J`ai peur

/!\ IMPORTANT /!\

LES SYMPTÔMES DÉCRITS DANS CE FORUM NE SONT PAS SPÉCIFIQUES A LA SEP

Il n'y a pas de symptômes spécifiques à la sclérose en plaques. Elle a exactement les mêmes symptômes que toutes les maladies neurologiques et mêmes d'autres.
C'est pour cette raison qu'elle est si difficile et si longue à diagnostiquer.

Nous vous invitons à garder une certaine méfiance sur les effets et les troubles constatés par les membres de ce forum et par analogie aux vôtres. Et conservez encore une plus grande méfiance concernant toutes les informations que vous pouvez trouvez sur internet de manière plus générale.

Les sujets de ce forum sont régulièrement lus et analysés pour éviter des inquiétudes inutiles ou des fausses joies.

/!\ IMPORTANT /!\
Règles du forum
Retrouvez ici, les discussions autour des différents traitements et leurs effets secondaires ou encore la recherche sur la maladie.
Le caractère sérieux de cette catégorie du forum est incompatible avec les posts inutiles et sans importance réelle avec le sujet.

Nous vous demandons donc de réserver vos posts sans liens sérieux ou hors sujet à d'autres parties du forum qui sont prévues à cet effet ;)

Les débordements seront corrigés après concertation inter modos, et vous serez bien sur avertis en PV.
Toute réaction à ces corrections ne seront pas admises en public, vous pourrez revenir vers nous en PV uniquement.

Merci de votre compréhension
mamandephil
Habitué(e)
Messages : 15
Inscription : 09 févr. 2009, 00:13
Contact :

Message non lu par mamandephil » 10 févr. 2009, 22:18

Safire a écrit :symptomes:fourmillements, picottements, hypoesthesie, paralysiebaisse de la vue, vertiges,..................................................................................................................................
Tu avais ses symptomes sans arrêt?

Avatar de l’utilisateur
Salomé
Confirmé(e)
Messages : 126
Inscription : 10 févr. 2009, 20:22
Localisation : Paris
Contact :

Message non lu par Salomé » 10 févr. 2009, 23:28

Parfois aller sur le net pour glaner des informations donne plus de stress qu'il n'en faut. On y trouve tout et rien en même temps, des informations fiables et d'autres qui ne le sont pas.
C'est la première question que m'a posé mon neuro avant l'examen clinique: "avez vous consulté internet avant de venir me voir?"
Et je crois que c'est important: le stress engendre des comportements de nervosité qui peuvent coller avec les symptômes trouvés au hasard des pages internet. ça ne veut pas dire que ce n'est pas ça, mais il vaut mieux avoir un avis d'un médecin, seul juge ou presque de ce dont tu souffres, car il s'agit bien d'une souffrance.

En général, les symptômes d'une poussée durent plus longtemps qu'une ou plusieurs minutes. Pour moi, parce que chacun est différent quant aux réactions, les fourmillements viennent par à-coup et durent plus de deux heures plusieurs fois par jour, sur une ou deux semaines depuis novembre. La vision je n'ai jamais récupéré un oeil tout neuf depuis cette même date, puisque ça a empiré. à celà s'est ajouté une asthénie des membres inf qui est venue presque subitement depuis mercredi mais qui tend à bien s'améliorer avec les corticoïdes.
Ce sont mes principaux symptômes, mais je crois Mamandephil qu'il ne faut pas t'affoler avant d'avoir vu un médecin qui confirmera tes doutes ou au contraire te rassurera! Chose qu'à pu faire mon neuro malgré ces troubles. Ne pas perdre espoir que ce soit tout autre chose en tout cas, on imagine presque toujours le pire et parfois sans raison.

Alors je souhaite que tu sois rassurée après ta consultation.

Courage à toi!!

Avatar de l’utilisateur
Lolo
Célébrité
Messages : 9286
Inscription : 29 mars 2005, 19:25
Ville de résidence : Bourgoin-Jallieu
Localisation : Bourgoin-Jallieu, ici il fait plus chaud au moins !!!
Contact :

Message non lu par Lolo » 11 févr. 2009, 22:15

Kikoo,

Alors là Salomé a raison, le net n'a pas que des bons côtés.

En bref moi je travaillais à l'hôpital quand tout a commencé ou je venais d'arrêter (oui mon fils étais né), en tout cas je connaissais très bien la neuro (la seule sur la ville), j'avais mal aux jambes, impatiences, douleurs, etc...
J'ai passé pls irm, de tout sauf de la tête, donc pour la neuro je n'avais de grave, et ensuite (et tjs) pb de vessie, mon cerveau ne dirige plus ma vessie, il ne donne plus d'ordre. En tout cas rien ne c'est passé pendant 4 ans et un jours par un très hasard je vais voir le médecin qui habitait à côté de chez nous (on venait d'acheter notre 1ère maison) pour un rhume de mon fils et ce médecin, un très grand Monsieur a tout de suite compris que j'allais mal (dépression, perte de poids, etc...) le lendemain irm cerveau et là le verdict est tombé.

Voilà comment mon histoire sep a débuté.
N'hésite pas à poser toutes les questions que tu veux.

Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
Un ami c'est quelqu'un qui sait tout de toi et qui t'aime quand même...

Image

Avatar de l’utilisateur
karima
Messages : 17224
Inscription : 18 avr. 2008, 15:49
Localisation : 29 sud
Contact :

Message non lu par karima » 11 févr. 2009, 23:46

moi je suis comme lélette j ai du trainer cette sep sans le savoir depuis des annees je m en rend compte maintenant a plusieurs details qui me sont arrivés et qui ne m ont pas inquiéte puisqu ils partaient comme ils etaient venus.puis il a fallu que je fasse le vaccin du tétanos pour que tout se déclanche(déja grosse allergie au vaccin)d une façon importante fourmillements vertiges faiblesses aux jambes et douleurs me suis mise a boiter tout de suite et la sep a été trouvée.voili..voilou!!!!
et je suis d accord avec les autres en lisant les articles sur les maladies on les a toutes il y a tjours une petite douleur a gauche ou a droite qui nous font penser que.............alors le mieux c est de ne pas les lire
mamndephil et d eviter le stress

mamandephil
Habitué(e)
Messages : 15
Inscription : 09 févr. 2009, 00:13
Contact :

Message non lu par mamandephil » 12 févr. 2009, 00:36

Mais quand vous parlez de petits symptomesqui viennent et repartent...et qui aurait du vous faire allumer cétait quoi?

Je suis par contre de plus en plus convaincu de mes migraines...J`en ai encore eu une ce matin vu la courte nuit que jai eu et que je n`avais pas encore mangé :roll:

Avatar de l’utilisateur
Lelette
VIP
Messages : 4361
Inscription : 17 janv. 2009, 19:28
Localisation : Eure-et-Loir
Contact :

Message non lu par Lelette » 12 févr. 2009, 09:08

Aucun symptôme en particulier n'aurait pu nous faire réagir... Ce sont des symptômes qu'on trouve dans d'autres affections, et qu'on traite comme tels. Moi par exemple, j'avais des fuites urinaires. Quand j'ai dit à ma gynéco qu'il m'arrivait de devoir pousser pour faire pipi, elle m'a répondu : "il ne faut pas pousser, c'est sans doute ça qui a provoqué une distension du périnée et les fuites actuelles !". Résultat : 2 X 30 séances de rééducation périnéale, avec une sage-femme qui me disait : "pourtant, votre périnée est bien musclé...". Evidemment, les fuites ont continué...
Fourmillements et engourdissements aussi de ce même périnée, à droite (à une autre période, je ne sais plus, je ne tiens pas d'agenda !). Perplexité de ma gynéco. Sans doute dus à des frottements (d'autant qu'avec les fuites, je portais en permanence des serviettes). Une petite crème, qui a agi... au bout de 15 jours, c'est-à-dire plutôt qu'elle n'a pas agi et que la poussée (légère celle-là aussi) s'est terminée toute seule... Mais j'étais contente, c'était fini.
Impatiences aussi au niveau de la cuisse gauche (muscles contractés et douloureux), tous les soirs pendant 2 ou 3 semaines. Le genre de choses dont on se dit : "ça m'agace, il va falloir que j'en parle à mon médecin". Et puis on ne prend pas le temps, parce que finalement, ça n'est pas si embêtant, et qu'on ne peut pas passer son temps chez le médecin pour toutes nos petites misères, et parce que la mère, la tata ou la copine souffre des mêmes symptômes, et qu'il faut faire avec... Et on ne pense pas que maman, tata ou la copine ont la sclérose en plaques !

C'est une maladie évolutive, qui démarre la plupart du temps par de petites poussées qu'on ne prend pas comme telles. J'ai pu après coup faire le lien avec tous ces désagréments, PARCE QUE LE DIAGNOSTIC ETAIT POSE.

Et ce diagnostic a pu être posé parce que là, la SEP est devenue possible, parce que la poussée était forte et handicapante. On ne fait pas faire d'IRM cérébral pour des fuites urinaires, et heureusement !! Il faut, comme disent les médecins, "un faisceau de présomptions". Et franchement, je suis bien contente de ne pas avoir su il y a 10 ans que tout ça, c'était la SEP. Ca ne m'aurait servi à rien de le savoir, et ça m'aurait gâché ces 10 années !!!

Ne te prends pas trop la tête avec l'avenir, et vis le présent en en profitant à fond !

mamandephil
Habitué(e)
Messages : 15
Inscription : 09 févr. 2009, 00:13
Contact :

Message non lu par mamandephil » 12 févr. 2009, 14:47

Merci....

Je suis bien à veille de me faire traiter pour hypocondrie.... :roll:

Avatar de l’utilisateur
Virgin
Messages : 2110
Inscription : 18 oct. 2007, 16:38
Localisation : Bretagne Sud
Contact :

Message non lu par Virgin » 12 févr. 2009, 15:23

mamandephil a écrit :Merci....

Je suis bien à veille de me faire traiter pour hypocondrie.... :roll:

faut pas dire ça, on comprend bien tes interrogations et on est là aussi pour ça, pour te rassurer et te renseigner mais surtout on espere te rebooster :D :wink:
VIRGINIE 36 ans / SEP depuis 1999

sans traitement depuis juillet 2009

maman de Lilia née en janvier 2006
mamange de Yasmine née sans vie en septembre 2010
Bébé espoir en attente... Livraison prévue en Mai 2012

mamandephil
Habitué(e)
Messages : 15
Inscription : 09 févr. 2009, 00:13
Contact :

Message non lu par mamandephil » 12 févr. 2009, 15:25

Lelette a écrit :Aucun symptôme en particulier n'aurait pu nous faire réagir... Ce sont des symptômes qu'on trouve dans d'autres affections, et qu'on traite comme tels. Moi par exemple, j'avais des fuites urinaires. Quand j'ai dit à ma gynéco qu'il m'arrivait de devoir pousser pour faire pipi, elle m'a répondu : "il ne faut pas pousser, c'est sans doute ça qui a provoqué une distension du périnée et les fuites actuelles !". Résultat : 2 X 30 séances de rééducation périnéale, avec une sage-femme qui me disait : "pourtant, votre périnée est bien musclé...". Evidemment, les fuites ont continué...
Fourmillements et engourdissements aussi de ce même périnée, à droite (à une autre période, je ne sais plus, je ne tiens pas d'agenda !). Perplexité de ma gynéco. Sans doute dus à des frottements (d'autant qu'avec les fuites, je portais en permanence des serviettes). Une petite crème, qui a agi... au bout de 15 jours, c'est-à-dire plutôt qu'elle n'a pas agi et que la poussée (légère celle-là aussi) s'est terminée toute seule... Mais j'étais contente, c'était fini.
Impatiences aussi au niveau de la cuisse gauche (muscles contractés et douloureux), tous les soirs pendant 2 ou 3 semaines. Le genre de choses dont on se dit : "ça m'agace, il va falloir que j'en parle à mon médecin". Et puis on ne prend pas le temps, parce que finalement, ça n'est pas si embêtant, et qu'on ne peut pas passer son temps chez le médecin pour toutes nos petites misères, et parce que la mère, la tata ou la copine souffre des mêmes symptômes, et qu'il faut faire avec... Et on ne pense pas que maman, tata ou la copine ont la sclérose en plaques !

C'est une maladie évolutive, qui démarre la plupart du temps par de petites poussées qu'on ne prend pas comme telles. J'ai pu après coup faire le lien avec tous ces désagréments, PARCE QUE LE DIAGNOSTIC ETAIT POSE.

Et ce diagnostic a pu être posé parce que là, la SEP est devenue possible, parce que la poussée était forte et handicapante. On ne fait pas faire d'IRM cérébral pour des fuites urinaires, et heureusement !! Il faut, comme disent les médecins, "un faisceau de présomptions". Et franchement, je suis bien contente de ne pas avoir su il y a 10 ans que tout ça, c'était la SEP. Ca ne m'aurait servi à rien de le savoir, et ça m'aurait gâché ces 10 années !!!

Ne te prends pas trop la tête avec l'avenir, et vis le présent en en profitant à fond !
Tes muscles contractés ça durait combien de temps?

Avatar de l’utilisateur
Lelette
VIP
Messages : 4361
Inscription : 17 janv. 2009, 19:28
Localisation : Eure-et-Loir
Contact :

Message non lu par Lelette » 12 févr. 2009, 15:29

Ca dure depuis ce matin, mamandephil. Et comme le dit Virgin, mon intention n'était pas de te dire que tu n'avais pas de raisons de t'en faire mais plutôt de te redonner une certaine sérénité. Raté à première vue...

Je pense à toi, et tiens-nous au courant.
Cécile

mamandephil
Habitué(e)
Messages : 15
Inscription : 09 févr. 2009, 00:13
Contact :

Message non lu par mamandephil » 12 févr. 2009, 15:57

Ouais mais je parlais de tes contractures au niveau de ta cuisse avant que tu sache pour la sep...

Ça parait p-e pas mais oui vous me rassurez un peu :wink:

Avatar de l’utilisateur
Virgin
Messages : 2110
Inscription : 18 oct. 2007, 16:38
Localisation : Bretagne Sud
Contact :

Message non lu par Virgin » 12 févr. 2009, 16:13

mamandephil a écrit :Ça parait p-e pas mais oui vous me rassurez un peu :wink:

super1 super1 super1
VIRGINIE 36 ans / SEP depuis 1999

sans traitement depuis juillet 2009

maman de Lilia née en janvier 2006
mamange de Yasmine née sans vie en septembre 2010
Bébé espoir en attente... Livraison prévue en Mai 2012

Avatar de l’utilisateur
Salomé
Confirmé(e)
Messages : 126
Inscription : 10 févr. 2009, 20:22
Localisation : Paris
Contact :

Message non lu par Salomé » 12 févr. 2009, 16:58

Pardon Mamandephil, mon message a peut-être été un peu trop brusque...
En fait j'aurais aimé être hypocondriaque et que les autres malades le soient aussi, que ce soit un simple truc. Mais bon, bref bref ;).

Tout ça pour te dire de tenir le cap et de voir un médecin dès que possible pour qu'il te rassure aussi, même mieux que nous :D

Avatar de l’utilisateur
Lelette
VIP
Messages : 4361
Inscription : 17 janv. 2009, 19:28
Localisation : Eure-et-Loir
Contact :

Message non lu par Lelette » 12 févr. 2009, 19:31

Mamandephil, ça durait du moment où je me couchais jusqu'à ce que je m'endorme, tous les soirs pendant 2 ou 3 semaines, et puis ça s'arrêtait

mamandephil
Habitué(e)
Messages : 15
Inscription : 09 févr. 2009, 00:13
Contact :

Message non lu par mamandephil » 12 févr. 2009, 22:15

Lelette a écrit :Mamandephil, ça durait du moment où je me couchais jusqu'à ce que je m'endorme, tous les soirs pendant 2 ou 3 semaines, et puis ça s'arrêtait
Mais ça te prenais combien de temps t`endormir hahaha? Moi jai des spasme musculaire au niveau des epaules et omoplattes...Comme une injection intra musculaire... C`est 3-4 minutes max par contre... :shock:

Avatar de l’utilisateur
Lelette
VIP
Messages : 4361
Inscription : 17 janv. 2009, 19:28
Localisation : Eure-et-Loir
Contact :

Message non lu par Lelette » 13 févr. 2009, 09:52

:D Je ne calculais pas, mais quelques heures quand même ! (justement cause muscles...)

mamandephil
Habitué(e)
Messages : 15
Inscription : 09 févr. 2009, 00:13
Contact :

Message non lu par mamandephil » 13 févr. 2009, 16:07

Je pense qu`on a pas besoin de calculer quand on à mal quelques heures..La maladie que j`ai ma donné des journées de souffrances impossible... :(

Répondre

Revenir à « Les différents symptômes »