Un biomarqueur pour un diagnostic pour le diagnostic précoce de la sclérose en plaques ?

Les études en cours sur la SEP
Votre sous-forum ici ?
Demandez nous le par message privé
Règles du forum
Retrouvez ici, les discussions autour des différents traitements et leurs effets secondaires ou encore la recherche sur la maladie.
Le caractère sérieux de cette catégorie du forum est incompatible avec les posts inutiles et sans importance réelle avec le sujet.

Nous vous demandons donc de réserver vos posts sans liens sérieux ou hors sujet à d'autres parties du forum qui sont prévues à cet effet ;)

Les débordements seront corrigés après concertation inter modos, et vous serez bien sur avertis en PV.
Toute réaction à ces corrections ne seront pas admises en public, vous pourrez revenir vers nous en PV uniquement.

Merci de votre compréhension
Avatar de l’utilisateur
Bashogun
VIP
Messages : 3971
Inscription : 14 juin 2016, 18:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Un biomarqueur pour un diagnostic pour le diagnostic précoce de la sclérose en plaques ?

Messagepar Bashogun » 07 nov. 2017, 13:39

Un test pour le diagnostic précoce de la sclérose en plaques
Pourquoi Docteur - Johanna Hébert - 31 oct. 2017

La sclérose en plaque est une maladie imprévisible et difficile à diagnostiquer au début. Mais des chercheurs ont découvert une nouvelle « signature moléculaire » de la maladie dans le sang des malades.

(...) on ne sait toujours pas comment la maladie apparaît. Et surtout comment la diagnostiquer dès le début.

Une étude menée par l’University of Sydney’s Brain et le Mind Centre and Royal Prince Alfred Hospital fait une avancée scientifique considérable. Les chercheurs ont découvert une nouvelle signature moléculaire présente très tôt dans le sang des personnes atteintes de la sclérose en plaques : un s’agit d’un profil de « micro-RNA » ou « exosomes ».

Un test efficace pour dépister la maladie
Une signature moléculaire qui pourrait alors devenir le premier vrai « biomarqueur » précoce de la maladie, alors qu’aucun test pour dépister la pathologie n’existe encore. Les professionnels se basaient sur différents examens, comme l’évaluation du liquide céphalo-rachidien ou l’IRM. Pour le moment, l’un des marqueurs les plus corrélés à la maladie est l’atrophie cérébrale, et plus spécifiquement celle de la substance grise, mais elle correspond à l’une des phases déjà avancée de la maladie. De plus, le risque d’erreur de diagnostic est important.

Mieux adapter le traitement
Avec la découverte de cette signature moléculaire, constitué d’un profil particulier de « micro-RNA » ou « exosomes », le risque devrait se réduire. Et il serait même possible que différents profils de « micro-RNA » correspondent à différents stades de la maladie. Tout cela, grâce à une simple prise de sang. « Ce test sanguin devrait permettre aux personnes atteintes de la sclérose en plaques de commencer leur traitement plus tôt, et aussi d’avoir le traitement le plus adapté à leurs besoins », explique le Dr Matthew Miles, directeur de l’institut de recherche sur la sclérose en plaque en Australie.
(...)

Article intégral
Etude sur le site Nature.com
Compte Twitter du forum @forum_sep
https://twitter.com/FORUM_SEP
Suivez et utilisez le hashtag :
#SepbySep, la SEP par ceux qui la vivent
Compte Facebook du forum
https://www.facebook.com/forumsep/

En ligne
Barbara92
Confirmé(e)
Messages : 267
Inscription : 16 oct. 2017, 10:08
Ville de résidence : Courbevoie
Prénom : Barbara
Contact :

Re: Un biomarqueur pour un diagnostic pour le diagnostic précoce de la sclérose en plaques ?

Messagepar Barbara92 » 07 nov. 2017, 23:13

C'est super ! Les chercheurs avancent vraiment bien :) Un espoir de plus !
Après entre le moment de la découverte et la mise en pratique je suppose que le délai doit être long.


Revenir vers « La recherche sur la SEP »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité