Rupture conventionnelle

Avatar de l’utilisateur
brimbelle
Fidèle
Messages : 442
Inscription : 09 mai 2011, 14:13
Contact :

Rupture conventionnelle

Messagepar brimbelle » 07 sept. 2011, 17:15

Bonjour,

J'ai besoin de vos conseils avisés, de vos lumières, votre savoir, votre sentiment "extérieur"... votre expérience peut-être, en temps qu'employé ou employeur...

Je compte changer de travail, du tout au tout.
Je suis actuellement salariée sédentaire, à 40km de chez moi, en 35h hebdo. Et voilà qu'avec mon mari, nous souhaitons monter notre affaire.

Il est hors de question de démissionner. Donc je souhaite proposer une rupture conventionnelle à mon employeur actuel.
Le hic: je ne sais pas par quel bout le prendre et l'annoncer.

Lui dire que je préfère qu'on arrête notre collaboration maintenant afin qu'il n'essuie pas des arrêts maladies à répétition (je commence dans quelques jours Bétaféron), et donc lui dévoiler ma patho?
Ou alors lui expliquer mon projet, qui en plus ne sera pas dans le même département?
:?:

Je me pose cette question car je sais pertinemment que mon employeur me demandera le pourquoi du comment, surtout que j'ai des responsabilités dans mon poste et que nous ne sommes que 2 employées.
Les 2 raisons évoquées sont véridiques et s'entrelacent.
Je souhaite être transparente avec mon boss, mais pas me tirer une balle dans le pied!

Je respecte beaucoup mon employeur, et de ce fait je veux que les choses se passent bien et dans la confiance mutuelle.
Mais je veux que les choses aillent vite aussi, car je vais avoir besoin de plusieurs mois pour mettre en place notre nouvelle vie!

A vous lire et mille mercis




tag : reconversion, vie professionnelle, démission, rupture conventionnelle
"J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé" - Voltaire.

Stéphanie2
Accro
Messages : 2069
Inscription : 19 avr. 2011, 17:20
Contact :

Messagepar Stéphanie2 » 07 sept. 2011, 18:59

je ne pense pas pouvoir t'aider, mais pourquoi est il hors de question pour toi de démissionner ?
sinon à mon avis l'état de santé doit suffire comme justificatif, mais je ne suis surement pas la mieux placée pour te renseigner.
après plus de 2 ans de bizarreries, enfin un diagnostique en mai 2012
Syndrome de Fatigue Chronique (on dit aussi Encéphalomyélite Myalgique)

Avatar de l’utilisateur
Laurence67
Fidèle
Messages : 336
Inscription : 19 juin 2011, 20:16
Localisation : Alsace
Contact :

Messagepar Laurence67 » 07 sept. 2011, 19:03

Si j'étais à ta place je lui dirais la vérité, il peut entendre et comprendre ta situation.

N'importe qui même sans problèmes de santé peut avoir envie de changement dans sa vie professionnel.

C'est ta vie, un choix qui t'est légitime.

Nous ne signons pas un contrat pour la vie avec un employeur même s'il est super sympa.

T'inquiète, il retrouvera bien quelqu'un pour te remplacer.

Avatar de l’utilisateur
Lelette
VIP
Messages : 4361
Inscription : 17 janv. 2009, 19:28
Localisation : Eure-et-Loir
Contact :

Messagepar Lelette » 07 sept. 2011, 21:11

Il me semble aussi que lui apprendre ta maladie et lui dire que tu as besoin de t'occuper de toi, tout en lui épargnant les désagréments des congés maladie me semble une meilleure option que lui dire : je vais jouer dans la même cours que vous !

Ceci dit, rien ne l'oblige à accepter une rupture conventionnelle (ou un licenciement). L'idéal serait que tu te trouves un remplaçant...

En tout cas, je trouve que ta démarche est super positive. Je croise les doigts pour toi !

Avatar de l’utilisateur
PatrickS
Passionné(e)
Messages : 1584
Inscription : 10 mai 2010, 15:38
Contact :

Messagepar PatrickS » 07 sept. 2011, 21:35

Bonsoir,

En tant que patron, je préfère qu'on me dise la vérité plutôt que de chercher des faux prétextes. On apprends de toute façon la vérité plus tard et on a alors le temps de maudire l'ex employé.
Dis lui que tu souffres de sep et que tu veux arrêter, vu qu'il va y avoir des arrêts à répétition. Et si, comme le sugère Lelette, tu trouves un(e) remplaçant(e), c'est l'idéal.

Patrick
Un jour à la fois
SEP primaire progressive depuis 2002
Aucun traitement
Régime Seignalet depuis mars 2OO9

Avatar de l’utilisateur
Laurence67
Fidèle
Messages : 336
Inscription : 19 juin 2011, 20:16
Localisation : Alsace
Contact :

Messagepar Laurence67 » 07 sept. 2011, 21:42

Laurence67 a écrit :Si j'étais à ta place je lui dirais la vérité, il peut entendre et comprendre ta situation.

N'importe qui même sans problèmes de santé peut avoir envie de changement dans sa vie professionnel.

C'est ta vie, un choix qui t'est légitime.

Nous ne signons pas un contrat pour la vie avec un employeur même s'il est super sympa.

T'inquiète, il retrouvera bien quelqu'un pour te remplacer.


oups désolé, j'étais un peu hors sujet du" licenciement conventionnel"
je vais tout à fait dans le sens de Patrick

Avatar de l’utilisateur
brimbelle
Fidèle
Messages : 442
Inscription : 09 mai 2011, 14:13
Contact :

Messagepar brimbelle » 08 sept. 2011, 12:29

Merci pour vos réponses rapides :wink:

@ Stéphanie : Si je démissionne, je n'ai pas le droit aux indemnitées du chômage. Or comme l'affaire devrait se monter au début de l'été prochain, je n'aurai aucune rentrée d'argent d'ici le 1er trimestre de la création (ah oui, c'est une création notre projet, pas une reprise). Il est bien évident que si j'avais un an de salaire sur mon compte, je démissionnerai :wink:

@ Laurence : La vérité, oui, cela a toujours été clair dans ma tête. Et ces deux raisons sont réelles. En outre, je sais bien que je suis remplaçable. Heureusement :) mais ça prendra du temps. Et mon temps, je ne veux plus le gaspiller :wink:

@ Lelette : Tu as raison sur le fait qu'il prenne mal (peut-être) que l'on "joue dans la même cour" Je n'y avais pas pensé... Qui plus est, l'orgueil étant son vilain défaut.
Quant au fait de trouver moi-même un(e) remplaçant(e)...impossible: il faudrait que je me transforme en cabinet de recrutement et que j'envoie l'élu en formation ou que je le garde sous mon aile pendant 2 mois. Et ça, ben c'est le boulot du Boss :wink:
Merci pour tes encouragements bienveillants ange1

@ Patrick : J'espérais bien que tu me répondrais en tant qu'employeur :wink: Merci. Nous avons déjà discuté sur le tchat, et je pense que tu as relevé que j'aimais jouer des coudées franches. Je ne compte donc rien cacher à mon patron, car les 2 raisons sont véritables, importantes et valables selon moi.
Mais à vous lire, je prends conscience qu'il est plus judicieux de lui déclarer ma sep et les dommages collatéraux qu'elle engendrera et que, de fait, il subira.

Bizaplus
"J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé" - Voltaire.

Avatar de l’utilisateur
PatrickS
Passionné(e)
Messages : 1584
Inscription : 10 mai 2010, 15:38
Contact :

Messagepar PatrickS » 08 sept. 2011, 15:34

Bonjour,

Personnellement, je jouerai l'honnêteté (maladie), mais il n'a pas besoin de tout savoir (même genre de travail). :)

Patrick
Un jour à la fois

SEP primaire progressive depuis 2002

Aucun traitement

Régime Seignalet depuis mars 2OO9

Avatar de l’utilisateur
brimbelle
Fidèle
Messages : 442
Inscription : 09 mai 2011, 14:13
Contact :

Messagepar brimbelle » 12 sept. 2011, 12:06

PatrickS a écrit :[size=18]Bonjour,

Personnellement, je jouerai l'honnêteté (maladie), mais il n'a pas besoin de tout savoir (même genre de travail). :)

Patrick

Bonjour,
Oui je vais lui expliquer mes raisons médicales. Point.
Côté professionnel, je le garde pour moi pour le moment. De toute façon, nous ne jouerons pas exactement dans la même cour : moi je vais changer complètement de branche!

Ah au fait! Vendredi j'ai éclaté de rire et pensé à vous: au courrier (au boulot) il y avait une candidature (cv+lettre de motivation)
Je ne sais pas s'il s'agit d'une candidature spontannée :roll: car il y a écrit cette phrase "...je souhaite m'investir pleinement dans le post que vous proposez."
Vous remarquerez que le verbe est au présent!

Deux options: soit le Boss suspecte quelque chose et protège déjà ses arrières ; soit la candidate est super gonfflée :lol:
Quoiqu'il en soit, moi ça m'arrange![/size]

@plus :wink:
"J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé" - Voltaire.


Revenir vers « Vie professionnelle »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité