Natalizumab (Tysabri)

Les études en cours sur la SEP
Votre sous-forum ici ?
Demandez nous le par message privé
Règles du forum
Retrouvez ici, les discussions autour des différents traitements et leurs effets secondaires ou encore la recherche sur la maladie.
Le caractère sérieux de cette catégorie du forum est incompatible avec les posts inutiles et sans importance réelle avec le sujet.

Nous vous demandons donc de réserver vos posts sans liens sérieux ou hors sujet à d'autres parties du forum qui sont prévues à cet effet ;)

Les débordements seront corrigés après concertation inter modos, et vous serez bien sur avertis en PV.
Toute réaction à ces corrections ne seront pas admises en public, vous pourrez revenir vers nous en PV uniquement.

Merci de votre compréhension
Avatar de l’utilisateur
isa33
Fidèle
Messages : 712
Inscription : 29 mai 2011, 17:51
Localisation : Léognan, Gironde
Contact :

Natalizumab (Tysabri)

Messagepar isa33 » 30 juin 2011, 18:14

Conséquences de l’arrêt du natalizumab sur l’activité de la sclérose en plaques
Par David Laplaud (CHU de Nantes)
Article commenté :
Disease activity return during natalizumab treatment interruption in patients with MS
O'Connor PW, Goodman A, Kappos L et al.
Neurology. 2011;76(22):1858-65.

Afin de limiter le risque de Leuco-Encéphalite Multifocale Progressive (LEMP) sous natalizumab au cours de la sclérose en plaques, une stratégie thérapeutique évoquée par certains experts était d’arrêter le traitement de façon programmée (fenêtres thérapeutiques). L’arrêt du natamizumab n’a cependant jamais été évalué en termes de sécurité d’emploi, de rebond d’activité de la maladie ou de stratégie thérapeutique alternative.

Dans ce travail, les auteurs ont pris en compte les études pivotales utilisant du natalizumab et l’arrêt obligatoire du traitement en 2005 suite à la découverte des premiers cas de LEMP, afin d’évaluer les effets de l’arrêt du traitement sur l’activité de la maladie mesurée sur des paramètres cliniques et radiologiques.
Les poussées cliniques et les lésions prenant le gadolinium ont été analysées à partir des études SENTINEL, AFFIRM et GLANCE ainsi que leur étude d’extension à la suite de l’arrêt du natalizumab en 2005.
Au cours de cette étude, 1 866 patients ont pu être suivis sur une période d’au moins 8 mois. Seulement 13% de ces patients ont bénéficié d’un relais de traitement à la suite de l’arrêt du natalizumab, principalement par interféron beta.
Les taux annualisés de poussées ont remonté progressivement à la suite de l’arrêt du natalizumab avec un maximum entre 4 et 7 mois, selon que le patient avait appartenu respectivement au groupe « placebo » dans les études ou au groupe « traitement ». A aucun moment durant la période d’étude, le taux annualisé de poussée n’a dépassé celui observé dans le groupe placebo au cours des études antérieures prises en compte.
L’analyse en sous-groupe en fonction de l’activité antérieure de la maladie ou de la prise d’un traitement à la suite de l’arrêt du natalizumab n’a pas mis en évidence de différence significative. L’analyse de l’activité lésionnelle en IRM a été faite chez 341 patients. Après interruption du traitement, le nombre de lésions gadolinium positives a augmenté progressivement pour atteindre un maximum de 1.2 +/- 0.4 après 6 mois.

Un rebond de poussée ou de lésions actives au-delà de ce qui était observé antérieurement n’a donc pu être mis en évidence chez ces patients. Après interruption du natalizumab, la maladie retournait à son activité antérieure en l’espace de quelques mois.
Date de publication : 29-06-2011
née en 1980
sépienne depuis 2003
sous tysabri depuis mai 2009

Avatar de l’utilisateur
Defcom
Messages : 13826
Inscription : 13 avr. 2010, 19:15
Localisation : Hauts de France (Pas de Calais)
Contact :

Messagepar Defcom » 30 juin 2011, 20:03

En clair,une fois que l'on commence un traitement,on l'arrête pas,une forme d'emprisonnement en somme ...
"Lorsque tu fais quelque chose, sache que tu auras contre toi, ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui voulaient le contraire, et l'immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire."

Avatar de l’utilisateur
isa33
Fidèle
Messages : 712
Inscription : 29 mai 2011, 17:51
Localisation : Léognan, Gironde
Contact :

Messagepar isa33 » 30 juin 2011, 20:21

à moins q'il n'est aucun effet positif... ça arrive aussi
née en 1980

sépienne depuis 2003

sous tysabri depuis mai 2009


Revenir vers « La recherche sur la SEP »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités