Une nouvelle approche pour réduire la fatigue liée à la SEP

Les études en cours sur la SEP
Votre sous-forum ici ?
Demandez nous le par message privé
Règles du forum
Retrouvez ici, les discussions autour des différents traitements et leurs effets secondaires ou encore la recherche sur la maladie.
Le caractère sérieux de cette catégorie du forum est incompatible avec les posts inutiles et sans importance réelle avec le sujet.

Nous vous demandons donc de réserver vos posts sans liens sérieux ou hors sujet à d'autres parties du forum qui sont prévues à cet effet ;)

Les débordements seront corrigés après concertation inter modos, et vous serez bien sur avertis en PV.
Toute réaction à ces corrections ne seront pas admises en public, vous pourrez revenir vers nous en PV uniquement.

Merci de votre compréhension
Avatar de l’utilisateur
Bashogun
VIP
Messages : 3975
Inscription : 14 juin 2016, 18:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Une nouvelle approche pour réduire la fatigue liée à la SEP

Messagepar Bashogun » 17 déc. 2016, 19:05

Image
Une nouvelle approche pour réduire la fatigue liée à la SEP
(New Treatment Approach Can Improve Exhaustion in Multiple Sclerosis)
12 décembre 2016 - Carolyn Colwell - MD Magazine


Se sentir trop crevé pour penser, travailler, voire parfois marcher : bien des patients touchés par le Sclérose en plaques trouvent que lutter contrer la fatigue est un véritable fardeau.
Afin de trouver à les soulager, un groupe d'experts allemands ont passé en revue la littérature scientifique pour s'intéresser aux récentes découvertes sur la fatigue excessive qui affecte 80% des patients atteints par la Sep. Ils ont ensuite leurs conculsions et les préconisations plus anciennes pour élaborer une approche personnalisée de son traitement qu'ils appellent
l'algorithme de traitement de Berlin.

« La fatigue est une cause essentielle qui conduit à une retraite anticipée, au choix d'un temps partiel et une moindre qualité de vie pour les personnes qui ont une Sep » écrivent Christian Veauthier, neurologue au Centre Interdisciplinaire de la médecine du sommeil de l'université de médecine de Berlin, et ses co-auteurs dans un article publié aux Etats-Unis le mois dernier.

Bien que les études mettent au jour plusieurs causes possibles de la fatigue liée à la Sep, les mécanismes sous-jacents ne sont pas encore bien cernés, selon Veauthier et ses collègues. Qui plus est, il n'y a pas de traitement spécifiquement dédié à la fatigue due à la Sep. Difficulté supplémentaire, fatigue et épuisement pourraient être symptômatiques de bien d'autres maladies (comme dépression, troubles du sommeil, anémie, problèmes rénaux, maladies du foie, des poumons, effets secondaires des traitements, poussée récente, infections, problèmes urinaires nocturnes, cancer, hypothyroïdie, manque d'exercice), écrivent-ils.

L'objectif de Veauthier et de son équipe était « d'établir une stratégie thérapeutique personnalisée qui inclut les troubles comorbides » [NDT présence d'un ou de plusieurs troubles associés à un trouble ou une maladie primaire, ici la Sep] qui puisse constituer pour les médecins une carte des traitements commode. (...) L'algorithme de la stratégie suit les recommandations de 1998 du 'Conseil SEP pour les pratiques cliniques' [1998 MS Council for Clinical Practice Guidelines]. La première étape consiste à écarter ou traiter les facteurs confusionnels. En particulier par des analyses de sang pour l'anémie, les problèmes thyroïdiens, les insuffisances rénales et hépatiques, les infections et les carence en vitamine D.

De même, des analyses devraient être faites pour écarter les problèms pulmonaires. Pour déterminer la situation de la Sclérose du patient, l'algorithme prévoit un examen neurologique et une IRM. Il s'agit aussi de faire l'historique de la prise de somnifères. Un entretien diagnostique suit, qui vise à identifier toute cause potentielle de fatigue, telle que dépression ou troubles du sommeil.

Veauthier et de son équipe insistent spécialement sur la nécessité d'être particulièrement attentif aux possibles troubles du sommeil, comme le Syndrôme des Jambes Sans Repos, les apnées du sommeil et l'insomnie. L'algorithme recommande aussi de les évaluer et de les traiter. Dans une étude précédente, Veauthier avait estimé que 96% des patients qui avaient signalé des problèmes de fatigue connaissaient des troubles du sommeil. Pour la dépression, le processus conseille une psychothérapie et un traitement éventuel, comme inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (SSRIs). « La thérapie cognitivo-comportementale et les pratiques de méditation [NDT 'mindfulness-based interventions'] ont montré leur efficacité dans l'amléioration des troubles dépressifs dans la Sep », ajoutent les auteurs de l'étude.

Malgré le manque d'autorisation réglementaire pour un traitement de la fatigue résultant de la Sep, l'algorithme signale plusieurs traitements qui pourraient être efficaces : vitamine D, modafinil, amantadine et carnitine ; et pour la fatigue qui affecte la marche, frampridine. En dernier ressort, si la fatigue persiste, les patients pourraient essayer une thérapie cognitivo-comportementale ou encore de l'aérobic ou de l'entraînement de résistance [???] par eux-mêmes ou avec l'aide d'une physiotherapy.

Bien que traiter la fatigue qui pèse sur les patients atteints de Sep soit difficile, « une approche complète comprenant self-management, rééducation, thérapie cognitivo-comportementale et traitement des troubles du sommeil et des possibles autres affections comorbides est raisonnable », concluent les auteurs de l'étude.


Essai publié le 24 novembre 2016, EPMA Journal, The Berlin Treatment Algorithm: recommendations for tailored innovative therapeutic strategies for multiple sclerosis-related fatigue.
Voir aussi : http://www.specialtypharmacytimes.com/n ... vnnLE.dpuf

Lire le texte en anglais :
http://www.specialtypharmacytimes.com/news/new-treatment-approach-can-improve-exhaustion-in-multiple-sclerosis
ou
http://www.hcplive.com/medical-news/new-road-map-for-treating-exhaustion-in-multiple-sclerosis
Compte Twitter du forum @forum_sep
https://twitter.com/FORUM_SEP
Suivez et utilisez le hashtag :
#SepbySep, la SEP par ceux qui la vivent
Compte Facebook du forum
https://www.facebook.com/forumsep/

Avatar de l’utilisateur
Mallorie
Passionné(e)
Messages : 1712
Inscription : 24 juin 2016, 10:41
Ville de résidence : 24800 Vaunac
Prénom : Mallorie
Ma présentation : viewtopic.php?f=32&t=13189
Contact :

Re: Une nouvelle approche pour réduire la fatigue liée à la SEP

Messagepar Mallorie » 17 déc. 2016, 19:35

Je trouve ça super intéressant.
Merci pour cette traduction.
Je le mettrais sur fb des que j'aurai un ordinateur sous la main la je n'ai que mon téléphone.
[wave=blue]Chanteeeeuuuuuh LA VIE chanteeeeuuuuhhh!!![/wave]
https://www.facebook.com/forumsep/

lélé
Passionné(e)
Messages : 1798
Inscription : 17 sept. 2015, 07:08
Contact :

Re: Une nouvelle approche pour réduire la fatigue liée à la SEP

Messagepar lélé » 23 déc. 2016, 23:26

En ergothérapie on discute de la fatigue donc je vais l'imprimer pour en discuter
Merci


Revenir vers « La recherche sur la SEP »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité