la peau

Douleurs, fourmillements, décharges éléctriques
pôl
Habitué(e)
Messages : 22
Inscription : 26 nov. 2013, 23:34
Localisation : Est
Contact :

la peau

Messagepar pôl » 07 févr. 2014, 19:23

Bonjour, j ai tres mal au niveau du poignet sur peau, cela me brule. J ai tres mal au touché aussi. Que ce passe t il? Merci

Avatar de l’utilisateur
fafalarousse
Messages : 12733
Inscription : 30 mars 2013, 09:03
Ma présentation : 47 ans de sep, j'essaye d'aider les nouveaux

Re: la peau

Messagepar fafalarousse » 07 févr. 2014, 19:51

on peut effectivement avoir des brulures au niveau des extrémités, mais ya pas grand chose à faire, en as tu parlé à ton neurologue, pôl, tu as la sep depuis longtemps?
je trempe mes mains et mes pieds dans de l'eau froide quand ça m'arrive, et j'essaye de m'allonger. ça ne dure guere plus d'une journée chez moi. après on passe aux autres douleurs :P
peut être y a t il mieux, c'est pourquoi tu devrais en parler.
diagnostique 1969
mon rôle sur le forum fut d’accueillir, d'aider, rassurer, et faire profiter les nouveaux arrivants diagnostiqués ou non, de mon expérience de 47 ans de sep.

pôl
Habitué(e)
Messages : 22
Inscription : 26 nov. 2013, 23:34
Localisation : Est
Contact :

Re: la peau

Messagepar pôl » 07 févr. 2014, 20:08

J ai été diagnostiqué en octobre 2012 . 1 poussée en octobre et 1 en décembre pas complètement remise. Je vois mon neuro lundi pour mon traitement tysabri. J ai mal depuis hier matin mais cela s accentue. Très sensibles au touché au frottement ou quand la peau se pli....Poussée? douleur "normal"? y a tjs quelque chose!!...

YOYO69

Re: la peau

Messagepar YOYO69 » 07 févr. 2014, 20:10

C'est une main ou les deux Pôl?

pôl
Habitué(e)
Messages : 22
Inscription : 26 nov. 2013, 23:34
Localisation : Est
Contact :

Re: la peau

Messagepar pôl » 07 févr. 2014, 20:26

Juste une, celle de droite au niveau du poignet, sur le dessus

YOYO69

Re: la peau

Messagepar YOYO69 » 07 févr. 2014, 20:29

Tu as essayé le truc tout bête pour calmer un peu la douleur style Doliprane en attendant?

pôl
Habitué(e)
Messages : 22
Inscription : 26 nov. 2013, 23:34
Localisation : Est
Contact :

Re: la peau

Messagepar pôl » 07 févr. 2014, 20:34

non c est vrai je n y ai pas pensé
Je peux essayé

Avatar de l’utilisateur
lobidique
Célébrité
Messages : 7214
Inscription : 18 août 2012, 22:50
Localisation : Bruxelles
Contact :

Re: la peau

Messagepar lobidique » 07 févr. 2014, 20:37

http://mssociety.ca/fr/informations/sym ... g_numb.htm

Troubles de la sensibilité, engourdissement/picotements

L’engourdissement est le principal trouble de la sensibilité subi par les personnes qui en sont aux tout premiers stades de la SP, et il est généralement ressenti dans un ou plusieurs membres à la fois. Bien souvent, il se manifeste au réveil par une sensation étrange dans l’un des membres. Cette sensation se propage graduellement vers le tronc tout en s’intensifiant, et il arrive même que le tronc s’engourdisse lui aussi. L’engourdissement atteint généralement son paroxysme en l’espace de deux à quatre jours. Les troubles de la sensibilité intéressant les jambes peuvent s’accompagner d’anomalies de la fonction vésicale et d’une certaine incapacité fonctionnelle des jambes, mais ce n’est pas toujours le cas. Chez certains, ces troubles peuvent être les toutes premières manifestations de la SP. Cela dit, comme ils ne sont pas toujours liés à une atteinte motrice, on conclut à tort qu’ils sont imputables au stress ou à une névrite, d’autant plus qu’ils régressent spontanément. L’engourdissement peut s’accompagner de picotements ou d’autres troubles de la sensibilité. Chez les personnes ayant reçu un diagnostic de SP, une telle association peut être la manifestation d’une poussée, ou crise, de SP; dans ce cas, il peut être nécessaire d’amorcer un traitement par des stéroïdes, selon l’intensité des symptômes et le degré d’inconfort ressenti. La sécurité des patients compte parmi les facteurs à prendre en considération dans le cadre du traitement des troubles de la sensibilité, et il peut être bon de consulter un ergothérapeute à ce chapitre.

Les troubles de la sensibilité peuvent s’accompagner d'une douleur sourde et persistante, d'une sensation de brûlure, d’oppression ou de serrement. Dans ce cas, on parle de « dysesthésie ». En général, les dysesthésies répondent aux anticonvulsivants tels que la carbamazépine. L'amitriptyline et la prégabaline, qui est sur le marché depuis peu, se sont également révélées efficaces contre ces troubles.

Principaux professionnels de la santé
Médecin traitant, ergothérapeute.

Prise en charge des symptômes
Administration de médicaments destinés à traiter l’engourdissement. Par ailleurs, il faut tenir compte des problèmes de sécurité que ce dernier peut poser lorsqu’il intéresse une bonne partie du corps.
Dernière édition par lobidique le 07 févr. 2014, 20:38, édité 1 fois.
Image

YOYO69

Re: la peau

Messagepar YOYO69 » 07 févr. 2014, 20:38

Un conseil de mon médecin, double la dose à la première prise

pôl
Habitué(e)
Messages : 22
Inscription : 26 nov. 2013, 23:34
Localisation : Est
Contact :

Re: la peau

Messagepar pôl » 07 févr. 2014, 20:45

Merci à vous

Avatar de l’utilisateur
fafalarousse
Messages : 12733
Inscription : 30 mars 2013, 09:03
Ma présentation : 47 ans de sep, j'essaye d'aider les nouveaux

Re: la peau

Messagepar fafalarousse » 07 févr. 2014, 20:58

c'est bien que tu voies ton neuro lundi, tu pourras lui en parler pôl ! moi ya que serviette mouillée froide qui me fasse du bien, mais chacun a son petit truc pôl, il te donnera des conseils.
je pense tout de même que ç fait partie de la sep. mais c'est tellement variable !
diagnostique 1969
mon rôle sur le forum fut d’accueillir, d'aider, rassurer, et faire profiter les nouveaux arrivants diagnostiqués ou non, de mon expérience de 47 ans de sep.

pôl
Habitué(e)
Messages : 22
Inscription : 26 nov. 2013, 23:34
Localisation : Est
Contact :

Re: la peau

Messagepar pôl » 11 févr. 2014, 22:51

Bonjour, j ai vu le neuro, finallement petite poussée... Une poussee fin septembre, une fin novembre et une debut fevrier...Tres peur de l avenir...

Avatar de l’utilisateur
fafalarousse
Messages : 12733
Inscription : 30 mars 2013, 09:03
Ma présentation : 47 ans de sep, j'essaye d'aider les nouveaux

Re: la peau

Messagepar fafalarousse » 12 févr. 2014, 06:15

non faut pas pôl, il est fréquent que la sep soit très virulente pendant les tout premier débuts, puis elle se calme. ou qu'elle ait des grandes séries de calme et qu'elle redevienne virulente, puis se repose.
fut un temps ou j'ai eu des poussées tous les 2 mois comme toi, pendant un an, suivies de 5 ans de tranquilité, sans traitement, avant je suis restée plus de 20 ans avec juste quelques troubles qui partaient au bout de une semaine. je ne pensais même plus que ça puisse être la sep. juste un truc bizarre. je sais que chaque sep est différente, mais je pense que les anciens ont du avoir ça. fie toi à des expériences de plus de 10. 15 ans, car c'est une longue maladie incurable, c'est plus parlant alors. demande à lobi, elle te dira comment elle a vécu sa sep, j'en suis sure.

je ne sais plus qui racontait qu'il y avait de moins en moins de séquelles sévères comme avant.

et comme le traitement par cellules souches, que je suis déjà depuis 3 ans, je suis persuadée que dans moins de 10 ans, la sep sera curable on peut les injecter à des souris, ils en sont à la phase de innocuité pour l'homme. tests humains , en Israel depuis 6 mois. faut à peu près 8 ans pour juger. c'est bien parti. ils fabriquent des bouts d'organes avec ce principe, depuis que en 2012 un japonais a eu le prix nobel de médecine sur la fabrication qui permettait de ne plus utiliser d'ambrions humains, donc rendre ça accessible à tout le monde sans destruction de ces ambrions, mais utiliser des cellules nasales par exemple, les rendre indifférenciees, et les reprogrammer en astrocyctes, ces cellules qui pourront réparer le cerveau. un peu long comme détail, mais si ça peut vous aider à connaitre les recherches ça vaut le coup, sinon tapez prix nobel de médecine 2012 sur Google.

en dehors de ce détail, si elle était virulente, j'aurai sans doute pris un traitement quand ces traitements de fond sont arrivés, par espoir ou désespoir, je ne sais pas, et je ne l'ai pas fait, il y avait une raison à ça. j'avais des poussées, 2 fois par ans maxi quand c'est sorti, pendant 1 semaines crevée, octobre, avril, changement de climat. (j'appelais ça une grippe froide parce que j'avais la fatigue d'une grippe sans la fièvre). puis récupérationsans séquelles en 1 mois. c'était vers 97/98 puis elles se sont rendormies à nouveau 5 ans.
si tu te stresses, c'est une porte ouverte à la sep, tu as ici des gens qui sont des habitués, ici, lobidique et moi sommes les plus anciennes. et tu as pu voir que ça allait bien, elle avec un traitement, moi, sans. tu auras tous les avis en plus lol.

je voudrais que cet exemple te rassure.
diagnostique 1969
mon rôle sur le forum fut d’accueillir, d'aider, rassurer, et faire profiter les nouveaux arrivants diagnostiqués ou non, de mon expérience de 47 ans de sep.


Revenir vers « TROUBLES SENSITIFS »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités