Une réponse à mes problèmes?

Les études en cours sur la SEP
Votre sous-forum ici ?
Demandez nous le par message privé
Règles du forum
Retrouvez ici, les discussions autour des différents traitements et leurs effets secondaires ou encore la recherche sur la maladie.
Le caractère sérieux de cette catégorie du forum est incompatible avec les posts inutiles et sans importance réelle avec le sujet.

Nous vous demandons donc de réserver vos posts sans liens sérieux ou hors sujet à d'autres parties du forum qui sont prévues à cet effet ;)

Les débordements seront corrigés après concertation inter modos, et vous serez bien sur avertis en PV.
Toute réaction à ces corrections ne seront pas admises en public, vous pourrez revenir vers nous en PV uniquement.

Merci de votre compréhension
alexamasa
Habitué(e)
Messages : 28
Inscription : 28 sept. 2012, 02:16
Contact :

Une réponse à mes problèmes?

Messagepar alexamasa » 16 mai 2013, 04:00

Bonjour, je ne savais pas ou mettre se post et donc je le met ici. Comme peut-être certain d'entre vous le savent, les médecins avaient suspecté une SEP chez moi mais puisque l'IRM était normal et que l'évolution de mes symptômes n'est pas typique à la SEP, il en on conclu que c'était impossible.

Ca fait maintenant 2 ans que je suis malade et que je suis suivie en psychiatrie puisqu'il pensent que tout mes problèmes viennent de mon mental. Aujourd'hui, enfin quelqu'un me dit qu'il peut m'aider et me crois réellement! Ma chiro a eu une patiente ayant présenté les mêmes symptômes que moi (pour les engourdissement et sensations anormales du coté gauche, en particulier dans les extrémités) pendant son adolescence. Elle avait reçue un diagnostique de syndrome acroparesthésique. Ma chiro a fait des recherches et tout ce qu'elle ma expliquer de ce syndrome sont exactement ce que je vis, même certaines choses que je ne lui avait pas dites les jugeant non-nécessaire pour elle. Puisque la documentation présente sur internet est seulement (ou presque) sur le ''symptôme'' d'acroparesthésie et non pas le ''syndrome'', je ne peux pas plus en savoir que ce que ma chiro m'a dit. Entre autre, elle m'a expliquer que des traitements existent mais qu'ils ne font que réduire l'importance des symptômes nocturnes. C'est donc incurable. De plus, les causes identifiés sont multiples et dans mon cas, se serait un débalancement d'hormones. En effet, en regardant l'évolution de mes symptômes que je note a chaque jour sur une feuille, ont se rend compte que les moments ou mes engourdissements s'en vont, je suis soit dans ma période d'ovulation, sois dans mes menstruations, chose que je n'avais aucunement remarqué.

La seule chose que je sais clairement, c'est que je dois attendre un mois pour pouvoir déterminer si c'est un adons ou si mes hormones y sont vraiment lié. Après, si c'est toujours pareille, je vais devoir attendre environ 1 ou 2 mois pour avoir mon rendez-vous avec un endocrinologue. Donc au moins trois mois a attendre avant de pouvoir avoir une confirmation (ou l'inverse).

Bon, je ne vous ai pas écrit ca pour rien, je voulais savoir si par hasard, quelqu'un en saurait plus sur se syndrome. Aussi, la question qui m'embête depuis que j'ai su tout ca; est-ce vraiment possible qu'ils ais trouvé se qui me fait tant souffrir et qu'ils puissent m'aider? Et est-ce vraiment possible qu'un simple débalancement d'hormone cause tout ca? je n'y croit toujours pas...

Désolé du long roman et merci à vous tous qui m'aider tant riree <2
L'attente, c'est le pire

Avatar de l’utilisateur
lobidique
Célébrité
Messages : 7214
Inscription : 18 août 2012, 22:50
Localisation : Bruxelles
Contact :

Re: Une réponse à mes problèmes?

Messagepar lobidique » 16 mai 2013, 08:20

Les hormones sont responsables, d'une façon ou d'une autre, de tous les échanges dans le corps. Leur équilibre est très important et facilement perturbé de manière plus ou moins importante. Changer un rien, donner certains compléments, cela peut tout changer.

Je ne connais pas ce dont tu parles mais j'ai un généraliste qui s'est spécialisé dans ce genre d'équilibres. Il donne même des cours à d'autres médecins.
Image

alexamasa
Habitué(e)
Messages : 28
Inscription : 28 sept. 2012, 02:16
Contact :

Re: Une réponse à mes problèmes?

Messagepar alexamasa » 26 mai 2013, 05:28

Ok merci lobidique. Je savais que les hormones controle pas mal tout le corps et qu'un moindre déséquilibre entraine des conséquences mais pas a ce point! J'aurai plus de réponse dans deux semaines. En esperant qu'elles soient bonnes!

Petite remarque; ce coin du forum est assez désert... :roll:
L'attente, c'est le pire

Avatar de l’utilisateur
lobidique
Célébrité
Messages : 7214
Inscription : 18 août 2012, 22:50
Localisation : Bruxelles
Contact :

Re: Une réponse à mes problèmes?

Messagepar lobidique » 26 mai 2013, 05:58


http://fr.medipedia.be/hypothyroidie/sy ... othyroidie

Symptômes neurologiques de l’hypothyroïdie

Plus rarement, l’hypothyroïdie peut se manifester par des troubles au niveau du système nerveux:
•Épisode(s) dépressif(s) et dépression.
•Confusion, démence.
•Troubles de la concentration et de la mémoire.
•Troubles auditifs (surdité).
Paresthésie, c’est-à-dire des troubles de la sensibilité tactile (engourdissement, fourmillements, etc.).
•Le coma myxœdémateux est une complication rare, mais potentiellement mortelle de l’hypothyroïdie. Il est dû à un ralentissement sévère du métabolisme et survient chez des personnes atteintes d’hypothyroïdie sévère, lorsque celle-ci est associée à une infection, un traumatisme physique, une exposition au froid ou à l’administration de certains médicaments contre-indiqués (notamment des opiacés).
•Le syndrome du canal carpien est une complication fréquente de l'hypothyroïdie. Le traitement par thyroxine le rend souvent réversible.

Article réalisé avec la collaboration du Pr Chantal Daumerie, endocrinologue aux Cliniques universitaires Saint-Luc.
Image

Espoire
Fidèle
Messages : 642
Inscription : 26 juin 2007, 20:00
Contact :

Re: Une réponse à mes problèmes?

Messagepar Espoire » 03 juin 2013, 23:46

Les termes "acro" latin extremité "patesthésie" sensibilité

La paresthésie peut être retrouvé dans les effets secondaires de certains traitements touchant au systeme nerveux central "comme les benzodiazepine" (somniferes, anxio, antidep antidouleur etc)

J'espere pour toi qu'ils vont vite trouver ce que tu as.

Courage.
C LA GUERRE

Première poussée en 2004, avonex en 2007. A 26 ans j'etais sous tysabri depuis septembre 2008, ayant déclenché le virus JC en décembre 2012 et donc en attente d'un nouveau traitement de fonds (gylenia) et poussée car j'ai trop attendu


Revenir vers « La recherche sur la SEP »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités