c'est l'accompagnement pour qu'ils soient biens dans leurs vies.
Le lien avec la SEP ? je ne le comprends pas. Pourquoi les anticorps se prendrait à des gaines renforcées ? Ou en quoi l'usage intensif des neurones attirerai les anticorps à détruire la myéline ??

Je ne sais pas si je suis un surdoué pour voir la supercherie, ou bien je suis trop nul et ne comprends pas l'article mdr
Ce dont je suis sure, c'est que j'ai la SEP et je dois vivre avec positivement quelque soit son origine :D

maglight
Habitué(e)
Messages : 51
Inscription : 05 juil. 2018, 11:12
Contact :

Re: Et si ...?

Messagepar maglight » 10 sept. 2018, 17:05

Bonjour à tous,
Je relance ce sujet qui m'interroge.
Âme sensible s'abstenir :wink:

citation de septendre :
le lien avec la SEP ? je ne le comprends pas. Pourquoi les anticorps se prendrait à des gaines renforcées ? Ou en quoi l'usage intensif des neurones attirerai les anticorps à détruire la myéline


Avant le sujet de la myéline, il y a quelques points communs entre certains symptômes SEP et ceux qui prédominent aussi chez les surdoués notamment
- le sommeil perturbé
-la fatigabilité
- l'anxiété
-la dépression
-une certaine sur-réceptivité au stress
- des trouble psy

Et après, il y a leurs particularités physiques qui sont encore à l'étude.
Le manque de sérotonine, un thymus défectueux, une augmentation de la connectivité dans le corps calleux....
Claire Grand, une psychologue spécialiste de la précocité souligne dans cet article, la propension des maladies inflammatoires chez les zèbres.

Les surdoués sont-ils plus sujets que d’autres aux allergies et maladies auto-immunes ?

Une allergie est une réaction inadaptée du système immunitaire qui "attaque" un agent qui n’est pas pathogène : un aliment, une poussière, un produit, un pollen…

Une maladie auto-immune est une réaction du système immunitaire qui "attaque" un groupe de cellules ou un organe considéré à tort comme étranger à l’organisme et dangereux : les îlots de Langerhans qui sécrètent l’insuline et dont la destruction par le système immunitaire aboutit à un diabète de type 1 (insulino-dépendant), la couche de myéline qui recouvre les fibres nerveuses et dont le rôle est de protéger et faciliter le fonctionnement du système nerveux. Leur destruction cause la sclérose en plaques…

Les allergies et les maladies auto-immunes s’expliquent par la même cause : le système immunitaire trop réactif ou trop peu sélectif s’attaque à des cellules qui ne sont pas dangereuses, voire qui sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme.

Que ce soit de visu en consultation ou sur des sites ou forums traitant de précocité, de nombreux témoignages montrent que les personnes à haut potentiel souffrent, de façon sur-représentée, de troubles inflammatoires plus ou moins chroniques, que les médecins ne s’expliquent pas toujours, d’allergies parfois très étendues (de très nombreux allergènes et aliments habituellement peu impliqués dans les allergies), de maladies auto-immunes...

Exemples de témoignages sur cette page du forum « Zebrascrossing » : http://www.zebrascrossing.net/t7818-mal ... to-immunes

Ou encore ce sondage, sur le même forum : http://www.zebrascrossing.net/t5400-zeb ... to-immunes

Cécile Bost évoque un lien entre haut potentiel et allergies et maladies auto-immunes dans son livre «Différence et souffrance de l’adulte surdoué ».

L’information apparaissait déjà dans un livre plus ancien (de mémoire « Doué, surdoué, précoce » de Sophie Côte, mais je ne garantis pas la source). L’auteur écrivait qu’il y aurait un lien entre la précocité et une trop forte concentration de testostérone pendant la grossesse. Cet excès de testostérone conduirait à mieux développer l’hémisphère droit (celui qui est souvent plus performant chez les surdoués) et sous-stimuler le thymus impliqué dans l’immunité. Cela n’a pas été prouvé, mais reste une hypothèse qui fait toujours l’objet de recherches.

L’étude décrite dans ce livre est rappelée sur le site « Planète douance » : http://www.planete-douance.com/echanges ... e-surdoue/

L’auteur du site rappelle cette étude qui date de 1982, d’après laquelle Geshwind et Behan concluaient que l’excès de testostérone passée la vingtième semaine de grossesse favoriserait l’hypertrophie du cerveau droit, des dérèglements dans le cerveau gauche, dont la dyslexie par exemple, et également des dérèglements dans le thymus qui favorisent les maladies auto-immunes.

Il est clair qu’il y a une prévalence de ces maladies chez les personnes à haut potentiel. Les allergies et maladies auto-immunes sont non seulement plus fréquentes, mais peuvent aussi être atypiques et peu compréhensibles des médecins.

Il n’est pas étonnant de trouver davantage de ces pathologies chez les personnes à haut potentiel. Non pas que l’intelligence en elle-même occasionne un stress supplémentaire pour l’organisme (quoique !), mais parce que ces personnes sont hyper-réactives. Leur système immunitaire peut lui aussi être hyper-réactif et réagir trop fortement à trop de choses, dont des substances et cellules inoffensives ou indispensables à la vie.

« La sérotonine intervient aussi dans les manifestations allergiques et inflammatoires, ce qui expliquerait les manifestations pathologiques que subissent certains adultes surdoués : allergies multiples, douleurs inflammatoires diverses, maladies auto-immunes étranges… »

Les surdoués manquent facilement de sérotonine, car leur sommeil contient beaucoup de sommeil paradoxal pendant lequel la sérotonine n’est plus sécrétée, tout en étant consommée.

En conclusion, si vous souffrez de nombreuses allergies et/ou d’une ou plusieurs maladies auto-immunes, et que par ailleurs, vous vous reconnaissez des caractéristiques typiques (hypersensibilité, pensées et questionnements incessants…), vous êtes peut-être surdoué.


ah bon?!
Nan, c'est pas possible?!
et si, effectivement il y avait plus de chance de trouver des zèbres parmi nous ?

ici, déjà en 2011
viewtopic.php?f=27&t=7721&sid=c0fc14bb2199e7632d704fa647671734#p145602

Le sujet est terriblement tabou, mais
le bruissement de cette pensée existe chez certains et ça date pas d'aujourd'hui.
j'en appelle aux vieil adage... il n'y a pas de fumé sans feu.
Je comprends que cela puisse déranger mais vouloir le taire est, peut-être, le risque de passer à coté d'une confirmation de recherche.
La sérotonine, Le cortisol , la testostérone, cette piste des hormones irait-elle dans le bon sens ?!

J'ai du boulot coté acceptation, je veux bien l'admettre !
Ils ont su nous diagnostiquer une SEP:
Ca va bien, les mauvaises nouvelles, j'ai envie de dire !
Ca serait juste sympa tant qu'a faire, de mettre en place un protocole de test pour vérifier combien parmi nous sont dans ce cas.
Parce qu'au-delà de tout ça,
je vous laisse imaginer l'impact sur le grand public d'une nouvelle aussi improbable !

Des malades atteints de troubles neuro possiblement surdoués mdr
De quoi changer le regard sur le handicap peut-être !
Séduisante utopie.
Bien à vous
maglight


Revenir vers « Forum libre... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités