LETTRE AUX PRETENDANTS A LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE

Alors comment ça va aujourd'hui ??? Êtes-vous bien dans vos baskets ou êtes-vous en colère ???
Avatar de l’utilisateur
Lolo
Célébrité
Messages : 9286
Inscription : 29 mars 2005, 19:25
Ville de résidence : Bourgoin-Jallieu
Localisation : Bourgoin-Jallieu, ici il fait plus chaud au moins !!!
Contact :

Messagepar Lolo » 22 mars 2007, 09:54

C'est pas le mien c'est celui de frisette...

Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzz à vous deux.
Un ami c'est quelqu'un qui sait tout de toi et qui t'aime quand même...

Image

Avatar de l’utilisateur
NINE
Habitué(e)
Messages : 23
Inscription : 21 janv. 2007, 20:34
Localisation : Gard
Contact :

Bizarre!

Messagepar NINE » 22 mars 2007, 10:38

bonaniv Salut Laurence! bonaniv
telme ?2 C'est bien à Frisette que je posais la question... ?2
telme
Tendresse b4
Janine sol2
Si par ces mots j’ai pu, en partie, apaiser mes maux, je voudrais tant que « nos mots réunis » combattent et allègent le poids d’autres maux supportés en silence par tant d’exclus… Janine Thombrau.
http://motspourmaux.perso.cegetel.net/

Avatar de l’utilisateur
NINE
Habitué(e)
Messages : 23
Inscription : 21 janv. 2007, 20:34
Localisation : Gard
Contact :

Portrait Chinois

Messagepar NINE » 09 avr. 2007, 20:53

Coucou Laurence...
Bizarre! Pas de réaction de Frisette ... Bizarre!
Je continue alors!!
Juste envie de m’amuser ce soir…
Pas vous ? titebul

Portrait chinois : si c’était un des candidats….
Si c’était ……………

Un animal : un crotale
Une couleur : couleurs cassées
Une saison : un hiver rigoureux
Une qualité : ?
Un défaut : l’arrogance
Une chanson : Et moi … Et moi … Et moi…
Une ville : Agen (pour les prunes et pruneaux)
Un livre : 1984
Une série T.V. : Dallas
Un crime : Vole les pauvres pour donner aux riches
Une arme : Une mine antipersonnelle
Un prénom : Al
Un phénomène naturel : un tsunami
Un adverbe : outrancièrement
Un sentiment : La supériorité
Un film : Rollerball
Un sport : Ka raté
Un parfum : « Egoïste »
Une boisson : Un perroquet
Une date : La semaine sanglante (22 – 29 mai 1871)
Un instrument de musique : Le violon
Un péché capital : L’orgueil
Un plat : Le loup à l’oseille et aux pruneaux
Un jour de la semaine : Tous s’ils sont ouvrables
Une devise : Plus grand que moi, tu meurs !
Un élément : Grêle et verglas

Bisous et à plus

A vous si vous en avez envie....
Janine Thombrau
Si par ces mots j’ai pu, en partie, apaiser mes maux, je voudrais tant que « nos mots réunis » combattent et allègent le poids d’autres maux supportés en silence par tant d’exclus… Janine Thombrau.

http://motspourmaux.perso.cegetel.net/

Avatar de l’utilisateur
lorcandax
Confirmé(e)
Messages : 106
Inscription : 13 mars 2007, 18:17
Localisation : landes
Contact :

Messagepar lorcandax » 10 avr. 2007, 09:16

Tous les trois…

Il y a moi; c'est bien normal, je suis dans le fauteuil. Il y a toi, ma moitié, qui le pousse. Et puis il y a le fauteuil roulant : il est important, presque humain, contrariant comme tous les "presque" humains, mais respectable, car il nous donne à Toi, à Moi, une autonomie pour la vie quotidienne.

Quand tu pousse le fauteuil, tu es handicapé, ou tout du moins tu ressens comme moi des regards qui ne sont plus codifiés comme ceux que tu croise dans ta vie ordinaire de valide. Tu es celle qui pousse le fauteuil roulant. On t'examine, on te scrute, des regards se détournent, d'autres regardent à la dérobée. Tu entends de subliminales questions qui passent dans le cortex des passants : "c'est son frère, tu crois? Son ami, son mari, sa tierce personne?
Tierce. Tiens encore le nombre trois : Toi, Moi... et le fauteuil.

« Imagine » toi dans le fauteuil, on se dit qu’on a l'habitude, qu'on se fait à tout. Mais non, tu t'es adaptée, c'est tout. Bien obligée. Pas le choix. Ton handicap - pardon ta déficience physique - tu ne la brandis pas comme une bannière, comme une raison d'exister. Non, tu existes malgré ce fauteuil, en dehors de ce fauteuil. D'ailleurs quand tu rêves, tu marches, tu glisses au-dessus des champs de blé moutonnant, tu cours, tu folâtres, tu n'as plus de fauteuil.

Tu ouvres l'oeil. Il est là qui t'attend.

Est-ce que le handicap a été une chance pour toi?. Est-ce que le handicap a été une évolution spirituelle - Tu ne le penses pas. La voix du bon sens dit toujours qu'il vaut mieux être comme tout le monde, vivre dans un milieu aisé, avoir une bonne santé, etc. Mais c'est comme ça, tu es dans un fauteuil et tu as ton compagnon qui le pousse.

Pour plus d'autonomie, d'indépendance, tu circules aussi parfois en fauteuil électrique. J'essaye de te suivre, mais comme chacun sait, un fauteuil électrique trace, slalome, écrase les pieds des vieilles dames, d'une femme en robe à fleurs de la Sécu, d'une jeune ingénue qui proclame la bouche en coeur : "parce que je le vaux bien!"

Et puis, il y a le fauteuil. C'est un personnage à part. Il te salit les mains, les pantalons, quand tu le remonte dans le coffre de la voiture. Il a ses crises existentielles. Il crève du pneu « gauche » quand la Ségolène fait une bourde, ça arrive assez souvent. Il bute dans les ornières, tente un renversement en montant un trottoir mal abaissé . Il écrase une canette jetée négligemment par une graine de barbare discriminée.

Qui m'a dit récemment que c'était monstrueux d’imaginer mettre sur un même plan Toi, Moi... et lui? Mais ne savez-vous pas que les objets ont une âme? Si !, il me l'a soufflé ce fauteuil. Il nous remercie pour les bons soins qu'on lui donne, pour les cailloux chers à Cabrel sur lesquels il crapahute élégamment. Mais, mon cher fauteuil, tu me fatigues parfois quand je monte pour la énième fois un seuil de magasin mal abaissé, quand je contourne la énième voiture garée sur le trottoir, quand je dois me faufiler entre les tables d'un restaurant en dérangeant quelques vautrés attablés, quand je dois parlementer avec la sécurité d'un cinéma, d'une salle de spectacle pour qu'on daigne nous laisser entrer. Délit de « sale fauteuil« , ça vaut bien un délit de sale gueule à l'entrée d'une boîte de nuit. Les videurs ne nous refusent pas parce qu'on va foutre le boxon à l'intérieur. Non, ils nous refusent parce qu'un fauteuil doit porter une cravate, que c'est un club privé et qu'on a qu'à s'arranger pour être comme tout le monde.
Ici n'entrent pas les fauteuils, ni les manchots qui ont une taille de nain de jardin.
là! Ici commence la discrimination, ici finit la fabuleuse odyssée de Toi, Moi... et ce fauteuil par qui le scandale arrive.


J'aurais des tonnes de choses à dire, dis donc!, Déjà, accepter de faire partie de cette catégorie future …?, pas simple...

Surtout que je redoute entre tout d’être dans un fauteuil roulant
Surtout que je suis pas dans un fauteuil roulant, et que si t'es pas dans un fauteuil roulant, on comprend pas le handicap, vu que pas évident à l'oeil nu...

Du coup, on nous laissera crever comme des oiseaux à jeter... D'où, colère, baissage de bras, découragement,...
La politique... un bande de rigolos qui veut "sa part de gateau"

mmmmmmm!!!!.....


Je vais retenir ceci, puisque j'aime les défis:

Cap ou pas Cap??????

Avatar de l’utilisateur
Lolo
Célébrité
Messages : 9286
Inscription : 29 mars 2005, 19:25
Ville de résidence : Bourgoin-Jallieu
Localisation : Bourgoin-Jallieu, ici il fait plus chaud au moins !!!
Contact :

Messagepar Lolo » 10 avr. 2007, 12:50

Ouah alors là moi je suis subjuguée !!!

J'ai lu ton texte avec un air de slam dans la tête, enfin plutôt une façon de parler et je te jure que ça le fait...grave.

Son fauteuil et nous...les enfants,

C'est pas tout le temps, c'est quand elle veut ou quand elle peut plus, faire autrement.
C'est lui et elle, c'est elle et lui, enfin bref c'est eux même si c'est pas toujours facile la vie à deux plus 3 ; pourquoi maman est deux, pourquoi elle y arrive pas tout le temps toute seule, pourquoi tout le temps le mettre dans la voiture même s'il ne sort pas de son coffre, parce que là, elle pouvait.

Nous on comprends rien, on est trop ptit, on verra mieux quand on s'ra grand mais en attendant c'est nous qui mettons dans le coffre ce machin, ce truc qui nous fait des regards bizarres, ce truc qui dit on n'est pas comme tout le monde nous, attention ici il y a une HANDICAPEE, c'est pas contagieux mais en fait on n'en sait rien, on verra quand on s'ra grand.

Les copains n'en parlont pas, ils ne viennent pas car eux ne savent pas mais leurs parents si, alors vaut mieux éviter, on ne sait jamais... Quand ils voient maman elle est au volant et elle ne sort pas de la voiture donc ça se voit pas, bon il y a le macaron handicapé mais ça c'est pas grave, c'est même plutôt cool, on peut se garrer sur les places bleues avec elle.

Elle nous emmène aux pompiers, on est des JSP, Jeunes Sapeurs Pompiers, là tout le monde sait mais les regards ne sont pas vraiment différents, les regards de :?: :?: :?:

Heureusement elle a du caractère maman, elle se démonte pas comme ça, c'est une battante, une vraie, une dure, une tatouée même !!! Mais c'est surtout un gros coeur dans un ptit, ça lui fait du mal car des mal-attentionnés profite d'elle, mais elle s'en fou, elle se relève et elle se bat encore plus fort...

Voilà notre vie à nous les enfants d'une handicapée et d'un fauteuil parce que maintenant ils ne font plus qu'un même si heureusement des fois ils sont deux...

J'ai retenu ça, puisque j'aime les défis :
Cap ou pas Cap ???


Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
Un ami c'est quelqu'un qui sait tout de toi et qui t'aime quand même...



Image

Avatar de l’utilisateur
lorcandax
Confirmé(e)
Messages : 106
Inscription : 13 mars 2007, 18:17
Localisation : landes
Contact :

Messagepar lorcandax » 10 avr. 2007, 17:51

j'avoue que la peur est ma compagne...

eh oui, si,si!!!!

Avatar de l’utilisateur
Lolo
Célébrité
Messages : 9286
Inscription : 29 mars 2005, 19:25
Ville de résidence : Bourgoin-Jallieu
Localisation : Bourgoin-Jallieu, ici il fait plus chaud au moins !!!
Contact :

Messagepar Lolo » 11 avr. 2007, 19:59

Salut lorcandax,

Rassures-toi ça va aller, elle t'aime et acceptera comme toi la situation et après elle assumera, perso ça a été le travail de mon époux et il y arrive très bien, il n'y a donc pas de raison...

Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
Un ami c'est quelqu'un qui sait tout de toi et qui t'aime quand même...



Image

Avatar de l’utilisateur
lorcandax
Confirmé(e)
Messages : 106
Inscription : 13 mars 2007, 18:17
Localisation : landes
Contact :

Messagepar lorcandax » 12 avr. 2007, 08:28

non, lolo, je ne parle pas de mon amie... je dis seulement que la "peur" m'accompagne... maintenant!

Avatar de l’utilisateur
Lolo
Célébrité
Messages : 9286
Inscription : 29 mars 2005, 19:25
Ville de résidence : Bourgoin-Jallieu
Localisation : Bourgoin-Jallieu, ici il fait plus chaud au moins !!!
Contact :

Messagepar Lolo » 12 avr. 2007, 12:00

Salut lorcandax,

Désolé dsl j'avais mal compris.

Il ne faut pas que la peur t'accompagne, déjà, une, parce que la peur n'évite pas le danger, et deux, parce que l'on peut très bien vivre avec la sep.
C'est sur que tu as peur pour l'avenir mais comme nous tous ici et il ne faut pas, on ne sait rien du futur comme tout le monde et puis la sep peut s'arrêter comme ça, une ou deux poussées et puis plus rien, on ne sait pas et on en est tous là, sur la même galère mais autant vivre avec le bonheur et la joie. Laisse échapper cette peur et regarde comme la vie est belle...

Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzz
Un ami c'est quelqu'un qui sait tout de toi et qui t'aime quand même...



Image

Avatar de l’utilisateur
NINE
Habitué(e)
Messages : 23
Inscription : 21 janv. 2007, 20:34
Localisation : Gard
Contact :

Messagepar NINE » 14 avr. 2007, 23:10

Coucou Laurence et les autres ...
C'est le W.E. +vacances
Alors un autre portrait!

A toi, à vous si vous en avez envie.
Bisous Janine /fleur

Portrait chinois : si c’était un des candidats …

Si c’était …………… nuul

Un animal : Une hyène
Une couleur : Couleurs « brunes »
Une saison : Hiver glacial
Une qualité : ? … Maîtrise de la langue jusque dans les détails !
Un défaut : Goguenardise
Une chanson… Contre … : La Marseillaise anticléricale
Une ville : Poitiers
Un livre : Essai sur l’inégalité des races humaines
Une série T.V. : Aux frontières du réel
Un crime : Dégazage sauvage
Une arme : Un bombe à fragmentation
Un prénom : Charles, Jules, Joseph et les autres
Un phénomène naturel : Une nuée ardente
Un adverbe : Sardoniquement
Un sentiment : Suffisance
Un film : Nuit et brouillard ou Fahrenheit 451
Un sport : Pédaler pour faire du courant
Un parfum : « l’or » (parce qu’il dure !)
Une boisson : Petit noir, gros rouge, mauresque …. Mais chambrés !
Une date : 30 janvier 1933
Un instrument de musique : Une sirène
Un péché capital : L’orgueil
Un plat : Un pote au feu
Un jour de la semaine : Vendredi
Une devise : « Les sidaïques, en respirant du virus par tous les pores, mettent en cause l'équilibre de la nation. (…) Le sidaïque est contagieux par sa transpiration, sa salive, son contact. C'est une espèce de lépreux » (A2 / 1987)
Un élément : Le feu (Autodafé)
Si par ces mots j’ai pu, en partie, apaiser mes maux, je voudrais tant que « nos mots réunis » combattent et allègent le poids d’autres maux supportés en silence par tant d’exclus… Janine Thombrau.

http://motspourmaux.perso.cegetel.net/


Revenir vers « Humeur du jour... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités