entre les poussées

/!\ IMPORTANT /!\

LES SYMPTÔMES DÉCRITS DANS CE FORUM NE SONT PAS SPÉCIFIQUES A LA SEP

Il n'y a pas de symptômes spécifiques à la sclérose en plaques. Elle a exactement les mêmes symptômes que toutes les maladies neurologiques et mêmes d'autres.
C'est pour cette raison qu'elle est si difficile et si longue à diagnostiquer.

Nous vous invitons à garder une certaine méfiance sur les effets et les troubles constatés par les membres de ce forum et par analogie aux vôtres. Et conservez encore une plus grande méfiance concernant toutes les informations que vous pouvez trouvez sur internet de manière plus générale.

Les sujets de ce forum sont régulièrement lus et analysés pour éviter des inquiétudes inutiles ou des fausses joies.

/!\ IMPORTANT /!\
Règles du forum
Retrouvez ici, les discussions autour des différents traitements et leurs effets secondaires ou encore la recherche sur la maladie.
Le caractère sérieux de cette catégorie du forum est incompatible avec les posts inutiles et sans importance réelle avec le sujet.

Nous vous demandons donc de réserver vos posts sans liens sérieux ou hors sujet à d'autres parties du forum qui sont prévues à cet effet ;)

Les débordements seront corrigés après concertation inter modos, et vous serez bien sur avertis en PV.
Toute réaction à ces corrections ne seront pas admises en public, vous pourrez revenir vers nous en PV uniquement.

Merci de votre compréhension
Stéphanie2
Accro
Messages : 2069
Inscription : 19 avr. 2011, 17:20
Contact :

entre les poussées

Message non lu par Stéphanie2 » 10 mai 2011, 23:28

j'ai un peu de mal à comprendre comment on est "sensé" aller entre deux poussées:
la première fois, j'avais senti un vrai retour à la normale. la deuxième fois, une amélioration, puis des tensions musculaires pendant pas mal de temps après, et là, la 3ième fois, la fatigue permanente est passée, mais je reste facilement fatiguée après un effort (genre "ménage" - désolée c'est mon sort de femme au foyer :wink: ) j'ai des petites douleurs parci parlà, y a toujours un petit truc qui coince, pas bien grave, mais dans l'ensemble je suis de nouveau en vitesse "normale" pas fatiguée si je fais des pauses, des maladresses pour saisir les objets légers ou mous, un équilibre un peu limite parfois et des vertiges mais légers. Est ce que c'est ça maintenant "aller bien" entre deux poussées?

Je sais que c'est très différent d'une personne à l'autre et en fonction de "l'avancement" de la maladie. Je ne suis pas encore diagnostiquée et je n'ai pas de problème permanent à part une sensation de début de crampes au mollet droit et des corps flottants dans l'oeil droit. donc rien de très dérangeant.
Mais j'ai du mal à comprendre comment le corps se comporte entre deux poussées (je suis désolée, je n'arrive pas à mieux expliquer :oops: ).

Avatar de l’utilisateur
Lelette
VIP
Messages : 4361
Inscription : 17 janv. 2009, 19:28
Localisation : Eure-et-Loir
Contact :

Message non lu par Lelette » 10 mai 2011, 23:38

Hello Stéphanie,

Ta question est légitime (j'ai eu la même :wink: ). Ça ne va pas beaucoup t'aider, mais à force de nous lire, tu dois maintenant le savoir : il n'y a pas de règle !
Tout ce que je peux te dire, c'est mon propre vécu. Globalement, rien n'est définitif. Donc, "aller bien", ça peut être ça, mais ça peut aussi être mieux. Entre deux poussées ? Je pensais que c'était stable, ça n'est pas le cas en ce qui me concerne.

Donc : wait and see !

Stéphanie2
Accro
Messages : 2069
Inscription : 19 avr. 2011, 17:20
Contact :

Message non lu par Stéphanie2 » 10 mai 2011, 23:44

oui c'est ce que je pensais, mais comme souvent les posts parlent des poussées, et moins de comment on se sent ça quand "ça va", je voulais un peu creuser la chose. Mais oui, je commence à bien intégrer le fait qu'il n'y a pas de règle :lol:
Je me demandais un peu aussi d'un point de vue "médical" qu'est ce qui se passe entre deux? il y a quand même une inflammation du système nerveux mais moins forte?

Avatar de l’utilisateur
latitemishi
Habitué(e)
Messages : 92
Inscription : 06 juil. 2010, 20:50
Contact :

:p

Message non lu par latitemishi » 11 mai 2011, 16:35

Saluuut!

Alors je me suis posee la meme question.. car apres mes premieres poussees tout revenait a la normal:) sauf apres le dernier mais aussi le plus gros!!! La premiere fois que javais une faiblesse musculaire...
Et depuis bah je ne suis plus fatiguee en permanence comme pendant la poussee mais je fatigue bcp plus vite... exactement comme toi! Mais comme Lelette a dit il y a des jours ou cest bcp mieux au niveau fatigabilité! Je comprend pas comment ca marche mais on sy habitue! Ma neuro m'a dit que depuis la poussee en juin pour elle il ny a pas de rechute et seulement recuperation. C'est leeeent j'ai limpression que ca bouge pas bcp mais je tiens de plus en plus de temps debout sans pause :) je veux bien croire que ca va de mieux en mieux. Je me sens exactement comme toi.. je me demande si je refais pas une poussee qd je me fatigue comme ca mais enfaite non ca passe au bout de 15 min de pause:)) Du coup je me suis habituee, je fais des pauses qd je le sens plustot, je gere ma journee en fonction de câ, jessaie de faire le plus le matin je suis le plus en forme :p

et puis voila! :p

Avatar de l’utilisateur
PatrickS
Accro
Messages : 2196
Inscription : 10 mai 2010, 15:38
Contact :

Message non lu par PatrickS » 11 mai 2011, 19:36

Bonsoir,

Quand il y a une poussée, elle est suivie d'une rémission (souvent totale aux débuts de la maladie). Il peut y avoir plusieurs rémissions totales, mais, souvent, au bout de plusieurs poussées, la rémission n'est plus que partielle: il reste des séquelles.
Sur le site suivant, en haut à droite, il y a un graphique, il suffit de cliquer dessus et on voit l'animation des poussées.
http://www.biogenidec.fr/sep-sclerose-e ... lution.php#

Patrick
Un jour à la fois
SEP primaire progressive depuis 2002
Aucun traitement
Régime Seignalet depuis mars 2OO9

Avatar de l’utilisateur
Papaye
Confirmé(e)
Messages : 241
Inscription : 21 juin 2010, 01:55
Localisation : Montréal
Contact :

Message non lu par Papaye » 11 mai 2011, 21:15

Oui, c'est vrai qu'entre les poussées, notre état dépend de la "guérison" des plaques....

Toujours entre les poussées, la chaleur, le stress, un virus, etc., peut faire en sorte que des symptômes vont apparaître, car la guérison n'est jamais complète, et ces facteurs peuvent faire en sorte que le courant/l'influx nerveux circulent moins bien. Cela n'a rien d'inquiétant.

De plus, je ne sais pas si ça vous arrive, mais par exemple, cette année, j'ai eu pendant 3 mois les doigts de la main gauche engourdis au sortir de la douche, puis plus rien, un signe de Lhermitte pendant 3 semaines lorsque je marchais, puis plus rien. Bref, ces symptômes partaient complètement après quelques semaines ou quelques mois, et n'étaient présents qu'à un moment précis de la journée. Mon neurologue dit que ce n'est pas inquiétant et qu'il ne s'agit pas d'inflammation - donc de poussée - car quand il y a inflammation, ça dure plusieurs jours ou semaines, 24 heures par jour et non pas quelques minutes ou heures par jour. Cependant, il ne sait pas pourquoi ça fait ça, mais il voit souvent ce genre de phénomène chez les SEPIENS.
29 ans
Diagnostic : mai 2010
Rebif depuis juillet 2010

Stéphanie2
Accro
Messages : 2069
Inscription : 19 avr. 2011, 17:20
Contact :

Message non lu par Stéphanie2 » 11 mai 2011, 22:15

merci à tous, c'est exactement le genre d'infos que je cherchais. Merci Patrick, j'ai trouvé le site pas mal du tout. J'avais déjà lu pas mal de choses à droite à gauche, mais ce site là complète un peu plus ce que j'avais vu jusqu'ici.
papaye, la succession de nouveaux trucs pendant 2 semaines par exemple, puis le passage à autre chose, j'ai eu ça aussi d'août à décembre l'année dernière. Un vrai festival :wink: au moins il y a de la variété dans notre quotidien. En ce moment c'est plus stable.
:merci

Avatar de l’utilisateur
luni
Fidèle
Messages : 315
Inscription : 04 janv. 2011, 14:14
Localisation : jura
Contact :

Message non lu par luni » 12 mai 2011, 10:14

je n'ai eu que 2 poussées, la deuxième en février et je n'ai jamais retrouvé la forme que j'avais avant la maladie sauf quand j'ai eu les perfs de solumédrol :P mais je me suis "habituée" aux différents symptômes et à cette fatigue permanente donc ca doit effectivement dépendre des personnes
sylvie, 46 ans, diagnostiquée SEP mars 2010
Ne demande ton chemin à personne tu risquerais de ne plus pouvoir te perdre.

Répondre

Revenir à « Les différents symptômes »