Sondage sur les retours d'anesthésie

Pour parler de tout et de rien !

Avez-vous ressenti des effets secondaires sur votre SEP, suite à une anesthésie générale ?

Non, je ne pense pas.
4
67%
Oui, Je pense avoir fait une poussée suite à cette intervention.
2
33%
Oui, mais j'ai juste senti une amplification des symptômes existants.
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 6

maglight
Fidèle
Messages : 492
Inscription : 05 juil. 2018, 11:12
Contact :

Sondage sur les retours d'anesthésie

Message non lu par maglight » 11 nov. 2018, 10:23

Bonjour à tous,

Je constate que plusieurs d’entre nous se questionnent sur la recrudescence de symptômes, voir même sur la survenue d'une poussée consécutive à une anesthésie générale.

Si l'on c'est interrogé sur l’éventualité d’une interaction avec les vaccins, c’est-on interrogé sur les anesthésiants ?

Ce sondage permettrait de voir si nous sommes que quelques cas isolés à l'avoir constaté . cokin
Merci d'avance pour votre participation et bon dimanche :D
maglight

Barbara92
Accro
Messages : 2699
Inscription : 16 oct. 2017, 10:08
Contact :

Re: Sondage sur les retours d'anesthésie

Message non lu par Barbara92 » 11 nov. 2018, 11:00

Je me suis faite opérer le 11 avril, le 1er juin un nouvel épisode neuro à commencé. Je ne sais pas si c'est en rapport avec l anesthésie générale.

Caly
Habitué(e)
Messages : 17
Inscription : 03 nov. 2016, 09:04
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13712
Contact :

Re: Sondage sur les retours d'anesthésie

Message non lu par Caly » 11 nov. 2018, 11:22

Bonjour maglight,

J’ai été opéré le 12 juillet 2018 en urgence lors d’un déplacement professionnel aux États Unis. Les médecins m’ont expliqué que j’avais un plus grand risque de faire une poussée à cause du stress que le corps a subi à cause de l’opération, pas forcément à cause de l’anesthésie. Je pensais effectivement que j’allais faire une poussée car j’ai aussi subi un gros stress d’être hospitalisé en urgence aux États Unis, de devoir rester seule une semaine après l’opération comme j’avais Pas le droit de prendre l’avion. En plus de ça il y avait aussi les 12 heures de vol de retour et les 9 heures de décalage. Pour le moment je vais bien, je n’ai pas fait de poussée. Je ne sais pas combien de temps après l’opération une poussée pourrait se déclencher?

Bonne journée

maglight
Fidèle
Messages : 492
Inscription : 05 juil. 2018, 11:12
Contact :

Re: Sondage sur les retours d'anesthésie

Message non lu par maglight » 11 nov. 2018, 12:45

Salut toute les 2.

Merci Caly pour ton retour.
Pour le moment je vais bien, je n’ai pas fait de poussée. Je ne sais pas combien de temps après l’opération une poussée pourrait se déclencher?
Contente de savoir que tu te sens bien, maintenant.Tu serais à 4 mois, après ton intervention, ça semble un peu loin pour avoir un contre coup.
Je me suis faite opérer le 11 avril, le 1er juin un nouvel épisode neuro à commencé. Je ne sais pas si c'est en rapport avec l anesthésie générale.
Barb' ,
je n'ai absolument pas non plus la certitude d'avoir fait une poussée consécutive a une intervention chirurgicale.
J'ai demandé au neuro, il m'a répondu " On peut pas savoir " Comme d'hab. quoi! ragee

Pourtant avec le recul, et ma nouvelle expérience de Sépienne, je fini par croire, qu'il y a de très grandes chances que j'aie fait une poussée suite à cette opération.
1 - J'ai eu une réaction très Forte, 6 jours après l'intervention. J'avais fait 4 heures de blocs, je suppose qu'ils m'avaient mis la dose!
2-Les symptômes se sont installés très rapidement.
Un ralentissement en plein milieu de repas. J'avais de plus en plus de mal a emmener la fourchette à ma bouche. Quelques heures plus tard , je pouvais a peine bouger.
3- J'ai pensé a un "re-larguage " de l'anesthésiant, car mon corps était comme endormi. je me suis couchée dans cet état en attendant le lendemain .
4- le lendemain, j'étais dans le même état :? j'ai appeler les urgences leur mentionnant, cette intervention chirurgicale récente et ils m'ont dit : Oui c'est ça rester tranquille ça va passer. :shock:
Et effectivement le soir, mon corps c'est comme de nouveau ré-activé doucement mais surement.
Le lendemain plus rien.

Comme ça sans SEP, je me serais jamais poser de question. Mais maintenant, je me demande a quel point, ce "Truc Etrange" qui m'est arrivé, ne serait pas, en fait, une poussée.
Ca ressemble étrangement à la sensation que j'ai eu dernièrement lors de la NORB. Ca à durer plus de 24h l'expérience :shock: J'ai quand même, comme une grosse suspicion !

Avatar de l’utilisateur
Nostromo
Fidèle
Messages : 573
Inscription : 26 mars 2018, 02:32
Ville de résidence : Nyon
Prénom : Jean-Philippe
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=15577
Contact :

Re: Sondage sur les retours d'anesthésie

Message non lu par Nostromo » 11 nov. 2018, 13:04

Oooh mais on dirait que Mag est à la recherche de suspects :) ! Bonjour Mag !

A l'exception d'une seule, mes poussées de sep ont toutes été relativement débonnaires (tout est relatif hein), au point que je me demande souvent si, aujourd'hui, j'aurais reçu mon diagnostic sans "la mère de toutes mes poussées", qui m'a donc valu ce diagnostic, en 1995. Ayant découvert l'échelle EDSS par la suite, après deux poussées précédentes je partais de zéro avant cette troisième poussée, à vue de nez je suis monté à au moins 4 au plus fort de celle-ci (un doute subsiste quant au périmètre de marche, sachant que je me suis retrouvé plusieurs fois par terre pour cause de jambe droite qui refusait de faire le boulot. Mais bon, on se relève et on repart) ; mon EDSS est par la suite redescendu à 1,5 en 1997 puis à 1 en 2001 ou 2003 (ici il s'agit de scores évalués par le neuro) et est stationnaire depuis.

Cette "mère de toutes mes poussées" est apparue dans les jours (+/- 1 semaine) qui ont suivi une opération bénigne mais en urgence, pour laquelle j'ai dû subir une anesthésie générale. Comparée aux deux poussées précédentes, la façon très différente qu'a choisi cette poussée pour se manifester (intensité, nature et multiplicité des symptômes : vraiment rien à voir), m'a dans un premier temps empêché d'établir un quelconque lien avec celles-là, ce qui a un peu ralenti la recherche de la DIT :). J'étais beaucoup plus persuadé qu'il devait y avoir un lien direct avec une réaction au produit anesthésiant, en particulier parce que certains des symptômes que je ressentais (violents vertiges notamment) étaient de même nature que les effets les plus indésirables qu'on peut ressentir avec certains médicaments contre le mal de mer : je me disais qu'il devait y avoir un problème chimique là-derrière.

Les recherches intéressées que j'ai faites plus tard (tu me connais, tu sais bien qu'il fallait que j'en aie le cœur net...) m'ont toutes indiqué une absence de lien entre anesthésie générale et risque de survenue d'une poussée, ce que je crois donc. Une explication plus courante est celle du traumatisme initial qui a justifié l'opération sous AG, mais sur ce sujet les études sont contradictoires : l'influence du stress sur le risque de poussée, à peu près tout le monde en est convaincu ici, sauf qu'elle n'a jamais été formellement démontrée, loin de là.

"Va savoir" :).

A bientôt,

JP.

PS dans ton sondage, j'ai évidemment répondu "oui, Je pense avoir fait une poussée suite à cette intervention". C'est pas que "je pense", c'est que j'en suis totalement certain. Seulement, la simultanéité n'indique pas la causalité... Goto "va savoir".

maglight
Fidèle
Messages : 492
Inscription : 05 juil. 2018, 11:12
Contact :

Re: Sondage sur les retours d'anesthésie

Message non lu par maglight » 12 nov. 2018, 01:03

Oooh mais on dirait que Mag est à la recherche de suspects :) ! Bonjour Mag !
hey Jipi, bien ou bien ? :wink:
merci pour ta réponse, je suis ravie de te voir concerné par le sujet cela va d'autant raccourcir mes recherches, je ne doute pas que tu aies fait chauffé Google sur le sujet riree ... de quand ca date quand même?
En revanche , je viens de voir décaler ma date de début de maladie de plusieurs années d'un coup. :roll:
Toute cette histoire date de 2005. Je serais malade, en secret depuis 13 ans. Mon option thérapeutique était basé sur une jeune SEP....là, on a une SEP plus ancienne donc bon. Je suis un peu dubitative, 13 ans entre 2 poussée c'est plutôt pas mal, mais je me rapproche du passage en progressive.
:roll: Fichtre
maglight

Avatar de l’utilisateur
Nostromo
Fidèle
Messages : 573
Inscription : 26 mars 2018, 02:32
Ville de résidence : Nyon
Prénom : Jean-Philippe
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=15577
Contact :

Re: Sondage sur les retours d'anesthésie

Message non lu par Nostromo » 12 nov. 2018, 01:50

Yo,

Un épisode dont les symptômes ne se manifestent que pendant quarante-huit heures et puis pschitt, plus rien, ça me semble tout de même rudement court pour une poussée. Déjà, ta poussée n’est pas considérée comme en étant une si elle a duré moins de 24 heures, et dans la vraie vie de sépien, 24 heures c’est vraiment un très strict minimum. Ensuite, une fois la poussée terminée, il faut que la rémission se mette en place (les symptômes vont s’atténuer progressivement jusqu’à éventuellement disparaître : rien que ça prend déjà quelques jours de mieux au minimum) : une nuit de sommeil pour arriver à ce résultat, ça ne fait vraiment pas beaucoup. Mais qui sait ?

En attendant, pour moi, ton épisode de 2005 n’est très probablement pas une poussée de sep. Contente ;) ?

Note que s’il n’y a semble-t-il pas de lien entre anesthésie et poussée, une anesthésie ne protège pas non plus contre le risque de poussée et rien ne t’empêche par conséquent d’en faire une dans la foulée. Note également que les troubles neurologiques provoqués par une anesthésie sont rares, mais qu’on en rencontre (réaction au produit anesthésiant par exemple, que ce soit avec une locale ou une générale) ; dans ce cas ils n’ont pas de rapport avec la sep, je n’ai en particulier pas entendu dire qu’ils s’accompagnaient d’une démyélinisation.

Voilà voilou :)

Bizzz,

JP

Barbara92
Accro
Messages : 2699
Inscription : 16 oct. 2017, 10:08
Contact :

Re: Sondage sur les retours d'anesthésie

Message non lu par Barbara92 » 12 nov. 2018, 04:15

C'est fort probable que ce risque de poussée soit surtout du au stress de l'intervention en elle même. Pour ma part j'ai beaucoup stressé, l anesthésie me faisait très peur car je n étais pas diagnostiqué, je me disais si jamais ce que j'ai est une contre-indication.. Dans l anesthésie ils mettent plusieurs produits, notamment hun qui va te maintenir endormie le temps de l intervention, et celui qui me faisait flipper c'est un produit qui te paralyse le temps de l intervention, car pour certaines interventions des réflexes musculaires peuvent être dangereux. Je me disais purée imagine tu reste paralysé, grosse flipette la chirurgienne m'a rassuré dans la salle d attente opératoire en me disant qu'on ne me mettrai pas celui là et qu'il était surtout utilisé pour les opérations viscérales. Ouf, elle aurait pu me le dire avant quand même :mrgreen:
Au moment du réveil, j'ai entendu mon nom, et j étais tellement contente de me réveiller que j'ai crié oui ptdr, j'ai parlé direct, ça faisait rire l infirmier qui me surveillait en salle de réveil lol. J'ai réclamé à boire, on me donne des serviettes avec je dis mais pourquoi les serviettes, en fait c'est si jamais ça passe à côté ptdr.
Enfin bref tout ça pour dire que pour certains comme moi ça peut être un gros stress, et du coup engendrer une poussée.

Avatar de l’utilisateur
Bashogun
Célébrité
Messages : 5844
Inscription : 14 juin 2016, 18:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Re: Sondage sur les retours d'anesthésie

Message non lu par Bashogun » 12 nov. 2018, 07:21

Hello, Maglight !

j'abonde dans le sens de Nostromo. Plus que l'anesthésie elle-même, je pense que si poussée il y a, elle serait davantage due au stress causé par les raisons même de l'intervention.

Je passe sur mon accident de voiture de 84 avec coma et tout et tout et ma jambe qui a pris grave.
Il pourrait y avoir un rapprochement avec mon pneumothorax qui a été un long et fastidieux à réparer et qui s’est produit quelques temps avant mes premiers symptômes. Mais je n'étais aucunement stressé et je n'ai pas eu d'anesthésie. J'étais tellement peu stressé que je m'amusais à faire baisser mes constantes et à faire sonner ainsi le moniteur... C'est dingue ce que l'on peut parvenir à faire avec un peu de concentration...

Co-incidence n'est pas corrélation dit-on en statistique sérieuse.

D'ailleurs, je pense que ma 'maladie méniériforme', comme diagnostiquée en 2005 par l'ORL mais qui n'a pas approfondi, pourrait correspondre aux premiers symptômes Sep. J'en ai gardé des séquelles, encore aujourd'hui. Lorsque je l'ai signalé à la neurologue qui a diagnostiqué ma Sep lors du premier entretien, elle a balayé ça d'un ça n'a rien à voir qui m'a déconcerté. Mais je reste persuadé que mes acouphènes ont partie liée avec ma Sep et pourraient en être le premier symptôme.
Compte Twitter du forum @forum_sep
https://twitter.com/FORUM_SEP
Suivez et utilisez le hashtag :
#SepbySep, la SEP par ceux qui la vivent
Compte Facebook du forum
https://www.facebook.com/forumsep/

maglight
Fidèle
Messages : 492
Inscription : 05 juil. 2018, 11:12
Contact :

Re: Sondage sur les retours d'anesthésie

Message non lu par maglight » 12 nov. 2018, 21:35

'soir Nostromo
Mais qui sait ?

En attendant, pour moi, ton épisode de 2005 n’est très probablement pas une poussée de sep. Contente ;) ?
:roll: euh ça voudrait dire que peut-être bein que oui peut-être que non! riree comme d'hab' quoi !
Dans le cas numéro 1, je me dirais que Plus de 10 ans entre 2 poussées c'est plutôt un bon signe. derrière j'ai vu se profiler la secondaire progressive plus vite. (et ça ne donne plus de sens a mon petit challenge personnel)
Dans le cas 2, je continue comme chaque jours a compter le temps qui m'éloigne de ma névrite.

Et bonsoir Myster,
j'abonde dans le sens de Nostromo. Plus que l'anesthésie elle-même, je pense que si poussée il y a, elle serait davantage due au stress causé par les raisons même de l'intervention.
Bon , ok c'est pas l'anesthésiant c'est le stress. Je peux pas dire que j'avais pas un gros stress, on m'avait fait signer des papiers comme quoi si j'étais paralysé c'était pour ma pomme :mrgreen: et je suis restée 5 mois à mariner sur une possible grosse maladie, une autre.
Le stress donc, on en revient là. Là ll y a un truc qui me dépasse.
Comment tout le corps médical réfute ce constat, que nous nous faisons tous, nous qui vivons la maladie?
Je ne comprends pas pourquoi la parole du malade est si peut prise en compte, nous sommes au coeur de nous même. Les messages que notre corps nous envoie, c'est nous qui le recevons :shock:
Pourquoi n'avons pas plus de place dans tout ça.
Au vu de ce que j'ai vécu ( oui, ils m'ont traumatisés ) sincèrement j'ai compris, ( attention, je ne parle que de la branche neuro, fréquentée de manière assidue pendant plus d'un mois)que le petit jeune neuro qui était en face de moi, (les autres moins jeunes, pareils) qu'ils étaient aussi peu que moi avancés sur le sujet.( je crois que Nostromo ou toi-même en neuro m'aurait un peu plus rassuré, malgré que vous ne soyez pas de la partie, c'est pour dire) Ils ont l'avantage sur la lecture des IRM, j'ai l'avantage sur la perception de Ma maladie à travers mon corps. Eux, connaissent la maladie de manière générale. En avouant, qu'à chaque malade sa propre SEP, je comprend que par conséquent je suis certainement la mieux placer pour comprendre ce que ma SEP attend de moi. Eux, ne sont (désolé, les gars) que des outils dans ma main que j'actionne ou pas. Avec tous ça,
J'aurais du rajouter une case au sondage avec
Pensez vous avoir eu une poussée dû au stress de l'intervention chirurgicale. Dommage.
Tchuss maglight

Avatar de l’utilisateur
PatrickS
Passionné(e)
Messages : 1985
Inscription : 10 mai 2010, 15:38
Contact :

Re: Sondage sur les retours d'anesthésie

Message non lu par PatrickS » 15 nov. 2018, 14:03

Bonjour,

Je viens de me faire enlever mon clou gamma dans le fémur.
Anesthésie générale lundi soir.
Zéro problèmes, je me suis réveillé comme une fleur et aucun problème, sauf que j'ai dû attendre deux jours pour aller aux selles. (pour moi, un détail).
Fin janvier 2016, on m'avais mis ce clou (fracture du trochanter du fémur), et c'était pareil: zéro effet.

Patrick
Un jour à la fois
SEP primaire progressive depuis 2002
Aucun traitement
Régime Seignalet depuis mars 2OO9

maya88
Habitué(e)
Messages : 40
Inscription : 22 juil. 2016, 18:23
Contact :

Re: Sondage sur les retours d'anesthésie

Message non lu par maya88 » 18 nov. 2018, 15:33

Bonjour à tous,

Je suis tombée sur votre sujet en cherchant un lien entre anesthésie et sep sur le forum.
Je sors d'une anesthésie générale vendredi après-midi. Tout s'est très bien déroulé, je pense pas avoir été plus stressée que ça...Je me suis réveillée en forme...
Mais bon depuis hier je commence à accuser le coup - je suis comme un zombie. Je ressens une sale fatigue écrasante. Je viens d'ailleurs de faire une sieste, mais je peine à trouver la force de me lever.
Alors évidemment je me demandais si c'était juste la suite normale d'une anesthésie générale quand on a la sep, j'avoue que je n'avais pas du tout anticipé cet état et ça commence à me gonfler.

Bonne fin de journée à tous

Barbara92
Accro
Messages : 2699
Inscription : 16 oct. 2017, 10:08
Contact :

Re: Sondage sur les retours d'anesthésie

Message non lu par Barbara92 » 18 nov. 2018, 19:47

Je dirai que c'est la suite normale d une anesthésie générale.
Moi aussi j ai ressenti cette énorme fatiguante dans les semaines qui ont suivi l anesthésie, et j'en avait parlé à ma mère qui m'a dit que c'était normal, qu une anesthésie ça fatiguait jusqu'à longtemps après, dans son cas c était pendant un mois après l opération.
Laisse ton corps récupérer ce n'est pas rien une anesthésie.

maya88
Habitué(e)
Messages : 40
Inscription : 22 juil. 2016, 18:23
Contact :

Re: Sondage sur les retours d'anesthésie

Message non lu par maya88 » 19 nov. 2018, 09:20

Barbara92 a écrit :
18 nov. 2018, 19:47
Je dirai que c'est la suite normale d une anesthésie générale.
Moi aussi j ai ressenti cette énorme fatiguante dans les semaines qui ont suivi l anesthésie, et j'en avait parlé à ma mère qui m'a dit que c'était normal, qu une anesthésie ça fatiguait jusqu'à longtemps après, dans son cas c était pendant un mois après l opération.
Laisse ton corps récupérer ce n'est pas rien une anesthésie.
Salut Barbara !

Merci de ton retour. Oui j'essaie de me détendre et de relativiser... En fait j'étais restée avec les mots de l'anesthésiste en visite pré-op, qui m'avait dit que c'était très léger , car m'endormait pas longtemps...Ben j'imagine même pas sur une anesthésie plus lourde!

Barbara92
Accro
Messages : 2699
Inscription : 16 oct. 2017, 10:08
Contact :

Re: Sondage sur les retours d'anesthésie

Message non lu par Barbara92 » 19 nov. 2018, 20:20

Pour eux il y a moins de risque quand l anesthesie est courte.
Combien temps à duré l opération ?

Répondre

Revenir à « Forum libre... »