Diagnostic et origine

Un professionnel de santé vous à diagnostiqué une SEP ?
Vous êtes en cours de diagnostic ou vous vous posez des questions sur certains troubles dont vous faites l'objet ?

UNE SEULE RÉPONSE: LE PROFESSIONNEL DE SANTÉ !

Le diagnostic SEP est l'un des plus difficiles et des plus longs à poser donc venez nous en parler dans ce forum, vous n'êtes pas seul dans ce cas !
sanobul
Habitué(e)
Messages : 28
Inscription : 10 nov. 2012, 09:13
Contact :

Diagnostic et origine

Messagepar sanobul » 10 nov. 2012, 09:36

Bonjour à tous,
Mon ami vient d'être diagnostiqué et il semblerait donc que ce soit la Sclérose en plaques.
Pour résumer :
- En juin léger trouble de la vision, légère sensation de perte d'équilibre. Puis plus rien. Les médecins privilégient le stress et la psychologie.
- Depuis mi-septembre : semi insensibilité pour une main et les pieds, quelques "décharges électriques" de qqes secondes parfois.
Sensibilité variable, mais ne l'a jamais empêché de marcher ou de faire des choses avec ses mains.
Après diagnostic problèmes psychologiques ou stress, puis peut être hernie discale, les examens sont plus poussés jusqu'à l'IRM, où le médecin voit une zone enflammée (si j'ai bien compris) et en déduit la sclérose.

D'une certaine façon on dirait que le diagnostic soulage mon ami, qui est un hyperanxieux et qui effectivement a vécu une période de stress important ces derniers mois.

Je voudrais donc demander plusieurs choses :
- C'est une maladie auto-immune, serait-il possible que mon ami l'ai "déclenchée" afin de gérer son stress et d'"exister" dans sa souffrance, d'être reconnu en quelque sorte?
- Si ce paramètre parait plausible, si certains problèmes ayant causé son stress sont résolus (mise un peu à l'écart de ses parents), cela peut il avoir un effet très significatif sur les crises de sa sclérose?

- Je voulais savoir aussi si, sa sclérose ayant été diagnostiquée quasiment aux premiers signes (qui remontent à juin), il est intéressant pour lui de prendre un traitement de fond, afin de se donner les meilleures chances pour que les crises n'évoluent pas?
(Je ne maitrise pas encore très bien les types de traitements).

Dors et déjà, nous faisons attention à notre alimentation (ça ne me fera pas de mal non plus de manger plus sain), et allons nous remettre au sport plus régulièrement : nager, marcher, pédaler...Bien sur aussi il continue à travailler, le problème pour l'instant n'est pas invalidant.

Étant sa compagne, je reste plutôt très pragmatique : si la sclérose est là, il faut faire avec et adapter au mieux notre façon de vivre en l'acceptant. Mais ce qui me pose le plus de problèmes (mais c'est surtout à lui de le gérer), ce sont les éléments stressants extérieurs : ses parents, et toutes les tracasseries de la vie. Moi même parfois je ne suis pas parfaite et je peux être fatiguée ou stressée, et que ça ait un impact sur lui.

Merci pour vos avis et expériences!

Avatar de l’utilisateur
lobidique
Célébrité
Messages : 7214
Inscription : 18 août 2012, 22:50
Localisation : Bruxelles
Contact :

Messagepar lobidique » 10 nov. 2012, 10:21



Un site où tu pourras trouver des renseignements (il y en a
d'autres) :

http://scleroseenplaques.ca/fr/informations/default.htm

Enfin :

Image

Mais aussi :

Image
Image

Avatar de l’utilisateur
PatrickS
Passionné(e)
Messages : 1915
Inscription : 10 mai 2010, 15:38
Contact :

Messagepar PatrickS » 10 nov. 2012, 11:28

Bonjour,

Le stress ne "fabrique" pas une sep, mais cela peut être un facteur déclenchant. Sans le stress, il l'aurait probablement eu plus tard. De toute façon, si on peut diminuer, voire éliminer le stress, c'est une bonne chose (pas que pour la sep). Mais il ne faut pas focaliser sur ça.

Patrick
Un jour à la fois
SEP primaire progressive depuis 2002
Aucun traitement
Régime Seignalet depuis mars 2OO9

sanobul
Habitué(e)
Messages : 28
Inscription : 10 nov. 2012, 09:13
Contact :

Messagepar sanobul » 10 nov. 2012, 12:39

Ok, merci à tous.
Donc je dois rester sur le fait que la cause n'est pas vraiment connue, et essayer de gérer au mieux quand la maladie fait des siennes.

J'imagine que je dois juste être moi-même, avec le droit à l'erreur, tout en essayant de diminuer les périodes stressantes.

Pour l'instant mon ami ne souffre pas, les symptômes sont plus barbants qu'autre chose, comme un torticolis quoi.

Merci!

sanobul
Habitué(e)
Messages : 28
Inscription : 10 nov. 2012, 09:13
Contact :

Messagepar sanobul » 10 nov. 2012, 13:16

Rebonjour,
quels sont en général les traitements de fond? est-ce un traitement lourd avec effets secondaires?

Merci!


Stéphanie2 a écrit :Bonjour et bienvenue,
Les origines ne sont pas sures.
Un traitement de fond rapidement c'est toujours mieux.
Bon courage à tous les deux!

Avatar de l’utilisateur
lobidique
Célébrité
Messages : 7214
Inscription : 18 août 2012, 22:50
Localisation : Bruxelles
Contact :

Messagepar lobidique » 10 nov. 2012, 13:35

Si tu vas sur le site que je t'ai conseillé, tu trouveras toutes les informations théoriques.

Par ailleurs, je suis sous copaxone depuis presque 8 ans (une piqûre par jour avec un injecteur automatique) sans gros problèmes et surtout sans nouvelle poussée.
Image

sanobul
Habitué(e)
Messages : 28
Inscription : 10 nov. 2012, 09:13
Contact :

Messagepar sanobul » 11 nov. 2012, 09:38

Merci!
Je vais me pencher un peu plus sur ce type d'injections.

Bonne journée


Revenir vers « Le diagnostic »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités