Rions le 080607

Un bon coup pour le moral !!!
Merci à mon Christounet de t'en occuper si bien...
Avatar de l’utilisateur
christounet
Célébrité
Messages : 25025
Inscription : 20 août 2006, 13:16
Localisation : Enghien
Contact :

Rions le 080607

Message non lu par christounet » 08 juin 2007, 08:59

Il est donc désespérément suisse, ce parachutiste suisse! Pourtant, on lui avait bien dit: - Vous sautez de l' avion . Vous comptez jusqu'à 3. Alors, vous tirez sur la manette et le parachute s'ouvre. Ben... effectivement il saute de l'avion... mais son parachute ne s'ouvre pas et il s'écrabouille sur le sol. Splash! Une ambulance arrive à fond la caisse pour venir le ramasser, et un infirmier s'approche du pauvre malheureux. Il entend alors une p'tite voix qui gémit: - Trrois...

L'histoire se passe lors de la création du monde, lors de la distribution des terrains . Tous les peuples de la terre font la queue dans le bureau de Dieu pour un lopin de terre. L' Australien reçoit une île qu'il va appeler l' Australie , le japonais reçoit une île qu'il va appeler Japon, les égyptiens demandent une grande plage de sable fin pour y bronzer tranquille, les canadiens demandent un terrain pour faire du ski de fond, bref c'est la distribution et tout le monde repart content. Arrive le tour du Suisse. - Alors, dit Dieu, toi, tu seras le suisse. Que désires-tu ? - J'aimerais de belles montagnes pour skier. - D' accord , c'est facile . Et Paf, euh Pouf, Dieu crée les Alpes avec de superbes stations de ski . - Tu désires autre chose ? - Oui, de beaux pâturages, avec des vaches qui donnent du bon lait! - Pas de problème... Et re-Pouf, Dieu crée des beaux pâturages, avec des vaches brunes, noires , tachetées, violettes avec écrit Milka dessus.... Le suisse va voir une vache, prend un seau , tire un verre de lait du pis de la vache et goûte. - Hmmmm... - Alors, il est bon le lait ? demande Dieu. - Excellent . Vous voulez goûter ? - Je veux bien. Dieu Prend un verre de lait et goute. - En effet, c'est très bon. Désires-tu autre chose ? - Oui, 1.20 Fr pour le lait...

Hôtel des voyageurs Genève 2 heures du matin. Un client descend de sa chambre et réveille le réceptionniste. Puis-je avoir un verre d'eau s'il vous plaît ? Le réceptionniste moyen content ne dit rien (le client est roi) donne le verre d'eau demandé puis retourne se coucher. 15 minutes s'écoulent ding ding....ding ding ding. Le même client puis-je avoir un verre d'eau s'il vous plaît ? Le réceptionniste (qui avait réussi à se rendormir) moins content grogne un peu donne le verre d'eau puis fonce se recoucher. 10 minutes passent : même scène Le réceptionniste fulmine, jamais vu ça en 20 ans d'hôtel. Cette fois c'est cuit il est fâché, il ne se rendormira jamais. - Mais qu'avez vous bien pu manger pour avoir une telle soif ? Le client (là il faut prendre l'accent Genevois) - J'ai pas soif, y'a le feu dans ma chambre.

Pourquoi les Suisses mettent-ils des préservatifs sur leurs oreilles quand ils font l'amour? - Parce qu'ils ne veulent pas entendre parler du SIDA.

Cela se passe dans un hammam ...Quelques hommes en tenue legere discutent, quand tout a coup, un portable se met a sonner... - " Allo, chéri, tu es au hammam ?" - " Oui, ma chérie" - " Chéri, tu ne vas pas me croire, je suis devant un magasin de fourrures , aie, aie, aie, le magasiiiin..., cheri, ils ont un vison... maaaaagnifique, de toute beaute , a un priiiiiix...incroyable... -" Combien le vison , ma chérie ?" - " Donne, mon amour, donne... 30 000 frs... tu te rends compte? - " Mais tu en as déjà des manteaux ma chérie !" - " S'il te plait, chéri, il est vraiment supeeeeeerbe ! - " OK, OK... vas-y, achète le, ton vison !" - " Oh, merci mon amour, dis, je ne veux pas t'embêter, mais tu sais, en passant devant le concessionnaire Mercedes tout a l'heure, j'ai vu le dernier coupe ... il est booooooo ! magnifiiiique... en plus, j'ai parle au vendeur, celui en exposition est tout neeeeuf, interieur cuiiir,peinture doree...je ne veux pas abuser de ta gentillesse, mais qu'en penses tuuuu ? - " Chérie, tu exagères, on a déjà des voitures !" - " Tu m'avais promis un jour qu'on aurait un coupeeee !" - " Combien, la voiture, ma chérie ?" - " Tu ne vas pas me croire, mon chéri, ils nous la laissent a 450 000 frs, avec toutes les options !!!" - " Bon, OK, OK, on a de l'argent, vas-y.. prend la , ta voiture !" - " Mon amour, je t'aime, c'est merveilleux la vie avec toi ! Dis, j'abuse, mais tu te souviens de notre petit voyage sur la cote d'azuuuur? Tu te rappelles la maison des Cohen avec la piscine, le tennis, tu sais qu'elle est en vente ? je l'ai vue en passant devant l'agence ! Et si on l'achetait pour avoir un pied-a-terre dans le suuuud ? " - " J'y avais pense déjà, oui.. tu me dis qu'elle est en vente?" - " C'est vrai, chéri, tu y as pense ? Je peux vraiment aller a l'agence ? Tu sais, elle n'est vraiment pas très chère, et quelle claaaasse !" - " Combien elle vaut ?" - " Ils l'ont affichée a 4 millions 200 mille, mon amour !" - " Bon, tu y vas, de toute façon, j'ai de l'argent, autant le dépenser... mais pas plus de 4 millions " - " Mon amour, c'est le plus beau jour de ma vie ! Tu es merveilleux, je t'aime, vivement ce soir !" - " A ce soir , ma chérie " Le gars raccroche, lève la main et crie : IL EST A QUI, CE PORTABLE ?

En Belgique, une nouvelle autoroute de 60 km doit être inaugurée dans trois jours. On s'aperçoit soudain qu'on a oublie de peindre les lignes blanches sur la chaussée et on se demande comment faire. Impossible en trois jours !!! C'est alors que Jeff, un Flamand, se présente et dit : "Pas de problème, je vais te les peindre en 3 jours, moi une fois, tes lignes blanches, je suis Flamand, moi et les Flamands c'est des bosseurs. "Tu sais, il y a 60 km, tu es vraiment sur d'y arriver en 3 jours, lui demande-t-on "Oui bien sur. Tu sais, je suis Flamand, et les Flamands, une fois, c'est des bosseurs." Jeff prend son pinceau et son pot de peinture et commence a peindre les lignes blanches. Le soir du premier jour, on vérifie ou Jeff en est. Il a peint les lignes blanches sur 30 km. C'est que les Flamands, c'est des bosseurs. Tout le monde est content, a 30 km par jour, il n'y aura même pas besoin de trois jours. Le soir du second jour, on vient vérifier, et Jeff n'a peint que 15 km de plus. On s'inquiète un peu, mais bon, en deux jours il a quand même peint 45 km, il devrait bien arriver a peindre les derniers 15 km pendant le troisième jour. D'autant que Jeff est Flamand, et les Flamands, c'est des bosseurs. Vient le soir du troisième jour et, catastrophe !!! Jeff n'a peint que 7,5 km dans la journée. "Mais enfin, Jeff, comment est-ce possible ? Tu as peint 30 km le premier jour, seulement 15 km le deuxième jour, et aujourd'hui seulement 7,5 km. Toi, une fois, un Flamand, un bosseur ?" Jeff répond: "Oui, mais je voudrais t'y voir, toi. C'est que au fur et a mesure que j'avance, le pot de peinture, lui, il est de plus en plus loin...."

En prenant le train, un Belge, un Français et une très jolie Suédoise s'étaient retrouves dans le même compartiment. Le train entra soudain dans un long tunnel, laissant les voyageurs dans une obscurité totale pour plusieurs secondes. Dans le noir complet, on entendit alors dans le compartiment le son d'un gros bisou suivi du bruit d'une claque violente. Lorsque le train sortit finalement du tunnel, le Belge et la jeune Suédoise étaient assis comme si rien ne s'était passé. En revanche, le Français plaintif se tenait la joue. Apparemment, c'était lui qui avait pris la grande claque dans la figure. La jeune Suédoise songea a ce qui avait pu se passer : "Le Français a essaye de m'embrasser dans l'obscurité mais il s'est trompé et a embrassé le Belge qui lui a retourne une grande claque..." Le Français pensait aussi: "Le Belge a du essayer d'embrasser la fille et en voulant lui donner une claque, elle l'a raté et m'a malheureusement frappé." De son côté, le Belge se disait: "Quel rigolade... Au prochain tunnel, je refais le bruit du baiser et je donne une autre baffe a cet abruti de Français !!!"

c'est un vieux juif qui monte dans un avion en partance pour le moyen orient, et qui par les hasards parfois désastreux des aléas de la numérotation des places des fauteuils dans les avions, se retrouve dans la rangée du milieu, exactement entre deux arabes, en partance eux aussi pour le moyen orient. Le vieux juif, qui a une certaine habitude de l'avion et aime avoir ses aises, commence par se déchausser, immédiatement après avoir bouclé sa ceinture, ceci bien évidemment sous le regard agacé des deux arabes. Peu de temps après le décollage, l'arabe situé à la droite du vieux juif se tourne vers lui, crache un gros mollard bien vert dans sa chaussure droite, et lui dit d'un ton qui ne supporte pas la réplique " vas me chercher un jus d'orange !!" Ce à quoi le vieux juif ne répond rien. et un peu triste, il se lève et va chercher un jus d'orange pour son voisin. Encore un peu de temps après, c'est au tour de son voisin de gauche de cracher dans sa chaussure de gauche, et de lui demander un jus d'orange (par allah !) Le vieux juif s'exécute, avec le même air un peu triste rappelant les pires instants de la Shoah et du ghetto de Varsovie. Il ramène un second jus d'orange pour son voisin, et se rassoit entre les deux arabes. Encore un peu de temps après, le vieux juif prend la parole et dis ces mots : "Ecoutez les amis, je sais que depuis plusieurs siècles nos deux peuples sont en guerre. Il se trouve qu'à vous deux vous êtes supérieurs en nombre, par rapport à moi qui suis seul. Mais c'est une situation temporaire. Voyez vous, nous allons faire une escale à Tel Aviv dans une bonne demi douzaine d'heure, et il y a fort à parier que cette situation ne saurait durer. Aussi ne devrions nous pas nous comporter comme des êtres civiliser, tenter un camp David aérien, et surtout ne pas passer le restant du voyage, vous à cracher dans mes chaussures, et moi à vous ramener des jus d'orange dans lesquels je pisse"

Dans un restaurant québécois très chic, un homme a un besoin urgent d'aller aux toilettes. Hélas, toutes les cabines sont occupées. Le maître d'hôtel, compatissant, lui offre d'utiliser la salle des dames. Attention, lui dit-il, il ne faut pas toucher aux boutons, à gauche, sur le mur, identifiés: E.C., A.C.,H.P., et E.T.A. Promis. Promis. Merci. Et l'homme disparaît derrière la porte. Une fois qu'il a satisfait la partie la plus urgente de ses besoins, plus détendu, il commence à lire les lettres sur les boutons. Et sa curiosité l'emporte. Il appuie sur le bouton identifié E.C. Immédiatement, un jet d'EAU CHAUDE lui caresse doucement le siège. Mon Dieu, pense-t-il, les femmes sont gâtées. Il presse ensuite le bouton suivant identifié A.C. et un souffle d'AIR CHAUD lui assèche le derrière. Waow! Hé! Hé! Magnifique Enhardi par ce succès il presse ensuite le bouton identifié H.P. et très lentement une large HOUPPETTE de POUDRE parfumée lui tapote délicatement le siège. Merveilleux! Il décide donc d'essayer le dernier bouton identifié E.T.A.%$"#1|45(-(((*&% Il se réveille sur un lit d'hôpital. Confus et ébranlé il sonne l'infirmière: Qu'est-ce qui m'est arrivé? Bien, vous étiez dans les toilettes du Chic Grand Restaurant et vous avez appuyé sur des boutons interdits. Mais voyons. Chaque bouton me procurait des sensations merveilleuses... Oui, oui, c'est vrai, mais le dernier, identifié par les lettres E.T.A. signifie Enlève Tampax Automatique. Au fait, votre pénis est sous votre oreiller ....

C'est 2 belges qui font une balade en bicyclettes. L'un descend de sa bicyclette et se met à dégonfler ses 2 pneus. * Mais qu'est-ce que tu fabriques? Demande son copain. * Mon siège est trop haut, lui répond l'autre. Aussitôt, celui-ci descend de sa bicyclette, met son siège à la place de son guidon et son guidon à la place de son siège. Son ami lui demande à son tour : * Et toi? Que fais-tu? * Je retourne chez moi, t'es trop con !
Image

Répondre

Revenir à « Histoires drôles !!! »