La Sclérose causée par un choc émotif ?

Les études en cours sur la SEP
Votre sous-forum ici ?
Demandez nous le par message privé
Règles du forum
Retrouvez ici, les discussions autour des différents traitements et leurs effets secondaires ou encore la recherche sur la maladie.
Le caractère sérieux de cette catégorie du forum est incompatible avec les posts inutiles et sans importance réelle avec le sujet.

Nous vous demandons donc de réserver vos posts sans liens sérieux ou hors sujet à d'autres parties du forum qui sont prévues à cet effet ;)

Les débordements seront corrigés après concertation inter modos, et vous serez bien sur avertis en PV.
Toute réaction à ces corrections ne seront pas admises en public, vous pourrez revenir vers nous en PV uniquement.

Merci de votre compréhension

Vous pensez que c'est possible?

oui
56
86%
non
9
14%
 
Nombre total de votes : 65

kaceyfancy
Débutant(e)
Messages : 5
Inscription : 19 juin 2012, 16:39
Contact :

La Sclérose causée par un choc émotif ?

Messagepar kaceyfancy » 10 juil. 2012, 01:20

Le titre dit tout....

Beaucoup de spécialistes et d'études en parle, dans mon cas c'est drôlement d'adon.

Vous en pensez quoi?

Avatar de l’utilisateur
PatrickS
Passionné(e)
Messages : 1484
Inscription : 10 mai 2010, 15:38
Contact :

Messagepar PatrickS » 10 juil. 2012, 06:48

Bonjour,

Ce n'est pas la cause, je pense qu'il y en a plusieurs, mais un facteur qui peut être déclenchant: stress.
Voici, tiré du livre du Dr J.P. Lablanchy, psychiatre et humaniste Parisien, une « échelle du stress » (échelle de Holmes) qui permet de quantifier 41 évènements de la vie courante selon une gradation statistiquement éprouvée. Elle permet d’évaluer l’importance d’un évènement traumatisant.

Décès du conjoint………………………………100
Divorce……………………………………………73
Séparation conjugale…………………..…………63
Peine de prison……………………………………63
Décès d’un proche………………………………..63
Accident ou maladie………………………………58
Lien (contrainte aliénante)…………………………50
Licenciement………………………………………47
Réconciliation conjugale…………………………..45
Retraite……………………………………………..45
Ennui de santé……………………………………..43
Grossesse…………………………………………..40
Problèmes sexuels………………………………….39
Grandissement du cercle familial………………….39
Rapports tendus au travail…………………………39
Changement de situation financière……………….39
Disputes répétées avec le conjoint…………………35
Hypothèque………………………………………...31
Recouvrement d’un prêt supérieur à 15000€ ………30
Changement de responsabilité professionnelle…….29
Enfant quittant le domicile…………………………29
Friction avec les beaux parents……………………29
Réussite personnelle exceptionnelle……………….27
Début ou fin du travail pour le conjoint……………26
Début ou fin de l’école…………………………….26
Changement des conditions de vie…………………25
Changement des habitudes personnelles…………..25
Problèmes avec le patron…………………………..23
Changement dans les heures de travail…………….20
Changement e résidence…………………………..20
Changement d’école……………………………….19
Changement dans les loisirs……………………….19
Changement d’activité religieuse………………….19
Novelles activités sociales…………………………18
Hypothèque ou emprunt inférieur à 15000€……….17
Insomnies………………………………………….16
Changement dans le cercle familial……………….15
Changement dans les heures de repas……………..15
Vacances……………………………………………13
Fête de Noël..………………………………………12

Les chiffres de droite constituent une sorte d’échelle relative du stress, permettant de comparer les évènements les uns par rapport aux autres.

Jusqu’à un total de 150 points, on n’observe pas de conséquences physiques particulières aux évènements vécus. De 150 à 300 points, il existe au moins des conséquences neurovégétatives, c'est-à-dire une perturbation du système nerveux de contrôle de la vie des organes. Au-delà de 300 points, il est rare que n’apparaisse pas un trouble ou une lésion de nature psychosomatique. Mais n’oublions pas que l’évaluation est statistique, donc relative, chacun vivant un évènement donné avec une intensité qui lui est propre.(…….)
On pourrait s’étonner de voir apparaître des circonstances heureuses dans la liste des évènements traumatisants . Mais BON-heurt ou MAL-heurt constituent l’un comme l’autre des « heurts », et par là même des traumatismes (…)


Patrick
Un jour à la fois
SEP primaire progressive depuis 2002
Aucun traitement
Régime Seignalet depuis mars 2OO9

Avatar de l’utilisateur
cissou55
Confirmé(e)
Messages : 243
Inscription : 14 déc. 2011, 16:39
Contact :

Messagepar cissou55 » 10 juil. 2012, 09:37

slt

c'est intéressant ce sondage d'autant que pour moi je ne vois pas d'autres déclencheur que le stress...
27 ans
première poussée 18 septembre
deuxième poussée 20 decembre
diagnostique posé le 20 décembre
"joyeux noel felix!!!"

Avatar de l’utilisateur
sev42
Confirmé(e)
Messages : 150
Inscription : 29 juin 2011, 08:16
Localisation : loire
Contact :

Messagepar sev42 » 10 juil. 2012, 21:06

bonjour, pour ma part, je pense que plusieurs facteurs ont été reunis mais LE facteur qui a declanché la maladie, c'est une grosse grosse poussée de stress et d'angoisse!
la goutte d'eau qui a fait deborder le vase en quelque sorte...
34 ans diagnostiquée 28 juin 2011. carpe diem

Avatar de l’utilisateur
fabienne37
Fidèle
Messages : 537
Inscription : 07 déc. 2010, 22:55
Localisation : Carouge (Suisse)
Contact :

Messagepar fabienne37 » 11 juil. 2012, 11:05

En tous cas la mort de mon père a précédé une série de poussées en cascade! :cry:
SEP diagnostiquée en 2004
TYSABRI depuis juin 2011
Née en colère et c'est ma seule force!

Avatar de l’utilisateur
labulle
Confirmé(e)
Messages : 142
Inscription : 20 avr. 2011, 17:50
Contact :

Messagepar labulle » 11 juil. 2012, 12:44

Difficile pour moi de trancher entre un oui et un non...(des origines normandes, sûrement).
Je parlerais plus de "déclencheur" que de cause, en fait. Ce qui est certain, c'est que comme la plupart d'entre vous, une série d'événements douloureux et traumatisants a mis violemment à jour ce qui sommeillait probablement déjà en moi (elles sont peut-être là les causes?)...Toujours est-il que nous sommes fortement fragilisés par ces moments, et que la maladie en "profite" pour se rappeler à notre bon souvenir...et ça, j'en suis hyper convaincue !
Le problème, c'est que des événements pénibles, y en a toujours, et que c'est un sacré boulot de rester à peu près serein pour préserver sa santé (en tous cas ne pas l'aggraver...).
Labulle, (anxieuse devant l'éternel, en tentative de zénitude permanente ;) )

mamounette
Débutant(e)
Messages : 9
Inscription : 08 juin 2012, 14:43
Localisation : Ille et Vilaine
Contact :

Messagepar mamounette » 15 juil. 2012, 22:41

En ce qui me concerne, en 30 ans de vie avec la maladie, je pense que les saisons et particulièrement le printemps ont plus été marquant. J'ai vécu de gros deuils dont celui de mon jeune neveu auquel j'étais très attachée, et rien. Par contre aux changements de saisons cette fichue fatigue est plus là et vlan au printemps j'ai eu mes plus grosses poussées qui se sont cependant calmées et ont fini par disparaître. Reste la fatigue à l'effort, au stress, l'anxiété...et quelques petites séquelles.

Bon courage à tous.
Il ne suffit pas de prévoir l'avenir, il faut se le permettre

Avatar de l’utilisateur
vero5901
Passionné(e)
Messages : 1444
Inscription : 14 sept. 2009, 16:32
Localisation : ain(vers belley)
Contact :

Messagepar vero5901 » 16 juil. 2012, 08:41

comme sev et je sais pour moi que c'est du a des chocs emotionnels

missdu28
Habitué(e)
Messages : 17
Inscription : 09 avr. 2012, 19:01
Localisation : France
Contact :

Messagepar missdu28 » 16 juil. 2012, 19:07

comme fabienne37, le décès de mon père a précédé ma poussée et le début de cette maladie

Avatar de l’utilisateur
magaliedu10
Habitué(e)
Messages : 65
Inscription : 14 févr. 2011, 12:04
Localisation : aube 10
Contact :

Messagepar magaliedu10 » 19 août 2012, 15:31

Choc emotionnel positif pour moi.oui tt a fait d'accord

Avatar de l’utilisateur
lobidique
Célébrité
Messages : 7214
Inscription : 18 août 2012, 22:50
Localisation : Bruxelles
Contact :

Messagepar lobidique » 19 août 2012, 15:43

Période de stress intense avant la première et (heureusement pour moi) seule très longue poussée.

Et comme d'autres l'ont écrit, paradoxalement, je me sens plus heureuse maintenant. :P

Avatar de l’utilisateur
bigliars
Fidèle
Messages : 483
Inscription : 10 janv. 2012, 16:16
Prénom : Murielle
Contact :

Messagepar bigliars » 02 sept. 2012, 10:24

j'avais deja des petits symptomes mai sa c'est declenché aprés une année difficile stress angoisse donc grosse poussée irm pl resultat sep donc j crois
31 ans trois ans de sep (enfin diagnostiquer il y a 3 ans) j'aime la vie mais surtout mon petit Coeur Thibault qui la remplit de bonheur et d'amour :) <3

daisy
Habitué(e)
Messages : 54
Inscription : 21 mai 2012, 02:35
Contact :

Messagepar daisy » 02 sept. 2012, 16:10

dans mon cas cest ma grossesse qui a déclancher ma SEP.....quoi que j'ai eu beaucoup de choc émotif dans ma vie.....

Avatar de l’utilisateur
nadine46
Habitué(e)
Messages : 87
Inscription : 18 août 2010, 08:06
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=6886&p=277170#p277170
Localisation : belgique
Contact :

Messagepar nadine46 » 12 sept. 2012, 18:44

je ne pense pas que la maladie en elle même soit due à un (ou des) choc(s) émotionnels(s)......le maladie est en nous mais elle peut se déclencher à couse de stress ou de chocs
Life is what you make of it!!!!!!!!

Avatar de l’utilisateur
lobidique
Célébrité
Messages : 7214
Inscription : 18 août 2012, 22:50
Localisation : Bruxelles
Contact :

Messagepar lobidique » 12 sept. 2012, 21:29

Je pense comme toi que sur un terrain favorable à la SEP, différentes choses dont le stress font que la maladie se déclare un jour ou pas. :P
Image

Avatar de l’utilisateur
minicha
Habitué(e)
Messages : 34
Inscription : 23 janv. 2013, 19:51
Contact :

Re: La Sclérose causée par un choc émotif ?

Messagepar minicha » 08 févr. 2013, 23:33

Kikou ,
je voudrais bien croire a un choc émotionel ou le stress ...
Mais le fait que le fils de ma soeur a aussi la sep ... Me fait penser plutot a un problème génétique ... je ne peux croire a une coincidence ... et vous d'autres personnes de votre famille ont cette maladie ... :?:

Avatar de l’utilisateur
lobidique
Célébrité
Messages : 7214
Inscription : 18 août 2012, 22:50
Localisation : Bruxelles
Contact :

Re: La Sclérose causée par un choc émotif ?

Messagepar lobidique » 09 févr. 2013, 10:13

C'est une maladie "multifactorielle". Beaucoup de causes qui en se combinant peuvent déclencher la maladie.

Au lieu de chercher des causes pas toujours vérifiables, pourquoi ne pas agir sur ce qui peut être amélioré ou pour mettre en place des choses qui pourront, peut-être, éviter de déclencher cette maladie-là ou une autre.
Image

Avatar de l’utilisateur
PatrickS
Passionné(e)
Messages : 1484
Inscription : 10 mai 2010, 15:38
Contact :

Re: La Sclérose causée par un choc émotif ?

Messagepar PatrickS » 09 févr. 2013, 10:23

Bonjour,

Voici un texte (il me semble que je l'avais déjà mis quelque part), qui parle du stress et des effets qu'il peut avoir (tableau qui donne des points selon les situations):

Voici, tiré du livre du Dr J.P. Lablanchy, psychiatre et humaniste Parisien, une « échelle du stress » (échelle de Holmes) qui permet de quantifier 41 évènements de la vie courante selon une gradation statistiquement éprouvée. Elle permet d’évaluer l’importance d’un évènement traumatisant.

Décès du conjoint………………………………100
Divorce……………………………………………73
Séparation conjugale…………………..…………63
Peine de prison……………………………………63
Décès d’un proche………………………………..63
Accident ou maladie………………………………58
Lien (contrainte aliénante)…………………………50
Licenciement………………………………………47
Réconciliation conjugale…………………………..45
Retraite……………………………………………..45
Ennui de santé……………………………………..43
Grossesse…………………………………………..40
Problèmes sexuels………………………………….39
Grandissement du cercle familial………………….39
Rapports tendus au travail…………………………39
Changement de situation financière……………….39
Disputes répétées avec le conjoint…………………35
Hypothèque………………………………………...31
Recouvrement d’un prêt supérieur à 15000€ ………30
Changement de responsabilité professionnelle…….29
Enfant quittant le domicile…………………………29
Friction avec les beaux parents……………………29
Réussite personnelle exceptionnelle……………….27
Début ou fin du travail pour le conjoint……………26
Début ou fin de l’école…………………………….26
Changement des conditions de vie…………………25
Changement des habitudes personnelles…………..25
Problèmes avec le patron…………………………..23
Changement dans les heures de travail…………….20
Changement e résidence…………………………..20
Changement d’école……………………………….19
Changement dans les loisirs……………………….19
Changement d’activité religieuse………………….19
Novelles activités sociales…………………………18
Hypothèque ou emprunt inférieur à 15000€……….17
Insomnies………………………………………….16
Changement dans le cercle familial……………….15
Changement dans les heures de repas……………..15
Vacances……………………………………………13
Fête de Noël..………………………………………12

Les chiffres de droite constituent une sorte d’échelle relative du stress, permettant de comparer les évènements les uns par rapport aux autres.

Jusqu’à un total de 150 points, on n’observe pas de conséquences physiques particulières aux évènements vécus. De 150 à 300 points, il existe au moins des conséquences neurovégétatives, c'est-à-dire une perturbation du système nerveux de contrôle de la vie des organes. Au-delà de 300 points, il est rare que n’apparaisse pas un trouble ou une lésion de nature psychosomatique. Mais n’oublions pas que l’évaluation est statistique, donc relative, chacun vivant un évènement donné avec une intensité qui lui est propre.(…….)
On pourrait s’étonner de voir apparaître des circonstances heureuses dans la liste des évènements traumatisants . Mais BON-heurt ou MAL-heurt constituent l’un comme l’autre des « heurts », et par là même des traumatismes (…)


Patrick
Un jour à la fois

SEP primaire progressive depuis 2002

Aucun traitement

Régime Seignalet depuis mars 2OO9

Avatar de l’utilisateur
fabienne37
Fidèle
Messages : 537
Inscription : 07 déc. 2010, 22:55
Localisation : Carouge (Suisse)
Contact :

Re: La Sclérose causée par un choc émotif ?

Messagepar fabienne37 » 09 févr. 2013, 15:00

D'accord avec toi Lobidique plein de gens me disent de rechercher les causes mais je leur dis que ça ne changera rien... Vivre, c'est tout! Le mieux possible, sans se créér encore plus de stress... <2
SEP diagnostiquée en 2004

TYSABRI depuis juin 2011

Née en colère et c'est ma seule force!

Pascalrds
Habitué(e)
Messages : 41
Inscription : 28 nov. 2012, 15:37
Contact :

Re: La Sclérose causée par un choc émotif ?

Messagepar Pascalrds » 08 juil. 2013, 13:08

Mais si on connait les causes, cela pourrait précisément permettre de faire le maximum pour limiter la progression voire stabiliser la SEP. C'est une question de volonté.

Le manque de vitamine D3 par exemple est facilement compensé et de nombreuses études montrent qu'un niveau élevé en D3 (150nmol/l) diminue le nombre depoussées de 2/3.

http://www.overcomingmultiplesclerosis. ... Vitamin-D/

On connais aussi le lien entre SEP et produits laitiers et graisses saturées. Eviter ces aliments et opter pour un maximum d'omégas 3 et de produits non manufacturés (fruits, légumes, céréales complètes, etc).

Seignalet le dit, Kousmine le dit, Swank le dit, Jelinek le dit, etc..


Revenir vers « La recherche sur la SEP »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités