Coucou

Si tu viens d'arriver, nous te remercions de nous faire l'honneur de ton premier message (post) pour te présenter.

L'équipe du forum se fera un plaisir de t'accueillir et t'ouvrira les portes des autres sections de ce forum.
Avatar de l’utilisateur
Mirabelle
Fidèle
Messages : 802
Inscription : 03 févr. 2015, 17:16
Contact :

Re: Coucou

Messagepar Mirabelle » 15 févr. 2015, 23:02

Om, c'est super gentil de ta part de me souhaiter le meilleur pour la suite du Tecfidera.
C'est une très bonne chose si ton moral est bon, tu m'en vois vraiment ravie.
Ah oui, je vois que tu as mis le paquet niveau médocs pour le ventre (je m'en doutais bien que tu avais tenté ça, mais je me suis dit, évoque quand même ça, on ne sait jamais).
Comme quoi ton organisme n'accepte pas cette molécule ragee
En tout cas, j'espère vraiment qu'avec Aubagio tu vas trouver chaussure à ta SEP riree
Tiens nous au courant STP.
La meilleure façon de réaliser ses rêves, c'est de se réveiller... Paul Valéry

khadija
Célébrité
Messages : 7458
Inscription : 30 janv. 2012, 14:34
Contact :

Re: Coucou

Messagepar khadija » 15 févr. 2015, 23:23

Merci om77777.
G oublié de te dire, ce q je constate parfois, c une exagération de mes symptome (ex. jambe parfois plus lourde, pied ki trène ki accroche plus parfois..). Cela te parle ?
Merci atoi de me souhaiter que ça se déclenche.. Si ca le fé pas, tampi.. Oui, seul l'avenir peut le dire.
@+

Avatar de l’utilisateur
om77777
Habitué(e)
Messages : 95
Inscription : 23 juil. 2007, 20:58
Contact :

Re: Coucou

Messagepar om77777 » 15 févr. 2015, 23:36

Mirabelle a écrit :j'espère vraiment qu'avec Aubagio tu vas trouver chaussure à ta SEP riree
Tiens nous au courant STP.


J'aime beaucoup l'expression, :D , ça dédramatise :wink:
"mal nommer les choses, c'est ajouter au malheur du monde" Albert Camus

Avatar de l’utilisateur
om77777
Habitué(e)
Messages : 95
Inscription : 23 juil. 2007, 20:58
Contact :

Re: Coucou

Messagepar om77777 » 15 févr. 2015, 23:48

khadija a écrit :Merci om77777.
G oublié de te dire, ce q je constate parfois, c une exagération de mes symptome (ex. jambe parfois plus lourde, pied ki trène ki accroche plus parfois..). Cela te parle ?
... @+


Oui, ce que tu me dis me parle : pas du tout pour ces symptômes-là, mais pour l'équilibre. C'était le seul symptôme qui, au lieu d'aller "simplement" de mieux en mieux, procédait de façon aléatoire (mais en allant vers le mieux à moyen/long terme). Notamment parfois, je me levais d'un siège, et j'avais tendance à partir dans tous les sens, ce qui ne m'arrivait jamais avant. Mon équilibre est précaire, mais je n'ai jamais de cette sorte d'accoup. Ca se rétablissait ensuite au bout de 15 secondes environ. Et, de proche en proche, j'avais de toute façon une amélioration de l'équilibre dans le temps. Je ne sais si ces phénomènes sont liés cela : ça reste le symptôme qui était le plus dur à "corriger" (il faut dire que c'est l'un de mes plus anciens)
Donc, encore une fois, je te préconise un peu de patience...
"mal nommer les choses, c'est ajouter au malheur du monde" Albert Camus

Avatar de l’utilisateur
Mirabelle
Fidèle
Messages : 802
Inscription : 03 févr. 2015, 17:16
Contact :

Re: Coucou

Messagepar Mirabelle » 15 févr. 2015, 23:50

Merci, et tant mieux si mon expression te plaît.
Mais sache que je suis toujours du genre à sortir des conneries, j'adore rigoler.
Ca a toujours été le cas avant, et ça l'est encore maintenant (et c'est vrai que c'est utile pour surmonter certaines embûches qu'elle me fout sur mon passage, l'autre là :twisted:).
La meilleure façon de réaliser ses rêves, c'est de se réveiller... Paul Valéry

Avatar de l’utilisateur
Mirabelle
Fidèle
Messages : 802
Inscription : 03 févr. 2015, 17:16
Contact :

Re: Coucou

Messagepar Mirabelle » 15 févr. 2015, 23:52

Oups, j'avais oublié Om, bonne nuit.
La meilleure façon de réaliser ses rêves, c'est de se réveiller... Paul Valéry

Avatar de l’utilisateur
om77777
Habitué(e)
Messages : 95
Inscription : 23 juil. 2007, 20:58
Contact :

Re: Coucou

Messagepar om77777 » 16 févr. 2015, 00:00

Mirabelle a écrit :Merci, et tant mieux si mon expression te plaît.
Mais sache que je suis toujours du genre à sortir des conneries, j'adore rigoler.
Ca a toujours été le cas avant, et ça l'est encore maintenant (et c'est vrai que c'est utile pour surmonter certaines embûches qu'elle me fout sur mon passage, l'autre là :twisted:).


C'est vrai que ça fait du bien, et je m'aperçois que l'humour entre sepiens du forum m'a manqué, toutes ces années :)
"mal nommer les choses, c'est ajouter au malheur du monde" Albert Camus

Avatar de l’utilisateur
om77777
Habitué(e)
Messages : 95
Inscription : 23 juil. 2007, 20:58
Contact :

Re: Coucou

Messagepar om77777 » 16 févr. 2015, 00:00

Mirabelle a écrit :Oups, j'avais oublié Om, bonne nuit.


Bonne nuit, Mirabelle.
"mal nommer les choses, c'est ajouter au malheur du monde" Albert Camus

khadija
Célébrité
Messages : 7458
Inscription : 30 janv. 2012, 14:34
Contact :

Re: Coucou

Messagepar khadija » 16 févr. 2015, 11:07

Merci om77777.
Jvois q té inscrite sur le forum depuis juillet 2007.
Tu es sépienne depuis kan ?

Avatar de l’utilisateur
om77777
Habitué(e)
Messages : 95
Inscription : 23 juil. 2007, 20:58
Contact :

Re: Coucou

Messagepar om77777 » 16 févr. 2015, 19:00

Salut Khadija,

Mon cas est tordu, niveau diagnostic (j'espère que tu peux lire un roman) :

1986 (20 ans) : je suis entièrement paralysée, paresthésies sur tout le corps absolument énormes (le froid me paraissait brûlant, e vice versa, le doux paraissait rugueux, etc), forte diplopie, nystagmus important, je ne peux quasiment plus parler.
IRM (très rare à l'époque) : on voit des taches qui montrent que la myéline est bouffée à pas mal d'endroits. On me le montre.
Le professeur du service neuro de l'hôpital parisien où je suis soignée (qui était censé être LE spécialiste de la SEP de l'époque) me dit DROIT DANS LES YEUX : "vous n'avez pas la SEP". Il me le répète. Du coup, je dis, terrorisée par ce que je vis : "qu'est-ce que j'ai ? Est-ce que ça peut recommencer ?". "On ne sait pas si ça peut recommencer. On ne sait pas ce que c'est, mais vous n'avez pas la SEP" (...).
Enormes transfusions de cortisone (qui durent toute la journée à l'époque). 1 premier "mélange" ne fonctionne pas, mon état continue d'empirer. Le 2è mélange fonctionne. Je commence très lentement à récupérer. Ouf. Toujours terrorisée, mais ouf, la tendance est renversée. Entre-temps, j'avais quand même demandé à mourir tellement la situation était invivable mentalement pour moi.
Après tu connais sans doute le processus : cortisone en cachet et convalescence de plusieurs mois, le temps de récupérer.
Après, pour résumer, j'ai eu régulièrement des problèmes, même si je n'ai jamais plus eu une poussée d'une telle ampleur.
Au tout début la seule chose qui me reste, c'est la fatigabilité, et un équilibre moins bon qu'avant. Les poussées ensuite sont plus faibles, mais elles existent bel et bien. Au fil du temps, les problèmes s'accumulent quand même.
Pour mon malheur (tu comprendras plus tard pourquoi), pendant 18 ans, j'ai continué à consulter dans ce même hôpital, même service, donc. Je tombais sur des internes qui avaient mon dossier sous le nez (au bout d'un moment le fameux soit-disant grand professeur est parti à la retraite), et me disaient de me reposer et prendre... de la vitamine B ! Toujours rien sur la SEP, et quand je parlais de séquelles pour tenter de comprendre ce qu'il m'arrivait, on me répondait "oui oui c'est des séquelles", et on refermait le dossier.

En 96-97, je m'intéresse aux méthodes et alimentations alternatives. Je tombe sur le livre de Kousmine : "la SEP est guérissable". Tous les symptômes décrits sont les miens... Grand trouble. J'adopte la méthode Kousmine, basiquement, et ne sais quoi penser avec l'avis contradictoire du "milieu médical officiel"...
J'ai continué ma vie comme je pouvais. On ne parlait pas couramment de la SEP à ces époques, contrairement à maintenant.
Effectivement, le repos me faisait du bien mais... J'ai beaucoup galéré au niveau professionnel et personnel, avec tout ça, comme tu peux te douter.

Arrivée en 2003, j'essaye de sortir d'une période chômage en préparant un concours. Grosse tension. Me retrouve encore avec des grosses pertes d'équilibre, des pb de proprioception, nystagmus, une fatigue incommensurable, pb de concentration, sautes d'humeur, douleurs diffuses... Ca fait un moment que je ne suis pas allée à l'hôpital parce que j'en ai marre d'entendre "reposez-vous et prenez de la vitamine B". Pas besoin d'eux pour ça. Du coup, je parle de tout ça à une des filles avec qui je prépare le concours. Elle est fille de médecin et me dit : "c'est curieux, on dirait vraiment tous les symptômes de la SEP, ce que tu me racontes..." Du coup, je me dis que je vais prendre le taureau (insaisissable) par les cornes : j'arrache un rendez-vous à l'hôpital rapidement (d'habitude il faut 2 mois), et arrivée devant la énième interne en neuro je lui explique mes pb, en lui faisant comprendre que le coup "repos-vitamine B" j'en ai ras le bol ; elle dit "irm". Je fais. on se revoit en janvier 2004. Elle commence à tourner autour du pot, alors qu'il y a pas mal de lésions. Là, je l'arrête, et je lui dis : "pouvez-vous me dire que CE N'EST PAS LA SEP ?" Après un moment de silence et les yeux un peu hagards, elle me répond : "heu, non, je ne peux pas vous dire ça. C'est une forme de SEP"... Là, après 18 ans de galères, je peux enfin me poser : j'ai une réponse (même si formulée de la façon pas la plus directe...)
En même temps, elle ne me fait faire AUCUN examen supplémentaire, et ne me prescrit aucun traitement donc, à part de la vitamine... C (ça ne s'invente pas), et du repos (en pleine préparation de concours c'est facile), parce que je lui avais dit que "repos-vitamine B" j'en avais ras le bol...

Je réussis le concours (je ne sais pas comment avec tout ça ;-)) 65 candidats reçus sur presque 600 présentés.
Galères neuro pendant ma 1ère année après le concours, mais comme je n'ai aucun suivi et aucun traitement, je me fais arrêter pour sciatique (c'est vrai qu'entre autres j'ai une sciatique carabinée).
Je change de lieu de travail l'année suivante, et me retrouve avec des heures supplémentaires "obligatoires" à faire et une surcharge de travail. Parfait dans mon cas, mmmfff, mais j'arrive à donner le change. Je m'épuise à la tâche, mais "ça tient" grosso modo (à court terme).
L'année suivante j'arrive à obtenir un allégement de mon temps de travail (salaire allégé aussi bien sûr). Malgré cela, je me sens épuisée. Je n'arrive plus à récupérer des forces quand je me repose. Je continue à travailler quand même. La qualité de mon travail s'amoindrit bcp. Je ne veux pas m'arrêter ; je pressens une poussée plus ou moins consciemment, et n'étant pas bien suivie, j'essaye d'avancer contre vents et marées. J'ai pas mal de pertes d'équilibre, pb oculaires, etc.
Arrivée en juin 2007, je me fais arrêter pour sciatique, mais en fait je fais aussi une poussée en bonne et due forme.
Je fais des bolus de cortisone en juillet, par une neuro de la région où j'étais arrivée après le concours (j'ai oublié, j'avais déménagé 2 fois après le concours). Elle me dit de trouver plus près de chez moi. j'en trouve une beaucoup plus près. Qui saisit que j'ai une SEP au vu des différentes IRM, qu'il faut me suivre, et me prescrit du Bétaféron. Mais je ne la sens pas des masses, elle l'air d'un bouquin vivant, mais n'a aucune conscience de l'individu qu'elle a en face. Je rencontre par mon kiné d'alors un monsieur qui a la SEP, a eu une activité Groupe de parole SEP, et me dit de plutôt consulter à la Salpêtrière (je suis ds région Paris) ou sa propre neuro, et en tous cas ailleurs qu'auprès de la fameuse neurologue du coin...
La neuro du monsieur et la Salpê m'envoient balader : la neuro me dit de consulter dans ma région (elle est dans un autre département et ne prend plus de patients "d'ailleurs"), et la Salpê ne prend que sur lettre de médecin. Le monsieur SEP n'est pas médecin.
Je consulte à Paris au pif. Et là, ENFIN, je tombe bien ! Très bien même. Le neuro se rend compte que j'ai été complètement laissée à l'abandon (a été élève du fameux grand professeur de 86, et me dit qu'il n'était pas génial comme prof), me fait faire irm, potentiels évoqués, ponction lombaire, et tests neuro de base... Il donne un diagnostic PRECIS de SEP, et me prescrit de l'Avonex ! Nous sommes en 2008 !
Voilà pourquoi je dis que j'ai eu ma 1ère poussée en 86 et ai été diagnostiquée en 2008...

Mais dans l'absolu ça reste faux, car J'AI ÉTÉ DIAGNOSTIQUÉE SEP EN 1986 par le fameux professeur à la noix qui m'a répété à l'époque que je n'avais pas la SEP. Simplement j'ai appris de façon imprévisible en 2012 qu'on m'avait MENTI sur mon diagnostic pendant toutes ces années !

J'espère que tu es toujours là, y a du rebondissement :wink:

Je te passe les détails sinon, on y est encore demain, mais j'ai appris que ma mère avait dit aux médecins tout de suite après le diagnostic en 86 de me cacher la vérité (elle me voyait ramer et demander ce qu'il m'arrivait, mais ne voulait pas que je sache la vérité, plus pour se protéger elle, que moi). Elle l'a caché aussi à un de mes frères, et mon père. 2 de mes frères et mon oncle étaient au courant, mais avec l'injonction de ne rien me dire.
Côté médical, en fait, comme je consultais toujours dans le même hôpital jusqu'en 2004, les petits internes de service voyaient dans le dossier médical qu'on ne devait pas parler de SEP (et donc la prendre en charge), donc ils se la fermaient, jusqu'à ce que je prenne l'interne de 2003-4 "au col"... Et surtout que je change d'endroit pour me faire suivre.

Tu vas peut-être penser que j'aurais dû consulter plus tôt ailleurs, mais il faut voir que, d'une part mon généraliste aussi me cachait le pb bien qu'au courant, et d'autre part à ces époques-là, on allait moins facilement d'un médecin à l'autre pour avoir du diagnostic différentiel. C'était moins dans les moeurs. Et puis... Je ne suis pas une spécialiste du MENSONGE (médical notamment), et je ne m'attendais pas à ce que, non seulement on me cache la vérité alors que je la réclamait depuis le départ, mais en plus qu'on me dise sciemment que "ce n'est pas la SEP", alors qu'on l'a diagnostiquée depuis 86 (ils auraient pu simplement dire qu'ils ne sauvaient pas, à la limite) !!!

Voilà, Khadija, je pense que tu comprends pourquoi je te disais que c'était tordu. Et long.

PS : ne me demande pas quels rapports j'ai avec ma mère depuis qqs années, merci ragee
"mal nommer les choses, c'est ajouter au malheur du monde" Albert Camus

Avatar de l’utilisateur
fafalarousse
Messages : 12733
Inscription : 30 mars 2013, 09:03
Ma présentation : 47 ans de sep, j'essaye d'aider les nouveaux

Re: Coucou

Messagepar fafalarousse » 16 févr. 2015, 20:00

parcours impressionnant en effet om.
je peux peut être te rassurer en te disant qu'en 86 jusqu'en 98, le seul traitement de la sep était repos et vitamine B et qu'ensuite les interférons sont sortis, en 98. je te dis ça, parce que je suis passée dès 69 au traditionnel, vous avez la sep, on ne peut rien pour vous, on vous donne de la bitamine B et bonne chance, surtout reposez vous bien. :mrgreen:
nous avons eu un parcours un peu similaire, bien sur c'était moins grave pour moi, ma paralysie date de 63 mais elle n'a duré qu'une semaine, donc on n'en a tenu compte qu'en 69 quand ça a un peu recommencé.
comme tu dis, en ce temps la, la sep on s'en fichait royalement.

ps : pour la mère, ce fut le contraire, vu que le toubib me l'a annoncé en face, à 19 ans, elle m'a dit de ne jamais en parler à personne, que j'étais la honte de la famille, heureusement que j'ai fait un super déni jusqu'en 97. alors quand j'avais des soucis, 2 à 3 fois par ans, et qu'on me disait faut voir un neuro, bah j'y allais pas, puisque je n'avais pas la sep dans ma tête, et que de toute façon, ça rentrait dans l'ordre en une semaine, et elle est là, la grosse différence avec toi, j'avais une récupération rapide et sans séquelle jusqu'en 97. heu, je ne parle pas de l'épuisement, depuis 63, c'est tellement normal, lol, et alors oui, je suis chanceuse. (je voulais être chirurgien, j'ai du revoir à la baisse et fait orthophonie, plus psycho et psychomotricité malgré la fatigue comme tu dis dur, dur, )
donc j'ai continué les vitamines et je n'ai pris aucun traitement de fond. même si j'ai eu des périodes à fauteuil roulant vers 2004, mais maintenant je marche à nouveau.

j'espère que maintenant tu vas mieux. tu es bien placée pour savoir que la sep est fluctuante.
diagnostique 1969
mon rôle sur le forum fut d’accueillir, d'aider, rassurer, et faire profiter les nouveaux arrivants diagnostiqués ou non, de mon expérience de 47 ans de sep.

Avatar de l’utilisateur
om77777
Habitué(e)
Messages : 95
Inscription : 23 juil. 2007, 20:58
Contact :

Re: Coucou

Messagepar om77777 » 16 févr. 2015, 21:00

Oui, même si des poussées d'une semaine, ça me fait plus que rêver, tu as ton compte aussi, Fafa...
Le coup de te dire que tu es la honte de la famille, "pas mal" aussi :( . Moi, ça n'a pas été dit, mais dans les motivations de ma mère il y avait ça entre autres.
Ben là, je galère pour supporter les traitements, donc, mais je trouve ça moins galère que tout ce que le mensonge (maternel et) médical m'a obligé à traverser, psychologiquement et physiquement pendant des années.

PS : il me semblait que les premiers traitements, c'était en 94, pas en 98... (?)
"mal nommer les choses, c'est ajouter au malheur du monde" Albert Camus

khadija
Célébrité
Messages : 7458
Inscription : 30 janv. 2012, 14:34
Contact :

Re: Coucou

Messagepar khadija » 17 févr. 2015, 10:02

Salut om77777, me voila !
Cela pour te dire q g pu lire tout "ton roman" é crois moi, excuz moi de te dire ca, mais, tu en n'a bavé ma belle. Un "truc de fou".. Ton histoire ya de koi vouloir se mettre une balle dans la tete.
Chose q tu na pas fait. Un grand bravo atoi pour ta patience et ton courage. Sincèrement respect, tucatonne !..

Aujourd'hui, tu en né ou avec la méthode Kousmine ?
Kel concours préparé-tu ? Avec tout ce ki c passe otour de toi, tu le réussis. Félicitation, chapeau bas om77777 !

(Oui, tu as vu, jsuis toujours là :wink: !).

Je comprends pourquoi tu disais que c'était "tordu. Et long".

Je ne te demanderé pas quels rapports tu a avec ta mère. Juste q c désolant, bete..

Aujourd'hui, comment te sents-tu ?

G une kestion q g envie de te poser. Si tu ne veus pas y répondre, c ton choix é je le respect. Tu as kel age ?

A+ om77777 et encore bravo atoi.

Avatar de l’utilisateur
fafalarousse
Messages : 12733
Inscription : 30 mars 2013, 09:03
Ma présentation : 47 ans de sep, j'essaye d'aider les nouveaux

Re: Coucou

Messagepar fafalarousse » 17 févr. 2015, 12:11

pour la date des traitements, om je sais que le protocole de l'interféron a commencé en 97 parce que le toubib m'a dit , on ne peut pas vous faire rentrer dans ce protocole vous avez la sep depuis trop longtemps, donc je pense que les premiers traitements sont rentrés à cette époque mais 94 ou 98 on s'en fout.
pour moi ces traitements c'est de la poudre aux yeux et un fric fou pour les labos, mais jamais je ne conseillerai de ne pas les prendre, ici, même si je pense que je suis encore en vie c'est grâce à mon obstination.
c'est juste mon idée, mais si un de mes proches l'avait je lui conseillerai fortement de ne rien faire. fin de ce sujet un peu spécial. promis.
j'exprime simplement mon avis, et je comprends parfaitement votre avis, le "on ne sait jamais" et les effets psychosomatiques c'est fort utile. je tire mon chapeau à celles et ceux qui ont la force d'accepter les effets secondaires de ces produits. bravo, ça ne doit pas être facile tous les jours.
bizzzzzzzzzzz
diagnostique 1969
mon rôle sur le forum fut d’accueillir, d'aider, rassurer, et faire profiter les nouveaux arrivants diagnostiqués ou non, de mon expérience de 47 ans de sep.

Avatar de l’utilisateur
om77777
Habitué(e)
Messages : 95
Inscription : 23 juil. 2007, 20:58
Contact :

Re: Coucou

Messagepar om77777 » 17 févr. 2015, 14:32

khadija a écrit :Salut om77777, me voila !
Cela pour te dire q g pu lire tout "ton roman" é crois moi, excuz moi de te dire ca, mais, tu en n'a bavé ma belle. Un "truc de fou".. Ton histoire ya de koi vouloir se mettre une balle dans la tete.
Chose .....

A+ om77777 et encore bravo atoi.


Salut Khadija,
Je commence par le plus simple : l'âge. Tu peux te douter que je ne suis pas "neuve" ;-)
J'aurais 50 ans à la fin de l'année.
Ca c'est fait.
Et toi ? (j'ai l'impression que tu es toute jeunette)

Merci pour ton sentiment sur mon parcours : pendant toutes ces années de "fou" comme tu dis, je me suis souvent demandé si moi-même je n'étais pas folle... En effet, quand sa propre maladie est autant déniée par le médical et la famille, c'est soi-même que l'on accuse. Et tu parles dune "balle dans la tête" : la balle ne m'a quand même pas traversée, mais l'idée, oui, avec tout ça.
Alors entendre qu'en gros, on a été victime de la connerie ambiante, ça fait toujours du bien :-))

Kousmine : je fais la base, soit huiles première pression à froid (lin, sésame, carthame, olive ; non chauffées), le plus de légumes possibles (si possible bio), céréales complètes mais pas de blé (Bio toujours), graines de lin moulues, amandes entières (je n'en trouve pas de bio à des prix humains alors tant pis c'est du pas bio), amandes en pâte (bio).
Pour les fruits frais, actuellement, il n'y a pas grand chose depuis que le Tecfidera m'a flingué l'estomac, sinon j'essaye d'en manger pas mal. Si possible bio. Pareil pour les noix et les noisettes.

Le concours, c'était prof d'arts appliqués. Mais comme je l'ai dit, je n'ai pas tenu longtemps (et pas bien) à cause la SEP ; donc là je suis graphiste (mes premières amours) en télétravail.

Moilà...
"mal nommer les choses, c'est ajouter au malheur du monde" Albert Camus

Avatar de l’utilisateur
om77777
Habitué(e)
Messages : 95
Inscription : 23 juil. 2007, 20:58
Contact :

Re: Coucou

Messagepar om77777 » 17 févr. 2015, 14:50

AndréZX12R a écrit :bienvnu om77777
Quel parcours... :shock:
On m'aurais fait un coup pareil, j'aurais très mal réagis...
Pour le "professeur", j'aurai ... mon prénom, que je déteste au passage...


Hello ZX12R (j'évite le prénom... :wink: )

J'ai coupé les ponts avec ma mère. Avant même la "révélation" de 2012 sur son gros mensonge. Je ne vais pas m'étendre sur le sujet, mais elle m'a imposé (elle a essayé en tous cas) une relation de type fusionnel tout en me mentant sur les sujets les plus graves pour moi (la SEP n'est pas le seul).
Bref, tout a toujours été fait pour me démolir, sur fond de chantages à l'affectif. N'étant ni dépendante ni maso, j'ai arrêté le massacre quand j'ai été "grande fille". La seule façon possible : me barrer.
Dans mon état et avec les mensonges médicaux qu'on me faisait, c'était de la folie, mais j'ai rudement bien fait de le faire. :-)

Pour le professeur "à la mord-moi le neurone", j'ai des amis d'amis qui m'encouragent à porter plainte. Je pense qu'il est mort ou du genre 90 ans, mais il y a eu toute la clique des internes ensuite qui a respecté le mensonge médical à mon égard, effectivement.
Au mois de novembre, j'ai demandé mon dossier médical à l'hôpital où j'avais été "soignée". Il me l'ont envoyé en s'excusant qu'il n'y ait quasiment rien dedans, car des chefs de cliniques seraient partis avec les éléments du dossier non informatisés ou alors des déménagements auraient provoqué des pertes (informatisation dans les années 2000).
J'ai pas mal de choses à dire sur ce sujet aussi, mais là, faut que je bosse. A plus tard, ZX12R.

PS : ma mère n'a pas tout loupé, j'ai un très joli prénom riree
"mal nommer les choses, c'est ajouter au malheur du monde" Albert Camus

Avatar de l’utilisateur
om77777
Habitué(e)
Messages : 95
Inscription : 23 juil. 2007, 20:58
Contact :

Re: Coucou

Messagepar om77777 » 17 févr. 2015, 21:57

fafalarousse a écrit :... pour moi ces traitements c'est de la poudre aux yeux et un fric fou pour les labos, mais jamais je ne conseillerai de ne pas les prendre, ici, même si je pense que je suis encore en vie c'est grâce à mon obstination.
c'est juste mon idée, mais si un de mes proches l'avait je lui conseillerai fortement de ne rien faire. fin de ce sujet un peu spécial. promis.
j'exprime simplement mon avis, et je comprends parfaitement votre avis, le "on ne sait jamais" et les effets psychosomatiques c'est fort utile. je tire mon chapeau à celles et ceux qui ont la force d'accepter les effets secondaires de ces produits. bravo, ça ne doit pas être facile tous les jours.
bizzzzzzzzzzz


Ben, j'étais contre les traitements au début (j'essayais plutôt de ne pratiquer que Kousmine), mais le neuro m'a convaincue sur l'avonex. Résultat, je l'ai pris 3,5 ans mais ai abandonné de moi-même (contre l'avis du neuro) parce que, même si les effets secondaires étaient faibles au bout d'un moment, je ne voyais pas vraiment de progrès. Il fallait manifestement mettre des cierges à l'église pour espérer que le produit repousse l'apparition de lésions. Mais j'ai pris le Tecfidera parce que des lésions (cerveau et moëlle) sont apparues entre temps (arrêt de l'avonex ou pas ? on ne saura jamais), avec aggravation de mes symptômes, alors, comme tu dis, "on ne sait jamais". Je suis décidée à essayer des traitements, de toute façon, maintenant. Je n'abandonne pas Kousmine pour autant.
Alors, certes, je n'ai pas supporté au niveau estomac, le Tecfidera, mais quel miracle neurologique j'ai vécu pendant 3 mois : non seulement j'ai cru quitter mon (grand ;-) corps malade pour un corps neuf, mais en plus cette expérience, même ratée, m'a fait me pardonner à moi-même toutes mes incapacités. Au sens où j'ai tendance à me demander toujours plus et toujours mieux (des réminiscences d'une vie où on me cachait mon diagnostic et où j'étais obligée de faire comme si ma santé était normale alors qu'elle me faisait cruellement défaut)... Avec l'action du traitement, j'ai eu la distance suffisante avec mes états habituels pour réaliser qu'il était impossible de faire plus et mieux.
Je vis psychiquement beaucoup plus tranquille, depuis.
Biz.
"mal nommer les choses, c'est ajouter au malheur du monde" Albert Camus

khadija
Célébrité
Messages : 7458
Inscription : 30 janv. 2012, 14:34
Contact :

Re: Coucou

Messagepar khadija » 17 févr. 2015, 22:12

@ om77777 : Moi, g 36 ans.
Je c pas pourkoi, mais je t'aurai donné plus q 50 ans..
Ton travail te plait ? Il consiste en koi exactement ?

Avatar de l’utilisateur
om77777
Habitué(e)
Messages : 95
Inscription : 23 juil. 2007, 20:58
Contact :

Re: Coucou

Messagepar om77777 » 17 févr. 2015, 22:13

Fafa... Sur la question des labos, je suis la première à dénoncer la course au fric et le fait qu'ils pensent EN PRIORITE à engraisser leurs actionnaires, mais il ne faut pas être manichéen : il y a AUSSI quelques avancées dans la recherche & développement, niveau sep comme ailleurs.
OK la multiplication des traitements actuelle et à venir n'est pas ce qu'il y a de mieux, car c'est plus signé "business" que santé, mais pour le global les avancées vont quand même dans le bon sens.
Selon moi, cette fois-ci, s'il y a à aller à l'église :wink: c'est pour prier de tomber sur le traitement qui ne fera pas d'effets secondaires à long terme type Mediator (et d'autres).
A moins d'avoir envie de mourir, évidemment :P
"mal nommer les choses, c'est ajouter au malheur du monde" Albert Camus

Avatar de l’utilisateur
om77777
Habitué(e)
Messages : 95
Inscription : 23 juil. 2007, 20:58
Contact :

Re: Coucou

Messagepar om77777 » 17 févr. 2015, 22:20

khadija a écrit :@ om77777 : Moi, g 36 ans.
Je c pas pourkoi, mais je t'aurai donné plus q 50 ans..

M.... je fais plus vieille quand j'écris ? :P
Moi je t'aurais vue plus jeune. :o

khadija a écrit :@ om77777 : Ton travail te plait ? Il consiste en koi exactement ?

Super. Affiches, icônes web, mise en page, logos, signalétique, illustrations, schémas... Tout ce qui est orienté communication visuelle par le graphisme, quoi. Le tout dans le domaine de l'Education (c'est là-dessus que je m'étais orientée par le biais du concours).
Par contre, je ne construis pas de pages/sites web.

@+
"mal nommer les choses, c'est ajouter au malheur du monde" Albert Camus


Revenir vers « Les présentations »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 3 invités