Les antidépresseurs déclencheurs de la maladie ??

Les études en cours sur la SEP
Votre sous-forum ici ?
Demandez nous le par message privé
Règles du forum
Retrouvez ici, les discussions autour des différents traitements et leurs effets secondaires ou encore la recherche sur la maladie.
Le caractère sérieux de cette catégorie du forum est incompatible avec les posts inutiles et sans importance réelle avec le sujet.

Nous vous demandons donc de réserver vos posts sans liens sérieux ou hors sujet à d'autres parties du forum qui sont prévues à cet effet ;)

Les débordements seront corrigés après concertation inter modos, et vous serez bien sur avertis en PV.
Toute réaction à ces corrections ne seront pas admises en public, vous pourrez revenir vers nous en PV uniquement.

Merci de votre compréhension
Espoire
Fidèle
Messages : 642
Inscription : 26 juin 2007, 20:00
Contact :

Les antidépresseurs déclencheurs de la maladie ??

Messagepar Espoire » 10 oct. 2007, 18:12

Coucou tous le monde,

Voila, je me présente, j'ai 21 ans et je suis logiquement touché par la SEP depuis 3ans, j'ai longtps vécu une longue période d'anxiété avant ce diagnostique

J'ai pris plusieurs antidépresseurs et anxiolitiques, à l'heure actuelle, je prends un antidépresseur, enfin je prenais car je suis en période de sevrage, un antidépreseur mais lorsque je lis ces effets secondaires, lors du début du traitement et lors du sevrage, ça me fait peur !!! :roll:

Je m'explique, les effets de cet antidépresseurs sont pr bcp très proches de ceux de la SEP, comme la sensibilité physique, ou encore les contraction musculaires involontaires !!! :shock:

Quand j'expliquais ca à mon médecin, il remettait ca sur le coté psychologique, puis au bout d'un an il a décidé de fr un IRM pour me rassurer lol mais manque de peau, on découvre des taches et oedemes qui font penser a une sep et confirmé par la suite, avec la ponction lombaire MAIS COMBLE DU COMBLE?

Lors de ces examens j'ai appris que les neurologues n'étaient pas d'accord entre eux :shock:, et mon premier neurologue était très hésitant, malgré ça il m'a prescrit des antiinflammatoires lors de mes poussés à petite dose :o, mais j'ai jamais fait d'examens supplémentaires hormis la ponction lombaire, l'IRM et les prises de sangs;

Je devais faire une analyse de la rétine pour détecter la sep et confirmer son diagnostique mais je ne l'ai pas fait par peur peut etre ... Mais le neurologue n'en avait "rien à foutre", c'est prtant un tres bon neurologue et réputé !!!

En tous les cas, tout ca est perturbant, surtout que lors d'une poussé que j'ai eu deux jours aprs l'arret de mon antidépresseur et qui est parti un jour après la reprise de mon antidépresseur sans antiinflamattoire et je voyais que c'etait tres et meme trop lié à la prise de mon antidépresseurs

J'espere que mon analyse tiré par les cheveux est plus ou moins compréhensible mais voila C'EST BIZARRE :o :o :o

Les médecins n'ont t ils jamais penser à se penscher sur la question ?!

Merci pour vos éclairages et vos témoignagesn notamment de la part de personnes ayant pris des antidépresseurs avt la découverte de leur maladie et ceux qui ont fait le vaccin de l'hépatite B

MERCI BCP DE MAVOIR LU (je sais que ca n'a pas du être simple :oops: )
Et vos analyses seront précieuses :wink:

Bises
C LA GUERRE

Première poussée en 2004, avonex en 2007. A 26 ans j'etais sous tysabri depuis septembre 2008, ayant déclenché le virus JC en décembre 2012 et donc en attente d'un nouveau traitement de fonds (gylenia) et poussée car j'ai trop attendu

Invité
Fidèle
Messages : 334
Inscription : 11 mai 2007, 15:09
Contact :

Re: Les antidépresseurs déclencheurs de la maladie ??

Messagepar Invité » 10 oct. 2007, 18:38

Espoire a écrit :Coucou tous le monde,
En tous les cas, tout ca est perturbant, surtout que lors d'une poussé que j'ai eu deux jours aprs l'arret de mon antidépresseur et qui est parti un jour après la reprise de mon antidépresseur sans antiinflamattoire et je voyais que c'etait tres et meme trop lié à la prise de mon antidépresseurs
Bises


Déjà, ce qu'on peut dire, c'est que ce n'est pas parce que les antidépresseurs peuvent avoir des effets secondaires qui ressemblent aux symptômes de la sep qu'ils la déclenchent.

Ensuite, je ne crois pas que les antidpéresseurs soient responsables du déclenchement de la maladie, en tous cas, je n'ai jamais entendu aprler de tels soupçons à leur égard. La coïncidence que tu as remarqué par rapport à la prise d'antidpéresseurs et ta poussée peut très bien être, justement, qu'une coïncidence. Qui plus est, les antidpéresseurs agissent sur le mental, et la perception des symptômes de la maladie peut être fortement modifiée par l'état psychologique de la personne, sans que la maladie elle-même ait évolué ou pas. Enfin, si les antidpéresseurs ont parfois des effets secondaires proches des symptômes de la sep, ce que tu ressens est peut être simplement lié à ces effets secondaires, sans aucun lien avec la maladie.

Bulle
Célébrité
Messages : 10598
Inscription : 02 juin 2007, 16:23
Contact :

Messagepar Bulle » 11 oct. 2007, 08:31

Je rejoins Invité qui vient de te dire l'essentiel on ne peu pas non plus tout mettre sur le dos des anti dépresseurs même si ces derniers peuvent en effet déclencher tout un tas de symptômes similaires à la sep :? le psychisme à un rôle très important en effet et j'imagine que si tu as pris ce genre de traitement c'était peut être aussi pour soulager cette angoisse de ne pas savoir ce que tu avais :shock: Tout est lié en final et c'est un peu la solution de facilité pour les médecin traitant qui on cette fâcheuse tendance à ne pas suffisamment être attentifs et à l'écoute de leur patient :x C'est pourtant assez affolant de voir de plus en plus de personnes aussi jeunes que toi déjà confronté à ces prises régulières pas tjrs nécessaires et qui peuvent même s'avérer devenir dangereuses par l'accoutumance et la dépendance qu'elles entrainent houps Tu as raison ces derniers devraient parfois se remettre un peu en question on ne peu pas tout résoudre à coup d'anti dépresseurs :x Courage à toi pour le sevrage :?

Avatar de l’utilisateur
Lolo
Célébrité
Messages : 9285
Inscription : 29 mars 2005, 19:25
Ville de résidence : Bourgoin-Jallieu
Localisation : Bourgoin-Jallieu, ici il fait plus chaud au moins !!!
Contact :

Messagepar Lolo » 16 oct. 2007, 14:29

Kikoo,

Perso je suis sous anti-D depuis plusieurs années et tout va bien dans ma tête avec, quand j'arrête ne serait-ce qu'une journée je deviens folle et perso je n'ai pas du tout l'intention d'arrêter, je suis très bien avec alors pourquoi arrêter ???

Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
Un ami c'est quelqu'un qui sait tout de toi et qui t'aime quand même...

Image

Espoire
Fidèle
Messages : 642
Inscription : 26 juin 2007, 20:00
Contact :

pas vraimnt

Messagepar Espoire » 17 oct. 2007, 16:58

Oui c'est liée et ca j'en suis plus que certaine vu que ca me la pas fait qu'une fois mais des tas de fois, je n'avais pas eu de poussés pendant pres de deux ans !!! g arreté ces antidépresseurs ca a repris comme par hasard ???!! Je n'ai jamais cru qu hasard :?, la médecine fait des recherches mais c'est les personnes atteintes par cette maladie qui feront avancer la recherche !!!! :D

Les médecins ont étudiés (d'ailleurs j'ai suivi deux ans de médecine mais j'ai arreté au bout de deux ans) et je peux vous dire que les professeurs n'en savent rien, bcp le reconnaissent, si des "miracles" arrivent c'est qu'il y a bien une cause toute bete non encore découverte, la médecine a tjs fait des erreurs, et est souvent dans le flou quand elle ignore les choses, ce qui est le cas de la SEP, je ne dis pas que les antidépresseurs sont la cause biensure :lol: mais les produits qu'ils fichent dedans comme l'accelération de la sérontonine qui permet de lier deux nerfs entre eux etc, allez savoir ce que tout ca a pr conséquence dans notre povre cerveau ....

En effet tu dois arreter les antidépresseurs la miss, parce que ces derniers sont prescrits pour des périodes très courtes à la base, ils modifient la régulation de notre cerveau, et ca aura des conséquences tu peux me faire confiance, je reprend la encore une phrase d'un de mes professeurs de l'époque !!! Il faut arreter tu vois bien que c'est comme une drogue, parle en a ton docteur meme si il te cachera tout ca !!!
Pourquoi les docteurs qui y touchent le font que tres peu de tps et le font rarement surtout, tout ce qui touche le cerveau est grave! y compris les antidépresseurs !!!!

Et oui a notre époque ce qui compte c'eest de faire taire les symptomes d'un corps ou d'un "esprit" en souffrance, et je vous assure que c'est parce que la société de consommation veut des résultats rapides :? sans réfléchir aux conséquences !!! Prendre des antidépresseurs ou des anxio c'est comme ci on mangeait des OGM, à vous de voir 8) mais croyez moi, faites des choses naturelles, comme le sport, et puis la dépendance que tu ressens mon amie, est du surtout au psychisme parce que les antidé^resseurs mettent plus d'un jour pour partir du sang et faire ressentir des effets secondaires :( donc tu a plus une addiction mentale que physique ... MEFIE TOI !!!!!!

Surtout posez vous la question, qu'est ce qui a déclenché cette maladie, le hasard ??? La malchanche, quand on cherche pas on trouve tjs cette solution .... Il ne le faut pas parce que si vous regardez votre façon de vivre à l'époque, à l'enfance, votre façon de manger, de quoi manque til votre corps ???? pk te crie til à l'aide, pk certaines personnes s'en sortent et d'autres non ??? encore hasard ??? :wink: je rappel que je ne crois pas au hasard, en tout cas moi je peux dire que ma vie a bcp de défauts :roll: et qu'il faut tenter de ne pas oublier, que la vie n'est pas ce que tu rêves qu'elle soit mais ce que tu en fais !

Bon courage à toutes et à tous
C LA GUERRE

Première poussée en 2004, avonex en 2007. A 26 ans j'etais sous tysabri depuis septembre 2008, ayant déclenché le virus JC en décembre 2012 et donc en attente d'un nouveau traitement de fonds (gylenia) et poussée car j'ai trop attendu

Avatar de l’utilisateur
Isis
Messages : 3567
Inscription : 06 sept. 2007, 15:40
Localisation : Loire Atlantique
Contact :

Messagepar Isis » 17 oct. 2007, 17:35

Coucou Espoire

Je viens de voir ton post et je suis entièrement d'accord avec toi sur les antidépresseurs. Je m'explique :

En juin je les ais arrêtés avec l'accord de mon médecin car j'allais mieux, et comme par hazard une semaine après j'ai fait une poussée :cry:

Sur le coup je n'ai pas cru à la relation, mais là je viens de les arrêter encore, et je pense que je refais une poussée.

Ce n'est pas un hazard, on devient accros à ces médocs mais de toute façon on est bien obligé de les prendre quand on ne va pas bien. :oops:

Je vais en parler au neurologue vendredi et je vous dirai ce qu'il m'a dit.
Diagnostiquée Octobre 2008
Bétaféron commencé le 22/06/09
Sep progressive secondaire

Invité
Fidèle
Messages : 334
Inscription : 11 mai 2007, 15:09
Contact :

Messagepar Invité » 17 oct. 2007, 19:17

Il y a quelque chose qui m'échappe dans votre raisonnement : vous dites que vous faites des poussées juste après avoir arrêté des antidépresseurs. J'en déduis que vous ne faites pas de poussées quand vous êtes sous anti dépresseurs. On pourrait donc conclure en toute logique que les antidépresseurs vous protègent des poussées, non ?

Avatar de l’utilisateur
Isis
Messages : 3567
Inscription : 06 sept. 2007, 15:40
Localisation : Loire Atlantique
Contact :

Messagepar Isis » 17 oct. 2007, 19:31

En fait, j'ai déjà eu des poussées en dehors du moment de l'arrêt des anti dépresseur, mais là c'est quand même bizarre :(

Je pense que les anti dépresseur ne sont pour rien directement mais indirectement, car à l'arrêt je pense que l'on est plus fragile psychologiquement. Voilà pourquoi la poussée....

Je ne dis pas que j'ai raison, mais je cherche la relation tu comprends ?

Si tu vois une autre raison, je t'écoute car je ne reste pas bornée sur mon opinion.
Diagnostiquée Octobre 2008

Bétaféron commencé le 22/06/09

Sep progressive secondaire

Avatar de l’utilisateur
katheleene
Habitué(e)
Messages : 51
Inscription : 12 oct. 2007, 16:58
Localisation : boulogne sur mer 62200
Contact :

Messagepar katheleene » 17 oct. 2007, 22:06

moi je vous donne mon avis enfin ce que le neuro ma dit je suis sous antie d depuis maintenant 2 mois et j ai ossi des gouttes pour la nuit
c'est le neuro qui me les a donner car il a vue que j avais des grosses crise d angoise, je lui et demander si j allais devoir prendre sa tout le temps ,il ma repondu le temps que j aille mieux en me precisant que si on n'arrete le traitement trops tot je pourais refaire ses crise et resentir tout les symptomes en plus grave que la premiere fois.

je sais que le neuro ma dit que le jours ou faudras les arrêter l'un comme l autre le sevrage serras fait sur 2 mois.
car les rechute sont trops important
donc est ce que vous arreter pas trops vite vos antie dé
c'est peut etre pour sa les poussé car l angoisse revient .
je pose juste la question
maman de 32 ans et j ai 4 enfants ,confirmation de sep le 23 novembre 2007.

Invité
Fidèle
Messages : 334
Inscription : 11 mai 2007, 15:09
Contact :

Messagepar Invité » 18 oct. 2007, 12:00

Isis a écrit :En fait, j'ai déjà eu des poussées en dehors du moment de l'arrêt des anti dépresseur, mais là c'est quand même bizarre :(

Je pense que les anti dépresseur ne sont pour rien directement mais indirectement, car à l'arrêt je pense que l'on est plus fragile psychologiquement. Voilà pourquoi la poussée....


Après c'est possible que la fragilité psychologique joue quelque chose là-dedans. a distinguer aussi la poussée réelle de l'aggravation des symptômes déjà existants simplemeent due à une perception ou un état psychologique différent.

Je ne dis pas que j'ai raison, mais je cherche la relation tu comprends ?

Si tu vois une autre raison, je t'écoute car je ne reste pas bornée sur mon opinion.


A part la coïncidence, ou un "il y a peut-être un lien, mais ce n'est pas prouvé", je n'ai hélas, pas d'autre raison à fournir, sinon je serais prix nobel :lol:. Disons plutôt que je m'efforce d'aider en apportant une vision que j'espère suffisamment rigoureuse et éclairée sur ce qu'on sait de la maladie. C'est plutôt face au propos précédents que je réagissais, plus qu'aux tiens :

En effet tu dois arreter les antidépresseurs la miss, parce que ces derniers sont prescrits pour des périodes très courtes à la base, ils modifient la régulation de notre cerveau [...] Il faut arreter tu vois bien que c'est comme une drogue, parle en a ton docteur meme si il te cachera tout ca !!!

Surtout posez vous la question, qu'est ce qui a déclenché cette maladie, le hasard ??? La malchanche, quand on cherche pas on trouve tjs cette solution .... Il ne le faut pas parce que si vous regardez votre façon de vivre à l'époque, à l'enfance, votre façon de manger, de quoi manque til votre corps ????


Je ne dis pas que tu as tort, Espoire, mais simplement qu'il est souvent facile de tirer des conclusions erronées quand on se base sur une ou deux expériences personnelles ou d'amis, surtout en ce qui concerne le domaine de la santé. Il y a peut-être un lien entre les antidprésseurs et la sep, je n'en sais rien, mais tant que ce n'est pas prouvé, je m'en tiendrai au consensus de la communauté médicale, et estimerai quand les personnes à qui leur médecin ont prescrit des antidpéresseurs ont raison de les prendre.

Et ce n'est pas parce que les anti-D entraînent effectivement une dépendance qu'ils ont forcément un lien avec la SEP. Ce n'est pas non plus parce que les anti-D agissent au niveau du cerveau (même si je crois que c'est plus compliqué que de "relier deux nerfs entre eux" : les antiD genre prozac sont des "inhibiteurs de la recapture de la sérotonine", pour être exacts) qu'ils ont un lien avec la maladie ou la déclenchent.

Accessoirement, ce week end a eu lieu le congrès européen du traitement de la sep, et une des conférences a parlé du prozac (qui est un antiD). Et en fait, les chercheurs, à travers une étude sur une cinquantaine de personnes, commencent à se demander si le prozac ne permettrait pas une réduction du nombre de nouvelles lésions liées à la sep. ca reste bien sûr à confirmer, mais si ça s'avérait vrai, il se pourrait qu'on utilise un jour des antiD comme médicament contre la sep...

Avatar de l’utilisateur
Lolo
Célébrité
Messages : 9285
Inscription : 29 mars 2005, 19:25
Ville de résidence : Bourgoin-Jallieu
Localisation : Bourgoin-Jallieu, ici il fait plus chaud au moins !!!
Contact :

Messagepar Lolo » 18 oct. 2007, 12:23

Salut à vous,

Perso je prend du Séropram comme anti-D, c'est sur qu'il y a forcément une dépendance mais ma neuro me le remet tous les 6 mois sans rien dire (je ne la supplie pas) mais suite à ce que vous dites je lui poserais la question quand je la reverrais le 4 décembre, peut-être lancera-t-elle une étude sur cette question, je vous dirais ce qu'elle me dira.

Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
Un ami c'est quelqu'un qui sait tout de toi et qui t'aime quand même...



Image

Espoire
Fidèle
Messages : 642
Inscription : 26 juin 2007, 20:00
Contact :

coucou mes amis

Messagepar Espoire » 18 oct. 2007, 16:59

Boncourage à toutes et à tous pour la suite, mais bon je reste a 70% sure que l'arret des antidep quand on a la sep est favorable au déclenchement de la poussée et puis ils disent bien que dans les 3 mois après laccouchement, c'est une période à risques , alors pk ca étonne autant quand on dit que la période de sevrage est aussi une période à risques :lol:

Donc je ne sais pas si la facilité avec laquelle nos chers docteurs nous prescrivent cela pour faire taire la souffrance morale est très bon :cry:

n'oublions pas aussi que des tas de maladies accroissent à notre époque :oops: fo revoir la société ...

Et pis cncernant l'exposition au soleil, j'ai lu que une recherche américaine montrait que des jumeaux ayant tous les deux le meme
risque d'attraper la sep, pour raison génétique, diminuait pr celui qui consommait le plus de soleil pdt l'enfance, donc relation avec la vitamine D

Bisous
C LA GUERRE

Première poussée en 2004, avonex en 2007. A 26 ans j'etais sous tysabri depuis septembre 2008, ayant déclenché le virus JC en décembre 2012 et donc en attente d'un nouveau traitement de fonds (gylenia) et poussée car j'ai trop attendu

Invité
Fidèle
Messages : 334
Inscription : 11 mai 2007, 15:09
Contact :

Re: coucou mes amis

Messagepar Invité » 18 oct. 2007, 18:55

Espoire a écrit :Boncourage à toutes et à tous pour la suite, mais bon je reste a 70% sure que l'arret des antidep quand on a la sep est favorable au déclenchement de la poussée et puis ils disent bien que dans les 3 mois après laccouchement, c'est une période à risques , alors pk ca étonne autant quand on dit que la période de sevrage est aussi une période à risques :lol:


Ce n'est pas tant que ça "étonne", c'est juste qu'aucune étude n'a été faite pour le montrer. et la période de sevrage d'un antiD n'a rien à voir, bilogiquement parlant, avec une suite d'accouchement. Qui plus, pour la période après accouchement, des études nombreuses ont été faites (en aprticulier en France), et c'est pour ça qu'on peut affirmer qu'il y a un impact.

Donc je ne sais pas si la facilité avec laquelle nos chers docteurs nous prescrivent cela pour faire taire la souffrance morale est très bon :cry:


En même temps, si les possées se produisent après l'arrêt des antiD, pourquoi ne pas rester sous antiD ? Si on raisonne comme ça, on n'aurait pas de poussées, non ? Difficile à savoir...

n'oublions pas aussi que des tas de maladies accroissent à notre époque :oops: fo revoir la société ...


il est indéniable que certaines maladies deviennent plus fréquentes (cancers, etc...), mais il ne faut pas oublier, qu'on diagnostique aussi beaucoup plus de maladies qu'avant, et beaucoup plus tôt. Ca joue aussi, dans les chiffres.

Et pis cncernant l'exposition au soleil, j'ai lu que une recherche américaine montrait que des jumeaux ayant tous les deux le meme
risque d'attraper la sep, pour raison génétique, diminuait pr celui qui consommait le plus de soleil pdt l'enfance, donc relation avec la vitamine D


C'est effectivement une piste, mais on attend d'autres études pour confirmer.

bon courage à tous aussi

Espoire
Fidèle
Messages : 642
Inscription : 26 juin 2007, 20:00
Contact :

l'arret des antidep

Messagepar Espoire » 19 oct. 2007, 17:47

ben on reste pas sous antidépresseur parce que imagineons que l'on parle de cocaine, a faible dose "sans risque" entre guillemet, parce que si empoisonner son corps avec des médicaments, deja que l'on en prend assez comme ca ... C'est ne drogue, comme la morphine lors des opérations etc, j'ai déja expliqué pk, relit le topic précédent
:wink:

Bises
C LA GUERRE

Première poussée en 2004, avonex en 2007. A 26 ans j'etais sous tysabri depuis septembre 2008, ayant déclenché le virus JC en décembre 2012 et donc en attente d'un nouveau traitement de fonds (gylenia) et poussée car j'ai trop attendu


Revenir vers « La recherche sur la SEP »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités