reclassement professionnel qui se passe mal

Avatar de l’utilisateur
sandrinette
Habitué(e)
Messages : 35
Inscription : 20 févr. 2011, 14:28
Contact :

reclassement professionnel qui se passe mal

Messagepar sandrinette » 13 sept. 2011, 22:48

bonsoir,je suis en invalidite 1,j ai beneficie d un reclassement professionnel qui a debute en fevrier.au debut tout se passait bien ma responsable etait sympa,comprehensivemais la lune de miel est terminee!je n arrive pas a trouver ma place au bureau,elle me fait remarquer qu elle est plus efficace quan elle est seule car il faut m apprendre des choses de plus j ai des difficultes de concentration et je suis fatiguee rien qu en travaillant 3 heures tous les jours. je ne sais plus quoi faire car si je demissionne je n aurai droit a rien et avec l invalidite 1 je ne pourrais pas vivre.avez vous des conseils?
CARPE DIEM

Avatar de l’utilisateur
Nikita
Confirmé(e)
Messages : 133
Inscription : 10 sept. 2011, 17:37
Localisation : Ile de France
Contact :

AIDE POSSIBLE ?

Messagepar Nikita » 14 sept. 2011, 00:24

Y a -t-il un comité hygiène et sécurité dans ton entreprise ? Si oui, cela vaut la peine de contacter l'un des membres pour demander que tu bénéficie d'un véritable accompagnement, ou d'une formation pour ton nouveau poste, ou que ta chef actuelle soit tutorée pour apprendre à intégrer une personne en reconversion à cause d'un handicap.

Tu peux aussi demander un rendez-vous avec le médecin du travail, il peut venir sur site pour voir comment est organisé ton apprentissage du nouveau poste, et il peut formuler des observations à l'attention de ton employeur, ou demander l'intervention d'un ergonome qui viendra faire une étude de poste, et délivrer ses préconisations pour ton insertion dans ta nouvelle fonction. Il est là pour te protéger.

Bref, ne te laisse pas faire, ni piéger par ta chef : ton problème n'est pas la situation de ta chef qui se permet de te faire des remarques sur ce qui est de sa responsabilité, c'est à dire t'apprendre des choses ; par contre, son vrai problème à elle, c'est bien d'assurer la mission qui lui est confiée : t'apprendre, pour te permettre t'intégrer dans un nouveau poste, à TERME, c'est à dire, pas en peu de temps.
Si elle ne sait pas, ou ne peut pas te former car elle manquerait de temps, par exemple, propose lui un entretien avec son hiérarchique pour qu'elle expose ses difficultés à elle et les difficultés que te pose son timing trop juste, afin qu'une solution soit recherchée. Il est plus que normal que ta formation prenne du temps.

Que cette personne te dise qu'elle est plus efficace quand tu n'es pas là est honteux et irresponsable ! En fait, elle se montre là inefficace dans la mission qu'on lui a confié (te tutorer et te former), je la trouve bête et bornée. Mais on ne peut pas lui dire, sinon, c'est la fin, il faut donc agir plus subtilement en se faisant soutenir.

Courage, un reclassement ça ne se fait pas en claquant des doigts, il est de la responsabilité de ton entreprise de l'organiser et de le rendre possible :
- en expliquant à ta hiérarchique qu'elle est sa mission, (et ce n'est pas en tous cas de te faire des remarques démoralisantes !),
- en lui fixant des temps à te consacrer,
- en prévoyant un planning d'acquisition des connaissance avec un contenu pour chaque étape,
- en vérifiant à chaque étape si ta chef a bien consacré le temps adéquat pour te faire acquérir le programme prévu par la phase concernée ...

et si elle n'a pas respecté le programme, elle doit pouvoir expliquer les raisons. Si c'est de son fait, à l'entreprise de faire rectifier le tir, et si c'est à cause de tes soucis de santé, à l'entreprise d'adapter le programme à ton handicap. A l'impossible nul n'est tenu, ne te sent ni coupable, ni responsable.

Si ta chef estime qu'elle n'a pas les moyens en temps de te former, c'est à sa hiérarchie qu'elle doit le dire, c'est SA responsabilité, pas la tienne ; c'est à elle de demander les moyens en temps pour te former, ou les moyens humains.

Tu peux aussi contacter les délégués du personnel si ta chef ne donne pas suite à ta suggestion de voir son hiérarchique pour lui faire part des difficultés qu'elle rencontre pour te former, et du préjudice que cela te cause.

Soyons clairs : si elle adopte cette attitude, ça peut être interprété comme un début de harcèlement dont tu es victime, elle n'a pas à te faire ce genre de remarques, ni a essayer de te déstabiliser, et se doit d'être dans une attitude aidante et pédagogique, et ne pas se complaire dans ses récriminations stériles, car toi, tu ne peux rien faire pour l'aider à la sortir de là.

Ne te laisse pas faire, fais toi aider par : comité hygiène et sécurité, assistante sociale dépendant de l'entreprise, médecin du travail.

Je sais que c'est fatigant, mais il faut vite stopper l'attitude de ta chef, la recadrer avant qu'elle te transforme en victime, ce qui aurait une mauvaise conséquence sur ta santé.

Ta mission est de préserver ta santé, de travailler le mieux que tu peux DANS DE BONNES CONDITIONS et avec les moyens qu'on te donne !
Sa mission est de te former correctement et honnêtement pour te donner les moyens de bien travailler, pas de t'esquinter. Son attitude actuelle est déloyale envers toi, et envers l'entreprise.

Bon courage, et tiens nous au courant.
Nikita
Tant qu'on est vivant, tout va bien. Surtout si le chat ronronne.

Avatar de l’utilisateur
Nikita
Confirmé(e)
Messages : 133
Inscription : 10 sept. 2011, 17:37
Localisation : Ile de France
Contact :

Messagepar Nikita » 14 sept. 2011, 00:34

Avec mes excuses : je viens seulement de voir le message de Virgin qui demande que l'on écrive en taille "grand", je recopie donc ma réponse en "grand".
------------------
Y a -t-il un comité hygiène et sécurité dans ton entreprise ? Si oui, cela vaut la peine de contacter l'un des membres pour demander que tu bénéficie d'un véritable accompagnement, ou d'une formation pour ton nouveau poste, ou que ta chef actuelle soit tutorée pour apprendre à intégrer une personne en reconversion à cause d'un handicap.

Tu peux aussi demander un rendez-vous avec le médecin du travail, il peut venir sur site pour voir comment est organisé ton apprentissage du nouveau poste, et il peut formuler des observations à l'attention de ton employeur, ou demander l'intervention d'un ergonome qui viendra faire une étude de poste, et délivrer ses préconisations pour ton insertion dans ta nouvelle fonction. Il est là pour te protéger.

Bref, ne te laisse pas faire, ni piéger par ta chef : ton problème n'est pas la situation de ta chef qui se permet de te faire des remarques sur ce qui est de sa responsabilité, c'est à dire t'apprendre des choses ; par contre, son vrai problème à elle, c'est bien d'assurer la mission qui lui est confiée : t'apprendre, pour te permettre t'intégrer dans un nouveau poste, à TERME, c'est à dire, pas en peu de temps.
Si elle ne sait pas, ou ne peut pas te former car elle manquerait de temps, par exemple, propose lui un entretien avec son hiérarchique pour qu'elle expose ses difficultés à elle et les difficultés que te pose son timing trop juste, afin qu'une solution soit recherchée. Il est plus que normal que ta formation prenne du temps.

Que cette personne te dise qu'elle est plus efficace quand tu n'es pas là est honteux et irresponsable ! En fait, elle se montre là inefficace dans la mission qu'on lui a confié (te tutorer et te former), je la trouve bête et bornée. Mais on ne peut pas lui dire, sinon, c'est la fin, il faut donc agir plus subtilement en se faisant soutenir.

Courage, un reclassement ça ne se fait pas en claquant des doigts, il est de la responsabilité de ton entreprise de l'organiser et de le rendre possible :
- en expliquant à ta hiérarchique qu'elle est sa mission, (et ce n'est pas en tous cas de te faire des remarques démoralisantes !),
- en lui fixant des temps à te consacrer,
- en prévoyant un planning d'acquisition des connaissance avec un contenu pour chaque étape,
- en vérifiant à chaque étape si ta chef a bien consacré le temps adéquat pour te faire acquérir le programme prévu par la phase concernée ...

et si elle n'a pas respecté le programme, elle doit pouvoir expliquer les raisons. Si c'est de son fait, à l'entreprise de faire rectifier le tir, et si c'est à cause de tes soucis de santé, à l'entreprise d'adapter le programme à ton handicap. A l'impossible nul n'est tenu, ne te sent ni coupable, ni responsable.

Si ta chef estime qu'elle n'a pas les moyens en temps de te former, c'est à sa hiérarchie qu'elle doit le dire, c'est SA responsabilité, pas la tienne ; c'est à elle de demander les moyens en temps pour te former, ou les moyens humains.

Tu peux aussi contacter les délégués du personnel si ta chef ne donne pas suite à ta suggestion de voir son hiérarchique pour lui faire part des difficultés qu'elle rencontre pour te former, et du préjudice que cela te cause.

Soyons clairs : si elle adopte cette attitude, ça peut être interprété comme un début de harcèlement dont tu es victime, elle n'a pas à te faire ce genre de remarques, ni a essayer de te déstabiliser, et se doit d'être dans une attitude aidante et pédagogique, et ne pas se complaire dans ses récriminations stériles, car toi, tu ne peux rien faire pour l'aider à la sortir de là.

Ne te laisse pas faire, fais toi aider par : comité hygiène et sécurité, assistante sociale dépendant de l'entreprise, médecin du travail.

Je sais que c'est fatigant, mais il faut vite stopper l'attitude de ta chef, la recadrer avant qu'elle te transforme en victime, ce qui aurait une mauvaise conséquence sur ta santé.

Ta mission est de préserver ta santé, de travailler le mieux que tu peux DANS DE BONNES CONDITIONS et avec les moyens qu'on te donne !
Sa mission est de te former correctement et honnêtement pour te donner les moyens de bien travailler, pas de t'esquinter. Son attitude actuelle est déloyale envers toi, et envers l'entreprise.

Bon courage, et tiens nous au courant.
_________________
Nikita

Tant qu'on est vivant, tout va bien. Surtout si le chat ronronne.

Avatar de l’utilisateur
bierling beatrice
Passionné(e)
Messages : 1406
Inscription : 19 avr. 2011, 10:15
Ville de résidence : LEMBACH BAS RHIN
Prénom : Béatrice
Localisation : maintenant dans le 67
Contact :

Messagepar bierling beatrice » 14 sept. 2011, 08:51

C'est vraiment de la discrimination , si elle n'arrive pas à te former , elle n'est peut être pas à sa place la bonne femme . Ne pas se laisser faire .Du temps ou je travaillais encore je passais souvent par la direction sans passer par mes chefs , cela ne plaisait pas mais c'était efficace? de plus la direction n'était souvent pas au courant de la façon dont les employés étaient traités
Je veux me battre je vais y arriver

Avatar de l’utilisateur
sandrinette
Habitué(e)
Messages : 35
Inscription : 20 févr. 2011, 14:28
Contact :

Messagepar sandrinette » 14 sept. 2011, 21:45

bonsoir a tous,voila j ai parle avec le president de l association car ma responsable qui est benevole etait absente aujourd hui .je lui ai tout dit,et que je n en pouvais plus.je suis en arret depuis ce soir et j ai emporte mes affaires.je pense qu il va lui dire 2 mots mais je ne pense pas que ca change grand chose,ce n est pas le genre de personne a se remettre en question...j ai averti la cellule de maintien dans l emploi et je vais prendre rendez vous avec la medecine du travail.on verra bien ce qu il arrivera,en tous cas elle va l avoir mauvaise mais j etais vraiment a bout...
CARPE DIEM

Avatar de l’utilisateur
Nikita
Confirmé(e)
Messages : 133
Inscription : 10 sept. 2011, 17:37
Localisation : Ile de France
Contact :

reclassement

Messagepar Nikita » 14 sept. 2011, 23:12

Il faut te remettre de tes émotions et te faire aider comme tu as commencé à le faire. Repose toi et récupère des forces.
Ne te décourage pas, une mauvaise expérience se surmonte, la vie ne va pas s'arrêter parce que tu es tombée sur une personne incompétente.
Le médecine du travail va certainement t'aider.
Tiens nous au courant, courage.
Nikita

Tant qu'on est vivant, tout va bien. Surtout si le chat ronronne.

Avatar de l’utilisateur
sandrinette
Habitué(e)
Messages : 35
Inscription : 20 févr. 2011, 14:28
Contact :

Messagepar sandrinette » 16 sept. 2011, 22:41

Bonsoir tout le monde,je viens vous donner des nouvelles.Ma responsable m a appelle ce matin pour qu on se rencontre cet apres midi.Le debut de l entretien a ete tendu et anime mais j ai enfin trouve la force et le courage de l affronter...
Je lui ai dit ce que je ressentais et apparement elle a compris.Je reprends le boulot lundi et j espere que nous allons repartir sur de bonnes bases.
Merci encore pour votre soutien:)
CARPE DIEM

Avatar de l’utilisateur
Nikita
Confirmé(e)
Messages : 133
Inscription : 10 sept. 2011, 17:37
Localisation : Ile de France
Contact :

Bravo

Messagepar Nikita » 17 sept. 2011, 01:39


Bravo Sandrinette !
Ce n'est pas facile de faire face à une telle situation mais c'est super de ne pas avoir laissé traîner !

Tu es dans ton bon droit, tu as eu raison de ne pas continuer à subir la situation, parfois, on est trop bien élevée et on laisse dire, mais malheureusement, ça peut nous retomber dessus. Surtout en situation professionnelle, il faut se faire respecter, en douceur si c'est possible, plus directement si il n'y a pas d'autre choix.
Bon week-end en attendant la reprise, et je penserais à toi lundi, courage, sois conciliante, mais ferme et vigilante, si elle dérape, remet la courtoisement dans les clous.
Nikita

Tant qu'on est vivant, tout va bien. Surtout si le chat ronronne.

Avatar de l’utilisateur
sandrinette
Habitué(e)
Messages : 35
Inscription : 20 févr. 2011, 14:28
Contact :

Messagepar sandrinette » 17 sept. 2011, 13:58

Merci Nikita et bon week end a toi aussi:)
CARPE DIEM


Revenir vers « Vie professionnelle »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités