la Cladribine offre un nouvel espoir

Les études en cours sur la SEP
Votre sous-forum ici ?
Demandez nous le par message privé
Règles du forum
Retrouvez ici, les discussions autour des différents traitements et leurs effets secondaires ou encore la recherche sur la maladie.
Le caractère sérieux de cette catégorie du forum est incompatible avec les posts inutiles et sans importance réelle avec le sujet.

Nous vous demandons donc de réserver vos posts sans liens sérieux ou hors sujet à d'autres parties du forum qui sont prévues à cet effet ;)

Les débordements seront corrigés après concertation inter modos, et vous serez bien sur avertis en PV.
Toute réaction à ces corrections ne seront pas admises en public, vous pourrez revenir vers nous en PV uniquement.

Merci de votre compréhension
Avatar de l’utilisateur
Karven
Fidèle
Messages : 325
Inscription : 13 août 2009, 02:56
Contact :

la Cladribine offre un nouvel espoir

Messagepar Karven » 05 mars 2010, 00:03

Trad du Jeudi 04 Mars 2010 :

Face à la sclérose en plaques, divers médicaments sont utilisés afin de diminuer la fréquence des poussées ou l'atteinte du système nerveux et ainsi l'évolution de la maladie. Une vaste étude offre un nouvel espoir : un médicament par voie orale, la Cladribine, réduit très significativement la fréquence des poussées mais également la progression du handicap.

La sclérose en plaques est caractérisée par la perte de myéline, une substance qui entoure les fibres nerveuses situées dans la moelle épinière et le cerveau. C'est la maladie neurologique d'origine non-traumatique la plus fréquente chez l'adulte jeune. Ses symptômes sont variables : vision trouble, insensibilité ou des fourmillements des membres, ainsi que des troubles de la force musculaire et de la coordination. Cette maladie évolue le plus souvent par poussées. Ce qui veut dire que dans les premiers temps, les symptômes apparaissent de façon inopinée pour disparaître complètement, quelques jours ou mois plus tard. Au fil des années, la régression des troubles devient incomplète et laisse des séquelles.

Face à cette terrible maladie, une étude internationale baptisée CLARITY offre un nouvel espoir. Menée sur 1326 patients présentant une forme rémittente-récidivante de sclérose en plaques pendant deux ans, elle a testé deux posologies de Cladribine (3,5 mg/kg et 5,25 mg/kg) comparées à un placebo. Les résultats sont encourageants puisque dans les deux groupes traités, la fréquence des poussées a considérablement diminué de 57,6 % et de 54,5 %, respectivement pour les deux doses testées. Le taux annuel de poussées a été de 0,14 et 0,15 pour les patients traités contre 0,33 pour le placebo. Parallèlement, le risque de progression des handicaps a également été réduit. Ces progrès ont pu être mis en évidence par imagerie médicale (des IRM ont témoigné d'une réduction des atteintes cérébrales). "L'étude CLARITY marque une avancée importante dans le domaine de la sclérose en plaques et nous sommes très heureux de la publication des résultats de cette étude dans le New England Journal of Medicine" a déclaré le Dr. Gavin Giovannoni, investigateur principal de l'étude CLARITY.

Déjà commercialisé pour d'autres indications (certaines formes de leucémie), ce médicament développé par le laboratoire Merck Serono pourrait prochainement voir ses indications élargies. Néanmoins, l'effectif de cette étude ne permet pas encore d'évaluer avec certitude les possibles effets secondaires de ce produit.

Source : http://content.nejm.org/cgi/content/abstract/362/5/416
Liberté implique responsabilité.

Revenir vers « La recherche sur la SEP »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités