Jambe ramollo : à cause du stress ?

Engourdissement, faiblesse dans les membres
Avatar de l’utilisateur
wallis
Confirmé(e)
Messages : 142
Inscription : 22 déc. 2017, 16:34
Contact :

Jambe ramollo : à cause du stress ?

Message non lu par wallis » 27 déc. 2017, 09:52

Bonjour à toutes et tous, j'espère que vous avez passé de bonnes fêtes.

J'ai été diagnostiquée en septembre (plus de détails dans le post Présentations : "Enchantée (ou presque!)".
Des troubles sensitifs dans la jambe gauche m'ont embêtée plusieurs mois mais il y avait eu une nette amélioration. Or depuis quelques jours, et alors que les fêtes approchaient, j'ai eu un retour des symptômes : fourmis dans le pied, sensation de chaleur dans la jambes. De plus, et ça, c'est nouveau, j'ai comme une faiblesse à la jambe droite, au niveau du genou. C'est étrange, un peu comme si l'articulation était fatiguée, et qu'elle voulait me lâcher.

Mes IRM du début du mois n'ont montré aucune lésions actives mais j'espère malgré tout que ce n'est pas une poussée. Si je me raisonne, je pense que ces sensations ont été causées par le stress, je suis toujours angoissée par les fêtes en famille. Surtout que tout le monde dans ma famille n'est pas au courant de ma SEP (pas eu l'occaz d'en parler à mon père). Par ailleurs, mon grand-père est décédé hier après plusieurs jours de coma.

Pensez-vous que toutes ces émotions sont en rapport avec le retour de mes symptômes ? Vous qui avez apprivoisé votre maladie, est-ce quelque chose de classique ces retours de symptômes lors des périodes de stress ?
J'avoue je suis encore novice avec cette SEP et le moindre sensation a tendance à me faire peur.
Merci :wink:
wallis

Avatar de l’utilisateur
PatrickS
Passionné(e)
Messages : 1934
Inscription : 10 mai 2010, 15:38
Contact :

Re: Jambe ramollo : à cause du stress ?

Message non lu par PatrickS » 27 déc. 2017, 15:32

Bonjour,

Je te répondrais en parlant de MON cas.
Lors d'un gros stress (gros coup de feu en cuisine, j'étais chef de cuisine), mes jambes ne me tenaient plus, elles me lâchaient au bout de quelques minutes.
Mais cela ne durait pas, une fois ce stress fini, cela allait mieux.

Cela pour dire que je pense que le stress influe sur notre état. Les effets dépendent des personnes (plus ou moins sensibles au stress).

Patrick
Un jour à la fois
SEP primaire progressive depuis 2002
Aucun traitement
Régime Seignalet depuis mars 2OO9

Avatar de l’utilisateur
wallis
Confirmé(e)
Messages : 142
Inscription : 22 déc. 2017, 16:34
Contact :

Re: Jambe ramollo : à cause du stress ?

Message non lu par wallis » 27 déc. 2017, 15:48

PatrickS a écrit :
Cela pour dire que je pense que le stress influe sur notre état. Les effets dépendent des personnes (plus ou moins sensibles au stress).

Patrick
Merci pour ton témoignages Patrick ;)
Ca me rassure un peu.

Lois007
Confirmé(e)
Messages : 143
Inscription : 15 déc. 2007, 17:04
Contact :

Re: Jambe ramollo : à cause du stress ?

Message non lu par Lois007 » 27 déc. 2017, 18:01

Coucou wallis! :)

Je rejoins le cas de Patrick ;) tout le monde a une tolérance différente au stress, mais chez moi en général ça rate pas (et yep, les fêtes de fin d'années sont loin d'être ma période préférée, ça m'a valu des poussées 2 ans de suite à la même période, juste après les fêtes) et c'est vrai que les périodes de deuil ne sont pas des plus évidentes :( .
wallis a écrit :De plus, et ça, c'est nouveau, j'ai comme une faiblesse à la jambe droite, au niveau du genou. C'est étrange, un peu comme si l'articulation était fatiguée, et qu'elle voulait me lâcher.
Tu décris à la perfection un de mes problèmes du moment (et en plus à la même jambe, la droite :D ). Je n'ai jamais eu ça avant, mais ces derniers temps, suite à une période assez stressante pour moi, j'ai commencé à avoir cette faiblesse nouvelle au niveau de la jambe (alors qu'en dehors de troubles sensitifs du côté droit du corps je n'ai jamais rien eu au niveau des jambes). Ca se produit à la fatigue (si je cours, ou que je force trop longtemps sur mes jambes), et ça redevient normal après un temps de repos.
Je compte en parler à mon neuro à mon prochain rendez-vous, je ne pense pas être en poussée, peut-être davantage quelque chose qui se ravive mais que je n'ai pas ressenti la première fois.
Tiens nous au courant, j'espère que ça va vite s'estomper. ;)

Avatar de l’utilisateur
wallis
Confirmé(e)
Messages : 142
Inscription : 22 déc. 2017, 16:34
Contact :

Re: Jambe ramollo : à cause du stress ?

Message non lu par wallis » 27 déc. 2017, 21:34

Lois007 a écrit : Ca se produit à la fatigue (si je cours, ou que je force trop longtemps sur mes jambes), et ça redevient normal après un temps de repos.
Je compte en parler à mon neuro à mon prochain rendez-vous, je ne pense pas être en poussée, peut-être davantage quelque chose qui se ravive mais que je n'ai pas ressenti la première fois.
Tiens nous au courant, j'espère que ça va vite s'estomper. ;)
Tout pareil pour moi, plus j'insiste pour marcher malgré la difficulté et pire c'est !

Je commence mon premier traitement de fond lundi prochain, je comptais commencer vendredi mais pour cause de funérailles du grand-père je vais devoir quitter mon domicile, je préfère repousser cette première injection.

En revanche, je regrette un peu de ne pas avoir "sauté" sur le traitement dès que ma neuro en a parlé (octobre). Me sentant bien et n'ayant plus eu de nouveaux symptômes depuis l'été, j'ai repoussé au max le début des injections et là je regrette un peu. Si ma gambette romollo est une nouvelle poussée, j'aurai de quoi avoir un peu les boules héhé.

@Lois, tiens moi au courant aussi de l'évolution de ta jambe et de ce que te dira ta neuro. Je vois la mienne le 25 janvier pour premier petit bilan après un mois de traitement.
Bon courage et belle soirée :)

wallis

Avatar de l’utilisateur
Bashogun
Célébrité
Messages : 5773
Inscription : 14 juin 2016, 18:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Re: Jambe ramollo : à cause du stress ?

Message non lu par Bashogun » 28 déc. 2017, 12:05

Bonjour Wallis,

comme Patrick et Lois, comme la plupart d'entre nous, mais à des degrés qui peuvent varier, fatigue, stress et chaleur sont source de soucis en réactivant nos symptômes. Je marche ainsi plus ou moins bien selon les jours, idem pour mes difficultés de concentration et de mémoire.

Tu n'as pas à regretter de n'avoir pas commencé ton traitement de fond dès octobre : cela n'y aurait rien changé - et cela ne peut que t'ajouter du stress dans une période déjà lourde pour toi. Tu as tout à fait raison de repousser à début janvier, une fois cette période difficile passée.

Toutes mes condoléances et plein de pensées positives pour toi et ta famille.
Compte Twitter du forum @forum_sep
https://twitter.com/FORUM_SEP
Suivez et utilisez le hashtag :
#SepbySep, la SEP par ceux qui la vivent
Compte Facebook du forum
https://www.facebook.com/forumsep/

Avatar de l’utilisateur
wallis
Confirmé(e)
Messages : 142
Inscription : 22 déc. 2017, 16:34
Contact :

Re: Jambe ramollo : à cause du stress ?

Message non lu par wallis » 28 déc. 2017, 15:30

Bashogun a écrit :
Toutes mes condoléances et plein de pensées positives pour toi et ta famille.
Mille mercis pour ton gentil message Bashogun. Qu'il est bon de se sentir entourée. Ayant été diagnostiquée rapidement et récemment, mes proches sont encore un peu dans le déni et ne se rendent pas compte que tout ceci est éprouvant. De plus je suis un peu "la fille forte" de la famille, qui sourit toujours, a toujours le moral. Bah là, la fille forte, elle galère un peu depuis qu'elle a une SEP riree C'est aussi pour ça que je suis venue parmi vous sur le forum. Ici, je peux me lâcher, faire par de mes peurs... Personne ne me jugera !

C'est marrant comme l'humeur joue au yoyo avec la SEP. C'est nouveau pour moi. A certain moment je me sens invincible. A d'autres, je suis complètement démoralisée.
J'ai hâte de commencer mon traitement et pouvoir vivre tout ceci comme une routine. La routine, moi ça me plait bien, je trouve ça rassurant.

Avatar de l’utilisateur
PatrickS
Passionné(e)
Messages : 1934
Inscription : 10 mai 2010, 15:38
Contact :

Re: Jambe ramollo : à cause du stress ?

Message non lu par PatrickS » 28 déc. 2017, 15:58

Bonjour,

Un petit texte intéressant:

Voici, tiré du livre du Dr J.P. Lablanchy, psychiatre et humaniste Parisien, une « échelle du stress » (échelle de Holmes) qui permet de quantifier 41 évènements de la vie courante selon une gradation statistiquement éprouvée. Elle permet d’évaluer l’importance d’un évènement traumatisant.

Décès du conjoint………………………………100
Divorce……………………………………………73
Séparation conjugale…………………..…………63
Peine de prison……………………………………63
Décès d’un proche………………………………..63
Accident ou maladie………………………………58
Lien (contrainte aliénante)…………………………50
Licenciement………………………………………47
Réconciliation conjugale…………………………..45
Retraite……………………………………………..45
Ennui de santé……………………………………..43
Grossesse…………………………………………..40
Problèmes sexuels………………………………….39
Grandissement du cercle familial………………….39
Rapports tendus au travail…………………………39
Changement de situation financière……………….39
Disputes répétées avec le conjoint…………………35
Hypothèque………………………………………...31
Recouvrement d’un prêt supérieur à 15000€ ………30
Changement de responsabilité professionnelle…….29
Enfant quittant le domicile…………………………29
Friction avec les beaux parents……………………29
Réussite personnelle exceptionnelle……………….27
Début ou fin du travail pour le conjoint……………26
Début ou fin de l’école…………………………….26
Changement des conditions de vie…………………25
Changement des habitudes personnelles…………..25
Problèmes avec le patron…………………………..23
Changement dans les heures de travail…………….20
Changement e résidence…………………………..20
Changement d’école……………………………….19
Changement dans les loisirs……………………….19
Changement d’activité religieuse………………….19
Novelles activités sociales…………………………18
Hypothèque ou emprunt inférieur à 15000€……….17
Insomnies………………………………………….16
Changement dans le cercle familial……………….15
Changement dans les heures de repas……………..15
Vacances……………………………………………13
Fête de Noël..………………………………………12

Les chiffres de droite constituent une sorte d’échelle relative du stress, permettant de comparer les évènements les uns par rapport aux autres.

Jusqu’à un total de 150 points, on n’observe pas de conséquences physiques particulières aux évènements vécus. De 150 à 300 points, il existe au moins des conséquences neurovégétatives, c'est-à-dire une perturbation du système nerveux de contrôle de la vie des organes. Au-delà de 300 points, il est rare que n’apparaisse pas un trouble ou une lésion de nature psychosomatique. Mais n’oublions pas que l’évaluation est statistique, donc relative, chacun vivant un évènement donné avec une intensité qui lui est propre.(…….)
On pourrait s’étonner de voir apparaître des circonstances heureuses dans la liste des évènements traumatisants . Mais BON-heurt ou MAL-heurt constituent l’un comme l’autre des « heurts », et par là même des traumatismes (…)
Un jour à la fois
SEP primaire progressive depuis 2002
Aucun traitement
Régime Seignalet depuis mars 2OO9

Avatar de l’utilisateur
wallis
Confirmé(e)
Messages : 142
Inscription : 22 déc. 2017, 16:34
Contact :

Re: Jambe ramollo : à cause du stress ?

Message non lu par wallis » 18 janv. 2018, 14:23

Bonjour à toutes et à tous,

Me revoilà, pour vous donner quelques nouvelles : j’ai eu du mal à marcher pendant environ une semaine. J'étais lente, instable, la galère pour les escaliers dans le métro... Puis les choses sont petit à petit revenues à la normale, ou presque. J’ai encore du mal à courir par exemple mais j’ai retrouvé une allure de marche quasi normale.

J’ai tout de même consulté ma neurologue histoire de me rassurer. Etant débutante avec cette SEP j'ai tendance à flipper très vite. Elle m’a expliqué qu’en cumulant période de Noël, enterrement et pharyngite, j’avais un peu décroché le trio gagnant pour faire une petite poussée. Elle m’a fait les tests habituels, équilibre, force, souplesse, reflex… Elle m’a dit de pas trop m’en faire, que les signes étaient minimes.

Voilà donc je pense que ce sont les aléas de la SEP avec lesquels je vais devoir apprendre à vivre : un gros stress = une poussée potentielle ou un retour des symptômes. En espérant que le Rebif que je prends depuis 3 semaines soit efficace sur moi. Je suis passée à 22µg lundi, après 15 jours de 8,8µg et pour le moment, mis à part des bouffées de chaleur de temps à autres, ça se passe plutôt bien. Je croise les doigts. Savez-vous au bout de combien de temps c’est censé faire effet un traitement comme celui-ci ?

Encore merci à tous pour votre écoute et vos participations !
Lois007 a écrit : Tu décris à la perfection un de mes problèmes du moment (et en plus à la même jambe, la droite :D ).
Comment-vas tu Lois ?

Avatar de l’utilisateur
Bashogun
Célébrité
Messages : 5773
Inscription : 14 juin 2016, 18:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Re: Jambe ramollo : à cause du stress ?

Message non lu par Bashogun » 19 janv. 2018, 07:23

Bonjour Wallis,
content que tes symptômes se soient estompés et que tu puisses de nouveau déambuler sans trop de gêne.
Le triptyque maudit pour nous : fatigue, stress et chaleur, tiercé dans l'ordre ou le désordre ! Il faut en effet apprendre à les apprivoiser autant que faire se peut.
Pour les traitements de fond, il faut, dit-on, 3 mois pour que l'organisme s'y adapte, que le produit s'installe et prenne possession des lieux.
Bien à toi
Compte Twitter du forum @forum_sep
https://twitter.com/FORUM_SEP
Suivez et utilisez le hashtag :
#SepbySep, la SEP par ceux qui la vivent
Compte Facebook du forum
https://www.facebook.com/forumsep/

Lois007
Confirmé(e)
Messages : 143
Inscription : 15 déc. 2007, 17:04
Contact :

Re: Jambe ramollo : à cause du stress ?

Message non lu par Lois007 » 21 janv. 2018, 10:20

wallis a écrit :
Comment-vas tu Lois ?
Coucou! :)
Je crois que ça va mieux :) je pense comme toi avoir combiné les effets fêtes de fin d'année, nouveau traitement, stress, rhino avec fièvre... Ces derniers temps ça commençait à aller mieux, un peu plus d'énergie et périmètre de marche qui commençait à revenir "à la normale". Du coup, je n'ai pas pris la peine d'en parler à mon neuro... :oops:
(manque de bol, cambriolage cette semaine, donc stress, et j'ai dû beaucoup forcer sur mes jambes pour ranger la maison, donc petit contre-coup ce week-end et jambes vraiment flagada, mais je pense que ce n'est que passager :) )
Je parlerai quand même de mes jambes (enfin surtout la droite :D ) à mon neuro lors du prochain rendez-vous prévu en mars, je touche du bois pour ne pas avoir à le voir avant. :wink:

En tout cas, vraiment contente que tu sentes que ça commence à aller mieux :) je pense qu'effectivement, il y a des périodes où pour des raisons x ou y, des coups de mous se font ressentir, mais que ce n'est que passager. :)
Je croise les doigts pour que ça dure. :wink:

khadija
Célébrité
Messages : 9499
Inscription : 30 janv. 2012, 14:34
Contact :

Re: Jambe ramollo : à cause du stress ?

Message non lu par khadija » 21 janv. 2018, 23:10

@ lois007 : Eureuz pour toi de savoir kil y a du mieux.

Avatar de l’utilisateur
Bashogun
Célébrité
Messages : 5773
Inscription : 14 juin 2016, 18:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Re: Jambe ramollo : à cause du stress ?

Message non lu par Bashogun » 22 janv. 2018, 07:08

Bonjour Lois,
content de lire que tu te sens mieux.
J'espère que ce cambriolage n'aura pas été trop ravageur.
Bien à toi.
Compte Twitter du forum @forum_sep
https://twitter.com/FORUM_SEP
Suivez et utilisez le hashtag :
#SepbySep, la SEP par ceux qui la vivent
Compte Facebook du forum
https://www.facebook.com/forumsep/

Avatar de l’utilisateur
wallis
Confirmé(e)
Messages : 142
Inscription : 22 déc. 2017, 16:34
Contact :

Re: Jambe ramollo : à cause du stress ?

Message non lu par wallis » 22 janv. 2018, 11:11

Lois007 a écrit : Je crois que ça va mieux :)
Contente que tu ailles mieux aussi :) Et merci pour tes encouragements et tes pensées, c'est vraiment gentil de ta part.
J'espère également que le cambriolage n'a pas été trop traumatisant. C'est vraiment le genre de tuile qui perturbe.
Bon courage et je croise les doigts pour que tu n'aies pas à aller voir ton neuro avant le rdv prévu en mars.

Belle semaine à tous :D

Septendre
Confirmé(e)
Messages : 101
Inscription : 18 déc. 2017, 15:44
Ma présentation : SEP depuis Nov 2017
Contact :

Re: Jambe ramollo : à cause du stress ?

Message non lu par Septendre » 06 févr. 2018, 10:35

Bonjour,
Sous traitement depuis début décembre, lors de périodes de stress ou suite à des pics de colère, j'ai aussi des apparitions de symptômes initiaux.
Je me pose aussi les mêmes question : est-ce une poussée ou c'est les effets des poussées précédentes qui se ravivent ?
En plus, j'ai les effets des médicaments qui reviennent (flushs, douleurs au ventre...).
Le fait d'y penser et de rester sur le qui-vive à se surveiller rajoute une couche de stress...nuits courtes... :shock:
Dès que les choses redeviennent normales, je suis plus apaisé :D .
Je n'ai pas trouvé d'études parlant de cette causalité pour l'instant, bien que je le ressent moi-même.
Comme ça a été dit plus haut, le stress, la colère, la chaleur et le sur-effort doivent êtres mieux apprivoisés, mais je ne trouve pas encore la recette...

Bon courage.

Avatar de l’utilisateur
wallis
Confirmé(e)
Messages : 142
Inscription : 22 déc. 2017, 16:34
Contact :

Re: Jambe ramollo : à cause du stress ?

Message non lu par wallis » 06 févr. 2018, 11:54

Septendre a écrit : Le fait d'y penser et de rester sur le qui-vive à se surveiller rajoute une couche de stress...nuits courtes... :shock:
Dès que les choses redeviennent normales, je suis plus apaisé :D .
Hello Septendre,

Je me reconnais complètement dans ce que tu écris. Dès qu'on commence un peu à sentir que quelque chose cloche, ça ne va que de mal en pis.
Dès que je reprends un peu le dessus sur mes sensations et que je force mon mental à se dire "ouais, j'ai cette sensation, ET ALORS ?" et bien ça commence peu à peu à aller mieux.
Il y a même certaines douleurs que je me suis créées toute seule comme une grande, à la force du mental mdr (une pseudo courbature dans le bras gauche).

Pour ma part, j'ai pris contact avec une sophrologue pour apprendre à gérer tout cela et à vivre avec les symptômes fluctuants. Je commence la semaine prochaine normalement. Je me dis que ça se tente.

Lois007
Confirmé(e)
Messages : 143
Inscription : 15 déc. 2007, 17:04
Contact :

Re: Jambe ramollo : à cause du stress ?

Message non lu par Lois007 » 08 févr. 2018, 10:42

Bonjour et merci pour vos ptits mots suite au cambriolage :wink: c'est sûr que ça fait quelque chose mais comme souvent j'essaye de voir le verre à moitié plein et me focalise sur ce qui aurait pu avoir lieu et n'a pas eu lieu (ce qu'ils n'ont pas volé, ce qu'ils n'ont pas détruit, pas abîmé... et finalement on s'en sort très très bien par rapport à ce que ça aurait pu être...).
wallis a écrit :Dès qu'on commence un peu à sentir que quelque chose cloche, ça ne va que de mal en pis.
Je rejoins complètement Wallis dans ce qui peut être causé par ce cercle vicieux...
Bien sûr que certains symptômes sont bien réels et qu'on ne peut pas les ignorer, mais parfois trop penser à quelque chose peut rendre ça tellement concret alors qu'en fait il n'en est (presque) rien. Et on y pense, et ça empire, alors on y pense encore plus, d'où stress, fatigue, ce qui empire encore les choses, etc....
Etant donné le rôle ô combien important du mental dans cette maladie, c'est une très bonne idée d'avoir pris contact avec une sophrologue Wallis. :) La maladie m'a appris ça, le rôle du mental.
Je me focalise sur autre chose, pour que ça finisse par prendre le dessus dans ma tête, et sans tomber dans le déni, mes pensées ne font plus qu'effleurer la maladie, sans être centrées à 100% dessus.
Septendre a écrit :Comme ça a été dit plus haut, le stress, la colère, la chaleur et le sur-effort doivent êtres mieux apprivoisés, mais je ne trouve pas encore la recette..
La méditation m'a pas mal aidée pour le stress et la colère, pour le sur-effort il y a encore des progrès à faire mais on finit par prendre conscience de ses nouvelles "limites". Quant à la chaleur, on ne peut pas toujours agir, mais on peut parfois éviter au maximum les situations "inconfortables" (même si des fois on met du temps à comprendre, ça a été mon cas ;) ).

Répondre

Revenir à « ENGOURDISSEMENTS, FAIBLESSE »