Un métabolite synthétique du tryptophane contre la SEP

Les études en cours sur la SEP
Votre sous-forum ici ?
Demandez nous le par message privé
Règles du forum
Retrouvez ici, les discussions autour des différents traitements et leurs effets secondaires ou encore la recherche sur la maladie.
Le caractère sérieux de cette catégorie du forum est incompatible avec les posts inutiles et sans importance réelle avec le sujet.

Nous vous demandons donc de réserver vos posts sans liens sérieux ou hors sujet à d'autres parties du forum qui sont prévues à cet effet ;)

Les débordements seront corrigés après concertation inter modos, et vous serez bien sur avertis en PV.
Toute réaction à ces corrections ne seront pas admises en public, vous pourrez revenir vers nous en PV uniquement.

Merci de votre compréhension
Avatar de l’utilisateur
Blandine
Habitué(e)
Messages : 53
Inscription : 13 oct. 2005, 18:23
Localisation : VAR
Contact :

Un métabolite synthétique du tryptophane contre la SEP

Messagepar Blandine » 04 nov. 2005, 23:15


http://www.neuropsy.fr/information/inde ... &DRubIdx=3

Testé avec succès chez la souris

Un métabolite synthétique du tryptophane contre la SEP

Dans le modèle murin de la SEP, un métabolite synthétique du tryptophane, le Tranilast, actif par voie orale, peut améliorer la maladie, y compris faire rétrocéder la paralysie. Les métabolites du tryptophane de la voie IDO inhibent la prolifération et l'activation des cellules immunes autoréactives. Le Tranilast pourrait donc devenir un nouveau traitement de la SEP, et d'autres maladies auto-immunes médiées par les cellules TH1 comme la polyarthrite rhumatoïde.
De notre correspondante

CES DERNIÈRES ANNÉES, plusieurs études ont montré que la dégradation dans l'organisme du tryptophane, un acide aminé essentiel, joue un rôle important dans l'immunité. Le catabolisme local du tryptophane (Trp) par l'enzyme IDO (indoléamine 2,3-dioxygénase) est considéré maintenant comme un mécanisme important de régulation suppressive de l'immunité cellulaire T. Un nouveau travail de recherche suggère que cela pourrait être exploité pour le traitement des maladies auto-immunes comme la sclérose en plaques (SEP).
Dans la SEP, et son modèle chez la souris - l'encéphalopathie auto-immune expérimentale (EAE) -, le système immun lance une attaque contre la gaine de myéline qui forme un manchon autour de certaines fibres nerveuses. Des cellules TH1 CD4+ autoréactives (sécrétant IFN-gamma et TNF) stimulent l'inflammation, laquelle est amplifiée dans le système nerveux central (SNC) par la microglie. Des approches thérapeutiques expérimentales visent donc à déplacer le profil cytokine TH1 des cellules T dirigées spécifiquement contre la myéline vers un profil TH2.
Le Dr Lawrence Steinman, neurologue à l'université de Stanford (Californie) et son équipe ont étudié le mécanisme d'action d'une de ces approches, les ligands peptides altérés (ou APL). Cette approche est apparue prometteuse dans le modèle murin de SEP en induisant une tolérance aux auto-antigènes. Les chercheurs ont alors découvert que l'enzyme IDO pourrait jouer un rôle direct dans l'effet protecteur des APLs.
Les chercheurs ont donc essayé de savoir si les métabolites du Trp (kynurénines), produits par l'activité enzymatique IDO, pourraient réguler l'activation des cellules T dirigées spécifiquement contre la myéline.
« Les résultats ont été surprenants et dans un sens stupéfiants », rapporte au « Quotidien » le Dr Steinman.
Il est apparu que les kynurénines suppriment in vitro la prolifération des cellules T dirigées spécifiquement contre la myéline et inhibent la production des cytokines TH1 pro-inflammatoires.
On a évalué in vivo un métabolite synthétique du Trp, le Tranilast (3,4-DAA, un dérivé synthétique de l'acide anthranilique) (Angiogen Pharmaceuticals, Australie). Dans le modèle murin de SEP de type récidivant-rémittent, les souris ont été traitées par Tranilast oral, après avoir déjà développé une paralysie liée à l'EAE.
Le résultat est remarquable. Les souris traitées ont une maladie beaucoup moins sévère (rechutes plus rares et légères) et n'ont plus de paralysie, contrairement aux souris témoins.
De plus, lorsque les lymphocytes des souris traitées par Tranilast sont injectés à d'autres souris malades (EAE), ces lymphocytes transfèrent l'effet protecteur du métabolite du Trp, y compris la suppression de la paralysie. Ce transfert de protection indique que le traitement pourrait induire des cellules T régulatrices, qui suppriment l'autoréactivité.
« Des dérivés, actifs par voie orale, des métabolites du tryptophane, comme le Tranilast (3,4-DAA), pourraient donc représenter une nouvelle classe de médicaments pour traiter des maladies auto-immunes médiées par les cellules TH1 comme la SEP »,
concluent Platten, Steinman et coll.
Il convient de noter que le Dr Steinman et ses dix collègues de l'université de Stanford qui cosignent cette étude n'ont aucun intérêt financier dans la compagnie Angiogen Pharmaceuticals (Sydney), qui détient le brevet du Tranilast. Le fondateur et directeur d'Angiogen, le Dr Michael Selley, est un cosignataire de l'étude.

Le Tranilast déjà évalué chez l'homme dans une autre indication.
Le Dr Steinman souligne, pour « le Quotidien », l'excellent profil de sécurité du Tranilast. « Le Tranilast a été étudié dans un essai clinique (PRESTO) chez 11 000 patients ; il a réduit l'incidence d'infarctus du myocarde après stenting, mais n'a pas réussi à remplir l'objectif premier qui était de prévenir la resténose. Néanmoins, lorsqu'il est pris quotidiennement pendant trois mois, le médicament présente un excellent profil de sécurité. Ce médicament actif par voie orale pourrait donc devenir un traitement pour des maladies comme la SEP, la polyarthrite rhumatoïde et d'autres maladies auto-immunes », observe-t-il.

Le lien entre alimentation et immunité.
« Le plus grand message de cette étude est que l'alimentation et l'immunité sont inextricablement liées », ajoute-t-il. « Pourquoi des produits de dégradation du tryptophane suppriment-ils l'immunité ? », s'interroge-t-il.
« Lorsqu'une personne est privée de nourriture, l'un des premiers systèmes vitaux à être abandonné est le système immunitaire. Le catabolisme du tryptophane, lorsque celui-ci n'est pas incorporé dans les protéines, supprimerait donc les indésirables dépenses d'énergies pour faire fonctionner le système immunitaire. La conséquence de la privation de nourriture est l'immunosuppression, et c'est bien sûr un désastre, comme on peut le voir tous les jours dans des endroits défavorisés tels qu'en Afrique. »
Le tryptophane, rappelle-t-il au « Quotidien », est un acide aminé remarquable. « Nous ne pouvons pas le synthétiser et notre source est notre alimentation. Il est incorporé dans les protéines, comme l'un des vingt acides aminés différents. Plus étonnant, cet acide aminé a des effets incroyables sur le comportement, y compris la dépression et le sommeil, en plus de ses effets sur l'immunité (immunosuppresseur). Le tryptophane lui-même est métabolisé en molécules comme la sérotonine, dont le taux est considérablement diminué dans la dépression et majoré par les médicaments Ssri. Le métabolisme, plus en aval encore, du tryptophane conduit à la mélatonine, la molécule "maîtresse" du sommeil. Et encore plus loin dans son métabolisme, le tryptophane conduit à la vitamine B3, ou niacine. »

> Dr VERONIQUE NGUYEN

« Science », 4 novembre 2005, p. 850.

Invité

Messagepar Invité » 05 nov. 2005, 00:05

Ce serait génial d'avoir un traitement par voie orale(fini les fesses comme des passoires, ou les autres endroits !!!!) à quand chez nous ?
Bisous
:lol: :lol: :lol:

Invité

Messagepar Invité » 05 nov. 2005, 10:19

Dorine a écrit :fini les fesses comme des passoires


Je ne crois pas avoir de passoire ? :lol:
Mais bon, Avonex, ce n'est qu'une fois par semaine. :wink:

Invité

Messagepar Invité » 05 nov. 2005, 10:46

J'ai eu aussi d'autres tts par piqouzes (anti-inflam. - anti-bio. etc), maintenant je refuse toute tts par piqûre, je reserve l'endroit pour Avonex, mais ce serait bien quand-même un tt oral !!! parle-t-il des effets secondaires éventuels dans ta revue médicale ?
Bisous, bonne journée, chez nous il pleut des trombes d'eau, la pauvre Lolo qui est dans mon coin ce week-end, j'espére qu'elle sait nager .....!! /lamer

Avatar de l’utilisateur
Blandine
Habitué(e)
Messages : 53
Inscription : 13 oct. 2005, 18:23
Localisation : VAR
Contact :

Messagepar Blandine » 05 nov. 2005, 10:56

Dorine a écrit :Ce serait génial d'avoir un traitement par voie orale(fini les fesses comme des passoires, ou les autres endroits !!!!) à quand chez nous ?
Bisous
:lol: :lol: :lol:

Oui ce serait génial. Un médicament est annoncé par voie orale d'ici un à deux ans. J'ignore s'il s'agit de celui ci :wink: Mais bon on va patienter un peu :) On n'a pas d'autres choix de toutes façons mais j'avoue que moi aussi les piqûres me font un peu suer et pourtant je démarre seulement. Enfin depuis bientôt 7 mois. Bisous !

Invité

Messagepar Invité » 05 nov. 2005, 20:52

Pas d'eau chez ici, pourtant je ne suis pas loin ! sol2

Avatar de l’utilisateur
Lolo
Célébrité
Messages : 9285
Inscription : 29 mars 2005, 19:25
Ville de résidence : Bourgoin-Jallieu
Localisation : Bourgoin-Jallieu, ici il fait plus chaud au moins !!!
Contact :

Messagepar Lolo » 07 nov. 2005, 15:47

Salut tout le monde,

C'est le FTY 720 par voie orale et peut-être d'ici 3 ans. J'ai fais un post la dessus sur le site.

Bizzzzzzzzzzzzzzz
Un ami c'est quelqu'un qui sait tout de toi et qui t'aime quand même...

Image

Avatar de l’utilisateur
Blandine
Habitué(e)
Messages : 53
Inscription : 13 oct. 2005, 18:23
Localisation : VAR
Contact :

Messagepar Blandine » 07 nov. 2005, 21:33

Un professeur de Marseille m'avait annoncé le médicament par voie orale d'ici 1 an 1an1/2 et ça c'était au mois de mars de cette année :) Image

Avatar de l’utilisateur
Lolo
Célébrité
Messages : 9285
Inscription : 29 mars 2005, 19:25
Ville de résidence : Bourgoin-Jallieu
Localisation : Bourgoin-Jallieu, ici il fait plus chaud au moins !!!
Contact :

Messagepar Lolo » 07 nov. 2005, 23:05

Oui normalement c'était prévu pour début 2006 mais le retard, personne n'y peut rien et visiblement certain essais ont été retardés donc....

Bizzzzzzzzzzzzzzz
Un ami c'est quelqu'un qui sait tout de toi et qui t'aime quand même...



Image


Revenir vers « La recherche sur la SEP »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité