JF 25 ans, SEP officelle

Si tu viens d'arriver, nous te remercions de nous faire l'honneur de ton premier message (post) pour te présenter.

L'équipe du forum se fera un plaisir de t'accueillir et t'ouvrira les portes des autres sections de ce forum.
Shysee
Débutant(e)
Messages : 13
Inscription : 10 nov. 2011, 19:28
Localisation : Val de marne
Contact :

JF 25 ans, SEP officelle

Messagepar Shysee » 10 nov. 2011, 22:43

Bonsoir à tous,

Je m'appelle Christelle, j'aurais 26 ans en janvier. J'aimerais prendre le temps de raconter ma petite histoire... je crois qu'ici je trouverais peut-être l'écoute dont j'ai besoin.

Ma mère a été diagnostiquée SEP il y a environ 7-8 ans, assez tard donc, suite à quelques poussées sous forme de troubles sensitifs. Souffrant de dépression et d'idées suicidaires, les traitements par interférons ont été proscrits. Elle a donc essayé la Copaxone quelques temps, qu'elle n'a pas tolérer. Aujourd'hui elle n'a plus de traitement de fond, et compense avec l'Imurel.
Depuis son diagnostic, sa maladie n'a pas particulièrement évolué, bien que les symptômes invisibles restent présents, comme la fatigue, ou les pertes d'équilibres dont elle se plaint quotidiennement.

Mes premières poussées se sont manifestées en 2007, des symptômes très similaires à ceux de ma mère : Fourmillement, engourdissement, baisse de la sensibilité du toucher durant plusieurs semaines à quelques mois. Cette sensation se répandait sur quasiment tout le corps : mains, bras, ventre, hanche, cuisses, molets, pieds.
Je ne m'inquiétais pas trop à l'époque, mettant tout cela sur le dos du stress. J'ai tout de même pris rdv avec le neurologue de ma mère, qui m'a donc fait passé mes premiers IRM. Il n'y croyait pas trop, et les lésions déjà présentes étaient bien trop discrètes. Les symptômes ont fini par disparaitre seuls, je me suis remise à ma petite routine et j'ai fini par oublier cet épisode.

2011, quatre ans plus tard, très mauvaise année sur tout les plans.
Mai, je perds brutalement ma grand mère bien aimée d'un AVC. Un gros choc pour la famille, la même semaine mon copain me quitte après 3 ans de relation, car réconforter les autres ce n'est pas son truc. La semaine suivante, je perd mon travail... moralement rien ne va mais j'essaie de ne pas trop m'effondrer.
Juillet, nouvelle poussée très semblable aux autres, mais plus intense. Cette fois je panique, il y a un problème c'est évident. Je retourne chez le neuro, toujours septique, qui me prescrit du Rivotril pour calmer ma poussée et je refais des IRM debut août.
Résultats limpides cette fois, plusieurs lésions sont présentes sur cerveau et la moelle. Je n'ai revu le neuro qu'en septembre.

Début septembre je suis inquiète, il y a le diagnostic a officialisé et puis ce retard qui me stresse depuis une bonne semaine. Mon neuro apprend la nouvelle et me parle des différents traitements que je ne connais que très peu à ce moment. Il me demande : "Comptez-vous avoir des enfants dans les 2 ou 3 prochaines années ?"
Et là je tombe de haut... comment savoir ? J'ai 25 ans, aucun enfant. J'apprends que les traitements ne sont pas compatibles avec une grossesse. Si je commence un traitement, je dois mettre de coté l'idée d'avoir un enfant dans les 2 ou 3 prochaines années. Un gros choc de plus pour moi.
En sortant de la consultation, je ne pouvais attendre plus longtemps pour faire un test de grossesse. Résultat positif, je m'effondre, le sors s'acharne.
Oui j'ai 25 ans, je suis célibataire, pas d'homme, pas de papa. Je n'ai pas d'emploi, j'ai du retourner vivre chez ma mère et je viens tout juste d'apprendre que j'ai une SEP. Pourquoi ce choix devait-il arrivé à ce moment ? la question qui s'impose : tenter de commencer à construire ma famille seule ou tenter de ralentir la maladie dès maintenant ? Je n'ai rien à apporter à cet enfant, j'aurais voulu qu'il soit au moins créer dans l'amour. Je ne sais même plus comment m'occuper de moi, alors comment m'occuper de lui sans rien, ni personne ? Ce choix me brise le coeur, peu importe la décision, les conséquences seront douloureuses.

J'ai contacté un gynéco près de chez moi puis j'ai décidé de faire une IVG médicamenteuse après quelques jours de réflexion. Ce fut très difficile, mais j'étais certaine que tout s'était passé comme il le fallait. 15 jours plus tard, je me présente à ma visite de contrôle mais le gynéco n'est pas là. Je patiente une bonne demi heure et tente de le joindre, sans succès. Je ne comprends pas. Je commence sérieusement à m'inquiéter car les symptômes de grossesse n'ont pas cesser. Je rappelle quelques jours plus tard, il m'apprend soudainement qu'il est en vacances ! Je tente alors de contacter un autre médecin, qui ne semble pas motivé pour me recevoir. Je ne sais plus ou m'adresser, je panique et décide d'aller à l’hôpital. Heureusement, certains sont consciencieux et font bien leur travail. Ils m'ont tout de suite prise en charge, prise de sang, écho... J'étais toujours enceinte, grossesse évolutive, j'arrivais à mon 3e mois. Et oui ! j'ai appris que le gynéco sur lequel j'étais tombé était un "charlatant", qui a pour habitude de laisser ses patientes dans la détresse. Une fois que le chèque est encaissé, ce n'est plus son histoire. Une semaine plus tard j'étais hospitalisée pour pratiquer une IVG par aspiration.
Aujourd'hui, ce cauchemar doit être terminé, je dois le vérifier la semaine prochaine. Les symptômes de grossesse ont disparu depuis quelques jours. Je n'ai toujours pas commencer la Copaxone, j'attends le feu vert de la sécu pour acheter mes premières seringues :s

Mais je ne me sens pas bien, j'ai peur de ce traitement, peur de l'avenir, peur de regretter encore...
Tout est flou, du haut de mes 25 printemps, je ne sais plus comment me construire, comment vivre avec tous ça. J'avais déjà beaucoup de cicatrices, et tellement de nouveaux bagages à ajouter maintenant. Je ne sais pas comment porter tout cela, je ne sais pas qui voudra m'y aider. Je ne sais plus par ou commencer et comment parvenir à ma propre paix intérieur. J'ai beaucoup trop de colère en moi.

Mes rapports avec les autres sont de plus en plus difficiles, et ce sont aggravés lorsque j'ai compris que j'étais malade. Je ne veux pas que l'on me plaigne, mais j'ai besoin d'être mieux comprise, qu'ils connaissent mieux ce qui me nargue. Et pour beaucoup de personne, ça n'a pas été le cas. Beaucoup m'ont tourné le dos, ne voulant pas entendre parler de mes problèmes.

Je vais m'arrêter là. Je ne sais pas qui sera suffisamment courageux pour lire mon récit, je le remercie d'avance. Concernant la SEP, je n'ai que l'exemple de ma mère. Et je me sens seule. J'aimerais discuter avec de nouvelles personnes. Connaître aussi vos histoires, vos ressentis, comment vous le vivez...

Merci à vous !
Dernière édition par Shysee le 11 nov. 2011, 02:40, édité 5 fois.
Christelle, 26 ans, née d'une maman SEPienne.
Moi-même SEPienne depuis 2007,
Diagnostic posé en août 2011,
Bientôt sous Copaxone.

https://www.facebook.com/purpleye.fr

Avatar de l’utilisateur
fabienne37
Fidèle
Messages : 537
Inscription : 07 déc. 2010, 22:55
Localisation : Carouge (Suisse)
Contact :

Messagepar fabienne37 » 11 nov. 2011, 00:00

Christelle tu as un drôle de destin pas drôle du tout...
l'IVG médoc c'est souvent pas chouette mais bon, c'est fini. Pas de chance avec le mec, non plus.
Je te souhaite de vivre avec ta maman une complicité pas du tout désirée certes mais y a que ça qui va vous coller ensemble, vous êtes deux pour vous battre, comme on dit souvent ici on a pas le choix, la peste ET le choléra...
Je t'envoie plein de courage et de bisous, et ici tu peux vider ton sac tous les jours s'il le faut, c'est un forum très sympa...
Lis des posts un peu au hasard, tu trouveras des expériences variées et souvent ce qui sauve : de l'humour dans les pires situations!
Bisous et désolée si mon discours est maladroit, rien ici n'est facile...
Fabienne bienvnu coeurfeu
SEP diagnostiquée en 2004
TYSABRI depuis juin 2011
Née en colère et c'est ma seule force!

Avatar de l’utilisateur
Nikita
Confirmé(e)
Messages : 133
Inscription : 10 sept. 2011, 17:37
Localisation : Ile de France
Contact :

Messagepar Nikita » 11 nov. 2011, 00:18

Bonsoir Christelle, et courage,

Le vie n'est vraiment pas toujours facile, mais un jour le vent tourne enfin, en tous cas j'en suis convaincue pour l'avoir vécu au long des dernières décennies.

Nous sommes tous malades ici, nous pouvons t'entendre et peut-être te comprendre, et la vie n'a pas toujours été facile non plus pour certains d'entre nous. La souffrance, on connaît aussi.
Pour ceux qui t'ont tourné le dos, ce n'est pas si mal, finalement, c'est qu'ils n'étaient pas intéressants. Tu peux te passer d'eux et avancer.
En attentant qu'enfin tu trouves des choses positives dans ton quotidien, dis toi que le soleil se lève tous les jours, et qu'un jour, on trouve ça génial ... si si, tu verras, j'espère.


--------------
SEP diagnostiquée en 1999, et toujours là ! Super ...
Nikita
Tant qu'on est vivant, tout va bien. Surtout si le chat ronronne.

Avatar de l’utilisateur
isa33
Fidèle
Messages : 712
Inscription : 29 mai 2011, 17:51
Localisation : Léognan, Gironde
Contact :

Messagepar isa33 » 11 nov. 2011, 00:39

coucou Christelle!
ton histoire me rappelle la mienne par certains côtés... J'ai eu la SEP à l'âge de 23ans, dc je comprends tes interrogations... Et comme toi, je suis vite devenue célib car mon fiancé m'a quitté 5mois après le début de la maladie (on peut le mettre avec ton ex!!).
dc, je vais te parler franchement avec mon petit bout d'expérience (8ans et demi au compteur!! lol). Déjà, pr ce qui est d'avoir des enfants, ne te fais pas de soucis!!! Pas besoin de te jeter sur le 1er mec qui passe par peur de rater ta chance!!! lol Tu as tt ton tps!!! Et maintenant, même la conception est compatible avec certains traitements tels q la copaxone et les interférons!! Dc, tu vois, pas d'inquiétude! J'ai 31ans et je ne suis pas "perdue"!! lol Je me donne encore 5ans, ms encore là, c'est ma propre décision!! J'ai une amie qui a 38ans et qui essaie d'en avoir un! Dc, no stress!!!
par contre, je pense q tu as fait le bon choix qt à ton IVG car tu as bcp à encaisser et je pense q'aussi bien physiquement q psychologiquement tu n'es pas apte actuellement à gérer une grossesse seule. Dc, bravo pr avoir eu le courage de prendre cette décision très difficile, surtout vu par quoi tu as dû passer pr le faire...
concernant les "amis" qui désertent, moi aussi je l'ai vécu.... Et oui, qd on a une 20aine d'années, c'est pas glamour d'être malade!! Dc, les gens ont du mal à "supporter" tes pb, à te soutenir et te voient différemment. Bon pas ts, heureusement, ms la grosse majorité... Dc, j'ai dû me refaire des amis qui n'était pas gênés par la SEP. Et tu en rencontreras toi aussi!! Et même mieux, tu auras autour de toi des gens comme ta maman, d'autres sépiens qui te comprendront mieux q personne et qui te seront d'un soutien énorme!!! Il ne faut pas désespérer!! Et pr être totalement honnête, selon l'évolution de ta SEP, tu perdras encore des amis... Je l'ai vu par 2fois après le début de la maladie: il y a 5ans et demi, qd je me suis retrouvée 10mois en fauteuil parce q mon fauteuil "dérangeait" et depuis ces 3 derniers mois parce q ma SEP a énormément évolué et q j'ai passé mon tps à l'hosto... Et ben là, tu compte sur les doigts de la main les amis valides qui prennent de tes nouvelles!!! Ms par chance, il y a la grande famille des sépiens qui est tjs fidèle au poste, et sur qui tu peux tjs compter!!!
c'est pr ça q'il ne faut pas q tu hésite à venir ici qd ça ne va pas et q tu te poses des questions sur n'importe quel aspect de la SEP ou de ta vie! On est là pr ça!!!
et tiens bon, tu vas te découvrir une force insoupçonnée et tu vas en être la 1ère surprise!! C'est le côté positif de la maladie, elle rend plus fort!!
courage ma belle!!! :wink:

ps: tu vois, moi aussi j'ai bcp écrit!! lol
née en 1980
sépienne depuis 2003
sous tysabri depuis mai 2009

Shysee
Débutant(e)
Messages : 13
Inscription : 10 nov. 2011, 19:28
Localisation : Val de marne
Contact :

Messagepar Shysee » 11 nov. 2011, 02:20

Merci à vous pour vos messages et votre accueil.
Et merci à toi Isa pour cette réponse. Non, c'est pas glamour d'être malade !! lool Effectivement je ne me sentais pas capable de m’occuper de cet enfant non désiré, bien que je m'étais promis à 20 ans de jamais refaire d'IVG. Beaucoup trop de choses se mélangent dans ma tête, aujourd'hui. C'était un très mauvais moment pour moi et un choix difficile. Je ne sais pas comment la maladie évoluera chez moi, pour le moment ma poussée estivale est terminée, je me sens physiquement mieux, c'est déjà ça. J'ai eu très peur. Mais moralement je reste au bout du rouleau et ça ne m'aide pas à avancer. J'aimerais, mais ne sais pas encore comment trouver la force de me battre.
J'espère sincèrement que la maladie se calmera avec toi, qu'il s'agit d'une mauvaise période. Tes poussées semblent assez violentes :( je te souhaite beaucoup de courage, et beaucoup de soutien. Le combat continu... je ne veux pas baisser les bras.
Christelle, 26 ans, née d'une maman SEPienne.

Moi-même SEPienne depuis 2007,

Diagnostic posé en août 2011,

Bientôt sous Copaxone.



https://www.facebook.com/purpleye.fr

Avatar de l’utilisateur
bierling beatrice
Passionné(e)
Messages : 1286
Inscription : 19 avr. 2011, 10:15
Ville de résidence : LEMBACH BAS RHIN
Prénom : Béatrice
Localisation : maintenant dans le 67
Contact :

Messagepar bierling beatrice » 11 nov. 2011, 10:39

bienvenu2
Je veux me battre je vais y arriver

Stéphanie2
Accro
Messages : 2069
Inscription : 19 avr. 2011, 17:20
Contact :

Messagepar Stéphanie2 » 11 nov. 2011, 10:47

Bonjour!
ne t'inquiète pas si tu fais "long", tu as beaucoup à expliquer et ça ne nous dérange pas ici :wink:. Tout s'est enchainé très vite pour toi. Moi aussi je pense que tu as pris la bonne décision pour l'IVG, il faut penser à toi et ta santé, c'est l'essentiel. Tu n'as vraiment pas eu de chance et je suis assez admirative de te voir faire face à tout ça.
Tu vas commencer une nouvelle phase, j'espère que le traitement va marcher pour toi. Tu le sais déjà peut être, mais ta sep peut être très différente de celle de ta mère, et les réactions aux traitements sont très différentes d'une personne à l'autre.
Prends soin de toi, statistiquement avec tout ce que tu t'es pris cette année, ça ne peut qu'aller mieux! en tout cas, je te le souhaite de tout coeur!
après plus de 2 ans de bizarreries, enfin un diagnostique en mai 2012
Syndrome de Fatigue Chronique (on dit aussi Encéphalomyélite Myalgique)

Shysee
Débutant(e)
Messages : 13
Inscription : 10 nov. 2011, 19:28
Localisation : Val de marne
Contact :

Messagepar Shysee » 11 nov. 2011, 12:06

@ Fabienne, non je ne trouve pas ton discours maladroit et merci.

@ Stéphanie, oui je sais que ma maladie peut-être complètement différente de celle de ma mère. Je sais bien que chaque cas est unique, et les questions d'autant plus nombreuses, l'incertitude d'autant plus présente... c'est le fouillis dans mon crâne. Merci de ce soutien !
Christelle, 26 ans, née d'une maman SEPienne.

Moi-même SEPienne depuis 2007,

Diagnostic posé en août 2011,

Bientôt sous Copaxone.



https://www.facebook.com/purpleye.fr

Avatar de l’utilisateur
Defcom
Messages : 13826
Inscription : 13 avr. 2010, 19:15
Localisation : Hauts de France (Pas de Calais)
Contact :

Messagepar Defcom » 11 nov. 2011, 12:11

Bonjour et bienvenu2
on ne se laisse pas abattre et on va de l'avant,même si la vie n'est pas toujours rose :wink:
"Lorsque tu fais quelque chose, sache que tu auras contre toi, ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui voulaient le contraire, et l'immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire."

Avatar de l’utilisateur
sev42
Confirmé(e)
Messages : 150
Inscription : 29 juin 2011, 08:16
Localisation : loire
Contact :

Messagepar sev42 » 11 nov. 2011, 17:16

courage. moi aussi je comprend tes interrogations, pour ma part, pour un 2eme enfant, car qd j'ai eu ma fille, je n'avais pas encore la sep. Tu as du traverser une periode bien difficile, dis toi simplement que la roue tourne et qu'avec le temps de meilleures choses t'arriveront. Et puis comme tout le monde me dit: la medecine evolue. qui sait...peut etre que ds quelque années, la sep se vivra "facilement"! gardons espoir!
34 ans diagnostiquée 28 juin 2011. carpe diem

Shysee
Débutant(e)
Messages : 13
Inscription : 10 nov. 2011, 19:28
Localisation : Val de marne
Contact :

Messagepar Shysee » 11 nov. 2011, 21:08

Merci de votre compréhension en tous cas et de me conforter dans mon choix bien qu'au fond je pense que c'était une évidence vu ma situation générale. Cet épisode est encore très récent puisque j'étais toujours enceinte en début de semaine dernière.
Mon objectif à l'heure actuelle est de commencer mon traitement, voir comment je réagis, s'il me convient, et tenter de l'adopter. Je me suis déjà remise à chercher du travail bien que je ne me sente pas tout à fait prête moralement et physiquement, mais il faut vraiment que je m'y remette c'est vital. Je sais pas encore quelle arme il me faut, et comment m'en servir pour partir au combat, je trouverais bien, je l'espère ! Ne pas m'enfermer dans cette lourde déprime.
Christelle, 26 ans, née d'une maman SEPienne.

Moi-même SEPienne depuis 2007,

Diagnostic posé en août 2011,

Bientôt sous Copaxone.



https://www.facebook.com/purpleye.fr

Avatar de l’utilisateur
Nikita
Confirmé(e)
Messages : 133
Inscription : 10 sept. 2011, 17:37
Localisation : Ile de France
Contact :

Messagepar Nikita » 11 nov. 2011, 22:59

Je reviens sur ta présentation pour ne pas envahir celle de Jier.

Je sais que la période actuelle doit être difficile, mais te dire que tu as fais le bon choix vu les circonstances est une première étape.
Il faut maintenant regarder vers l'avenir comme tu le fais, commencer le traitement et te lancer sur le marché du travail. Tu me semble de taille à agir pour te sortir des soucis, tu l'as prouvé ces dernières semaines, bravo !
Que recherches-tu comme travail ? Si tu trouves ma question indiscrète, ne réponds pas et excuse-moi. Mais comme je crois que tu es en Île-de-France, comme moi, peut-être que le réseau des franciliens qui viennent sur ce forum peuvent avoir des pistes pour toi, on ne sait jamais.
Repose-toi bien ce week-end, et courage la semaine prochaine pour ta recherche, tous mes voeux t'accompagnent.
Nikita

Tant qu'on est vivant, tout va bien. Surtout si le chat ronronne.

Avatar de l’utilisateur
isa33
Fidèle
Messages : 712
Inscription : 29 mai 2011, 17:51
Localisation : Léognan, Gironde
Contact :

Messagepar isa33 » 11 nov. 2011, 23:42

alors, moi aussi je vais flatter ton égo!! lol
tes photos sont superbes et tu es vraiment très jolie ma belle!!
née en 1980

sépienne depuis 2003

sous tysabri depuis mai 2009

Shysee
Débutant(e)
Messages : 13
Inscription : 10 nov. 2011, 19:28
Localisation : Val de marne
Contact :

Messagepar Shysee » 12 nov. 2011, 01:31

Merci, Merci et merci ! Vous êtes tous très gentils, c'est vrai que du coup la présentation de jier a été un peu envahie, j'espère qu'il ne m'en voudra pas trop ;) mais c'est lui qui a commencé à vous inciter, quelle mauvaise idée !
Je suis sincèrement touchée par le moindre compliment pour mes photos, c'est une passion, et j'essaie d'être assez exigeante dans mon travail personnel comme professionnel. Et j'ai tendance à me remettre beaucoup en question, en général, les soutiens ont alors beaucoup de valeur à mes yeux.
Pour être plus précise, je suis graphiste donc, pas photographe. Mais c'est étroitement lié. C'est une vocation. Un métier que j'aime énormément. Je recherche un emploi dans les arts graphiques sur Paris principalement, j'aimerai vraiment trouver un poste dans lequel je puisse m'épanouir. J'ai un peu peur de retrouver la pression que j'ai connu dans certaines agences de communications. Mais l'ambiance peut-être très différente d'une entreprise à l'autre. Pour le moment pas grand chose :( mais je commence tout juste mes recherches et jusqu'à présent j'ai toujours fini par trouver, alors je continue, la concurrence est rude !
Christelle, 26 ans, née d'une maman SEPienne.

Moi-même SEPienne depuis 2007,

Diagnostic posé en août 2011,

Bientôt sous Copaxone.



https://www.facebook.com/purpleye.fr

Avatar de l’utilisateur
Defcom
Messages : 13826
Inscription : 13 avr. 2010, 19:15
Localisation : Hauts de France (Pas de Calais)
Contact :

Messagepar Defcom » 12 nov. 2011, 12:08

Shysee a écrit :la même semaine mon copain me quitte après 3 ans de relation

quand on voit le beau brin de fille que tu es,ça donne pas envie de partir... :wink:
"Lorsque tu fais quelque chose, sache que tu auras contre toi, ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui voulaient le contraire, et l'immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire."

Avatar de l’utilisateur
lilibreizh
Fidèle
Messages : 737
Inscription : 12 sept. 2010, 23:35
Localisation : Au pays des elfes
Contact :

Messagepar lilibreizh » 13 nov. 2011, 10:49

bienvenu2
La pluie fait de belles fleurs

Avatar de l’utilisateur
Loutregarou
Habitué(e)
Messages : 79
Inscription : 14 oct. 2011, 10:47
Localisation : 31
Contact :

Messagepar Loutregarou » 17 nov. 2011, 14:18

bienvenue à toi! effectivement tout ca n'est pas rose! on a un peu le même parcours j'ai fait une ivg en aout car tombée enceinte par accident et pas du tout les moyens d"elever un enfant maintenant... puis juste apres une poussée et le diagnostic de SEP est tombé!

N'hésite à venir nous dire comment se passe le traitement, ici tu trouveras de l'ecoute et puis entre sepiens on se comprend un peu!!

moi je dois commencer le bétaferon bientot, j'ai peur car on dit que le traitement cause un état depressif, enfin on verra bien!


a bientot et courage!je vais aller voir tes photos :)

Avatar de l’utilisateur
Lolo
Célébrité
Messages : 9285
Inscription : 29 mars 2005, 19:25
Ville de résidence : Bourgoin-Jallieu
Localisation : Bourgoin-Jallieu, ici il fait plus chaud au moins !!!
Contact :

Messagepar Lolo » 17 nov. 2011, 14:22

bienvnu

Plus il y a de monde et moins il y a de riz (c'est pas ça peut-être ???)

@+
Bizzzzzzzzzzzzzz
Un ami c'est quelqu'un qui sait tout de toi et qui t'aime quand même...

Image

Avatar de l’utilisateur
brimbelle
Fidèle
Messages : 442
Inscription : 09 mai 2011, 14:13
Contact :

Messagepar brimbelle » 17 nov. 2011, 15:47

Lolo a écrit : bienvnu

Plus il y a de monde et moins il y a de riz (c'est pas ça peut-être ???)



Si, si... dans Kolanta ! :D

Bienvenue Shysee, je rejoins les autres avis quant à TA photo et à ton travail. Baisse pas les bras, tu as du talent.
Sois pugnace, c'est nécessaire dans ce milieu (et tant d'autres!) Mon père était graphiste en pub : oui, il faut jouer des coudes :wink:

ps à Loutregarou : Je suis sous Bétaferon depuis septembre, si tu veux qu'on en parle, si tu as des questions, n'hésite pas à venir sur le post Betaferon dans la section traitement, ou me contacter en MP :wink:
"J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé" - Voltaire.

Shysee
Débutant(e)
Messages : 13
Inscription : 10 nov. 2011, 19:28
Localisation : Val de marne
Contact :

Messagepar Shysee » 17 nov. 2011, 17:53

Loutregarou a écrit :bienvenue à toi! effectivement tout ca n'est pas rose! on a un peu le même parcours j'ai fait une ivg en aout car tombée enceinte par accident et pas du tout les moyens d"elever un enfant maintenant... puis juste apres une poussée et le diagnostic de SEP est tombé!

N'hésite à venir nous dire comment se passe le traitement, ici tu trouveras de l'ecoute et puis entre sepiens on se comprend un peu!!

moi je dois commencer le bétaferon bientot, j'ai peur car on dit que le traitement cause un état depressif, enfin on verra bien!


a bientot et courage!je vais aller voir tes photos :)


Merci à toi !
Pour ma part, mon neuro m'a proposé d'essayer plusieurs traitements afin de voir lequel me conviendrait le mieux. Les Interférons me font peur,entre autre pour la même raison que toi, mon moral n'est pas au beau fixe. Je dois me faire évaluer par un psychiatre avant. Je n'ai aucun soutien psychologique à l'heure actuelle, et je sais pourtant que j'en ai réellement besoin, je n'ai plus aucune volonté pas même celle de voir un psy...
De toute façon, tout les traitements me font peur, ils ont tous leurs effets négatifs. A nous de voir lesquels nous correspondent le mieux. Je n'ai toujours pas commencer la Copaxone (1 injection/jour, ça ne m'emballe pas beaucoup) j'attends toujours la sécu et ça commence à être long !

brimbelle a écrit :Bienvenue Shysee, je rejoins les autres avis quant à TA photo et à ton travail. Baisse pas les bras, tu as du talent.
Sois pugnace, c'est nécessaire dans ce milieu (et tant d'autres!) Mon père était graphiste en pub : oui, il faut jouer des coudes Wink


Merci vous êtes tous supers !!
Je n'ai pas encore baisser les bras, changer de vocation serait pour moi la fin du monde ! Actuellement c'est malheureusement la seule chose à laquelle je m'attache encore, et j'y tiens. Alors j'espère trouver rapidement un poste et pouvoir me fixer un nouveau but.

D'ailleurs, à votre avis, faut-il parler de la SEP à son employeur ?? ou est-ce trop risqué ?
Christelle, 26 ans, née d'une maman SEPienne.

Moi-même SEPienne depuis 2007,

Diagnostic posé en août 2011,

Bientôt sous Copaxone.



https://www.facebook.com/purpleye.fr


Revenir vers « Les présentations »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 10 invités