SEP suite à un choc émotionnel ou des maladies virales ?

Les études en cours sur la SEP
Votre sous-forum ici ?
Demandez nous le par message privé
Règles du forum
Retrouvez ici, les discussions autour des différents traitements et leurs effets secondaires ou encore la recherche sur la maladie.
Le caractère sérieux de cette catégorie du forum est incompatible avec les posts inutiles et sans importance réelle avec le sujet.

Nous vous demandons donc de réserver vos posts sans liens sérieux ou hors sujet à d'autres parties du forum qui sont prévues à cet effet ;)

Les débordements seront corrigés après concertation inter modos, et vous serez bien sur avertis en PV.
Toute réaction à ces corrections ne seront pas admises en public, vous pourrez revenir vers nous en PV uniquement.

Merci de votre compréhension
Avatar de l’utilisateur
Aurel
Fidèle
Messages : 494
Inscription : 09 mars 2008, 11:57
Localisation : Nancy (54)
Contact :

SEP suite à un choc émotionnel ou des maladies virales ?

Messagepar Aurel » 16 mars 2008, 18:36

Coucou à tous, je voudrais savoir si vous avez eu la sep à la suite d'un choc émotionnel ou à la suite de maladies banales comme la bronchite, l'angine, la gastro...

Parce que moi j'ai eu la sep après un stress intense à cause du Bac et cette même année (du bac) j'ai souvent été malade (bronchite, laringyte, gastro), je me demande si ma sep ne s'est pas déclenchée à cause de cela...

Merci d'avance pour vos réponses.
Aurel 28 ans

SEP rémittente diagnostiquée en juillet 2006

Avonex depuis le 08/12/2006

Début Tysabri 09/07/08

Grossesse depuis 10/06/2012

Tecfidera 19/09/2014

Bulle
Célébrité
Messages : 10598
Inscription : 02 juin 2007, 16:23
Contact :

Messagepar Bulle » 17 mars 2008, 09:04

Si tu remontes un peu plus loin dans cette même rubriques tu devrais y trouver qqs témoignages évocateurs qui démontrent que le stress peut en effet être un élément déclencheur que l'on reste malgré tout prédisposé ou non à développer (sinon tout le monde serait un jour ou l'autre confronté à ce fléau ce qui n'est pas non plus forcément le cas) :? moi aussi les premiers symptômes ont démarrés après un choc émotionnel mais je trainais déjà des douleurs depuis ma dernière grossesse sans avoir pu mettre un nom dessus. On ne fait le rapprochement que bien des années après et c'est d'ailleurs à cette même époque que j'ai commencer à avoir des problèmes de rétention urinaire.

Avatar de l’utilisateur
Aurel
Fidèle
Messages : 494
Inscription : 09 mars 2008, 11:57
Localisation : Nancy (54)
Contact :

Messagepar Aurel » 17 mars 2008, 17:39

Oui c'est quand même étrange que cette maladie se déclenche après un grand stress ou des maladies virales assez souvent, mais que tout le monde n'est pas à mettre dans le même sac (encore heureux) :? :roll:
Je trouve ça étonnant que les chercheurs ne soient pas capables de l'expliquer avec tous les progrès de la médecine d'aujourd'hui... Moi je suis sûre qu'il y a un facteur génétique en tous cas :?
Aurel 28 ans

SEP rémittente diagnostiquée en juillet 2006

Avonex depuis le 08/12/2006

Début Tysabri 09/07/08

Grossesse depuis 10/06/2012

Tecfidera 19/09/2014

Espoire
Fidèle
Messages : 642
Inscription : 26 juin 2007, 20:00
Contact :

enfin

Messagepar Espoire » 17 mars 2008, 20:11

voila enfin qqun qui me comprend, j'ai eu la sep exactement au meme moment que toi, au bac et g eu une maladie virale auparavant : une varicelle !!!!!!!!

Ma mere ne cesse de repeter ce que tu dis !!! c trop psychologique cette maladie et c pas anodin c pa snormal tout caaaaaaaaaaaaa
C LA GUERRE

Première poussée en 2004, avonex en 2007. A 26 ans j'etais sous tysabri depuis septembre 2008, ayant déclenché le virus JC en décembre 2012 et donc en attente d'un nouveau traitement de fonds (gylenia) et poussée car j'ai trop attendu

Avatar de l’utilisateur
Aurel
Fidèle
Messages : 494
Inscription : 09 mars 2008, 11:57
Localisation : Nancy (54)
Contact :

Messagepar Aurel » 17 mars 2008, 20:16

A bah je suis contente de voir que tu es à peu près dans le même cas.
Ba oui évidemment que c'est pas normal, mais la vie est conne parfois, c'est comme ça :? C'est pour ça qu'on doit être plus forts que la nature :wink:
Aurel 28 ans

SEP rémittente diagnostiquée en juillet 2006

Avonex depuis le 08/12/2006

Début Tysabri 09/07/08

Grossesse depuis 10/06/2012

Tecfidera 19/09/2014

Avatar de l’utilisateur
gis
Accro
Messages : 2055
Inscription : 11 janv. 2007, 18:47
Localisation : bretagne
Contact :

Messagepar gis » 17 mars 2008, 23:00

POur ma part, je suis persuadée qu'un gros stress au travail a été l'élément déclencheur, ainsi qu'un rappel de vaccin dtpolio :idea:
surnommée "champignon" par mes enfants

Avatar de l’utilisateur
Lolo
Célébrité
Messages : 9285
Inscription : 29 mars 2005, 19:25
Ville de résidence : Bourgoin-Jallieu
Localisation : Bourgoin-Jallieu, ici il fait plus chaud au moins !!!
Contact :

Messagepar Lolo » 18 mars 2008, 11:54

Kikoo,

Si je remonte dans le temps, c'est vrai un bac très stressant même si j'étais sûre de l'avoir, on se battait pour la mention, bref, avant une hépatite A, donc tout ça remonte à 1992 (et oui ça me rajeunit pas :!: ), 8/12/94 naissance de mon 1er fils (on dit souvent que la sep apparait suite au 1er enfant) et 1996 énorme choc émotionnel, décès de ma grand mère et qq'mois après 1er signe d'une poussée que personne n'a remarqué d'ailleurs, sauf moi (rétention urinaire) ; diagnostic en 2000.

Voilà pour mon histoire, en fait en vous lisant je me rends compte que je réunis tout, c'était obligé que j'ai une sep !!!

Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
Un ami c'est quelqu'un qui sait tout de toi et qui t'aime quand même...

Image

eliselle
Fidèle
Messages : 340
Inscription : 04 mars 2008, 15:21
Localisation : drôme
Contact :

Messagepar eliselle » 20 mars 2008, 17:02

en parcourant le forum je vois que cette personne se pose la question de avoir si la SEP peut se déclencher suite a un choc émotionnel. Vos réponse vont tous dans le même sens. Vous dites OUI c'est possible. Pour ma part, pas diagnostiqué SEP mais de troubles psychogènes, je surf sur la toile et je tombe sur un article un site (alansanteglobale.com) très intéressant qui explique :

Le conflit à l'origine des différents symptômes de la SEP est :
un conflit aigu et dramatique d'entrave, de limitation, de contrainte, d'enfermement et d'emprisonnement.

L'entrave, la limitation sera soit vécue d'une manière sensitive soit motrice, c'est-à-dire une incapacité à "sentir", à supporter une situation ou une impuissance à réagir par l'adaptation, le combat ou la fuite, (voir l'inhibition d'action face à une situation imprévisible qui s'impose à notre volonté.
La localisation des symptômes est en relation avec la coloration subjective du conflit.

De nombreux conflits inattendus de contrainte et de limitation sont parfois vécus au cours d'une vie mais leur durée est heureusement courte et moins aigüe. Les symptômes qui en découlent passent souvent et heureusement inaperçus et l'impact iatrogène du diagnostic ne maintient pas ni n'aggrave les symptômes.

évolution :

L'évolution des symptômes dépendent à la fois du maintient, de la réactivité, de la cessation et du système biologique biphasique.

Pendant la phase de conflit (activation sympathique) les troubles moteurs seront plus facilement observés car plus spectaculaires que les troubles sensitifs. Généralement, les symptômes sensitifs seront une perte plus ou moins importante de la sensibilité (hypoesthésie)et les symptômes moteurs seront une diminution de la réponse musculaire (parésie)ou des paralysies partielles ou complètes.

Dans la phase de solution de conflit (activation parasympatique), les troubles sensitifs sont un excès plus ou moins important de sensibilité (hyperesthésie) et les troubles moteurs sont des douleurs, des tiraillements, des crispations et des spasmes.

Le passage entre les deux phases est critique au niveau du conflit parce que l'oedème cérébral (Foyer de Hamer), créé par la solution du conflit, augmente temporairement les symptômes de la première poussée ou de la récidive et cela risque de plonger le malade, qui ne connaît pas les réactions normales de son organisme, dans l'angoisse et la panique.

Cette réaction d'angoisse replace le patient immédiatement en phase sympaticotonique et la phase de guérison qui était commencée est avortée.

Cela explique pourquoi, avant le diagnostic de SEP -même s'il avait des récidives de son conflit- le patient récupérait assez vite, tandis qu'après le verdict, il observait une lente et inexorable dégradation.

En ce qui concerne les plaques de détérioration révélées par la RMN et qui font si peur aux malades (et aux médecins) car elles montrent bien qu'un processus de destruction est en cours, il s'agit en réalité d'anciens foyers cérébraux inoffensifs en relation avec des conflits secondaires de dévalorisation liés au conflit initial. Il n'y a donc nullement d'inquiétudes à avoir concernant cette mise en évidence par la RMN.

Voilà le résumé de cet article que je trouve assez intéressant, d'une part parce que cela peut répondre a certaine questions et par la même je comprends mieux pourquoi personne ne veut annoncer une SEP.
44 ans
26-Drôme
En attente de diagnostique

Bulle
Célébrité
Messages : 10598
Inscription : 02 juin 2007, 16:23
Contact :

Messagepar Bulle » 20 mars 2008, 18:49

C'est clair :? Merci pour cet article interessant qui confirme bien ce que je pensais :?

Avatar de l’utilisateur
MAJESTY
Messages : 17069
Inscription : 21 nov. 2007, 19:15
Localisation : martigues
Contact :

C CLAIR

Messagepar MAJESTY » 20 mars 2008, 20:02

oui en effet cet article est vraiment tres interessant merci de ns l'avoir fait connaitre bizzzz

Avatar de l’utilisateur
coco51
Passionné(e)
Messages : 1938
Inscription : 15 sept. 2006, 10:24
Localisation : champagne
Contact :

Messagepar coco51 » 20 mars 2008, 20:54

moi je dirais le stress oui dans mon cas, mais qd on regarde bien , souvent les maladies se "declenchent " suite à un evenements ou une maladie , surtout qd on ne sait pas vraiment expliquer son origine
je vous donne un exemple
un de mes frères à les reins foutus , et on sait pas pourquoi , verdict : " ça vient surement d'une angine mal soigné"
ma soeur qui a des symptomes qui ressemblent enormement a la sep : "ben vous etes trop stressé madame mais on sait pas ce que vous avez "
enfin plein de trucs comme ça ...
2 filles 1ère poussée 06 Bétaféron en 07 et 09
Poussées : mars 09 (la + grosse que j'ai eu), avril 10 , février 2011 - arrêt bétaféron avril 10 ; Sous tysabri depuis le 8/10/10

Avatar de l’utilisateur
gis
Accro
Messages : 2055
Inscription : 11 janv. 2007, 18:47
Localisation : bretagne
Contact :

Messagepar gis » 20 mars 2008, 22:06

Très intéressant eliselle, cet article. Merci à toi b2
surnommée "champignon" par mes enfants

eliselle
Fidèle
Messages : 340
Inscription : 04 mars 2008, 15:21
Localisation : drôme
Contact :

Messagepar eliselle » 20 mars 2008, 22:29

Quand je relis la lettre de mon toubib (voir post sur SEP ou troubles Psychogène), je me dis qu'il agit aussi dans le même sens que cet article. Il faudrait donc comprendre que toute maladie non organique est psychosomatique, la SEP en faisant partie. En gros le fait d'avoir un ulcère a l'estomac serait pris en considération comme maladie grave et traitée, mais les troubles neurologiques comme une déficience psychique. Pourtant tout le monde sait d'où provient l'ulcère... et on ne prescrit pas un antidépressreur et une consultation chez le psy !
44 ans

26-Drôme

En attente de diagnostique

Invité
Fidèle
Messages : 334
Inscription : 11 mai 2007, 15:09
Contact :

Messagepar Invité » 21 mars 2008, 11:27

Je vais mettre mon grain de sel dans le débat, comme d'habitude ;)

L'article est sûrement intéressant, mais il y a plein de choses que je ne comprends pas et/ou qui ont l'air d'être lancés de nulle part. En suivant l'article, on a l'impression que les causes de la SEP sont purement psychologiques, ce qui me paraît un peu exagéré (voire carrément). Je ne nie pas l'influence de l'aspect psychologique sur la maladie, mais lui porter autant de crédit est un peu exagéré.

Par ailleurs, si vous regardez le reste des articles du site, ils remettent en cause le rôle du virus HIV dans les dégâts du SIDA, ce qui est un peu fort de café, quand même.

Bulle
Célébrité
Messages : 10598
Inscription : 02 juin 2007, 16:23
Contact :

Messagepar Bulle » 21 mars 2008, 11:59

Bien sur il y a aussi une part qui dépasse aussi le psychisme tout comme le pas de bol aussi et tout ça réuni déclanche bien des maladies :x

Avatar de l’utilisateur
Aurel
Fidèle
Messages : 494
Inscription : 09 mars 2008, 11:57
Localisation : Nancy (54)
Contact :

Messagepar Aurel » 22 mars 2008, 09:33

Sinon j'aimerais savoir, est-ce que vous avez tous pris beaucoup d'antibiotiques quand vous étiez plus jeunes ?
Parce que moi oui, j'étais tout le temps malade, je me demande si ce n'est pas un facteur déclanchant de la sep... Ca serait intéressant de voir si vous étiez dans le même cas que moi.
Aurel 28 ans

SEP rémittente diagnostiquée en juillet 2006

Avonex depuis le 08/12/2006

Début Tysabri 09/07/08

Grossesse depuis 10/06/2012

Tecfidera 19/09/2014

Avatar de l’utilisateur
Pat La Fourmi
Fidèle
Messages : 478
Inscription : 22 févr. 2007, 10:37
Contact :

Messagepar Pat La Fourmi » 22 mars 2008, 10:52

bonjour aurel
j'ai été (il y a longtemps) une enfant jamais malade, donc très très peu d'antibiotiques et autres médicaments et pourtant la SEP est là... :cry:

Bulle
Célébrité
Messages : 10598
Inscription : 02 juin 2007, 16:23
Contact :

Messagepar Bulle » 22 mars 2008, 15:13

Idem pour moi avant cette épisode cauchemardesque tout allait si bien que je ne voyais pour ainsi dire jamais de médecin (avec tout de même une parenthèse logique pour mes suivis pendant mes grossesses) :lol: sinon enfant pas de souvenirs d'avoir pris bcp de ces cochonneries :?

Avatar de l’utilisateur
Aurel
Fidèle
Messages : 494
Inscription : 09 mars 2008, 11:57
Localisation : Nancy (54)
Contact :

Messagepar Aurel » 22 mars 2008, 17:40

Ok merci pour vos réponses ! Oui cela n'a rien à voir... Vraiment bizarre cette maladie :roll: Je vais la mettre sur le compte des dysfonctionnements du système immunitaire (défaut de la nature) pour me faire une raison, même si les chercheurs ne savent pas vraiment d'où vient la sep :roll:
Aurel 28 ans

SEP rémittente diagnostiquée en juillet 2006

Avonex depuis le 08/12/2006

Début Tysabri 09/07/08

Grossesse depuis 10/06/2012

Tecfidera 19/09/2014

Avatar de l’utilisateur
fripouille
Fidèle
Messages : 375
Inscription : 21 mars 2008, 17:30
Localisation : Pas de Calais / Bruxelles
Contact :

salut a tous !

Messagepar fripouille » 22 mars 2008, 20:31

moi je viens juste de faire ma première poussée !! :D

et fin décembre / début janvier j'ai eu une sorte de gros rhume (j'avais même perdu le goût et l'odorat !!) et j'ai été très très fatiguée.
ce virus a trainé et j'ai même pris des corticoides...
puis il y a eu le stress de ne pas savoir ce que je fais l'année prochaine comme études (car ce que je fais en ce moment, je n'aime pas du tout, c'est un milieu très spécial : la publicité !!!)

j'ai retrouvé le goût juste avant ma poussée, donc il n'y a pas longtemps...

le neurologue dit que ce n'est pas lié, j'ai plusieurs cas de sep dans ma famille !!!

toutes les conditions étant apparemment réunies, me voici parmis vous !!! :D


Revenir vers « La recherche sur la SEP »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités