Aubagio (térilunomide) autorisé aux Etats-Unis

Les études en cours sur la SEP
Votre sous-forum ici ?
Demandez nous le par message privé
Règles du forum
Retrouvez ici, les discussions autour des différents traitements et leurs effets secondaires ou encore la recherche sur la maladie.
Le caractère sérieux de cette catégorie du forum est incompatible avec les posts inutiles et sans importance réelle avec le sujet.

Nous vous demandons donc de réserver vos posts sans liens sérieux ou hors sujet à d'autres parties du forum qui sont prévues à cet effet ;)

Les débordements seront corrigés après concertation inter modos, et vous serez bien sur avertis en PV.
Toute réaction à ces corrections ne seront pas admises en public, vous pourrez revenir vers nous en PV uniquement.

Merci de votre compréhension
Avatar de l’utilisateur
misscorny
Confirmé(e)
Messages : 100
Inscription : 29 oct. 2012, 11:27
Localisation : 95
Contact :

Aubagio (térilunomide) autorisé aux Etats-Unis

Messagepar misscorny » 29 oct. 2012, 16:17

Je suis tombé sur ça en cherchant des informations sur la copaxone :
http://le-truc-en-plus.over-blog.com/ca ... 54218.html

La Food and Drug Administration (Secrétariat américain aux produits alimentaires et pharmaceutiques) a donné son approbation à la mise en marché du tériflunomide (AubagioMD – Genzyme, filiale de Sanofi) en doses quotidiennes de 7 mg et de 14 mg pour le traitement des formes rémittentes de sclérose en plaques (SP). Ce nouveau médicament oral, qui se présente sous la forme d’un comprimé, inhibe la fonction de certaines cellules immunitaires intervenant dans la SP. En effet, l’Aubagio entrave l’activité d’une enzyme ayant un rôle clé dans la prolifération de certains globules blancs, à savoir les lymphocytes T et B, réduisant ainsi la multiplication de ces cellules de même que la production par les lymphocytes T de messagers chimiques immunitaires. On croit que l’Aubagio n’affecte pas les cellules immunitaires non activées.

À propos des essais: Trois essais cliniques de grande envergure portant sur l’Aubagio sont terminés, et au moins deux autres sont toujours en cours. Dans l’étude TEMSO, soit un essai clinique de phase III, l’Aubagio a permis de réduire de façon plus significative qu’un placebo le nombre moyen de poussées ainsi que l’activité de la maladie observée sur les clichés d’imagerie par résonance magnétique (IRM) de 796 personnes atteintes de SP rémittente. Selon un communiqué de presse publié par la compagnie pharmaceutique, l’Aubagio aurait également permis de réduire le nombre de poussées comparativement à un placebo durant 48 semaines lors de l’étude TOWER, à savoir un essai clinique de phase III qui s’est achevé dernièrement et auquel ont participé 1 169 personnes atteintes de SP cyclique. Au cours de cette dernière étude, deux doses ont été mises à l’essai (7 mg et 14 mg), et avec la dose la plus élevée des deux, on a constaté un ralentissement de la progression des incapacités.

Lors de l’étude TENERE, on a comparé les effets de l’Aubagio à ceux du RebifMD (interféron bêta-1a – EMD Serono et Pfizer) chez des personnes atteintes de SP rémittente. Durant cette étude, le « risque d’échec thérapeutique » constituait le principal critère d’évaluation. Ce risque était défini par la survenue d’une poussée ou par l’arrêt permanent du traitement à l’étude, selon la première de ces éventualités. L’Aubagio n’a pas rempli ce critère d’évaluation. Cependant, aucune différence statistiquement significative n’a été observée entre le Rebif et l’Aubagio quant au risque d’échec thérapeutique.

Au cours des essais cliniques qui ont été réalisés jusqu’à présent, l’Aubagio s’est avéré généralement sans danger et bien toléré. Parmi les effets indésirables les plus fréquemment rapportés, mentionnons la diarrhée, des anomalies de la fonction hépatique, la nausée, un syndrome grippal et un amincissement des cheveux. L’information posologique du médicament comporte une mise en garde en encadré relative au risque de troubles hépatiques.

La Canada a joué un rôle déterminant dans la mise au point du tériflunomide. En effet, bon nombre de chercheurs, de cliniciens et de patients du réseau canadien de cliniques de SP ont permis la réalisation des essais cliniques de phase II et III de l’étude TEMSO. La Société canadienne de la SP diffusera toute nouvelle information au sujet du tériflunomide et des études en cours.

Contient des renseignements provenant de la National MS Society (É.-U.) – nmss.org.



ça m'a l'air prometteur ce nouveau traitement
Mon ptit blog : http://jememaiobio.canalblog.com/

SEP diagnostiquée en 2008
Avonex depuis début 2013

Avatar de l’utilisateur
lobidique
Célébrité
Messages : 7214
Inscription : 18 août 2012, 22:50
Localisation : Bruxelles
Contact :

Messagepar lobidique » 29 oct. 2012, 16:46

Hépato-toxicité, donc mauvais pour le foie, donc comme les autres à part copaxone, exclus pour moi qui suis porteuse d'hépatite B.

Dommage !
Image

Avatar de l’utilisateur
Defcom
Messages : 13826
Inscription : 13 avr. 2010, 19:15
Localisation : Hauts de France (Pas de Calais)
Contact :

Messagepar Defcom » 29 oct. 2012, 19:51

Affaire a suivre ... Merci pour l'info :wink:
"Lorsque tu fais quelque chose, sache que tu auras contre toi, ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui voulaient le contraire, et l'immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire."


Revenir vers « La recherche sur la SEP »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités