un oestrogène prometteur

Les études en cours sur la SEP
Votre sous-forum ici ?
Demandez nous le par message privé
Règles du forum
Retrouvez ici, les discussions autour des différents traitements et leurs effets secondaires ou encore la recherche sur la maladie.
Le caractère sérieux de cette catégorie du forum est incompatible avec les posts inutiles et sans importance réelle avec le sujet.

Nous vous demandons donc de réserver vos posts sans liens sérieux ou hors sujet à d'autres parties du forum qui sont prévues à cet effet ;)

Les débordements seront corrigés après concertation inter modos, et vous serez bien sur avertis en PV.
Toute réaction à ces corrections ne seront pas admises en public, vous pourrez revenir vers nous en PV uniquement.

Merci de votre compréhension
Avatar de l’utilisateur
doulou
Confirmé(e)
Messages : 154
Inscription : 17 juil. 2007, 22:42
Localisation : eure et loir
Contact :

un oestrogène prometteur

Messagepar doulou » 05 sept. 2007, 00:42

28/08/07

Chicago (AFP) Des chercheurs américains ont montré qu'un oestrogène experimental pouvait empecher les dégénérescences cérébrales sans augmenter le risque de cancers du sein ou de l'utérus chez la femme, selon une étude publiée lundi.

Selon les chercheurs, cet oestrogène prometteur pourrait etre utilisé pour traiter les dégénérescences du cerveau dans de nombreuses maladies, dont l'Alzheimer, la sclérose en plaques, la maladie de Charcot, les lésions de la moelle épinière ou meme le simple vieillissement.

L'oestrogène expérimental n'a été testé pour l'instant que sur des souris, mais les études ont montré qu'il permettait d'arreter la progression de la maladie chez les souris affectées par la version animale de la sclérose en plaques. Les animaux ont meme récupéré leur capacité à marcher.

L'hormone n'a pas de propriétés anti-inflammatoires comme les oestrogènes classiques car elle a été modifiée de façon à limiter les risques de cancers du sein ou de l'utérus.

Cette forme d'oestrogène devra donc etre combiné avec d'autres traitements pour lutter contre les inflammations, notamment dans le cas de la sclérose en plaques, ont indiqué les chercheurs, dont l'étude est publiée dans les Annales de l'Academie nationale américaine des sciences (PNAS).

"L'objectif principal est de protéger les neurones. C'est ce qui manque dans ce domaine", a déclaré Seema Tiwari-Woodruff, professeur assistante de neurologie à l'Université de Californie Los Angeles (UCLA), qui a travaillé sur cette étude.

Alors que les personnes affectées par la sclérose en plaques ont de nombreuses options pour traiter leurs symptomes physiques avec des anti-inflammatoires, aucun traitement ne permet actuellement de traiter le dégénérescence du cerveau et de moelle épinière.

Avatar de l’utilisateur
angel
Fidèle
Messages : 889
Inscription : 08 août 2007, 22:32
Contact :

Messagepar angel » 05 sept. 2007, 11:07

Merci pour les infos Doulou.

Ca donne de l'espoir ! :D

Bulle
Célébrité
Messages : 10598
Inscription : 02 juin 2007, 16:23
Contact :

Messagepar Bulle » 05 sept. 2007, 13:23

Que d'espoir merci1 Doulou pour l'info


Revenir vers « La recherche sur la SEP »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités