mes symptômes resemblent à une SEP?

Un professionnel de santé vous à diagnostiqué une SEP ?
Vous êtes en cours de diagnostic ou vous vous posez des questions sur certains troubles dont vous faites l'objet ?

UNE SEULE RÉPONSE: LE PROFESSIONNEL DE SANTÉ !

Le diagnostic SEP est l'un des plus difficiles et des plus longs à poser donc venez nous en parler dans ce forum, vous n'êtes pas seul dans ce cas !
Avatar de l’utilisateur
lulupatatecru
Débutant(e)
Messages : 5
Inscription : 06 févr. 2008, 18:25
Contact :

mes symptômes resemblent à une SEP?

Messagepar lulupatatecru » 06 févr. 2008, 18:56

bonjour à tous
je me suis déjà présenté dans les présentation alors je vous redonne jsute mes symptômes et les examens que j'ai passé pour avouir votre avis.

Je ne sais pas trop si je souffre vraiment de la SEP mais mon état de santé depuis le mois de Mai dernier peut le laisser penser.
Le 30 mai j’ai commencé à avoir des fourmillement et un engourdissement de tout le côté gauche du corp ( pied, jambe, torse, bras visage) et je n’avais plus de sensibilité à cet endroit.

J’ai fait de nombreux examen médicaux :
Une première IRM du Cerveaux qui a écarté les hypothèses de tumeur ou d’AVC. Là on a vu une tache au niveau de la moelle épinière dans le cou.
Puis ma neurologue m’a fait hospitalisée pendant 3 jours pour subir des injections de corticoïdes et pour faire une ponction lombaire.
Les symptômes ont enfin disparus avec les injections( au bout de 3 semaines).
Une seconde IRM de la moelle épinière a montré que la lésions était toujours présente mais qu’il n’y avait pas eu d’évolution.
Du coup mon médecin m’a annoncé qu’il écartait la thèse de la SEP, alors qu’il ne m’avait jamais dit qu’il avait cette piste avant. Ce fut un choc supplémentaire.
Et ensuite j’ai du attendre le mois de novembre pour appendre que ma ponction lombaire n’avait rien révélé.
J’ai refait une IRM en novembre et là, la tache avait disparu.
Pourtant j’ai encore parfois des engourdissements avec fourmillement dans la jambe gauche et dans la joue gauche, même si c’est beaucoup moins gênant que la première fois.

Alors ai-je raison d'avoir des doutes sur ce diagnostic?
j'ai des question plein la tête. J'ai peur qu'avoir été mal diagnostiquée et qu'on m'apprenne trop trad que c'est vraiment une SEP.

merci d'avance de vos message

Avatar de l’utilisateur
MAJESTY
Messages : 17069
Inscription : 21 nov. 2007, 19:15
Localisation : martigues
Contact :

coucou

Messagepar MAJESTY » 06 févr. 2008, 19:06

meme si part la suite on t'annonce une sep il ne faut surtout pas t'inquieteron peux tres bien vivre avec cette pathologie et vivre comme tous lle monde en gardant surtout le moral bizzz et revient ns voir meme si ce n'est pas une sep

Avatar de l’utilisateur
tichou
Passionné(e)
Messages : 1390
Inscription : 08 nov. 2007, 00:26
Localisation : strasbourg
Contact :

Messagepar tichou » 06 févr. 2008, 19:09

vi je suis d accor avec que te dis majesty meme si c ca si tu parcour le forum tu verra que l on parle souvent qu il fau garder le moral et surtout ecarter tou ce qui engendre le stres car c la pire des chose pour une sep. bisous. et ne t inquiete pas tro c pas bon et attend d en savoir plus :wink:
Je réaliserai mes reves.... malgré toi
Image

Avatar de l’utilisateur
Pat La Fourmi
Fidèle
Messages : 478
Inscription : 22 févr. 2007, 10:37
Contact :

Messagepar Pat La Fourmi » 06 févr. 2008, 19:30

Bonsoir
je ne vois pas pourquoi tu aurais été mal diagnostiquée, tu as l'air d'avoir bénéficié d'un suivi médical et d'examens tout à fait appropriés
la tâhce médullaire a disparu (il n'y avait pas de tâches cérébrales?)
pas d'inflammation du liquide cépahlo-rachidien
pas d'évolution, des symptômes qui régressent...
vraisemblablement un événement inflammatoire isolé (viral peut-être) qui n'a aucune raison d'être une SEP
maintenant si un jour d'autres symptômes apparaissent ou s'amplifient, retourne voir ton neurologue
d'ici là (et ça n'arrivera peut-être jamais) profite et n'y pense plus
courage
pat

Avatar de l’utilisateur
lulupatatecru
Débutant(e)
Messages : 5
Inscription : 06 févr. 2008, 18:25
Contact :

merci

Messagepar lulupatatecru » 06 févr. 2008, 19:50

merci pour votre accueil et votre soutien.

en fait ce qui me fait douter sur le diagnostique c'est j'ai toujours à l'heureu où je vous parle des fourmillements dans la joue gauche. ca me fait peur.

mais je vais essayer de moins y penser. depuis la fin de ma crise j'y pense que de temps en temps. mais là je suis dans une phase de doute alors les craintes resurgissent. Et comme je suis plus que de naure stressée, pécimiste..... je vous avoue que j'ai du mal à ne pas y penser. :(

Je sais qu'on peut vivre avce mais en parcourant le forum j'ai aussi vu que beaucoup ne peuvent plus travailler.
Je viens de finir 6 années d'études, je viens de ma marier et je suis sur le point de signer un CDi alors j'ai peur que tous mes sacrifices de mes années d'études à être loin de mon mari et d'avoir trvaillé dure soit contré par cette maladie.
je m'en voudrai trop car je commence tout juste ma nouvelle vie et je ne veux pas que tout change maintenant. :cry:

En plus des colègues m'ont dit qu'on risuait de ne pas m'embuacher à cause d'une maladie comme la SEP.

Vous vous avez été diadnostiqué au bout de combien de crises?

Avatar de l’utilisateur
franck
Passionné(e)
Messages : 1475
Inscription : 30 janv. 2007, 18:10
Localisation : bretagne
Contact :

Messagepar franck » 07 févr. 2008, 00:50

aprés deux crises
on m'a posé le diagnostique
c'etait il y a 6 ans

aujourdhui
je travail toujours a temps plein
et en deux huit en plus

parcontre personne ne sait que j'ai une SEP a mon travail,
meme pas la medecine du travail

rien ne t'oblige a leur dire??


Revenir vers « Le diagnostic »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité