Comprendre son IRM

Avatar de l’utilisateur
Ptitepat67
Fidèle
Messages : 320
Inscription : 08 juin 2017, 11:22
Ville de résidence : Charleville- Mézières (Ardennes)
Prénom : Patricia
Ma présentation : 51 ans. Poussées 2001, 2006, 2017.
Aubagio de Juin à Novembre 2017.
Contact :

Comprendre son IRM

Messagepar Ptitepat67 » 03 févr. 2018, 14:46

Bonjour à toutes et tous,

J'aurais besoin de vos lumières pour une petite explication des résultats de mon irm cérébrale reçus ce jour. Je vois le neurologue le 19 mais d'ici là je vais me poser plein de questions.....

Alors il est écrit :

Apparition d'un hypersignal frontal droit.
Stabilité des autres hypersignaux.
Pas de prise de contraste en faveur d'une lésion active.

En Mai dernier c'était :

Trois hypersignaux avec une très discrète prise de contraste de la lésion frontale gauche pouvant être compatible avec une lésion active.

J'ai du mal à comprendre ce que représente un hypersignal. C'est une nouvelle lésion ? Pourtant pas de prise de contraste...

Merci pour votre éclairage...

lélé
Accro
Messages : 2517
Inscription : 17 sept. 2015, 07:08
Contact :

Re: Comprendre son IRM

Messagepar lélé » 03 févr. 2018, 14:54

Pas de prise c qu'elle est pas active

cherif
Débutant(e)
Messages : 3
Inscription : 02 févr. 2018, 21:13
Ville de résidence : beauvais
Prénom : cherif
Ma présentation : cherif. sep etfranchement une sep.
Contact :

Re: Comprendre son IRM

Messagepar cherif » 03 févr. 2018, 16:31

pas de nouvelle possèe de sep :)

Avatar de l’utilisateur
Ptitepat67
Fidèle
Messages : 320
Inscription : 08 juin 2017, 11:22
Ville de résidence : Charleville- Mézières (Ardennes)
Prénom : Patricia
Ma présentation : 51 ans. Poussées 2001, 2006, 2017.
Aubagio de Juin à Novembre 2017.
Contact :

Re: Comprendre son IRM

Messagepar Ptitepat67 » 03 févr. 2018, 16:51

Ok merci. Pas active mais nouvelle lésion ? Un nouvel hypersignal correspond-t-il à une nouvelle lésion ? C'est vraiment très complexe...

lélé
Accro
Messages : 2517
Inscription : 17 sept. 2015, 07:08
Contact :

Re: Comprendre son IRM

Messagepar lélé » 03 févr. 2018, 20:36

Je veux pas dire de bêtises mais je dirais qu'il y a eu un incident technique lol
Mais tu ne l'as peut être pas ressenti

En tous cas au jour de l'IRM pas de poussées active
Le nombre de plaques ne veut rien dire
Le lieu de l'hypersignal par contre je sais pas ce que ça représente
J'avais vu passer un dessin il y a plus d'un an qui expliquait chaque partie du cerveau ce que ça représentait mais j'ai pas retrouvé

Le 19 il te voir juste pour la lecture IRM où c'est ton suivi?

Avatar de l’utilisateur
Ptitepat67
Fidèle
Messages : 320
Inscription : 08 juin 2017, 11:22
Ville de résidence : Charleville- Mézières (Ardennes)
Prénom : Patricia
Ma présentation : 51 ans. Poussées 2001, 2006, 2017.
Aubagio de Juin à Novembre 2017.
Contact :

Re: Comprendre son IRM

Messagepar Ptitepat67 » 03 févr. 2018, 22:27

Le 19 j'ai rdv chez un nouveau neurologue pour me faire suivre à Reims, à 80 kms de chez moi. Parce que le suivi à Charleville c'est pas vraiment ça....

lélé
Accro
Messages : 2517
Inscription : 17 sept. 2015, 07:08
Contact :

Re: Comprendre son IRM

Messagepar lélé » 04 févr. 2018, 05:39

Ok oui Reims a un hôpital mieux réputé que Manchester ?
Tu sais l'effet d'aubagio en temps ?
Quand j'étais sous avonex ils m'avaient dit un an avant de voir son efficacité

Le premier rdv chez un nouveau neurologue c'est toujours super long
Le temps qu'il lise tous les IRM puis qu'on explique notre parcours lol
En tous cas je te souhaite du bon et du meilleur

En ligne
Barbara92
Passionné(e)
Messages : 1965
Inscription : 16 oct. 2017, 10:08
Contact :

Re: Comprendre son IRM

Messagepar Barbara92 » 04 févr. 2018, 06:29

Coucou

Ce n'est pas évident de comprendre tout ca.

Il y aussi la taille et la forme des hypersignaux. Moi jai 5 hypersignaux qui représentent des petits points sur l irm et qui ne sont donc pas pris en compte par les neuro.

Tu nous racontera ton rdv avec ton nouveau neuro ☺

Une question me turlupine, si les lésions actives prennent le contraste, c'est souvent que ce sont des nouvelles lésions. Pkoi donc est-il si difficile si difficile de diagnostiquer une sep ou en tout cas une 1er épisode lors d'une première poussée ?
Peut-on dire qu'on ne voit pas tout le temps les lésions actives, car moi pendant ma 1ere poussée il ny avait pas de prise de contraste.

Avatar de l’utilisateur
Bashogun
Célébrité
Messages : 5532
Inscription : 14 juin 2016, 18:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Re: Comprendre son IRM

Messagepar Bashogun » 04 févr. 2018, 09:06

Bonjour et bon dimanche !

l'analyse des IRM est loin d'être évidente et personne n'est mieux qualifié qu"un radiologue ou un neurologue pour les comprendre et les interpréter. Je vais donc juste donner quelques éléments d'informations, fruit de mes recherches, qui ne sont aucunement parole d'évangile mais que j'espère un peu éclairantes.

Avant tout, et si j'ai bien compris, l'activité inflammatoire est, selon des recherches, bien plus importante que le nombre de poussées. Il peut donc apparaître des lésions dites "asymptomatiques" qui montrent une activité inflammatoire mais qui ne se sont pas traduites par une poussée attestée par un examen clinique.

L'IRM est un outil puissant qui joue sur les champs (electro)magnétiques. Il peut avoir différents réglages qui permettront de mettre en évidence différentes choses. On distingue notamment les séquences T1 et T2.
    - En séquence T2, le LCR apparaît blanc et la substance grise plus claire que la substance blanche. Cela permet de mettre en évidence des zones plus claires que la substance blanche : il s'agit alors de plaques dites en 'hypersignal', correspondant à des lésions.
    - En séquence T1, le LCR est cette fois noir ; la substance grise apparaît quant à elle plus foncée que la substance blanche. Le Gadolinium a ici tout son intérêt car il permet de mettre en évidence une plaque (qui prend le contraste) qui se distingue par une coloration blanche intense : il s'agit alors d'une plaques active au sens où elle subit une activité inflammatoire en cours.

Reste ensuite à interpréter ces 'tâches' car elles ne signalent pas nécessairement une Sep (il est fréquent que les migraineux aient de nombreuses tâches, par exemple). Les plaques spécifiques de la sclérose en plaques se caractérisent à la fois par leur forme, leur taille et leur emplacement :
    - Leurs limites sont relativement nettes, et sont plutôt arrondies ou ovalaires,
    - leurs tailles varient de quelques millimètres à plusieurs centimètres.
    - Elles se trouvent dans l'ensemble de la substance blanche du SNC, en particulier aux régions péri-ventriculaires et aux jonctions cortico-souscorticales.

Donc, Ptitepat, d'après ce que tu rapportes au sujet de ta dernière IRM, il y a bien une nouvelle lésion, mais elle n'est pas active. Elle signale une activité inflammatoire (normale avec une Sep) qui a pu donner lieu à une poussée ressentie ou 'asymptomatique'.
Mais c'est ton neurologue qui pourra te dire précisément et en toute certitude ce qu'il en est !

Voili voilou, j'espère que cela t'aura éclairée !

Bien à vous.
Compte Twitter du forum @forum_sep
https://twitter.com/FORUM_SEP
Suivez et utilisez le hashtag :
#SepbySep, la SEP par ceux qui la vivent
Compte Facebook du forum
https://www.facebook.com/forumsep/

En ligne
Barbara92
Passionné(e)
Messages : 1965
Inscription : 16 oct. 2017, 10:08
Contact :

Re: Comprendre son IRM

Messagepar Barbara92 » 04 févr. 2018, 11:27

C'est sympa Bashogun ce résumé ☺
J'ai enfin "compris" l histoire des T1et T2.
Sinon, pas d avis sur ma question par hasard ?

Avatar de l’utilisateur
Bashogun
Célébrité
Messages : 5532
Inscription : 14 juin 2016, 18:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Re: Comprendre son IRM

Messagepar Bashogun » 04 févr. 2018, 12:00

Barbara92 a écrit :Une question me turlupine, si les lésions actives prennent le contraste, c'est souvent que ce sont des nouvelles lésions. Pkoi donc est-il si difficile si difficile de diagnostiquer une sep ou en tout cas une 1er épisode lors d'une première poussée ?
Peut-on dire qu'on ne voit pas tout le temps les lésions actives, car moi pendant ma 1ere poussée il ny avait pas de prise de contraste.

Coucou Barbara,
j'avais un peu zappé tes interrogations en me focalisant sur celles de Ptitepat, désolé.

Il faut distinguer deux choses : les lésions elles-mêmes et les critère de diagnostic d'une Sep.
Sur les lésions, il me semble qu'une lésion active, qui doit donc prendre le contraste, n'apparaît pas toujours immédiatement à l'IRM (merci aux autres membres de me corriger si nécessaire), mais l'examen clinique permet d'attester de la poussée au vu des symptômes.
Concernant le diagnostic de la Sep, une fois qu'est attestée une première poussée, par l'examen clinique et/ou les lésions actives apparues à l'IRM et répondant aux critères de taille, de forme et d'emplacement, si le critère de dissémination spatial est satisfait, reste le critère de dissémination temporelle, à savoir au moins une seconde poussée distante d'au moins trois mois. C'est ce que l'on appelle les critères de McDonald.
Il arrive souvent qu'un patient ne consulte que tardivement et que la première IRM montre à la fois des lésions actives qui attestent de la poussée en cours et des lésions anciennes (qui ne prennent donc pas le contraste) qui proviennent de poussées antérieures. Les critères de McDonald de dissémination temporelle sont alors satisfaits et si les critères de dissémination spatiale le sont aussi, le diagnostic Sep peut alors être immédiatement posé - ce qui m'est arrivé.
J'espère avoir répondu à ta question, sinon n'hésite pas.
Bien à toi.
Compte Twitter du forum @forum_sep
https://twitter.com/FORUM_SEP
Suivez et utilisez le hashtag :
#SepbySep, la SEP par ceux qui la vivent
Compte Facebook du forum
https://www.facebook.com/forumsep/

Avatar de l’utilisateur
Bashogun
Célébrité
Messages : 5532
Inscription : 14 juin 2016, 18:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Re: Comprendre son IRM

Messagepar Bashogun » 04 févr. 2018, 12:04

Je viens de déplacer le sujet dans la section IRM (il était dans la partie 'Recherche sur la SEP')
Compte Twitter du forum @forum_sep
https://twitter.com/FORUM_SEP
Suivez et utilisez le hashtag :
#SepbySep, la SEP par ceux qui la vivent
Compte Facebook du forum
https://www.facebook.com/forumsep/

En ligne
Barbara92
Passionné(e)
Messages : 1965
Inscription : 16 oct. 2017, 10:08
Contact :

Re: Comprendre son IRM

Messagepar Barbara92 » 04 févr. 2018, 12:07

Oui tu as répondu à ma question merci ☺
L'activité d'une première lésion ne se voit pas forcément à l Irm, et la sep est plus facilement diagnosticable lorsqu il y a déjà eu plusieurs épisodes pour lequel le patient n'a pas consulté
Merci Bashogun

Avatar de l’utilisateur
Bashogun
Célébrité
Messages : 5532
Inscription : 14 juin 2016, 18:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Re: Comprendre son IRM

Messagepar Bashogun » 04 févr. 2018, 12:19

Barbara92 a écrit :L'activité d'une première lésion ne se voit pas forcément tout de suite à l Irm, et la sep est plus facilement diagnosticable lorsqu il y a déjà eu plusieurs épisodes pour lequel le patient n'a pas consulté

Une petite correction, mais importante, dans ta synthèse.
Mais je ne conseille pas d'attendre ! J'y ai perdu des fibres nerveuses avec ma NORB !... trotriste
Compte Twitter du forum @forum_sep
https://twitter.com/FORUM_SEP
Suivez et utilisez le hashtag :
#SepbySep, la SEP par ceux qui la vivent
Compte Facebook du forum
https://www.facebook.com/forumsep/

En ligne
Barbara92
Passionné(e)
Messages : 1965
Inscription : 16 oct. 2017, 10:08
Contact :

Re: Comprendre son IRM

Messagepar Barbara92 » 04 févr. 2018, 12:30

Tout à fait il vaut mieux consulter rapidement
Après on comprend que quand ca ne gène pas forcément la vie quotidienne on soit pas pressé d aller voir le doc c'est humain

Avatar de l’utilisateur
Ptitepat67
Fidèle
Messages : 320
Inscription : 08 juin 2017, 11:22
Ville de résidence : Charleville- Mézières (Ardennes)
Prénom : Patricia
Ma présentation : 51 ans. Poussées 2001, 2006, 2017.
Aubagio de Juin à Novembre 2017.
Contact :

Re: Comprendre son IRM

Messagepar Ptitepat67 » 04 févr. 2018, 15:14

Merci Bashogun pour ces explications.
Je demanderai à mon nouveau neurologue le 19 tout ce qui me pose questions...

Tiburce
Habitué(e)
Messages : 47
Inscription : 23 mars 2015, 20:14
Contact :

Re: Comprendre son IRM

Messagepar Tiburce » 04 févr. 2018, 21:03

Hello Bashogun, pardon Docteur Bashogun. Je lis tes interventions médicales avec beaucoup d'interêt. Pour arriver à parler doctement comme tu le fais il faut un minimum de connaissances dans le domaine. Je ne connais pas ton background en la matière qui doit être imposant mais modestement je revendique une maîtrise de physiologie animale et 25 ans d'expérience professionnelle dans le diagnostic médical. Et cependant je reste très modeste dans les interprétations d'IRM. Pourquoi? J'ai la faiblesse de croire que les médecins ne se coltinent pas autant d'années d'étude pour rien. Mis à part les relations humaines qui ne doivent pas être à leur programme je leur laisse tout pouvoir pour éclairer mon ignorance en médecine. Pour autant j'ai une attitude réservée quant à l'utilisation de l'IRM. A t'écouter il faudrait faire un IRM par an et se palucher sur les résultats. D'un côté ce type d'approche assure un bon chiffre d'affaire aux cliniques privées... En ce qui me concerne, ma sep est active. C'est à dire que je fais plusieurs poussées par an. Pour autant mon neuro ne me fait pas faire systématiquement d'IRM, loin de là. Il dit que ça sert uniquement au diagnostic ou au suivi quand on change de traitement. Après le tableau clinique parle souvent de lui-même dans la SEP, pas besoin d'IRM. Perso je me contente de m'allonger tous les deux ans à peu près et au CHU uniquement. Je ne lis même pas les compte-rendus je préfère discuter avec mon neuro pour qu'il me fasse part de son interprétation. Mon état s'est drôlement détérioré récemment sans qu'il n'y ait beaucoup de traces dans les clichés d'IRM.

Comme y dit le vieux machin vert faut arrêter de se prendre la tête:
Image

En ligne
Barbara92
Passionné(e)
Messages : 1965
Inscription : 16 oct. 2017, 10:08
Contact :

Re: Comprendre son IRM

Messagepar Barbara92 » 04 févr. 2018, 22:16

Bonjour Tiburce,

Je comprend tes dires mais je crois qu'il y a une incompréhension sur les intentions Bashogun. Il le dit a plusieurs reprises, ce qu'il dit n est pas a prendre pour argent content et qu'il s'est simplement renseigné par ses propres moyens. Il tente juste de repondre a certaines questions que certains se posent en attendant de voir le neurologue, et je trouve cela très bien dans le sens ou on est plusieurs a vouloir comprendre un peu plus cette maladie et les éléments qui servent de diagnostique et de suivi, et on ne voit pas le neuro tout les 4 matins. Si on pousse la réflexion ensemble cest un bon outil d entraide en attendant la prochaine consultation. Prochaine consultation qui pourra par la suite etre raconté ici même . Il invite d'ailleurs tout le monde a corriger si erreur. Il ne dit pas non plus qu'il faut absolument passer une irm tous les ans, mais c'est le type de suivi qu on constate regulierement ici sur le forum. Ton neurologue a l air de fonctionner différemment, c'est intéressant de savoir qu'il y a aussi cette manière là. L'irm n'est peut être pas nécessaire au suivi, mais ici il était surtout question de comprendre ce qu'on voit sur l examen et ce qui intéresse le neuro.

lélé
Accro
Messages : 2517
Inscription : 17 sept. 2015, 07:08
Contact :

Re: Comprendre son IRM

Messagepar lélé » 04 févr. 2018, 22:20

Ce qui va arriver c'est que personne ne donnera plus d'avis malheureusement
De peur de se faire reprendre trotriste

En ligne
Barbara92
Passionné(e)
Messages : 1965
Inscription : 16 oct. 2017, 10:08
Contact :

Re: Comprendre son IRM

Messagepar Barbara92 » 04 févr. 2018, 22:22

Oui c'est ça, Ça serai dommage ..


Revenir vers « IRM »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Barbara92, Jérôme et 5 invités