vaccins, un corps débilisé ?

Les études en cours sur la SEP
Votre sous-forum ici ?
Demandez nous le par message privé
Règles du forum
Retrouvez ici, les discussions autour des différents traitements et leurs effets secondaires ou encore la recherche sur la maladie.
Le caractère sérieux de cette catégorie du forum est incompatible avec les posts inutiles et sans importance réelle avec le sujet.

Nous vous demandons donc de réserver vos posts sans liens sérieux ou hors sujet à d'autres parties du forum qui sont prévues à cet effet ;)

Les débordements seront corrigés après concertation inter modos, et vous serez bien sur avertis en PV.
Toute réaction à ces corrections ne seront pas admises en public, vous pourrez revenir vers nous en PV uniquement.

Merci de votre compréhension
Avatar de l’utilisateur
Isis
Messages : 3567
Inscription : 06 sept. 2007, 15:40
Localisation : Loire Atlantique
Contact :

Messagepar Isis » 28 mai 2008, 20:44

Je suis d'accord avec toi Pimpernelle, je ne cherche pas pourquoi j'ai la sep, qui est responsable, les vaccins, la nourriture, les virus, la pollution, un choc psychologique............ :cry:
elle est là, elle est en moi, je n'ai pas le choix, il faut que je fasse avec :cry:
autant le faire le mieux possible, et ça ne sert à rien de se torturer pour savoir à qui la faute :oops:

voilà mon point de vue



Isis
Diagnostiquée Octobre 2008
Bétaféron commencé le 22/06/09
Sep progressive secondaire

Avatar de l’utilisateur
karima
Messages : 17224
Inscription : 18 avr. 2008, 15:49
Localisation : 29 sud
Contact :

Messagepar karima » 28 mai 2008, 21:14

d accord avec vous les filles a qui la faute?on ne le saura sans doute jamais.maintenant c est d essaye de vivre avec cette merde du mieux qu on peut
bizzz...




nuul

Bulle
Célébrité
Messages : 10598
Inscription : 02 juin 2007, 16:23
Contact :

Messagepar Bulle » 28 mai 2008, 21:57

Je partage également moi aussi :? Le moins qu'on puisse dire c'est que ce sujet ouvre un débat qui soulève bien des polémiques :lol: Encore une fois même si je me répète :merci à vous tous pour ce débat passionnant :roll:

Invité
Fidèle
Messages : 334
Inscription : 11 mai 2007, 15:09
Contact :

Messagepar Invité » 29 mai 2008, 09:12

Pimpernelle a écrit :
C'est un système, on est dedans, il y a certainement bien trop de facteurs par rapport à ce que je peux analyser, mais en tout cas il n'y a pas "un coupable de ma SEP". C'est clair que le jour où on pourra me prouver, aussi scientifiquement que possible, que la SEP vient de telle ou telle chose, et qu'on peut l'éviter de telle ou telle manière, je serai très attentive ! mais alors il faudra le prouver, là je te rejoins, Jean.



Je suis tout à fait d'accord avec ça, même si chez certaines personnes, trouver un bouc émissaire est un moyen de se battre pour quelque chose et peut-être d'oublier un peu la maladie. Lorsque j'ai demandé au neuro de quoi pouvait venir la SEP, il a répondu qu'on ne savait pas, tout comme les principaux sites médicaux et d'associations de malades que j'ai pu voir. On a seulement quelques hypothèses, mais des hypothèses que je ne pourrai de toute façon jamais vérifier par moi-même, donc je m'en remets aux scientifiques qui sont compétents pour le faire.

Je trouve que ça ne sert à rien de se torturer l'esprit pour échafauder des théories plus ou moins personnelles sur l'origine de la SEP puisque 1-nous n'avons absolument pas les compétences, et inventer des théories médicales à partir du soi-disant bon-sens est assez illusoire, et 2-nous ne pourrons jamais prouver ce que nous avançons. J'attends donc, comme Pimpernelle, qu'on me fournisse des preuves sérieuses et scientifiques de l'existence de tel ou tel déclencheur.

Avatar de l’utilisateur
sotizesmimi
Accro
Messages : 2962
Inscription : 23 janv. 2008, 20:27
Localisation : virandeville (50)
Contact :

re

Messagepar sotizesmimi » 29 mai 2008, 10:09

petite précision : j'ai la sep depuis 1984, réactivée en 1998
je n'invente rien j'ai des expertises médicales qui le disent !
voir le site REVAHB
le lien tout en haut ( si on le lit en entier) explique tres bien ce problemes avec les vaccins (et ne date pas de l'an 1935 comme le dit l'invité)
par-contre si on vas aux liens de l'invité on trouve de la doc sur "l'autisme" ?
moi aussi je me fiche de savoir comment je l'aie eu en 84 mais je ne tiens pas a ce que mes filles l'ai
je veux vivre tranquille et m'éclater sur un forum où l'on se sent bien avec des gens qui savent de quoi on parle puisqu'ils ont les memes problemes, ressentent les meme chose, pas avec des gens qui n'y connaissent rien, et qui nous font perdre notre temps a parler d'autisme
avec vous les filles
jai une sep mon mari aussi ts les 2 sous avonex http://www.bijoux2mimi.Kingeshop.com/
http://www.mariage2reve.kingeshop.com
merci

Invité
Fidèle
Messages : 334
Inscription : 11 mai 2007, 15:09
Contact :

Messagepar Invité » 29 mai 2008, 11:24

Si j'ai parlé d'autisme, c'est que l'article présenté plus haut sur les soi-disant "10 mensonges au sujet des vaccins" en parlait également. (mensonge n°10). C'est tout. Quand à la date de 1935, si on lit bien ce que j'ai écrit, elle concernait, non pas l'article en entier, mais une des citations d'un certain professeur J. Tissot, utilisée dans l'argumentation. Voilà pour les clarifications.

Ensuite, en ce qui concerne le revahb, j'y suis souvent allé : à part l'étude de Hernan mentionnée à la fin de la liste d'études que je donnais, et qui avait conclu à un risque plus elevé d'avoir une SEP après vaccination HB, le site du revahb ne fait mention d'aucune autre étude... Il semble oublier la dizaine d'autres études qui ont conlcu le contraire. Peu de crédibilité scientifique, donc.

Ce n'est pas moi non plus qui invente tous les résultats d'étude que j'ai mentionnés plus haut, je ne les pas sortis de mon chapeau. Je n'y peux rien si quantité d'analyses sérieuses ne parviennent pas à mettre en évidence le lien vaccin/SEP.

A part ça tu as raison sur un point : je comprends que tu n'aies pas envie que tes enfants aient une SEP. Moi non plus d'ailleurs, le jour où j'en aurai. Je reconnais que j'avais oublié cet aspect dans ce fameux débat du vaccin qui ne concerne pas seulement la recherche d'un bouc émissaire. Néanmoins, c'est comme pour le premier débat : je me fie à la rigueur scientifique démontrable et démontrée, pas seulement à des hypothèses. Donc pour le moment, pas de preuve du lien. (sauf si tu en as, auquel cas je suis toujours preneur)

Espoire
Fidèle
Messages : 642
Inscription : 26 juin 2007, 20:00
Contact :

coucou

Messagepar Espoire » 31 mai 2008, 14:19

bjr invité

Tu es tres sure et affirmative, c ca avt tout qui derange, le vaccin a une part de responsabilité on ne peut pas le nier et tu peux dire tout ce que tu veux, bcp en sont convaincus, maintenant ni toi ni personne n'est dans notre tete, ni ne peut savoir ce que ressens une personne victime de cette pathologie, ni d'ailleurs ce qu'il ressent, peu importe qu'il ai des amis ou meme un jumeau avec la sep, On ressent que ce qye l'on vit c tout, t bien sure de toi, moi jessaye de rester dans l'hypothese

Alors cool darlin, si les vaccins ne sont pas "responsables" en tous les cas ils l'activent pour bcp :?, bref c multifactoriel, on a rien affirmé et tous le monde veut donner son avis mais je crois que ceux qui ont le plus ce droit c ceux qui vivent avec de mal et tes merveilleux scientifiques pff lol ca se voit que t'a jamais ete victime de leurs erreurs et de leurs cachotteries perpétuelles.
conneries tout ca mais merci d'avoir donné ton avis c bien ce que je voulais a la base de mon message, chacun a droit d'avoir sa pensée

Bisous
C LA GUERRE

Première poussée en 2004, avonex en 2007. A 26 ans j'etais sous tysabri depuis septembre 2008, ayant déclenché le virus JC en décembre 2012 et donc en attente d'un nouveau traitement de fonds (gylenia) et poussée car j'ai trop attendu

Invité
Fidèle
Messages : 334
Inscription : 11 mai 2007, 15:09
Contact :

Re: coucou

Messagepar Invité » 31 mai 2008, 20:29

Espoire a écrit :le vaccin a une part de responsabilité on ne peut pas le nier


Si on ne peut pas affirmer à 100% que le vaccin n'a pas sa part de responsabilité, ce qu'on peut dire avec les connaissances actuelles et le résultats des études, c'est qu'on jamais pu observer ce lien, et qu'on est très proche de le nier à 100%.

et tu peux dire tout ce que tu veux, bcp en sont convaincus,

C'est là tout le problème, ce débat tourne en rond parce que la conviction de beaucoup de gens qui pensent que le lien existe relève plus de la croyance que de la réflexion rationnelle. Donc, effectivement, je pourrai dire ce que je veux, il y aura toujours une partie des gens qui s'accrocheront à leur opinion.

De plus, ll y a une différence entre être personnellement convaincu de l'existence d'une chose et avoir la preuve réelle qu'elle existe. C'est justement ce qu'on cherche à faire quand on étudie de façon scientifique ce fameux lien hypothétique.

maintenant ni toi ni personne n'est dans notre tete, ni ne peut savoir ce que ressens une personne victime de cette pathologie, ni d'ailleurs ce qu'il ressent, peu importe qu'il ai des amis ou meme un jumeau avec la sep,


Je n'ai jamais prétendu ressentir ce à quoi les SEPiens font face. C'est pour ça que je me contente de parler des faits réels, objectifs, quantifiables.

Alors cool darlin, si les vaccins ne sont pas "responsables" en tous les cas ils l'activent pour bcp


Comme toujours, ça n'est pas prouvé, et on observe plutôt le contraire.

et tous le monde veut donner son avis


Là, c'est plus qu'un simple avis, que je donne, c'est une description de faits réels.

Espoire
Fidèle
Messages : 642
Inscription : 26 juin 2007, 20:00
Contact :

bsr

Messagepar Espoire » 31 mai 2008, 20:56

Tu nous dit que ca na pas été affirmé, on peut dire aussi que le contraire n'a jamais été prouvé, deuxiement 1 + 1 = 2, donc si plusieurs personnes font le vaccin par exemple de l'hepatite B et ont Une sep, je ne peux pas nier le rapport parce que 1 + 1 = tjs a 2

Sauf pour les chercheurs qui aiment tourner autour du pot, ce qui prouve bien qu'ils n'en savent rien, ou qu'ils le savent mais ne veulent pas le dire pour des raisons qui leurs sont propres en ce qui concerne les vaccins notamments celui de lhepatite b

Perso j'ai jamais fait ce vaccin et j'ai la sep, mais bon on ne peut pas nier, les recherches on te montre que ce que l'on peut et ce que l'on a envie, ne crois pas que l'on te dit tout.

Voili voilou c mon avis, tu fais trop confiance à la science et surtout a ce que t'entend

Enfin c mon avis

Passe une bonne soirée

àbientot
C LA GUERRE

Première poussée en 2004, avonex en 2007. A 26 ans j'etais sous tysabri depuis septembre 2008, ayant déclenché le virus JC en décembre 2012 et donc en attente d'un nouveau traitement de fonds (gylenia) et poussée car j'ai trop attendu

Avatar de l’utilisateur
karima
Messages : 17224
Inscription : 18 avr. 2008, 15:49
Localisation : 29 sud
Contact :

Messagepar karima » 31 mai 2008, 21:58

l invite je ne sais pas qui tu es mais tu a l air d avoir une confiance absolue dans ce que disent les medecins.moi je peus te dire que j etais sans doute porteuse de la sep sans le savoir jusqu au jour ou j ai fais le vaccin du tetanos j ai fais une allergie epouvantable ca a meme touche mes gencives et je me suis mis a boiter tout de suite et il s est averre que j etais surimmunisee c etait debut 1997 j ai attendu la fin de l annee pour m en inquieter vraiment en janvier 1998 j etais a 80% alors ne viens pas me raconter qu il n y a pas de cause a effet!!!!!!!


bonnenui tronul

Invité
Fidèle
Messages : 334
Inscription : 11 mai 2007, 15:09
Contact :

Messagepar Invité » 31 mai 2008, 22:25

Premièrement, je ne connais pas ton cas personnel, je me garderais bien de dire à quoi est due cette poussée.

Deuxièmement, ce que je vais te répondre va peut-être te paraître sec, et je te prie de m'en excuser par avance, mais corrélation temporelle ne veut pas dire lien de causalité. Ce n'est pas parce que deux événements se suivent que l'un est la cause de l'autre. Tu ne peux pas conclure que le vaccin est responsable de ta poussée et de la maladie simplement parce que tu as reçu ce vaccin peu de temps avant. De la même façon, ma copine a dormi la nuit d'avant sa première poussée, ce n'est pas pour ça que j'en ai conclu que le sommeil était responsable de la survenue de sa SEP. (je sais, l'exemple est exagéré, mais c'est pour illustrer mes propos)

Qui plus est, le lien est déjà très peu probable pour le vaccin de l'hépatite B, il l'edst encore moins pour le tétanos. On a encore moins de raison de penser qu'il y ait un lien, et je n'ai pas encore vu d'études en parlant.

Je ne crois pas aveuglément en ce que disent les médecins (c'est là qu'il y a erreur), j'ai simplement confiance en les études rigoureuses qui ont été faites à ce sujet, et dont les résultats sont publiés un peu partout sur le web. J'ai confiance en les faits réels, c'est tout.

Avatar de l’utilisateur
karima
Messages : 17224
Inscription : 18 avr. 2008, 15:49
Localisation : 29 sud
Contact :

Messagepar karima » 31 mai 2008, 22:56

deja ma sep n est pas par poussee j ai eu la progressive d embleeet je ne sais pas ce que tu lis mais sur les bouquins de la sep il y a 3 vaccins a risque le hb le tetanos et la variole voila ce que j ai lu
mais meme sans le lire c est tellement flagrant!!!!!je vais regulierement a rennes a la clinique de la sep aucun neuro ne m a contredit d ailleur c est marque dans mon dossier
j avais 50 ans quand je l ai eu j en ai 61 aujourd hui et je suis en fauteuil la plupart du temps je marche encore un peu mais tres peu
heureusement que j ai mon moral pour moi
et la vie continue malgre les douleurs!!!!!

Avatar de l’utilisateur
Caribouuu
Confirmé(e)
Messages : 189
Inscription : 28 mai 2008, 23:09
Contact :

Messagepar Caribouuu » 01 juin 2008, 19:33

Tiens je me demande si j'ai été vacciné pour l'hepatite B, je sais même plus :oops:


Une petite réflexion personnelle en 2 minutes, pas très scientifique, et qui va dans le sens de l'invité:

Il me semble avoir vu sur une carte des SEP dans le monde qu'en Angleterre ils étaient légèrement plus touchés que nous (1 personne sur 1000 au royaume uni, moitié moins en France) .... Hors là-bas les gens se font beaucoup moins vacciner pour l'hépatite B qu'en France....

Bon ce raisonnement vaut ce qu'il vaut...just my 2 cents...

au final, si ce vaccin n'est certainement pas la cause de scléroses en plaques, difficile de prouver qu'il n'a aucune incidence à ce niveau... :?


PS: est-ce que beaucoup sur ce forum ecrivent en gros pour faciliter la lecture de certains qui auraient des troubles visuels? si c'est le cas j'edit mes posts et j'ecris plus gros dorénavant... :wink:

Avatar de l’utilisateur
sotizesmimi
Accro
Messages : 2962
Inscription : 23 janv. 2008, 20:27
Localisation : virandeville (50)
Contact :

Messagepar sotizesmimi » 01 juin 2008, 20:43

oui c'est vrai pour l'angletterre il ne vaccine plus pour HB a cause des SEP
si Mr l'invité rechercher mieux et au moins lisait déjà les liens qu'on lui a proposé (il n'avait pas besoin d'aller au n° 10, qui ne nous concerne pas ) mais s'arreter au n°9 qui dit bien pour l'hépatite B il y a aussi la fievre jaune qui à été prouvée Il veut se faire passer pour qui ? pour l'instant il ne se fait que des ennemis ici et au lieu de nous stresser (ce qui est trés mauvais pour notre maladie, mais ça ,il ne l'as pas lue dans une étude) il ferait mieux d'aller se doccumenter et d'aller sur un autre forum
nous on était tranquille entre nous , c'est à lui d'aller voir ailleurs ( et je ne suis pas le seule à le penser)
Image
a bon entendeur salut !
jai une sep mon mari aussi ts les 2 sous avonex http://www.bijoux2mimi.Kingeshop.com/

http://www.mariage2reve.kingeshop.com

merci

Avatar de l’utilisateur
Caribouuu
Confirmé(e)
Messages : 189
Inscription : 28 mai 2008, 23:09
Contact :

Messagepar Caribouuu » 01 juin 2008, 20:52

Pardon je ne voulais pas créer de polémique...

Je montrais juste que le fait qu'il y ait moins de vaccinés (HB) en Angleterre n'avait pas d'incidence positive sur leur nombre de sepiens....


oui c'est vrai pour l'angletterre il ne vaccine plus pour HB a cause des SEP


Je savais pas qu'ils l'avaient supprimé à cause de ça justement...ça remet tout en question.

Enfin bon, c'est intéressant de savoir si ce vaccin a une part de responsabilité ou pas, mais c'est pas très important dans l'absolu ;)

Avatar de l’utilisateur
sotizesmimi
Accro
Messages : 2962
Inscription : 23 janv. 2008, 20:27
Localisation : virandeville (50)
Contact :

Messagepar sotizesmimi » 01 juin 2008, 21:05

mais tu n'as pas créer de polémique c'est lui qui contredit tout ce que l'on dit! moi j'avais une sep dormante depuis 84 ,mais en 98 suite vaccin HB : réactivée et j'ai 80%.
et j'ai 3 experts qui l'ont écrit noir sur blanc , et aucun médecin ne diras à un sépiens d'aller se vacciner , il y a meme une contre indication de notée dans le vidal pour cette vaccinationn c'est la SEP
si Mr veut bien vérifier ? (là où il faur bien-sur) loll
jai une sep mon mari aussi ts les 2 sous avonex http://www.bijoux2mimi.Kingeshop.com/

http://www.mariage2reve.kingeshop.com

merci

Avatar de l’utilisateur
Caribouuu
Confirmé(e)
Messages : 189
Inscription : 28 mai 2008, 23:09
Contact :

Messagepar Caribouuu » 01 juin 2008, 21:13

Ah ok, oui dans ton cas je comprends que ce soit intéressant et important :?

Avatar de l’utilisateur
karima
Messages : 17224
Inscription : 18 avr. 2008, 15:49
Localisation : 29 sud
Contact :

Messagepar karima » 01 juin 2008, 22:16

je suis d accord avec mimi .on m a meme dit de prevenir pour mes petits enfants d eviter les vaccination pour mes fils c etait deja trop tard ils les avaient deja toutes faites.je ne dit pas que ca provoque la sep et les autres non plus mais si on est porteur de la sep ca peut etre le declancheur c est comme le sida il peut y avoir des porteurs sains toute leur vie a la difference que le sida est transmissible et que la sep on l a ou pas dans les genes et ceux qui l ont un vaccin suffit a l activer .
maintenant renseignes toi un peu plus avant d affirmer certaines choses



grrr tucatonne bravo2

Invité
Fidèle
Messages : 334
Inscription : 11 mai 2007, 15:09
Contact :

Messagepar Invité » 02 juin 2008, 01:12

Bon, allons-y, j'ai du pain sur la planche :D

deja ma sep n est pas par poussee j ai eu la progressive d embleeet je ne sais pas ce que tu lis mais sur les bouquins de la sep il y a 3 vaccins a risque le hb le tetanos et la variole voila ce que j ai lu


J'aimerais bien savoir où tu l'as lu. Tu pourrais donner les références des livres en question ? J'ai beau chercher sur le Web, je ne trouve pas. On peut même trouver le contraire : un étude américaine a observé que la vaccination contre le tétanos, au contraire, semblait réduire le risque de SEP.
C'est à prendre avec des pincettes, bien sûr, puisque c'est une étude unique. Mais néanmoins, on est loin d'une augmentation du risque.


http://www.mssociety.ca/fr/recherche/me ... 060809.htm

Concernant la réflexion de Caribouuu, elle est très juste : on observe plus de SEP en Angleterre que chez nous, mais moins de vaccinés. Cependant, ça ne suffit pas à infirmer ou confirmer le lien vaccin/SEP, parce que beaucoup d'autres choses sont différentes entre la France et l'Angleterre, du coup ce n'est pas directement comparable. Néanmoins, c'est un élément à prendre en compte. Et c'est plus scientifique que beaucoup d'interventions sur ce sujet épineux.
:wink:

oui c'est vrai pour l'angletterre il ne vaccine plus pour HB a cause des SEP


C'est faux, et je tiens à le souligner : les anglais vaccinent toujours leurs populations à risque (travailleurs de la santé, toxicomanes...), comme ils le font depuis de nombreuses années. La différence avec nous, c'est qu'ils n'ont jamais pratiqué la vaccination universelle (c'est à dire pour tout le monde), que ce soit avant ou après la polémique sur le vaccin. La raison qui fait que la vaccination n'est pas universelle au Royaume-Uni n'est pas la SEP, (puisque ça a toujours été comme ça), mais le simple fait que l'incidence de l'hépatite B est plus faible chez eux que chez nous. Et d'ailleurs, avec l'arrivée en Angleterre de plus en plus de personnes provenant de pays à risque, le nombre des cas semble avoir augmenté, ce qui est en train d'inciter les autorités à généraliser la vaccination.

http://www.timesonline.co.uk/tol/news/u ... 812819.ece

http://tinyurl.com/3pd5ca

(désolé, c'est en anglais, j'ai pas trouvé mieux. Le deuxième lien est le livret de référence de département de la santé britannique, édition 2006. Il précise bien que la vaccination est fortement recommandée pour les personnes à risque, comme ça l'est vraisemblablement depuis le début de la vaccination HB au Royaume-Uni)


si Mr l'invité rechercher mieux et au moins lisait déjà les liens qu'on lui a proposé


Mr l'invité les déjà a lus, merci :) , m il va d'ailleurs commenter ce fameux point n°9.

Ce leitmotiv qu’il n’existe aucun lien entre ce vaccin et la sclérose en plaques est le principal argument des fanatiques du vaccin, mais, outre cette redoutable maladie, les accidents couvrent un éventail d’une soixantaine d’autres pathologies. Bien avant cette campagne mensongère, la liste des complications signalées était déjà impressionnante : poussées de sclérose en plaques, syndromes de Guillain-Barré, névrites optiques, paralysies faciales, myélites aiguës, lupus érythémateux, polyarthrites, péricardites, uvéites postérieures, urticaire, érythème polymorphe, lichen plan et bien d’autres.



Jusque là, ce n'est pas chiffré, il n'y a aucune référence, donc c'est juste une déclaration en l'air, à moins de le prouver. Le seul truc qui est vrai, c'est que les risques liés à l'hépatite B ont été exagérés par les labos (ce qui est d'ailleurs la principale raison de leur mise en examen, et non pas directement l'implication du vaccin dans la SEP, contrairement à ce qu'on veut souvent nous faire croire).


En 1994, le Lancet (Vol.344) avait dénoncé : « La vaccination contre l’hépatite B a été associée à une exacerbation ou même un déclenchement de maladies auto-immunes telles que des scléroses multiples ou des syndromes de Guillain-Barré ». Ainsi, contrairement à ce qu’on prétend, les problèmes liés à la toxicité de la vaccination contre l’hépatite B ne sont pas réservés à la France ?



Je n'ai pas réussi à trouver la référence de l'article en question, le résumé de l'article n'étant pas disponible sur le site du Lancet (un journal renommé). Néanmoins, le seul article du numéro 344 du Lancet qui traite des éventuels risques du vaccin HB a été rédigé par une équipe d'un hôpital de Marseille, alors l'argument "ce n'est pas un problème franco-français" tombe un peu à plat, dans ce cas. (cf le lien suivant :)

http://tinyurl.com/4vs35t

De plus, en 1994, c'était le début des doutes concernant ce vaccin. C'était il ya 14 ans, c'est donc normal qu'à l'époque on ait envisagé sérieusement le risque. Depuis tout ce temps, on a eu de nombreuses études qui ont observé le contraire. Alors utiliser des données vieilles de 14 ans pour son argumentation est un peu facile, et largement sujet à polémique. Quand on veut être précis et sérieux, on prend les dernières données disponibles. Relire par exemple la liste d'études que j'ai donnée plus haut, qui semble avoir été oubliée dans le débat.


Le Dr Laurent Hervieux résumait clairement la situation dans le N° spécial de l’Impatient de mai 1997 consacré aux hépatites : « Le vaccin contre l’hépatite est composé d’un antigène HBS dont la structure est partiellement commune avec la myéline qui entoure les nerfs. Les anticorps fabriqués par l’organisme arrivent à confondre les deux et à attaquer la myéline, d’où les complications neurologiques enregistrées avec cette vaccination. »



Il me semble avoir effectivement lu que l'antigène HBS pouvoir avoir des structures communes avec la myéline. (et encore ce serait à vérifier) Mais dans ce cas, le virus lui-même a aussi des structures communes avec la myéline, puisque cet antigène n'est qu'un "bout" du virus, a priori. Qui plus est, il faudrait savoir si cet antigène n'est pas commun à beaucoup de virus. Et enfin, quand bien même l'antigène HB serait le seul à avoir des similitudes avec la myéline, ça ne suffit absolument pas à conclure que le système immunitaire pourrait confondre les deux cibles. Ce serait peut-être le cas si les deux protéines étaient strictement identiques, or on ne parle que de structure "partiellement commune". Le Dr. Hervieux fait donc une conclusion beaucoup trop hâtive. J'ajouterais que cette même personne est homéopathe, phytothérapeute, (http://www.medecines-douces.com/impatie ... patite.htm) a de fortes prises de position contre les vaccins, et n'est en aucun cas un neurologue spécialiste de la SEP. Ce qui diminue d'autant sa crédibilité scientifique sur ce même sujet.



L’expert, le Dr Marc Girard, a découvert un rapport de la direction générale de la Santé (DGS), du 15 février 2002, selon lequel ces vaccins auraient produit « la plus grande série d’effets indésirables recueillis en pharmacovigilance depuis sa naissance en 1974 », alors que tous nos responsables de la santé persistent à affirmer qu’il n’y en a pratiquement pas.




Marc Girard est bien connu pour sa prise de position contre ce vaccin contre l'hépatite B. Il était d'ailleurs intervenu sur une émission de france5 il y a quelques mois. "Expert" signifie simplement qu'il est domicilié près d'un tribunal pour lequel il donne des avis. Ca ne signifie absolument pas que c'est un expert spécialiste en SEP ou vaccins, bien qu'il ait appremment approfondi le sujet. « la plus grande série d’effets indésirables recueillis en pharmacovigilance depuis sa naissance en 1974 » signifie simplement que ce vaccin est celui qui a généré le plus de signalements à la pharmacovigilance depuis sa mise en place. Le Dr. Girard en déduit que le vaccin est dangereux, mais il oublie tout un tas d'autres explications, comme par exemple celle-ci : quelques personnes SEP signalent qu'elles ont été vaccinées et qu'elles sont persuadées que le vaccin est repsonsable, et par effet boule de neige aidé par la surmédiatisation de l'affaire, des milliers d'autres SEPiens, qui ont parfois été vaccinés bien avant, signalent aussi leur cas à la pharmaco vigilance. Au final, ça ne démontre absolement rien. Quant aux "responsables de la santé", ils font la part des choses entre "signalement à la pharmaco-vigilance" et "accident vaccinal". Tant que le lien n'est pas démontré, on ne peut pas parler d"accident"...


Dans la littérature internationale, on note également une multiplication récente des articles sur la sclérose en plaques chez l’enfant, maladie exceptionnelle auparavant. Ce risque vaccinal chez l’enfant a également été confirmé par un article publié en 2001 dans les Annales épidémiologiques.



Cet argument est particulièrement tiré par les cheveux, mais relativement classique (hélas). On peut le traduire de la sorte : avant le vaccin, on observait peu de cas de SEP chez l'enfant. Après la mise en place vaccin, on en observe plus. Conclusion : le vaccin est responsable. C'est encore et toujours la même erreur faite par beaucoup de défenseurs de cette hypothèse : corrélation temporelle ne veut pas dire lien de cause à effet. Il est intéressant de noter que la SEP chez l'enfant est de plus en plus diagnostiquée tôt grâce à des IRMs plus performantes. Il y avait peut-être autant de cas de SEP chez l'enfant, mais dû au fait qu'on ne pensait pas que c'était possible auparavant, et qu'avant l'arrivée de l'IRM, il était difficile de diagnostiquer rapidement, les cas infantiles passaient davantage inaperçus. Pensez à la durée qu'a pris votre diagnostic. Ceux pour qui ça a duré 10 ans comprendront que si pour quelqu'un, les premiers symptômes apparaissent à 10 ans et qu'on diagnostique à 20 ans, le diagnostic est posé à l'âge adulte, pas dans l'enfance, même si la maladie était déjà là. Aujourd'hui, on peut le voir beaucoup plus tôt à l'IRM. Quand à l'article publié en 2001 dans les "annales epidemiologiques", je n'ai pu trouver aucune revue portant ce nom. Peut-être le titre a-t-il été mal traduit.


A la suite de ces parutions, les laboratoires ont réagi car, en 2003, les journaux français ont annoncé que des études indépendantes avaient totalement innocenté le vaccin. En vérité, ces deux études, réputées « indépendantes » furent initiées et en partie financées par les fabricants de vaccins, la première par Aventis-Pasteur, et la seconde par Merck qui est, par hasard, associé de Pasteur-Mérieux.



C'est peut-être vrai, je n'en sais rien, mais plusieurs autres études ont été conduites par des médecins hospitaliers indépendants, non payés par les labos. Il n'ya pas eu seulement que deux études à infirmer ce prétendu lien. Jetez un oeil dans la liste des études que j'ai placée plus haut.


Les marchands de vaccins avec nos instances de santé, n’hésitent pas à proclamer que les accidents survenus après la vaccination relèvent de la pure coïncidence et que les liens que les malades cherchent à établir n’ont aucun fondement scientifique.



Ils le proclament parce qu'en l'état actuel des connaissances, on conclut effectivement que c'est une coïncidence. Et le lien n'a effectivement aucun fondement scientique pour ce qu'on constate à l'heure actuelle.


En outre, ils continuent à claironner qu’il n’existe « aucun accident » chez les enfants de moins de six ans, alors qu’il n’y a aucune raison pour que le pourcentage de mortalité après ce vaccin, pour cette tranche d’âge, soit en France inférieur à celui des Etats-unis.



Je suppose qu'en disant celà, ils supposent implicitement qu'il y a eu des accidents aux Etats-Unis. Ca manque de références, tout ça...


D’ailleurs le Revahb possède plusieurs dossiers concernant des accidents survenus chez des nourrissons, d’autres associations en détiennent également.



Et bien dans ce cas, qu'ils rendent ces dossiers publics, au lieu de les garder pour eux ! Ca serait plus constructif que de dire : "Aha, nous avons des dossiers confidentiels mettant en cause le vaccin, mais nous n'allons pas vous les montrer." Mais peut-être que ces dossiers ne sont que des témoignages du type "L'enfant de Mr et Mme X. a été vacciné contre l'hépatite B. Quatre ans plus tard, on lui a diagnostiqué une SEP.", ce qui porte une valeur scientique assez faible.


il y a aussi la fievre jaune qui à été prouvée



Ca n'est pas "prouvé", comme tu dis, on prend simplement plus de précautions parce que le vaccin contre la fièvre jaune contient un virus vivant, mais attenué (au contraire de la plupart des autres vaccins, qui ne contiennent que des morceaux de virus). Comme on sait que les infections virales peuvent déclencher des poussées, on y réfléchit à deux fois avant de faire cette vaccination, qui n'est d'ailleurs importante que si on voyage dans des pays bien précis. Par ailleurs, la brochure suivante éditée par l'association des paralysés de france, indique qu'il n'y a pas de contre-indication. Mais comme elle est estampillée Serono, tu vas sans doute me dire que l'information est biaisée. Je le mets quand même, pour ceux que ça intéresse : http://www.sclerose-en-plaques.apf.asso ... serono.pdf
Enfin, cette histoire pour la fièvre jaune concerne davantage le risque de poussée chez les personnes déjà atteintes par la SEP plutôt que le risque d'avoir une SEP après vaccination, ce qui est donc un problème différent de l'HB.



pour l'instant il ne se fait que des ennemis ici et au lieu de nous stresser (ce qui est trés mauvais pour notre maladie, mais ça ,il ne l'as pas lue dans une étude



On pense effectivement que le stress pourrait (peut-être) déclencher des poussées. Néanmoins, lequel de ces deux individus est le plus stressé ? Celui qui cherche à tout pris à incriminer le vaccin sans preuves et à s'acharner à convaincre que c'est le vaccin le responsable, ou celui qui a compris qu'il faut simplement et patiemment attendre des preuves de ce que les détracteurs du vaccin avancent ? A méditer.

Quand à la nécessité que j'aurais de me "documenter", j'estime avoir donné un bon paquet de références tout au long de mes interventions, et il me paraît difficile d'en donner plus.



Je savais pas qu'ils l'avaient supprimé à cause de ça justement...ça remet tout en question.



C'est justement pour éviter ce type de réaction que j'interviens dans ce genre de débat : ca entretient des faussées idées alors que les anglais n'ont pas "supprimé" la vaccination.


il y a meme une contre indication de notée dans le vidal pour cette vaccinationn c'est la SEP
si Mr veut bien vérifier ? (là où il faur bien-sur)




Oui, monsieur va aller vérifier dans le Vidal. C'est parti (pour l'exemple, on va prendre le Genhevac B tant récrié, mais c'est le même texte pour l'Engerix). Le site du Vidal (http://www.vidaldelafamille.com/medicam ... ASTEUR.htm) renvoie vers la notice disponible sur le lien suivant : http://www.automedication.fr/medicament ... STEUR.html

Je cite le texte :


Ce vaccin ne doit pas être utilisé en cas d'allergie connue à l'un des constituants du vaccin, ou de réaction allergique apparue lors d'une injection précédente du même vaccin.
Attention : En cas de fièvre élevée, de maladie aiguë, il est préférable de différer la vaccination.
Avant la troisième injection, le taux d'anticorps peut être insuffisant et des mesures de prévention (préservatifs notamment) doivent être utilisées en cas de contact avec des sujets porteurs du virus de l'hépatite B.
Cette vaccination ne protège pas contre les hépatites à virus A, C ou E ni contre d'autres virus susceptibles de provoquer des hépatites.
Chez les personnes en dialyse ou souffrant d'un déficit imumunitaire, des injections de rappel supplémentaires peuvent être nécessaires.
Comme pour tous les vaccins, des cas exceptionnels de réactions allergiques graves ont été constatés ; ce risque justifie la nécessité de réaliser la vaccination en milieu médical où un traitement d'urgence pourra être entrepris sans délai.



Conclusion : pas de contre-indication en cas de SEP.

En revanche, la SEP est présente un peu plus bas dans la notice :



Effets indésirables possibles du médicament GENHEVAC B PASTEUR
[...]
Des troubles neurologiques (dont la sclérose en plaques) ont été très exceptionnellement observés après la vaccination contre l'hépatite B. La responsabilité du vaccin dans la survenue de ces troubles n'est pas établie à ce jour ; par précaution, la vaccination ne sera envisagée chez les personnes souffrant de sclérose en plaques que lorsque le risque d'hépatite B est important. En effet, la stimulation du système immunitaire représentée par ce vaccin pourrait interférer avec cette maladie auto-immune.



Ce n'est pas une contre-indication, c'est un avertissement comme effet secondaire possible, ce qui est complètement différent.
Vous remarquerez que la notice précise bien "la responsabilité du vaccin [...] n'est pas établie". Si cette remarque est présente sur la notice, ce n'est pas en tant que contre-indication, c'est en tant que principe de précaution, c'est tout. C'est également un moyen pour le laboratoire de se prémunir contre des attaques juridiques si jamais le lien venait un jour à être démontré. Dans ce cas, étant posé comme étant possible sur la notice, ça les dédouanerait peut-être d'une partie des responsabilités.

Donc Mr. a bien vérifié, et Mr. a bien trouvé que ce n'est pas une contre-indication. :)

Et pour répondre à Karima :

[size=18]
n m a meme dit de prevenir pour mes petits enfants d eviter les vaccination pour mes fils c etait deja trop tard ils les avaient deja toutes faites



C'est ce qu'on me répond souvent dans ce genre de débat : certains médecins (c'est loin d'être le cas pour tous) préfèrent ne pas faire la vaccination en cas de présence de SEP dans la famille. Pourquoi ? On peut voir plusieurs raisons :
- ils n'ont pas eu connaissance des résultats des dernières études qui n'observent pas de lien VHB/SEP. Vous reprochez souvent (parfois à raison) aux médecins de n'être pas assez informés au sujet de ce genre de pathologie. Ca peut être le cas ici.
- S'ils jugent que le patient est à très faible risque d'avoir une hépatite B, ils préfèrent ne pas le vacciner. Encore que c'est polémique.
- Ils appliquent un principe de précaution somme toute assez naturel pour leur profession, au cas où il y aurait vraiment un lien.



la sep on l a ou pas dans les genes et ceux qui l ont un vaccin suffit a l activer .



Toujours la même chose : le fait que le vaccin puisse activer une SEP n'est pas prouvé. Et la part de la génétique est plus compliquée que ça. Ce n'est pas simplement "on l'a dans les gènes ou pas". Certaines personnes sont porteuses de gènes de "prédisposition", ce qui augmente leur risque d'avoir une SEP, comme je l'ai déjà expliqué plus haut. Certaines de ces personnes auront une SEP, d'autres pas, malgré leurs gènes. Certaines auront été vaccinées, et n'auront pas de SEP pour autant. Et d'autres personnes n'auront pas ces gènes, et auront une SEP quand même, avec ou sans vaccin.

http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=14155884
http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/ ... nition.htm


Pour conclure cette (trop) longue intervention, je dirais que je trouve cela dommage que certain(e)s me considèrent comme un "ennemi" simplement parce que je ne suis pas d'accord avec eux. Je ne vous considère pas comme des ennemis simplement parce que certains ne sont pas d'accord avec ce que je dis. Un forum est un lieu d'échange et de partage des idées, et non le lieu de la pensée unique d'ailleurs si souvent décriée dans ce genre de débats. C'est comme ça en tous cas que j'avais perçu le forum lorsque je m'étais inscrit l'année dernière, et je ne pense pas m'être trompé.
Dernière édition par Invité le 02 juin 2008, 09:15, édité 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
Pimpernelle
Fidèle
Messages : 772
Inscription : 29 oct. 2007, 15:22
Localisation : Jura suisse
Contact :

Messagepar Pimpernelle » 02 juin 2008, 07:58

Sotizesmimi, je ne suis pas d'accord avec toi quand tu dis qu'on était bien tranquille entre nous avant que notre Invité arrive, et qu'on est plusieurs à le penser ! "Plusieurs", je ne sais pas, mais moi j'apprécie que quelqu'un amène un peu de science dans le débat. Et l'invité en question, s'il parle de science, est aussi concerné que nous par cette maladie, même s'il a la pudeur de ne pas l'étaler à chaque message !

Le but d'un forum, c'est que chacun ait droit à la parole. Mais il y a des règles pour que ça ne déraille pas. Parmi ces règles, implicites ou explicites : ne pas vouloir éjecter celui qui semble dire autre chose que ce que le groupe semble dire !

Personne ne pourra dire de moi que je suis accro à la science : je n'ai pas de bétaférons, je suis sous "homéopathie, ostéopathie et relaxation". J'ai vraiment envie que chacun puisse trouver, dans ce forum, du soutien dans ses moments durs, des réponses, des informations aussi, mais pas une ambiance de règlements de compte.

C'est parfaitement naturel de chercher des causes à cette maladie qui nous bouffe la vie, et tout aussi naturel de chercher ce qui va le mieux nous aider. L'éclairage scientifique est précieux : il nous rappelle que même si on n'en sait pas autant qu'on le voudrait, il y a des méthodes, des techniques, et que n'importe qui ne peut pas dire n'importe quoi. Après tout, qui de nous voudrait être revenu aux siècles d'avant ? La science avance, n'oubliez pas que pour la plupart d'entre nous (ceux qui sont médicamentés surtout), c'est la science qui leur permettra que le diagnostic de SEP soit une étape parmi d'autres, et pas la fin du monde !

Caribouu, oui, on écrit plus gros que ce soit plus lisible. D'abord je croyais que c'était pour occuper plus de place mais c'est réellement plus confortable pour les yeux.

:wink:

Pimpernelle

Diagnostic le 28 septembre 2007... nouvelle vie avec la SEP !



Revenir vers « La recherche sur la SEP »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité