Rions le 06.05.06

Un bon coup pour le moral !!!
Merci à mon Christounet de t'en occuper si bien...
Avatar de l’utilisateur
christian
Passionné(e)
Messages : 1279
Inscription : 29 janv. 2006, 13:41
Localisation : evere (banlieu de bruxelles
Contact :

Rions le 06.05.06

Messagepar christian » 06 mai 2006, 00:57

Le directeur d'une supérette a mis cette affiche, à l'entrée de son magasin : « Comme nos concurrents, nous fermons à 20 heures. La différence, c'est que nous on vous laisse encore entrer à 19 h 59. »

- Ils ont vraiment le sens du commerce, aux Galeries Lafillette, s'extasie une femme, en regardant un prospectus, déposé dans sa boîte aux lettres. Durant toute la semaine prochaine, ils solliciteront du tribunal une réduction de peine de 20% pour toutes les kleptomanes, prises sur le fait à voler un article dans un de leurs magasins.

- La plupart des hommes, remarque une vendeuse d'un grand magasin, adorent, lorsqu'ils en ont l'occasion, faire dix kilomètres à pied. Ils appellent cela une bonne marche. Les femmes aussi pratiquent ce genre d'exercice. Mais elles, elles appellent cela du shopping.

Le directeur d'un supermarché à l'enseigne Casino est frappé d'une illumination : - Bon sang, mais c'est bien sûr ! Avec un nom comme ça, j'aurais dû y penser plus tôt ! Nous allons pulvériser la concurrence avec un truc extrêmement simple. - Lequel ? interroge un de ses adjoints. - Nous allons adapter à nos chariots le principe des « bandits manchots ». Vous savez, ces machines à sous qu'on a découvertes dans les films sur Las Vegas et qui ont tant de succès, depuis quelques années, dans tous les casinos - Et ça marchera comment ? - Au moment où le client ramènera son chariot au dépôt, pour récupérer sa pièce de 10 F, une fois sur dix mille, il aura la chance d'être l'heureux gagnant en voyant tomber pour lui une centaine de pièces.

A huit heures du soir, un commerçant accueille un représentant : - J'espère que vous apprécierez l'honneur que je vous fais en vous recevant, dit-il. Aujourd'hui, j'ai refusé ma porte à huit de vos collègues. - Je sais, dit timidement le représentant. C'est la neuvième fois de la journée que je me présente.

- Après vous être montré incapable de répondre aux trois ou quatre questions simples que je vous ai posées, dit une dame au responsable du Service des réclamations d'un grand magasin, je vais vous donner une dernière chance : pouvez-vous m'expliquer comment, pour un travail qui réclame beaucoup d'intelligence et de finesse, votre directeur a choisi un tel abruti ?

- Peuh ! les grandes surfaces ! s'écrie une villageoise, on en fait tout une histoire ! Si je vous disais que ma fille aînée, qui est montée à Paris, nous fait vivre à cinq personnes avec ce que lui rapporte sa petite surface. - Elle a sans doute une épicerie ? - Non. Un studio, rue Saint-Denis.

En Angleterre, le jeune homme qui livre, chaque matin, les bouteilles de lait, trouve ce message, scotché sur la porte d'un cottage : « Pas de lait demain. Par là, j'entends, bien évidemment : "Pas de lait aujourd'hui" puisque j'ai écrit cela hier. »

Le directeur d'un supermarché dit à l'un de ses employés : - C'est très bien d'observer constamment, sur vos écrans, les images de nos caméras de surveillance, réparties dans tout le magasin. Mais vous pourriez, de temps en temps, voir si des clientes en rupture de régime ne nous fauchent pas le chocolat par plaques entières, au lieu de vous limiter à la cabine où les femmes essaient les culottes et les soutiens-gorge.

- Je ne comprends pas, dit une dame. J'ai répondu à l'annonce d'un journal proposant une documentation sur un nouvel aspirateur mais en précisant bien : « Surtout, ne m'envoyez pas de représentant. » - Je sais, madame, dit l'homme qui vient de sonner à sa porte. Et mon patron a tout fait pour vous satisfaire. De l'avis général, je suis ce qui se rapproche le plus de pas de représentant du tout.
Image

Revenir vers « Histoires drôles !!! »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités