SEP ou TROUBLES PSYCHOGENES

Alors comment ça va aujourd'hui ??? Êtes-vous bien dans vos baskets ou êtes-vous en colère ???
eliselle
Fidèle
Messages : 340
Inscription : 04 mars 2008, 15:21
Localisation : drôme
Contact :

SEP ou TROUBLES PSYCHOGENES

Message non lu par eliselle » 13 mars 2008, 16:24

je reviens de chez le neuro.
Je connais maintenant la réponse !
Il est formelle, ni Parkinson, ni Alzeimer... mais des troubles psychogènes "rien d'autres madame". ( tiens même pas une autre idée Monsieur le neuro ?)

Et il est complètement d'accord avec l'autre neuro qui après un épisode d'hémiplégie l'année dernière, me diagnostiquée ( après IRM ) simulatrice. d'où bien sûr le diagnostique de troubles psychogènes!

Quand même, il fallait y penser de simuler un AVC... peut être que je n'avais que ça a faire ce jours là ? et puis ça tombait super bien car je devais me faire opérer d'un kyste au pied 15 jours après ( suite a un névrome de Morton l'année d'avant et une ablation de mon lobe droit de la thyroïde ( la même année dis donc).

Si j'avais besoin de me faire chouchouter je pouvais trouver mieux...

Alors si je comprends bien, un neuro est capable de déterminer en 30 mn à peine et sans aucuns questionnements sur mes troubles, sur mes éventuels antécédents dépressif, et sans poser une question sur ma vie professionnelle ou sociale de déterminer avec exactitude un diagnostique qui reposent sur un IRM et un compte rendu d'un autre neuro qui voulait absolument que j'avoue un alcoolisme et qui prétendait que forcément je devais être au bout du rouleau après un divorce ( il y a 10 ans ) et 5 enfants à charge.

Si on peut associer certains symptômes de la SEP à des troubles psychogènes je peux tout de même ( mes facultés intellectuels ne sont pas altérées) me poser des questions sur la neutralité de ce neuro ?

Et voilà. Retour à la case départ !

et je fais quoi de tous ça maintenant ?
Non pas que je veuille me convaincre d'avoir une maladie invalidante et qui bousille votre vie (sans avoir demandé votre avis en plus) mais là tout de même ?
j'ai du mal a croire que mes symptômes que je vous est décrit dans d'autres post sont le phénomène d'un trouble de dépression.

Mais je vais finir par y arriver Messieurs les Neuro !
44 ans
26-Drôme
En attente de diagnostique

Avatar de l’utilisateur
Safire
Fidèle
Messages : 421
Inscription : 14 nov. 2007, 12:42
Localisation : paris
Contact :

Message non lu par Safire » 15 mars 2008, 13:28

salut eliselle,
si un deuxieme neuro a confirmé le diagnostic du premier tu devrais peut etre les croire.
tu sais les troubles psychogene sont tres frequents et s expriment de maniere tres variées. les crises de tetanie en font parti par exemple, mais aussi des formes d hemiplegie qui peuvent s etendre sur plusieurs semaines voir plusieurs mois, des migraines atroces qui peuvent bouffer toute une vie......
les troubles psychogene sont tres frequents et c est plutot une bonne nouvelle pour toi, car si tu decide de faire confiance a ces neurologues et aux medecins que tu as consulter, et bien ça veut dire que tu n a pas la sep et tu n a pas fai d avc. par contre un suivi avec un psychogue est tres utile pour trouver l origine de tes symptomes.
gros bisous et bon courage
29 ANS
sep diagnostiquée en novembre 2007

Avatar de l’utilisateur
Pimpernelle
Fidèle
Messages : 772
Inscription : 29 oct. 2007, 15:22
Localisation : Jura suisse
Contact :

Message non lu par Pimpernelle » 15 mars 2008, 15:49

Mais, Eliselle et Safire, vous entendez quoi par "psychogène" ? c'est un peu comme psychosomatique ?

Dans tous les cas (= avec ou sans SEP), lors de la recherche d'un diagnostic, ça vaut vraiment la peine de consulter un psy, histoire de ne pas être seul dans ces moments de folie. C'est même plutôt signe de santé, dans la mesure où être en santé, ce n'est pas être "sans maladie", mais "bien fonctionner avec la maladie", à mon avis.

Pimpernelle

Diagnostic le 28 septembre 2007... nouvelle vie avec la SEP !


Avatar de l’utilisateur
franck
Passionné(e)
Messages : 1475
Inscription : 30 janv. 2007, 18:10
Localisation : bretagne
Contact :

Message non lu par franck » 15 mars 2008, 15:49

et ils ont decider quoi tes "super docteur"
pour soigné tes troubles

eliselle
Fidèle
Messages : 340
Inscription : 04 mars 2008, 15:21
Localisation : drôme
Contact :

Message non lu par eliselle » 15 mars 2008, 16:47

Le neuro m'a dit au revoir madame, allez voir votre médecin, et le travail c'est la santé !
évidement j'ai rdv avec lui lundi comme convenue.
Ce jours là j'étais accompagnée heureusement parce que je vous assure c'est pas drôle !
Ni ma famille, ni mon entourage ne crois à des troubles psychogène même si suivant la définition, cela s'accompagne de tremblement, de fourmillement et de difficultés a la marche, des troubles éventuels de la mémoires et de peut être de bégaiement.
Ok les symptômes de la SEP y ressemblent, mais tout de même des différence apparaissent comme le fait d'avoir l'impression de cheveux qui gène le visage, la vessie très active, le tressautement de certains muscle, les douleurs du dos ou névralgie etc... autant de choses qui pencheraient plus pour une SEP.
Mon épisode de soit disant AVC c'était il y un an, moi j'avais consulté pour une jambe qui ne me tenait pas + tremblement a l'effort et je me suis retrouvé aux urgences !!
Il a un mois et demi j'ai consulté pour un mal de dos région du coccyx, puis j'y suis retournée parce que j'avais une névralgie région du pubis et de l'aine et toujours cette douleurs que je ne sentais pas comme une sciatique mais presque...j'ai refusé deux fois un arrêt maladie parce que je me sentais quand même d'aller au boulot.
et puis il y a 10 jours environs, j'ai commencé a a trembler et je n'arrivais pas a marcher comme d'habitude, des vertiges, toujours mal de dos, mais le pire c'est que la mémoire me faisait défaut alors j'ai dit au toubib que rien ne va plus!
RDV neuro prévue le 24 avril, finalement après re -consultation début de semaine dernière, grosse crise a la marche, trou de mémoires, hyper réflexes, signe de Babinsky ( les orteils se relèvent) etc... il me trouve un RDV pour jeudi.
Son assistante ( du toubib) reviens me voir dans la salle d'auscultation et me demande si j'ai des troubles de la vessie, si ça picote dans la nuque et si j'ai déjà fait une diplopie, j'ai dit OUI !
Alors le neuro qui m'a quasi coupé les pieds en deux avec son truc, et reprends le compte rendu du neuro de l'an dernier, regarde l'IRM et me dit c'est des troubles psychogène ?
Oui pourquoi pas.
Avant d'être aussi catégorique je pense qu'un interrogatoire complet de mes antécédents étaient un minimum et qu'il aurait fallu comparer avec un autre IRM ou pratiquer une PL :!:
J'ai confiance en mon toubib, je sais qu'il ne croit pas du tout a des troubles psychogène et tant mieux si ce n'est pas une SEP !
Mais je vais lui proposer d'aller a l'hôpital neuro a Lyon pour un bilan même si je commence a aller mieux.
Je préfère être fixée et si je dois consulter un psychiatre je n'hésiterais pas.
merci de votre écoute et courage a vous
44 ans
26-Drôme
En attente de diagnostique

Bulle
Célébrité
Messages : 10598
Inscription : 02 juin 2007, 16:23
Contact :

Message non lu par Bulle » 15 mars 2008, 17:00

Oui je pense que tu fais bien et puis outre le bilan complet tu aura au moins en plus un autre avis médical ce qui ne peut être qu'un plus qui confirmera ou non les conclusions certes atives de ton neurologue :? Garde espoir et surtout bon courage pour la suite.

Avatar de l’utilisateur
Pimpernelle
Fidèle
Messages : 772
Inscription : 29 oct. 2007, 15:22
Localisation : Jura suisse
Contact :

Message non lu par Pimpernelle » 17 mars 2008, 16:09

Oui, et puis un psychiatre, c'est un vrai médecin qui sait aussi t'écouter, alors ça vaut la peine. Tu as le moyen de consulter quelqu'un dont tu as entendu parler en bien ? Il y a plus de psychiatres que de neurologues, ça devrait être plus facile !

Pimpernelle

Diagnostic le 28 septembre 2007... nouvelle vie avec la SEP !


Avatar de l’utilisateur
Safire
Fidèle
Messages : 421
Inscription : 14 nov. 2007, 12:42
Localisation : paris
Contact :

Message non lu par Safire » 17 mars 2008, 19:53

coucou eliselle,
si il s agit bien d une maladie psychogene, ce n est pas un psychiatre que tu dois aller voir mais un psychologue.
le psychiatre soigne les maladie psychiatrique grace a des traitements medicaux, le psycologue non.
si tu sens que les medecins que tu as vus ont ete trop rapides dans leurs conclusions va voir un troisieme neurologue qui fera d autres investigations, qui explorera des pistes qui ont peut etre ete mises a l ecart.
pour poser le diagnostic d une maladie psychogene , il faut qu ils aient eliminer toutes les eventualités somatiques (=qui relèvent du corps) et qu ils aient bien dialoguer avec le patient.
ce qui ne semble pas avoir ete fait apparement. alors fonce va consulter.

je voulais aussi te dire que si effectivement le diagnostic de maladie psychogene se confirme dans ton cas , c est une maladie tres frequente et male connue. pourtant il s agit de reel souffrances de reels symptomes de rellees douleurs... et que le corps medical ne nie pas tout ceci quand il decide de poser ce diagnostic.
je suis infirmiere et au tout debut de ma carriere j ai travaillé dans le service de neurologie de mon hopital (là ou j ai ete diagnostiqué d ailleurs!) . c est dans ce service que j ai eu l occasion de cotoyer plusieurs malade souffrant de maladies psychogenes. ce sont des symptomes tres variés puisque les symptomes etaient toujours differents.
mais dans mon hopital cette maladie est prise tres au serieux.

je te souhaite beaucoup de courage en tout cas.
a bientot.
29 ANS
sep diagnostiquée en novembre 2007

Avatar de l’utilisateur
chlipouni94
Confirmé(e)
Messages : 181
Inscription : 25 mai 2007, 12:43
Localisation : Créteil (94)
Contact :

Message non lu par chlipouni94 » 17 mars 2008, 23:26

Bonsoir à tous,
Décidemment, ça arrive à bcp de personnes d'avoir des soucis avec leur neuro en ce moment ! N'hésite pas à en consulter un 3ème pour avoir un autre avis. Après tout, si tu as autant de doutes, c'est ton droit.
C'est vrai que tes symptômes ressemblent bcp à ceux de la sep mais pourquoi parler d'une maladie psychogène aussi catégoriquement ? C'est bizarre tout de même.
Ceci dit, je me souviens d'une discussion avec mon ancien neuro qui me disait que les symptômes peuvent être psychologiques, et que des personnes hypocondriaques arrivaient à avoir des symptômes de la sep sans être malades. J'ai halluciné qd il m'a dit ça !!!
Mais bon, rien ne m'énerve plus que les personnes qui disent à tout bout de champ "c'est psychologique" comme si tout passait par cette case psycho. C'est un peu simple tout de même !
Bon courage eliselle et garde le moral.
Plein de bisouxxxx cou3
Chlipouni
"La gaité est la moitié de la santé" :)

eliselle
Fidèle
Messages : 340
Inscription : 04 mars 2008, 15:21
Localisation : drôme
Contact :

Message non lu par eliselle » 17 mars 2008, 23:35

merci de vos réponses, et pour répondre a Safire, je dirais que oui les troubles psychogènes sont une vraie maladie qu'il faut traiter avec sérieux et qui pourraient s'apparenter à la SEP... a quelques détails près.
Ce sont pourtant ces "détails" qui font la différence. ( j'ai déjà mentionné)
mais peu importe, je ne peux guère opposer de résistances quant au diagnostique de deux neuro (à 1 an d'interval) mais je reste assez étonnée de cette conclusion sans recherche par confrontation d'IRM ou de PL ou même d'une prise de sang...
Il me semble facile de clore cet épisode de cette manière...

Voici un extrait de réponse de mon toubib suite a mon courrier :

-"Je suis d’accord avec le Dr R., que je connais et qui est un médecin humain et compétent : vous devriez essayer de reprendre le travail, non parce que « le travail c’est la santé » mais parce que vous en avez besoin, parce que, si vous arrivez à accomplir tant bien que mal votre métier, vous en éprouverez une réassurance, un gain de confiance.

??

C’est de cela dont vous avez le plus besoin : une confiance retrouvée en votre esprit qui est épuisé, en votre corps qui vous trahit ; je pense pouvoir vous dire que, si vous arrivez à en reprendre le contrôle, vous serez soulagée. La peur que vous éprouvez, légitime peur de la maladie, de la déchéance, de la mort même, est puissante et vous paralyse littéralement, cette peur doit être domptée, raisonnée, vaincue.
Gardez-vous de tourner autour de vos symptômes et que ceux-ci vous envahissent comme cela semble être le cas aujourd’hui. La fatigue physique que vous ressentez est intense mais devrait, paradoxalement, s’améliorer avec un effort modéré et répété. A votre disposition de toute façon. Dr N

CLAP CLAP CLAP !!

Voilà bien des phrases toutes faites ! je ne me savais pas dépressive et je n'ai jamais tenus de propos sur la peur de la mort, la peur de la maladie, de la déchéance qui me "paralyserais". pas plus que je n'ai consulté pour une fatigue, un ras le bol, un palpitant qui s'emballe, une tension trop haute ou trop basse... ni même un soucis professionnelle ou sociale.

Quant à ne pas "tourner" autour de ces symptômes qui m'envahissent, il ne donne aucun commentaire mais me propose :
...
"Que faire ?
La réponse pharmacologique (les médicaments) reste le recours en l’absence de psychiatre disponible et aux tarifs raisonnables (il y a un véritable challenge actuellement pour obtenir un RdV avec un psychiatre). Ce n’est pas une réponse inutile : si l’écoute a été attentive, le médicament est souvent efficace.
En ce qui vous concerne, je ne voudrais pas que vous alliez de médecins en spécialistes, de guérisseurs en charlatans, mais je comprends que vous cherchiez une explication et, surtout, un soulagement. "

Mon toubib est en vacances cette semaine, mais un arrêt de travail m'attendait... Ah bon ?

DES COMMENTAIRES ?
44 ans
26-Drôme
En attente de diagnostique

Avatar de l’utilisateur
Pimpernelle
Fidèle
Messages : 772
Inscription : 29 oct. 2007, 15:22
Localisation : Jura suisse
Contact :

Message non lu par Pimpernelle » 18 mars 2008, 10:28

Des commentaires ... En premier je me dis que j'aurais bien aimé recevoir une réponse aussi humaine, plutôt que de me faire engueuler par mon neuro ... mais ça n'engage que moi !

Je pense que PL et IRM seraient bienvenues. J'apprends (grâce à toi :?) ce que sont des troubles psychogènes, mais je sais que le diagnostic de SEP est presque toujours "différentiel" : on vérifie que les symptômes ne sont pas ceux d'autre chose que la SEP, à l'aide, entre autres, de ces examens. Ensuite, si chez toi on voit que ce n'est pas la SEP, ce sera le moment de voir ce que dit l'esprit qui va avec le corps qui dysfonctionne.

Donc : consulte encore un neuro ! Et, à propos, l'IRM peut être demandée par d'autres spécialistes, par exemple l'ophtalmo en cas de névrite optique.


Pimpernelle

Diagnostic le 28 septembre 2007... nouvelle vie avec la SEP !


Avatar de l’utilisateur
Lolo
Célébrité
Messages : 9286
Inscription : 29 mars 2005, 19:25
Ville de résidence : Bourgoin-Jallieu
Localisation : Bourgoin-Jallieu, ici il fait plus chaud au moins !!!
Contact :

Message non lu par Lolo » 18 mars 2008, 11:13

Salut à tous,

En effet Eliselle c'est un peu un cas de conscience que tu nous exposes là, maladie psychogène, sep, et autres, tu as raison va consulter ailleurs, à Lyon se sont les meilleurs, ils m'ont sauvé la vie.
Demande un rdv dans le service du Pr Confavreux en Neuro-Cardio à Bron juste à côté de Lyon, tu m'en diras des nouvelles !!!

Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
Un ami c'est quelqu'un qui sait tout de toi et qui t'aime quand même...

Image

eliselle
Fidèle
Messages : 340
Inscription : 04 mars 2008, 15:21
Localisation : drôme
Contact :

Message non lu par eliselle » 01 avr. 2008, 09:18

Voilà qui est fait ! ce matin j'ai rendez vous chez un neuro en libéral. je veux un avis neutre, pouvoir discuter sur mes symptômes et les gènes que je ressens toujours. Je n'ai pas récupérer a 100% ma jambe gauche surtout et je reste bien fragile a la marche. Mais dans l'ensemble après 4 semaines je me sens nettement mieux. c'est le dernier avis que je cherche parce que toujours pas convaincue d'un diagnostique de dépression. J'ai refusé d'ailleurs un antidépresseurs.
Voilà pour les news, je vous tiens au courant.
44 ans
26-Drôme
En attente de diagnostique

Avatar de l’utilisateur
Pat La Fourmi
Fidèle
Messages : 478
Inscription : 22 févr. 2007, 10:37
Contact :

Message non lu par Pat La Fourmi » 01 avr. 2008, 09:43

eliselle a écrit :ce matin j'ai rendez vous chez un neuro en libéral.
Bon courage pour ton RV!

eliselle
Fidèle
Messages : 340
Inscription : 04 mars 2008, 15:21
Localisation : drôme
Contact :

Message non lu par eliselle » 01 avr. 2008, 16:57

Enfin un neuro qui écoute, enfin un neuro qui interroge et pose des questions sur mes symptômes.
Enfin un neuro qui ne comprend pas pourquoi pas d'IRM après ce deuxième épisode...
Donc toujours pas de diagnostique précis pour le moment il faut attendre le 15 mai prochain.
En attendant il me reste des séquelles côté gauche, mais pas trop méchant si j'ose dire.
nous avons parlés d'un accident vasculaire cérébral transitoire que j'aurais peut être fait il y a un an ( hémiplégie du côté gauche) puis la neuro me parle de possible SEP vu les symptômes que j'ai décrit.
L'IRM devrait confirmer ou non et c'est donc la première des choses qu'il faut faire.
je suis contente de ce rendez vous, mais faut-il faire un chèque pour être entendu (55€) ?
la neuro est fort étonnée que si cela avait était un AVC transitoire rien ne m'avait été prescrit ( même pas l'arrêt de la cigarette), ou un suivi médical, encore mieux ne comprend pas que si ces symptômes seraient psychogènes pourquoi aucun traitement antidépresseurs l'année dernière et que mon hémiplégie ne correspond pas a une dépression car trop localisé. Cette fois ci mes problèmes neuro se sont aggravés et diffusé par d'autres symptômes qui font vraiment croire a une poussée de SEP.
Voilà, je dois rester patiente et attendre cet IRM.
44 ans
26-Drôme
En attente de diagnostique

Avatar de l’utilisateur
Pat La Fourmi
Fidèle
Messages : 478
Inscription : 22 févr. 2007, 10:37
Contact :

Message non lu par Pat La Fourmi » 01 avr. 2008, 17:17

Bonsoir
enfin des "bonnes" nouvelles.... tout du moins quelqu'un qui t'a écouté et prescrit les bons examens sans te prendre pour une f...
au moins tu seras fixée après cette IRM
parfois la médecine de ville a du bon...depuis que je suis à 100% je ne paye rien quand je vais chez ma neuro (de ville)
bon courage d'ici mai

Avatar de l’utilisateur
Pimpernelle
Fidèle
Messages : 772
Inscription : 29 oct. 2007, 15:22
Localisation : Jura suisse
Contact :

Message non lu par Pimpernelle » 03 avr. 2008, 19:49

Je trouve aussi que c'est plutôt de bonnes nouvelles, Eliselle !

Souviens-toi tout de même que la dépression fait souvent partie du tableau de la SEP. Pour rappel, grosso modo la SEP est incurable (vraiment très "grosso modo", tu es prévenue ...), mais on peut agir sur différents symptômes, ensemble ou partiellement. Certains d'entre nous prennent donc des antidépresseurs, et s'en portent plutôt bien. Mais tant qu'on ne sait pas exactement ce que tu as, on ne va peut-être pas te parler de traitement ... :wink:

Tout cela avance, et je m'en réjouis pour toi, parce que le temps du diagnostic est souvent pesant !

Pimpernelle

Diagnostic le 28 septembre 2007... nouvelle vie avec la SEP !


Avatar de l’utilisateur
Isis
Messages : 3567
Inscription : 06 sept. 2007, 15:40
Localisation : Loire Atlantique
Contact :

Message non lu par Isis » 03 avr. 2008, 21:25

Contente que tu es enfin trouvé un neuro qui te comprenne et t'écoute.

Il va falloir patienter pour ton irm et après tu en seras un peu plus.
En attendant essaye de ne pas trop stressée.

Isis
Diagnostiquée Octobre 2008
Bétaféron commencé le 22/06/09
Sep progressive secondaire

eliselle
Fidèle
Messages : 340
Inscription : 04 mars 2008, 15:21
Localisation : drôme
Contact :

Message non lu par eliselle » 03 avr. 2008, 23:18

quelque soit la maladie annoncée je crois que, humainement on craque. Les antidépresseurs sont une bonne chose, pour le corps et l'esprit,je ne le renie pas ! Dans mon cas, je ne peux accepter ce traitement dans les conditions où l'on veut me les prescrire, c'est à dire comme diagnostique sans autres investigations.
44 ans
26-Drôme
En attente de diagnostique

Répondre

Revenir à « Humeur du jour... »