Jeune maman en attente de diagnostic

Si tu viens d'arriver, nous te remercions de nous faire l'honneur de ton premier message (post) pour te présenter.

L'équipe du forum se fera un plaisir de t'accueillir et t'ouvrira les portes des autres sections de ce forum.
Avatar de l’utilisateur
Bashogun
Accro
Messages : 2168
Inscription : 14 juin 2016, 17:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Re: Jeune maman en attente de diagnostic

Messagepar Bashogun » 09 janv. 2017, 23:53

Bonsoir Melissa,
Aubagio n'est pas plus 'léger' que Fampyra ; c'est un immuno-modulateur, alors que Fampyra vient seulement inhiber le canal potassique et il est juste moins pratique.
Un traitement de fond oral, c'est nettement plus confortable que les injections quotidiennes ! Après 5 ans, j'en avais un peu marre...
Le matériel fourni comporte un stylo-injecteur pour rendre plus aisées les injections et ça marchait bien.
Lorsque mon infirmière référente a fait mon 'éducation thérapeutique', elle m'a tout expliqué, tout montré etc et il a fallu que je me fasse moi-même ma première injection... J'ai choisi, parmi la trentaine de points, un de ceux du ventre, ce qui me faisait le plus peur. Je l'ai faite non sans appréhension, et j'ai eu mal ! Je n'y suis revenu que deux fois ensuite, bien plus tard, pour vérifier ce qu'il en était, toujours avec une certaine douleur. Mais je sais que d'autres y passent sans souci, alors que je préférai passer par les bras, les jambes et les hanches.
Compte Twitter du forum @forum_sep
https://twitter.com/FORUM_SEP
Compte Facebook du forum
https://www.facebook.com/forumsep/

melissa28
Habitué(e)
Messages : 53
Inscription : 07 déc. 2016, 21:24
Prénom : Melissa
Contact :

Re: Jeune maman en attente de diagnostic

Messagepar melissa28 » 10 janv. 2017, 00:33

5 ans... Que c'est long. Les injections laissent des bleus je suppose..?
Je suppose que tu avais choisis le ventre pour éviter que des marques ne soient visibles.
Je suis vraiment contente pour toi que tu aies pu passer à un traitement oral.
Tu as déclaré la maladie tardivement c'est ca?

Avatar de l’utilisateur
Bashogun
Accro
Messages : 2168
Inscription : 14 juin 2016, 17:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Re: Jeune maman en attente de diagnostic

Messagepar Bashogun » 10 janv. 2017, 07:26

Bonjour Melissa,
au contraire, j'ai préféré 'tourner' sur les autres points (jambes bras, hanches). pas vraiment de soucis, rarement douloureux et des traces pas ou peu importantes, sauf des durillons sur le bras gauche. C'est un bon traitement, le matériel avec le stylo injecteur est pratique et sûr. Mais un traitement oral est nettement plus confortable.
J'ai en effet développé la Sep tardivement ; la névrite optique a permis le diagnostic en 2011, mais les premiers symptômes remontent au moins à 2008. J'avais la quarantaine.
Compte Twitter du forum @forum_sep
https://twitter.com/FORUM_SEP
Compte Facebook du forum
https://www.facebook.com/forumsep/

melissa28
Habitué(e)
Messages : 53
Inscription : 07 déc. 2016, 21:24
Prénom : Melissa
Contact :

Re: Jeune maman en attente de diagnostic

Messagepar melissa28 » 10 janv. 2017, 14:04

Ah oui..

La névrite optique semble courante en début de maladie. Tes premiers symptômes (avant cette nevrite) étaient liés à des troubles visuels?

Avatar de l’utilisateur
Bashogun
Accro
Messages : 2168
Inscription : 14 juin 2016, 17:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Re: Jeune maman en attente de diagnostic

Messagepar Bashogun » 11 janv. 2017, 00:04

Bonsoir Mélissa,
Je voyais de plus en plus flous par moments de mon seul œil un peu vaillant. Plutôt que de consulter, première erreur, j'ai cherché sur internet, deuxième erreur, et j'ai pensé que j'étais en train de développer un diabète de type 2, troisième erreur ! Et comme je n'aime pas les médecins, je m'en arrangeais et je n'ai toujours pas consulté !
Quand j'ai eu un voile blanc sur ce même œil, ce sont finalement mes collègues qui m'ont enjoint à me rendre aux urgences à l'hôpital - je pensais revenir rapidement, mais dès après une batterie d'examens ophtalmos, j'ai été hospitalisé... Je ne me doutais toujours de rien !
Le déni, c'est quelque chose tout de même...
J'ai appris plus tard que les ophtalmos avaient beaucoup échangé sur mon cas, certains évoquant immédiatement une possible Sep, d'autres ne le pensant pas. J'ai été diagnostiqué rapidement après toute une série d'examens que tu connais et un entretien avec une neurologue qui m'a permis de faire l'historique de tous les petits problèmes que je connaissais depuis longtemps, mais auxquels je ne donnais pas sens, et qui expliquaient mes lésions assez nombreuses.
Je me rends compte à te lire de la chance que j'ai eue, j'aurais pu être renvoyé dans mes pénates avec seulement des cachets contre les migraines
Compte Twitter du forum @forum_sep
https://twitter.com/FORUM_SEP
Compte Facebook du forum
https://www.facebook.com/forumsep/

melissa28
Habitué(e)
Messages : 53
Inscription : 07 déc. 2016, 21:24
Prénom : Melissa
Contact :

Re: Jeune maman en attente de diagnostic

Messagepar melissa28 » 11 janv. 2017, 13:45

Salut Bashogun!

Une vision floue qui se rétablit d'elle même! On ne penserait jamais à un réel problème de santé...
Heureusement que tes collègues t'ont poussés à consulter, et comme tu le soulignes, que tu as été pris en charge par des médecins à l'écoute et compétents. Je suis contente pour toi, j'imagine que tu aurais pu garder de graves séquelles si le diagnostic n'avait pas été réalisé à ce moment là.
Dans mon cas, la jeunesse me porte préjudice. Les médecins pensent probablement à tort que je suis jeune et forcément en bonne santé.
Je ne sais toujours pas si c'est effectivement des migraines avec aura ou bien autre chose... hate de connaître les résultats de l'irm.

Tu as fait le choix de l'annoncer à tes proches?

Avatar de l’utilisateur
Bashogun
Accro
Messages : 2168
Inscription : 14 juin 2016, 17:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Re: Jeune maman en attente de diagnostic

Messagepar Bashogun » 11 janv. 2017, 15:06

Bonjour Melissa,
melissa28 a écrit :Une vision floue qui se rétablit d'elle même! On ne penserait jamais à un réel problème de santé...
Heureusement que tes collègues t'ont poussés à consulter, et comme tu le soulignes, que tu as été pris en charge par des médecins à l'écoute et compétents. Je suis contente pour toi, j'imagine que tu aurais pu garder de graves séquelles si le diagnostic n'avait pas été réalisé à ce moment là.

Je ne les remercierai jamais assez !
Pour le reste, déjà fortement hypermétrope et astigmate, amblyope d'un oeil, presbyte depuis quelques temps... - j'avais tendance à mettre ça sur la 'vieillerie'. Et à force d'attendre, oui, j'en ai gardé des séquelles puisque j'ai perdu des fibres et que je suis resté, mais moins, photophobe à la lumière blanche.
J'ai fait le choix d'en parler (impossible de le cacher à ma femme !) et àa m'a même permis de renouer avec une partie de ma famille. Au-delà des proches, c'est moins évident, cela dépend beaucoup de la personne et de la confiance qu'on a en elle.
melissa28 a écrit :Dans mon cas, la jeunesse me porte préjudice. Les médecins pensent probablement à tort que je suis jeune et forcément en bonne santé.

Pourtant, le patient type de début de Sep est bien connu :
"La sclérose en plaques est une maladie du jeune adulte qui représente la première cause de handicap sévère non traumatique chez les trentenaires. L’âge moyen de début des symptômes est en effet 30 ans. La maladie touche davantage de femmes, avec un sex-ratio de 1 homme pour 3 femmes environ. Environ 80 000 [100 000 environ aujourd'hui] personnes sont touchées en France (environ 1 personne sur 1000).", écrit l'INSERM.
http://www.inserm.fr/thematiques/neurosciences-sciences-cognitives-neurologie-psychiatrie/dossiers-d-information/sclerose-en-plaques-sep

Je comprends que tu aies hâte d'avoir les résultats. Le temps de l'incertitude est toujours difficile à supporter, plus encore quand on se fait balader depuis longtemps. Mettre un mot sur nos maux, alors, c'est une nouvelle ère qui s'ouvre qui permets de réagir.
Tu nous diras !
Compte Twitter du forum @forum_sep
https://twitter.com/FORUM_SEP
Compte Facebook du forum
https://www.facebook.com/forumsep/

melissa28
Habitué(e)
Messages : 53
Inscription : 07 déc. 2016, 21:24
Prénom : Melissa
Contact :

Re: Jeune maman en attente de diagnostic

Messagepar melissa28 » 11 janv. 2017, 16:25

Ah mince, il me semblait que tu avais quelques "restes" mais pas tant. En espérant que ça se soit stabilisé grâce au traitement et que cela n'évolue pas davantage.
C'est super que tu aies pu renouer certains liens brisés. Ça aide probablement à mieux accepter la situation lorsque l'on est entouré et soutenu. Ca a aidé dur pour ta femme?

Je lis régulièrement les messages des nouveaux venus, sans prendre le temps d'y répondre... (Il faut que ça change)
Et je suis surprise de voir que tu as raison, les sepiens sont tellement jeunes...

Merciii Bashogun, j'écrirai bien sûr!

Avatar de l’utilisateur
Bashogun
Accro
Messages : 2168
Inscription : 14 juin 2016, 17:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Re: Jeune maman en attente de diagnostic

Messagepar Bashogun » 12 janv. 2017, 06:57

Bonjour Melissa,
avec ma famille, c'est toujours compliqué...
La Sep n'est jamais évidente à accepter, ni pour soi ni pour ses proches. Ma femme a toujours été présente, elle m'est une aide précieuse. Il faut tout de même préciser qu'elle a elle-même depuis longtemps une maladie orpheline pas facile et qu'elle connaît donc bien toutes ce questions. On a toujours fait face à deux - c'est une grande chance.

N'hésite surtout pas à intervenir ailleurs sur le forum ! D'autant qu'il y a beaucoup de nouveaux inscrits qui ont besoin eux aussi de soutien. C'est la grande force du forum que de permettre d'échanger avec beaucoup de personnes différentes, cela permet de beaucoup relativiser aussi. En fait, pour ce qui me concerne, cela m'a permis de mieux accepter ma Sep, il était temps !...
Compte Twitter du forum @forum_sep
https://twitter.com/FORUM_SEP
Compte Facebook du forum
https://www.facebook.com/forumsep/

lélé
Passionné(e)
Messages : 1584
Inscription : 17 sept. 2015, 06:08
Contact :

Re: Jeune maman en attente de diagnostic

Messagepar lélé » 12 janv. 2017, 21:18

De mon côté j'avais 21 ans
Au niveau familial c'est un peu compliqué car certains évitent d'envoyer parler et sont mal à l'aise
Et les amis ben ça fait un truc naturel!
Mais mon mari et mes filles sont là !!!

Avatar de l’utilisateur
Defcom
Messages : 13063
Inscription : 13 avr. 2010, 18:15
Contact :

Re: Jeune maman en attente de diagnostic

Messagepar Defcom » 12 janv. 2017, 21:23

Une chose m'interpelle dans ce que vous dites,pourquoi c'est toujours compliqué avec la famille ... :(
"Lorsque tu fais quelque chose, sache que tu auras contre toi, ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui voulaient le contraire, et l'immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire."

melissa28
Habitué(e)
Messages : 53
Inscription : 07 déc. 2016, 21:24
Prénom : Melissa
Contact :

Re: Jeune maman en attente de diagnostic

Messagepar melissa28 » 12 janv. 2017, 23:15

Coucou tout le monde!

Je suis désolée pour ta femme Bashogun.
J'espère que cette pathologie ne l'affecte que très peu!
Oui tu as raison. J'ai envie de répondre aux nouveaux posts mais n'étant toujours pas diagnostiquée et toujours dans le flou j'ai peur de communiquer plus d'angoisse que d'espoir. Mais ça viendra...

Lélé, comment à réagit ta maman? Ton papa?

Tu as fait le choix d'en parler Defcom? Et cela a été simple Avec ton entourage?
Je pense que l'annonce est reçue différemment selon bcp de "paramètres". Les liens existants, l'état de santé du sepien, son age, son acceptation ou sa colère face à la maladie, et probablement la situation personnelle de celui qui apprend la nouvelle.

Avatar de l’utilisateur
Mallorie
Passionné(e)
Messages : 1204
Inscription : 24 juin 2016, 09:41
Ville de résidence : Périgueux
Prénom : Mallorie
Ma présentation : viewtopic.php?f=32&t=13189
Contact :

Re: Jeune maman en attente de diagnostic

Messagepar Mallorie » 13 janv. 2017, 09:23

Je me permets de squatter dans la conversation pour répondre à la remarque de Defcom.
Pour ma part, avec l'entourage il y a eu différentes réactions à l'annonce de ma maladie:
- "oh mais c'est rien ça se soigne bien maintenant"
- "oh mais ma pauvre chéri comment vas-tu faire avec tes enfants, tu vas finir en fauteuil comme Jeanine la femme du cousin de la cousine de ma femme"
- "oui mais ta vie ne tourne pas autour de la maladie, on parle d'autre chose?"
Sans compter les larmes interminables de ma mère qui depuis me traite comme un bébé, ou de l'indifférence de mon père qui lui a toujours pire que les autres.
Il n'y a que mon homme qui a à peu près bien réagit et ma belle mère (mon beau père ayant Parkinson elle comprend bien les choses même si elle ne supporte pas qu'on s'écoute), mais je dois préciser que pendant longtemps avant mon diagnostic il me croyait dépressive et que j'exagérai mes symptômes surtout celui de la fatigue.

Donc je confirme, c'est compliqué avec l'entourage, du coup aujourd'hui j'en parle très très peu et à des personnes sélectionnées...
[wave=blue]Chanteeeeuuuuuh LA VIE chanteeeeuuuuhhh!!![/wave]
https://www.facebook.com/forumsep/

pier2
Fidèle
Messages : 399
Inscription : 31 juil. 2015, 12:35
Contact :

Re: Jeune maman en attente de diagnostic

Messagepar pier2 » 13 janv. 2017, 09:54

Bonjour.

Moi, je pense aussi que nous nous compliquons avec l' entourage, et nous réagirions tout simplement pareil à leur place, chacun à sa façon et parfois maladroitement Nous on le vit et on sait, eux non.

J' ai 50 ans et chaque fois que je vois ma mère j' en revient encore plus malade parce qu' elle se fait du soucis pour moi, mon père lui ne montre rien( mais n' en pense surement pas moins) et je préfère ça. Mais c' est personnel, et réagit à sa façon, et pas que l' entourage.

melissa28
Habitué(e)
Messages : 53
Inscription : 07 déc. 2016, 21:24
Prénom : Melissa
Contact :

Re: Jeune maman en attente de diagnostic

Messagepar melissa28 » 13 janv. 2017, 12:54

Bonjour Mallorie et Pier2!

Merci de partager votre expérience sur ce fil de discussion. ;-)
Je peux comprendre les parents (ou proches) trop inquiets. Apres tout, on sera toujours leur enfant et même si il n'y a pas de lien avec la génétique, ça doit être culpabilisant d'avoir un enfant malade. On ne connaît pas la et les causes réelles...

Pour les autres commentaires, il faut se
dire que les gens essayent probablement de nous "remonter le moral" en dredamatisant.. ou bien qu'ils ne sont tout simplement pas informés sur cette maladie.
Et puis il y a les idiots... Mais ceux là il ne faut pas y prêter attention (facile à dire je sais).
Mon père est comme ça. Pas un idiot hein. Mais dans son monde et impossible d'en sortir. Quand j'ai annoncé que j'avais une thrombophilie et une maladie de Bouveret (pb qui cause de la tachycardie) il m'a repondu texto "toi tu te trouves toujours quelque chose!". J'en n'ai donc parlé qu'à ma mère de mes symptômes et des suspicions que j'avais désormais.
Donc je comprends ton ressenti Mallorie et je peux te dire que dans ce cas, c'est parce qu'il n'imagine pas ce qu'est d'être malade. Depuis 3 semaines, mon père est sujet à des acouphènes, des vertiges et tremblements. Depuis, il a changé, est très stressé (pour lui), et me demande même comment je vais, alors que jamais il ne s'en souciait. Dis toi que ces personnes ne sont pas forcément méchantes ou égoïstes mais que peut être, elles ne peuvent pas comprendre. Vraiment.
Heureusement que tu as ton homme et ta belle maman. Le plus important est que ton mari soit la pour toi. Tout le monde n'a pas cette chance. Le reste est à mettre de côté comme tu dis.
C'est génial de voir que les couples sont restés unis face à cette épreuve et que parfois certains compagnons ou certaines compagnes sont présents sur ce site.
Je crois que c'est ce qu'il faut retenir.

Avatar de l’utilisateur
Mallorie
Passionné(e)
Messages : 1204
Inscription : 24 juin 2016, 09:41
Ville de résidence : Périgueux
Prénom : Mallorie
Ma présentation : viewtopic.php?f=32&t=13189
Contact :

Re: Jeune maman en attente de diagnostic

Messagepar Mallorie » 13 janv. 2017, 13:11

@pier2, nous on sait eux non, je suis d'accord, c'est donc pour cela qu'aujourd'hui je n'en parle ça si plus et qu'à certaines personnes, je me ménage en évitant les reactions/réflexions que je n'ai pas envie d'entendre et j'évite aux gens d'être mal à l'aise et de ne pas savoir quoi dire, comme ça tout le monde est content.

@melissa28, je n'en tiens pas rigueur au gens, et oui dans la grande majorité des cas c'est de la bienveillance et/où de maladresse, il m'a juste fallu quelques mois pour le comprendre et me dire comme le dit pier2 moi je sais eux non. Ce qui m'à fait le plus souffrir c'est surtout avant le diagnostic qd on me prenait pour folle ou malade imaginaire... du coup on se renferme.
Pour les parents je suis d'accord avec toi, je pense que c'est naturel notamment pour une maman de s'inquiéter presque de manière démesurer. Car après tout je ne vais pas mourir demain de la sep, j'ai juste pour le moment une vie un peu plus compliqué que ce qu'elle aurait "dû" être.
[wave=blue]Chanteeeeuuuuuh LA VIE chanteeeeuuuuhhh!!![/wave]
https://www.facebook.com/forumsep/

melissa28
Habitué(e)
Messages : 53
Inscription : 07 déc. 2016, 21:24
Prénom : Melissa
Contact :

Re: Jeune maman en attente de diagnostic

Messagepar melissa28 » 13 janv. 2017, 14:07

Je comprends tout à fait ce que tu dis Mallorie. Le diagnostic a sûrement été un choc pour ceux qui te pensaient hypocondriaque ou autre.
Les médecins que tu as rencontré avant le diagnostic étaient à l'écoute? Ils te croyaient?
Comment se traduit la maladie chez toi?

Avatar de l’utilisateur
Mallorie
Passionné(e)
Messages : 1204
Inscription : 24 juin 2016, 09:41
Ville de résidence : Périgueux
Prénom : Mallorie
Ma présentation : viewtopic.php?f=32&t=13189
Contact :

Re: Jeune maman en attente de diagnostic

Messagepar Mallorie » 13 janv. 2017, 14:24

melissa28 a écrit :Je comprends tout à fait ce que tu dis Mallorie. Le diagnostic a sûrement été un choc pour ceux qui te pensaient hypocondriaque ou autre.
Les médecins que tu as rencontré avant le diagnostic étaient à l'écoute? Ils te croyaient?
Comment se traduit la maladie chez toi?


Je traversé une période difficile personnellement quand les premiers symptômes sont apparus en mars/avril 2016, de gros conflits familiaux. Pourtant avant cela j'avais connu de gros épisodes de fatigue, où je me trainais comme un lendemain de fête toute engourdie mais je ne me suis pas allarmée.
Je n'ai donc pas consulté avant d'avoir un problème de fourmillement et engourdissement des membres inférieurs avec une sensation d'étaux au niveau des genoux. La première fois que je suis allée voir mon médecin, j'y allais pour mon fils et j'en ai parlé comme ça un peu à la légère, il n'a pas relevé plus que ça. mais quelque jours après j'ai commencé à avoir des problèmes de vue jusqu'à ne plus y voir au bout de quelques jours de l'oeil droit, un voile blanc c'était installé et une sensation qu'on me tirait l’œil de l'intérieur, la je suis vraiment allée consulter pour moi, je suis tombée sur la remplaçante de mon médecin qui m'a envoyé en urgence chez l'ophtalmo et m'a prescrit un rdv chez le neurologue... et c'est à ce moment là que j'ai entendu de la part de certains membres de ma famille et de mon chéri que j'étais dépressive etc... après s'en est suivi le parcours du combattant qu'est le diagnostic. Et encore j'ai de la chance c'est tombé plutôt rapidement, mais quand j'ai rencontré pour la première fois ma neurologue, pour elle aussi c'était nerveux et non neurologique puisqu'à la fin du rdv elle m'a dit "on fait des irm par acquis de conscience mais votre médecin traitant prendra la suite car normalement nous ne nous reverrons pas" sauf que depuis je la vois régulièrement! lol.

J'ai depuis été très mal en octobre, marcher était devenu très difficile, des douleurs dans les pieds et mollets, des douleurs de courbatures puissance mille. Ca a duré environ 3 semaines et c'est revenu à la normal.
Aujourd'hui je me suis habituée aux désagréments que je ressens, la sensation d'eau qui coule dans les jambes, les décharges le long de la colonne quand je baisse la tête, des douleurs aiguës mais furtives dans la main droite, une fatigue que j'essaye d'apprendre à gérer, une sensation de crampe dans la joue droite etc... le lot de beaucoup d'entre nous! Pour le moment ça ne m’empêche pas de vivre, de m'occuper de mes enfants, de mener ma petite vie normalement sur le plan perso et pro.
[wave=blue]Chanteeeeuuuuuh LA VIE chanteeeeuuuuhhh!!![/wave]
https://www.facebook.com/forumsep/

melissa28
Habitué(e)
Messages : 53
Inscription : 07 déc. 2016, 21:24
Prénom : Melissa
Contact :

Re: Jeune maman en attente de diagnostic

Messagepar melissa28 » 13 janv. 2017, 17:58

Ah mince, cela a dû être d'autant plus difficile dans cette période de stress et sans soutien.
Qu'avait relèvé ton examen avec l'ophtalmo?
Malheureusement, tant qu'on n'a pas de nom à mettre sur une mauvaise santé, les gens ne nous prennent pas au sérieux. Mon compagnon me reprochait jusqu'à récemment d'être tout le temps fatiguée. C'est quand les choses deviennent plus concrètes que les gens réalisent... J'espère que cela s'est amélioré depuis.
C'est dingue c'est médecins. Heureusement Qu'elle a réalisé l'irm. C'est cet examen qui a permis le diagnostic? Irm cérébral ou médullaire?
Je connais ces douleurs dans les jambes, et la douleur est vraiment terrible. Même la codeine n'avait aucun effet sur moi.
Pour les difficultés à marcher comment parviens tu as gérer? Un traitement?

Avatar de l’utilisateur
Mallorie
Passionné(e)
Messages : 1204
Inscription : 24 juin 2016, 09:41
Ville de résidence : Périgueux
Prénom : Mallorie
Ma présentation : viewtopic.php?f=32&t=13189
Contact :

Re: Jeune maman en attente de diagnostic

Messagepar Mallorie » 13 janv. 2017, 18:20

Electromyogramme, irm cérébral et médullaire, ponction lombaire, et prise de sang+++++
J'ai eu les examens sont classiques.
Pour ma vue, en fait j'ai fait une névrite optique ce qui est pour beaucoup d'entre nous un des symptômes révélateurs qui nous pousse à consulter.
J'ai une un bolus de solumedrol qui a soulage certaines de mes douleurs en septembre mais que je n'ai pas du tout supporté (2 semaines et demi d'arrêt, hypertension à 16.9, oedème carabiné, écrasement de la poutre etc...) donc en octobre j'ai eu de simples injections de solumedrol moins concentré à la maison par une infirmière (plutôt douloureuses) qui ont été efficaces et m'ont aidé.
Pour les douleurs je me forçais à marcher qd même et le froid aussi sur les jambes me faisait du bien.
[wave=blue]Chanteeeeuuuuuh LA VIE chanteeeeuuuuhhh!!![/wave]
https://www.facebook.com/forumsep/


Revenir vers « Les présentations »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : MSNbot Media et 2 invités