Les différentes formes de SEP

Les études en cours sur la SEP
Votre sous-forum ici ?
Demandez nous le par message privé
Règles du forum
Retrouvez ici, les discussions autour des différents traitements et leurs effets secondaires ou encore la recherche sur la maladie.
Le caractère sérieux de cette catégorie du forum est incompatible avec les posts inutiles et sans importance réelle avec le sujet.

Nous vous demandons donc de réserver vos posts sans liens sérieux ou hors sujet à d'autres parties du forum qui sont prévues à cet effet ;)

Les débordements seront corrigés après concertation inter modos, et vous serez bien sur avertis en PV.
Toute réaction à ces corrections ne seront pas admises en public, vous pourrez revenir vers nous en PV uniquement.

Merci de votre compréhension
Avatar de l’utilisateur
Lolo
Célébrité
Messages : 9285
Inscription : 29 mars 2005, 19:25
Ville de résidence : Bourgoin-Jallieu
Localisation : Bourgoin-Jallieu, ici il fait plus chaud au moins !!!
Contact :

Les différentes formes de SEP

Messagepar Lolo » 29 mai 2005, 20:22

La SEP est souvent caractérisée par des attaques (également appelées exacerbations ou Schubs). On parle d’une attaque quand les nouveaux symptômes qui surviennent durent au moins un jour ou quand des symptômes précédents qui se sont manifestés plus d’un mois, se représentent mais de façon plus grave que précédemment.




SEP du type relapsing-remitting ou “poussées-rémissions”

Si le patient atteint de SEP se rétablit partiellement ou totalement (rémission) après une crise (poussée) cela signifie qu’il est atteint de SEP que l’on appelle « relapsing-remitting » (RRMS).





SEP secondaire - progressive

La SEP secondaire - progressive (SPMS) se présente quand le degré de handicap entre les crises reste le même ou empire. Des rechutes ultérieures peuvent toujours se produire ou complètement disparaître. 30 à 50 % des patients atteints de SEP qui ont commencé par une forme RRMS développent dans les 10 ans une forme de SEP secondaire - progressive. 1





SEP primaire - progressive chronique

La forme primaire - progressive de SEP (PPMS) est celle qui se présente la moins. Dans ce cas, le handicap et les symptômes s’empirent progressivement par rapport au début de la maladie, sans crises ou sans rétablissement partiel intermittent (rémission).





SEP bénigne

Indépendamment de ce classement des SEP, il existe encore une SEP que l’on appelle bénigne, où le patient vit au moins durant 15 ans après que le diagnostic de la SEP ait été établi, sans limitations remarquables. Après une ou deux crises avec rémission totale, aucune aggravation de l’état du patient ne se présente. Initialement ce type de patient est diagnostiqué avec une forme de SEP RRMS et après l’absence de handicap durant 10 à 15 ans, on peut oser poser le diagnostic de la SEP bénigne. Au début de la maladie, les symptômes sont plus légers (par exemple les symptômes sensoriels). Il est difficile d’estimer à combien s’élève le nombre de patients faisant partie de cette catégorie. Des études autopsiques ont prouvé qu’environ 20% des patients atteints de SEP diagnostiqués cliniquement, soufraient de SEP bénigne. D’autres auteurs prétendent que 20 à 30% ont une SEP bénigne relative et connaissent une influence minimale de cette maladie durant 10 à 15 ans ou plus.

Pour voir les schémas en question :

http://fr.be.ms-gateway.com/start.jsp?/ ... atisms.jsp
Un ami c'est quelqu'un qui sait tout de toi et qui t'aime quand même...

Image

Revenir vers « La recherche sur la SEP »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités